CrossOver promet de faire fonctionner des logiciels Windows sur les Mac M1

Mickaël Bazoge |

Les utilisateurs de Mac qui zieutent avec envie les premières machines M1 mais qui ont besoin de logiciels Windows pour le boulot (nul n'est parfait) doivent prendre leur mal en patience. Non seulement Boot Camp n'est plus au rendez-vous, mais encore la version M1 de Parallels Desktop n'est pas encore au point. Pire, Microsoft ne commercialisant pas (encore ?) de licences grand public pour Windows ARM, l'outil de virtualisation de Parallels ne pourra pas en mouliner la machine virtuelle.

Ces utilisateurs sont-ils donc condamnés à travailler sur un Mac Intel ? C'est la recommandation professée dans les Apple Store (lire : Les Apple Store n'en ont pas fini avec les Mac Intel). Il existe cependant une alternative pour les Mac M1 : CrossOver. L'éditeur CodeWeavers fait en effet savoir que la version 20.0.1 de cet outil — qui permet d'utiliser des logiciels Windows sur Mac — fonctionne bien sur les nouveaux ordinateurs Apple Silicon.

Ce qui signifie que, potentiellement, il sera donc possible de faire fonctionner des logiciels Windows sur un Mac M1 grâce à CrossOver. L'éditeur ne fournit pas de liste des apps et des jeux compatibles, ce sera à surveiller. La version 20 de cet outil reposant sur Wine est disponible depuis le mois dernier, il a été optimisé our macOS Big Sur (sur Mac Intel).


avatar reborn | 

Comment ils font pour exécuter du x86_32 sur de l’Silicon ? 🧐🧐🤓

avatar koko256 | 

@reborn

Rosetta 2 ?

avatar reborn | 

@koko256

Rosetta 2 supporte l’émulation 32 bits ? Je pensais que c’était uniquement 64 bits.

avatar Rifilou | 

@reborn

Non non vous avez raison

avatar Scooby-Doo | 

@koko256,

« Rosetta 2 ? »

Négatif ! Il me semble que Rosetta ne supporte que le 64 bits !

Et sur Windows on trouve encore des softs très bieux en 16 bits !!!

On comprend mieux le doux surnom de Microdinosoft ?

😁

avatar zorg008 | 

@reborn

Apparemment Ils utilisent un mix de Wine (qui n’est pas un émulateur) et de QEMU qui lui en revanche est un émulateur de x86 tournant sur une tripotée d’architecture ARM (https://wiki.qemu.org/Documentation/Platforms/ARM) mais ils ne supportent qu’une liste précise de logiciels

avatar reborn | 

@zorg008

Je connaissais pas.. c’est impressionnant. Et le CV de Fabrice Bellard n’en parlons même pas 🤯

avatar zorg008 | 

@reborn

QEMU est assez connu et son format de fichier qcow2 est même utilisé depuis quasiment le début comme image disque pour Docker sous macOS qui s’en sert de stockage pour ses images.

avatar Scooby-Doo | 

@zorg008,

« Apparemment Ils utilisent un mix de Wine (qui n’est pas un émulateur) et de QEMU qui lui en revanche est un émulateur de x86 tournant sur une tripotée d’architecture ARM [...] »

Oui enfin Wine ne fait pas tout tourner non plus, QEMU je sais pas...

Du coup, on comprend mieux ceci :

« L'éditeur ne fournit pas de liste des apps et des jeux compatibles, ce sera à surveiller. »

L'éditeur, il ne se mouille pas et il a bien raison !!!

😁

avatar maxou56 | 

@reborn
Grâce à votre question.
Je viens de voir que la version 19 de crossover supportait les logiciels windows 32bit avec Catalina.

avatar reborn | 

@maxou56

Heureux d’avoir rendu service du fait de mon ignorance 😅

avatar Scooby-Doo | 

@reborn,

« Comment ils font pour exécuter du x86_32 sur de l'Apple Silicon ? »

Effectivement, c'est une excellente question que je me pose aussi !

😮

avatar Putko007 | 

Pour quelles performances ?...

avatar djgreg13 | 

@Putko007

Ça va dépendre des soft je pense, tous ceux qui s'appuient sur .net ça devrait foncer

avatar Scooby-Doo | 

@Putko007,

« Pour quelles performances ?... »

Sans trop se mouiller : toujours moins bonnes que celles en natif !

Du code émulé, transpilé, ..., épilé (!), ça peut tourner mais il faut pas être trop pressé...

