Vous pouvez (ré)essayer Final Cut Pro pendant 90 jours sans payer

Nicolas Furno |

À l’occasion de la sortie hier de la mise à jour de Final Cut Pro, Apple a réinitialisé la version de démonstration proposée sur son site. Même si vous aviez déjà profité de l’offre, vous pouvez ainsi tester à nouveau le logiciel professionnel de montage vidéo pendant 90 jours avant de vous décider à l’acheter. La page dédiée à l’opération sur le site français de l’entreprise n’a pas été mise à jour, mais vous devriez pouvoir en profiter en saisissant vos coordonnées.

Parmi les nouveautés de la mise à jour sortie hier, la possibilité de recadrer les vidéos automatiquement en fonction de leur contenu pour les réseaux sociaux.

Apple propose cette version de démonstration depuis des années, mais la période d’essai est passée à 90 jours au printemps. Une durée très généreuse, ces trois mois devraient vous laisser le temps de découvrir pleinement le logiciel et peut-être même finaliser un projet en l’utilisant. C‘est d’autant plus généreux que la démo est calée sur une version spécifique de Final Cut Pro, ce qui permet d’en bénéficier plusieurs fois de suite.

Si vous êtes convaincu, Final Cut Pro est vendu 329,99 € sur le Mac App Store. Apple est aussi très généreuse en matière de mise à jour : depuis la sortie de la version « X » en 2011, il n’a jamais été nécessaire de payer pour une nouvelle version de l’app.

Un Mac avec macOS 10.14.6 ou ultérieur est nécessaire pour installer Final Cut Pro, ainsi qu’une bonne connexion pour télécharger les 2,9 Go de l’app.


avatar fousfous | 

Et y a des mises à jour tout les 3 mois de Final Cut Pro? Parce que si c'est le cas y a moyen de l'utiliser sans payer.

avatar Mike Mac | 

Comme vous manquez parfois de célérité sur les news autour d'un rival comme Davinci Resolve, et que c'est la deuxième news autour de FCP X en 24h, c'est l'occasion de signaler qu'est sortie une version 16.3 en ce mois d'Août. Laquelle version permet de monter avec deux GPU sur le dernier Mac Pro.

Avantage : Davinci Resolve est lui en permanence proposé en version gratuite quasi-complète, et en version Pro pour un tarif voisin de FCP X. Et des deux, c'est le seul à supporter 3 plate-formes : MacOS, Windows et Linux, outre sa plus grande polyvalence en production.

https://www.blackmagicdesign.com/products/davinciresolve/

avatar 7X | 

+1
Je n'ai jamais pu me faire au remplaçant de iMovie HD. FCP X semble du même tonneau. Pour mes besoin amateur j'étais content de Premiere Element. Au printemps j'ai découvert Ravinci Resolve et j'ai été conquis. La prise en main, n'est pas trop ardue. Le logiciel excède largement mes besoins et au moins il exploite bien ma Radeon 580.

avatar fousfous | 

@Mike Mac

Il faudrait surtout une comparaison complète des différents logiciels de montage disponibles sur Mac

avatar Flopppy | 

@ fousfous
Une comparaison de logiciels est rarement pertinente.
Il y a autant de besoins que de logiciels.
Un logiciel qui est parfait pour une personne fera peut-être perdre beaucoup de temps à une autre.

avatar fousfous | 

@Flopppy

D'où l'intérêt de la comparaison, pour savoir lequel correspond à ses besoins et ses envies.

avatar Flopppy | 

@ fousfous
Cela demanderait un tel travail, que les abonnements à MacGe ne suffirait pas. L'article serait payant et bien plus cher que beaucoup de livre.
Ça n'est pas pour rien que ce genre de comparaison n'existe pas réellement pour le publique.
C'est des évaluations qui sont par contre faites en entreprise, parce que c'est rentable.

avatar Sindanárië | 

@fousfous

Ben essaye et dis nous 😬

avatar albert13 | 

@fousfous

+1
et si possible (suggestion) avec un classement plus fin càd :

- amateur (montage familiale / vacances) rapide et sans se prendre la tête

- amateur averti (idem plus haut mais qui veulent faire des montages plus techniques et bien léchés)

- pro (qui font de la post production, qui vivent de leur métier, etc.)

ou alors avantages et inconvénients de chaque logiciel pour que l’utilisateur pro ou amateur s’oriente vers le logiciel qui pourrait lui convenir le mieux...

avatar fousfous | 

@albert13

Surtout avoir les spécificités de chaque logiciels, savoir ce que tu gagnes et ce que tu perds sur chaque logiciels.