😉

avatar gouvy | 

Une bonne âme qui utilise Microsoft Visio et CrossOver sur MacG? Ou une alternative MacOS pour visionner et éditer les fichiers Visio? merci

avatar mini_tsuby | 

@gouvy

La version web de visio dans office365.

avatar BeePotato | 

@ gouvy : « Ou une alternative MacOS pour visionner et éditer les fichiers Visio? »

OmniGraffle Pro est censé faire ça.

avatar Vartanjean | 

Je viens de voir quelques bench, le cpu est entre une 2600 3600 Ryzen 5 et le gpu comme une GTX 1050 ti d'Nvidia.

https://gfxbench.com/device.jsp?benchmark=gfx50&os=OS+X&api=metal&cpu-arch=ARM&hwtype=GPU&hwname=Apple+M1&did=90754264&D=Apple+M1

avatar yalfmaster | 

Je m’en sert pour jouer à certains jeu Steam Windows directement sans passe par bootcamp actuellement c’est pas mal même si pas parfait

avatar Tagazok | 

@yalfmaster

Quel genre de jeux ? Je suis également dans le cas où j’aimerais pouvoir jouer à quelques jeux non portés sur MacOS (qui accusent tous plus de 5 ans, y compris des vieilleries datant de W95.

En terme de performances ça donne quoi ?

avatar pacou | 

Ça fait des années que ce soft existe, contrairement à ce que pourrait laisser penser votre dernière phrase.

Je l’ai utilisé il y a déjà 15 ans mais ce n’était à l’époque pas assez pratique pour un usage pro.
Peut être cela a t il changé?

avatar marc-5 | 

@pacou

La dernière phrase dit que la version 20 est disponible sur Mac depuis le mois dernier, ce qui est le cas.

avatar pacou | 

@marc-5

Soit je n’ai pas bien soit cela a été corrigé, mais c’est mieux comme cela.

avatar Nicolarts | 

Il est suffit acheter un pc pour continuer travailler les logiciels.

Windows est Windows.
Mac est Mac...

Je ne vois pas pourquoi qu'il faut perdre le temps pour se battre les logiciels Windows devraient se fonctionner sur Mac... Si ceux n'aiment pas sous Windows, alors il est suffit ne pas utiliser les logiciels de Windows.

SI c'est à lier le boulot : vous avez deux solutions :
1. Demande le boss de te donner un notebook de windows
2. Demande le boss de changer le logiciel pour travailler correctement sur Mac.

C'est simple.

avatar zorg008 | 

@Nicolarts

Ce n’est pas si simple, il est plus pratique de pouvoir adresser tous les OS sur une seule machine pour des besoins spécifiques il est vrai (pour le développement d’applications cross-plateformes pr exemple) sans avoir besoin de switcher de machine et donc le MacBook Pro Intel est la machine transportable parfaite pour cela car il virtualise sans soucis Windows et Linux tout en disposant de MacOS en natif et cette possibilité va donc disparaître définitivement avec le MacBook ARM d’autant plus qu’il n’émulera plus un Linux x86 mais un Linux ARM ce qui n’est pas exactement la même chose...et il faudra aussi conserver un MacBook Pro Intel pour valider une application macOS compatible Intel et ARM...Bref beaucoup de développeurs vont regretter ces MacBookPro Intel....

avatar pacou | 

@zorg008

On pourrait aussi rester avec de vrai pc sous Linux, avec des machines virtuelles Windows et ... ah ben non pas OS X.

Ce changement de Apple rend leurs ordi à nouveau non « standard » et cela n’est pas vraiment le sens de l’histoire.

Pour moi, cela risque d’être le changement de trop.

avatar reborn | 

@pacou

et cela n’est pas vraiment le sens de l’histoire.

Que faire alors ? rester avec le x86 qui fait du surplace ?

avatar pacou | 

@reborn

Disons que l’avantage des standards et de l’open source est de permettre mieux que toute autre chose de permettre à une plus vaste population possible de bénéficier des innovations.

Apple était un fer de lance sur ce sujet et s’éloigne toujours plus de cet objectif.

avatar reborn | 

@pacou

Il y a les laptop PC pour ça. Et les softs x86_64 peuvent toujours être exécuté :)

Il n’y a pas de soucis à se faire les macs c’est moins de 10% du marché.

Apple n’a jamais vraiment été fan du statut quo.. d’où ce coup de pied dans la fourmilière.