avatar albert13 | 

@fousfous

oui ce que tu gagnes et ce que tu perds mais en fonction de ce que tu veux faire et à qui est destiné ton montage ou ta vidéo ou ton film monté 😜

avatar pat3 | 

@albert13

Créez un blog, ou un compte Twitter ou un quelconque espace collaboratif pour les amateurs de vidéo. Ça manque.
Il y a eu longtemps un forum et une liste de diffusion Mac&Vidéo animée par Alynpier (Alain-Pierre Bechet) où on trouvait tout ce qui pouvait intéresser le vidéaste amateur ou pro-am sur Mac.

avatar marenostrum | 

y a que toi qui peut le faire. d'avoir d'abord un projet et d'essayer de le monter avec n'importe quel logiciel du genre qui existe et qui sont la plupart en démo pour 1 mois.

ou d'acheter des cours pour plusieurs logiciels et voir qui est plus facile pour toi ou ton projet. un montage de film est un montage de film, y a pas de mystère. il dépend du réalisateur, et pas du logiciel. le logiciel doit seulement remplir les fonctions ce que lui veux faire, ou utiliser pour le faire (camera, effets spéciaux, etc).

iMovie suffit largement pour un amateur. si tu veux devenir pro, on apprend le logiciel qui domine le marché, pour trouver du boulot plus facilement.

avatar YetOneOtherGit | 

@marenostrum

"si tu veux devenir pro, on apprend le logiciel qui domine le marché, pour trouver du boulot plus facilement. "

Pas forcément la meilleure stratégie que cette vision triviale 😎

Il est souvent bien plus rentable d’être sur un produit de niche où il y a peu de concurrence que sur un produit dominant où la concurrence est rude.

Cela paye bien mieux et il y a bien moins à se battre 😎

avatar marenostrum | 

et pourtant beaucoup demandent des connaissances de la suite de Microsoft (Word, Excel, etc) pour pouvoir t'embaucher. ça doit marcher pareil en logiciel de montage vidéo, vu qu'ils travaillent en groupe la plupart des boites. (une femme que je connais travaillait avec FinalCut Pro dans sa boite)
en profession libérale par contre il peut utiliser le logiciel qu'il veut. personne t'oblige. d'ailleurs tu peux refuser les projets qui dépassent tes capacités ou celles de ton application. tu acceptes ce que tu peux réaliser. c'est pas pareil dans les studios.

avatar YetOneOtherGit | 

@marenostrum

🙄

avatar 0MiguelAnge0 | 

@Mike Mac

La version gratuite ne m’a pas convaincue: pour rajouter une transition cela buggait chez moi! Bref, j’ai abandonné...

avatar Neebats | 

J’ai acheté FCPX en 2011, c’est le meilleur investissement logiciel de ma vie.

avatar cd633 | 

Et qu’en est-il sur Mojave, efficace aussi ? Ou faut-il encore acheter le dernier mac pour obtenir cette mise à jour car faire le saut sur Catalina n’est pas sans risque à en lire tous les enchantements de l’os 🤭🤣🤣🤣🤣.
Pour ceux encore sous High Sierra faut donc sauter dans le vide avec ce Catalina en espérant que la chute ne soit pas trop douloureuse... il est certain qu’avec les dernière mac, sans doute évidemment aucun souci

avatar marenostrum | 

mais qui va te donner des réponses à tes questions ? personne va faire pour toi une installation qui prend des heures. il faut aller dans le site de FinalCut et voir la compatibilité du logiciel, les macs, systèmes, etc. tout est expliqué.

avatar cv21 | 

@cd633
Depuis plusieurs années, à chaque mise à jour, FCPX et la suite Motion/Compressor sont compatibles avec les deux dernières versions de macOS. Je préfèrerais trois versions. Pour la compatibilité avec les machines cela dépend de l'OS... Pour ma part je compte (exception pour les mac pro): 5 ans ok, 7 ans peut-être puis au-delà il est possible d'arrêter de mettre à jour sa machine. Les échanges fcpxml avec les versions plus anciennes du logiciel sont un peu trop limités à mon goût. En clair, à moins de ne pas mettre à jour son poste, échanger avec une unité de travail fonctionnelle mais ancienne peut très vite arriver.

avatar Matlouf | 

Configuration minimale requise
macOS 10.14.6 ou version ultérieure

Game over.

avatar Thohack | 

Je travaille dans la post-production vidéo depuis un certain temps déjà. En 10 ans j'ai dû ouvrir Final Cut Pro X 5 ou 6 fois. Non pas que le logiciel est nul (je le connais à peine) mais que Adobe s'est engoufré dans la brèche grande ouverte lorsque Apple a cru sortir un logiciel révolutionnaire et que les monteurs professionnels ne l'ont pas adopté car trop disruptif.
Media Composer reste la référence pour les montages de longue haleine comme les documentaires ou magazines, captations multicaméras et montage collaboratif.
Adobe Premiere est selon moi la meilleure solution pour de petits montages de type institutionnel ou demandant beaucoup d'habillage grâce à ses confrères Photoshop et After Effets. Après pour du doc pourquoi pas, à condition d'avoir des machines puissantes...
Davinci Resolve est devenu le logiciel de référence pour l'étalonnage et se positionne aussi comme excellente machine de conformation. Elle a du chemin à faire sur la partie montage, mais je ne doute pas un seul instant qu'au prix de la licence cette solution va rafler un paquet de licences à Adobe.
Les autres solutions restent pour moi du bruit de fond sur le marché.

avatar YetOneOtherGit | 

@Thohack

"Apple a cru sortir un logiciel révolutionnaire et que les monteurs professionnels ne l'ont pas adopté car trop disruptif."

Le choix de la transition FCPX est économiquement moins idiot qu’il. n’y parait.

Apple avait clairement identifié deux phénomènes:
- La fin de la croissance du secteur de la post-production professionnel
- La montée des usages de la vidéo dans un cadre professionnel par des personnes non dédiées à ce type de tâches liées à la croissance exponentielle du web.

Au final :
- FCPX a perdu des PDM dans le monde de la post-production classique assez peu porteur de perspective économique
- Mais il c’est taillé une confortable position dans le secteur à forte croissance de la production “pro-am” de contenus vidéo pour le web.

Que ce soit pour les ventes de soft ou de machine c’était une stratégie on ne peut plus éclairée.

Il faudrait que je retrouve l’info, mais par exemple la proportion des Youtuber les plus populaires appuyant leur workflow sur FCPX est plus qu’impressionnante.

Apple a très bien anticipé les déplacement de l’économie sur pas mal de secteurs, ce qui fait que bien des acteurs fidèles qui ne sont plus la cible centrale se sentent trahis.

avatar Flopppy | 

@ Thohack

Contrairement à toi, je vois pas mal de prod TV qui se font sur Final Cut Pro.
Les fonctions multicam de Final Cut sont très appréciées pour monter les captations.
Toute la partie dérushage de Final Cut est très puissante.
En début d'année, j'ai d'ailleurs participé au montage d'un docu 4x52 pour diffusion TV.
Ça à été un vrai plaisir et beaucoup de temps à été gagné grâce aux fonctions de Final Cut.

avatar Thohack | 

@Flopppy

Merci, en effet je ne vois que le monde de la post production au travers de mon spectre mais je suis surpris tout de même de ne jamais recevoir de projet extérieur monté sur FCP.
Pour moi, à sa sortie (X), c'était un logiciel ni fait ni à faire, du moins pour les besoins que nous avions. Et pourtant nous avions un sacré paquet de salles FCP7 autour d'un stockage partagé, dont la dernière à été arrêtée en 2015 !
Depuis FCPX s'est largement ouvert et a rattrapé son retard à en lire les nouveautés régulièrement.
Mais personne ne me le réclame !

avatar luke974 | 

étrange , je ne peux pas l'installer sur catalina 10,15,2, il demande la derniére maj en 10,15,6

avatar Thohack | 

Passe en 10.15.6, c'est gratuit 😉

avatar Thohack | 

Bien vu, je n'avais jamais eu cette approche.

avatar Pipes Chapman | 

Le monde des logiciels professionnels de montage en vidéo est aujourd'hui coupé en deux:

D'un côté Avid, Premiere, Resolve le "modèle"créé dans les années 80, au siècle dernier.

De l'autre FCPX ...

Comme si au début du siècle en question (le vingtième) on avait comparé les différents modèles de carrioles à cheval avec la voiture à moteur

avatar Thohack | 

@Pipes Chapman

T’y vas un peu fort là hein

avatar Flopppy | 

@ Thohack

Même si je ne l'ai pas exprimé comme ça, je suis assez d'accord avec Pipes Chapman.

Mais pour accéder aux bénéfices offert par Final Cut Pro, il faut accepter de changer certaines façons de penser.
Ça ne correspondra pas à certains, d'autres ne voudront simplement pas s'y essayer.

C'est souvent le problème qui se passe.
Un monteur qui test Final Cut en l'utilisant comme Premiere ou Media Composer ne sera jamais satisfait de son expérience. Il trouvera des points positifs, mais beaucoup plus de négatifs.
Il faut faire un travail d'adaptation pour profiter réellement de Final Cut. Ça demande un effort.
Mais une fois fait, le plaisir, le gain de temps et la simplification de certaines tâches donne à Final Cut Pro une longueur d'avance.

CONNEXION UTILISATEUR