Je comprend ton point de vue, mais Apple veut faire les meilleurs Mac possible..
Et quand tu te rend compte que ton tel avec son SoC (TDP 5W) est plus efficace sur certaines taches que ton mac tu te pose quand même des questions sur la pertinence de ce qui est proposé aujourd’hui en matière de laptop..

Apple n’est pas passé sous Intel pour être standard, ils y sont allé car ils étaient bloqué avec le PowerPC.

Et qui sait, dans 7 ans l’ARM pourrait être le nouveau standard :)

avatar Valiran | 

Du surplace? Non.
Intel fait du surplace, oui, et encore, même si chaque cuvée n'est pas une révolution, elle apporte du peps en plus.
Quant à AMD, ils sont encore en retrait sur le laptop, mais en desktop, ils dominent Intel sur quasiment tous les plans, et parfois de loin pour moitié moins cher.
Apple pourrait très bien migrer sur du AMD pour l'ensemble de la gamme Mac, et proposer des machines surpuissantes.
Apple pourrait très bien migrer toute la gamme Mac sur nVidia, et proposer des machines surpuissantes (bien qu'AMD remonte la pente sur les GPU).
Apple pourrait revoir les châssis de ses machines, afin d'apporter un refroidissement supérieur et supprimer le throttle... Le couple ventirad des macbook pro n'a quasiment pas évolué depuis le passage au retina, par contre la chauffe des CPU Intel lui s'est envolé...

Le Mac parfait aujourd'hui serait un couple Intel/Nvidia en portable (et demain en AMD/Nvidia), Ryzen/Nvidia en fixe - Threadripper/Nvidia en fixe Pro. Et avec les Radeon 6000 qui ont l'air de dépoter grave, ils pourraient même faire des Macs 100% AMD.
Et ce Mac serait toujours un standard compatible x86, et donc Windows et Linux.

Mais Apple a préféré produire ses propres puces, qui représentent un gain monstrueux en terme d'argent, puisque les CPU/GPU Mac sont des dérivés des versions Ax, donc mutualisation des coût en R&D et commande à plus grande échelle auprès des fondeurs donc prix à la puce en baisse (d'ailleurs ça ne m'étonnerait pas qu'Apple devienne son propre fondeur d'ici pas trop longtemps).
Les puces Apple Silicon permettent également de mettre quasiment tout le catalogue iOS/iPadOS sur les Macs, avec dans le lot des tonnes de jeux et appli avec des achats intégrés qui donnent 30% à Apple.
Ah et aussi l'abonnement Apple Arcade, qui fonctionne(ra?) sur Mac aussi, et donc s'ouvre à des millions d'utilisateurs en un claquement de doigts.

Apple a quitté le monde x86 parce que ça n'allait pas assez vite? La blague. Apple a quitté le monde x86 uniquement pour le Dieu $.
Les clients? Bah, il s'adapteront ou iront sur PC, de toute façon, la somme des gains engendrés par le passage à Apple Silicon permet à Apple de perdre quelques poignées de clients sans le sentir passer.

avatar Frodon | 

@pacou

L’ARM est le standard émergeant, d’abord via les smartphones, tablettes et objets connectés, puis les supercalculateurs et serveurs, et maintenant les PCs.

Avant la fin de cette décennie 2020-2030 tous les PCs neufs seront ARM based, que cela soit sous Windows, Linux ou macOS.

avatar Avenger | 

@ Nicolarts,

Tu as une vision très binaire qui ne tient absolument pas compte de certaines contraintes du monde réel.

Le cas le plus classique est l'utilisation d'un Mac, approprié pour l'activité professionnelle principale. Pour la partie gestion administrative, il existe encore beaucoup trop de solutions qui ne tournent que sous Windows. Dans ce cas, financièrement parlant et, accessoirement, pour une question de place, il est difficile de s'équiper avec un Mac et un PC.

Tu vas me dire qu'il suffit de changer d'application pour l'administratif. De nouveau, ce n'est pas aussi simple.

Le passage dans le Cloud de beaucoup de solutions diverses offre souvent, comme avantage, d'être multiplateforme. Cela facilite donc les choses à ce niveau. Mais c'est loin d'être généralisé et tout cela a également un coût.

Autre cas de figure... le mien... je fais de la maintenance IT essentiellement sur Mac. Mais je dois quand même m'occuper de PC. La polyvalence de mon Macbook Air, avec un Windows 10 sur une partition BootCamp est un compromis fabuleux.

avatar reborn | 

@Avenger

Il y a toujours des macbook intel en vente et macOS intel sera supporté pendant encore plusieurs années. 👍

CONNEXION UTILISATEUR