LaTeX : la distribution MacTeX 2020 bute sur les exigences de sécurité de macOS

Anthony Nelzin-Santos |

Y’a plus de saisons ma bonne dame ! La preuve, l’édition 2020 de la distribution MacTeX est déjà disponible, alors que l’été n’est pas encore là. Cette année plus encore que les précédentes, la suite d’outils facilitant l’utilisation du système de composition LaTeX est affectée par les évolutions de macOS. Avec la mise en place de la notarisation, MacTeX perd deux nouvelles applications.

MacTeX avait déjà perdu le correcteur Excalibur, faute d’une version 64 bits. Il perd maintenant le gestionnaire de préférences TeX Live Utility et surtout le gestionnaire de références bibliographiques BibDesk, qui ne sont pas signés avec le nouveau service de notarisation d’Apple, désormais requis par macOS Catalina (lire : Sécurité : dans macOS Mojave, un notaire pour arrêter les frais).

MacTeX n’installe donc plus qu’une paire d’applications, l’éditeur de texte TeXShop et l’éditeur d’équations LaTeXiT. Mais là n’est pas son intérêt premier : il permet surtout d’installer la dernière version de TeX Live, la grande distribution qui fournit un environnement complet pour utiliser TeX et LaTeX, ou sa version allégée Basic TeX. En outre, TeX Live Utility et BibDesk peuvent toujours être installés manuellement.

N’oubliez pas que l’encodage par défaut de TeX Live a changé, ISO Latin-9 laissant sa place à UTF-8. Conséquence : il faudra désormais déclarer l’encodage Latin-9 dans l’en-tête des documents (\usepackage[latin9]{inputenc}), et la déclaration de l’encodage UTF-8 devient optionnelle (\usepackage[utf8]{inputenc}). MacTeX 2020 est compatible avec macOS High Sierra, macOS Mojave, et macOS Catalina.


Tags
avatar BeePotato | 

Pour TeX Live Utility, ok, c’est dommage, car sa place est logiquement avec cette distribution.

Mais concernant BibDesk, TeXShop et LaTeXiT, je n’ai jamais compris cette idée de les inclure dans MacTeX. Ils ne sont pas indispensables à l’usage de LaTeX et ils ne sont pas (dans le cas de BidDesk et TeXShop) les seuls éditeurs disponibles, du coup pourquoi les inclure forcément (et pas les autres) ? Des liens sur la page web de MacTeX pour informer les nouveaux utilisateurs de l’existence de ces excellents logiciels seraient bien suffisants.
Du coup, de mon point de vue, il n’y a rien de bien gênant à ce qu’ils ne fassent plus tous partie de la distribution. Ça ne m’empêchera pas de les utiliser et les apprécier tout autant que durant ces vingt dernières années. :-)

avatar pim | 

Pour le coup, c'est surtout l'absence de TeX Live Utility qui est étonnant, car il ne sert qu'à une seule chose : mettre à jour la distribution entre deux mises-à-jour annuelles. C'est parfaitement dispensable, mais très utile quand on est comme moi « à la remorque » de petits génies de la programmation, comme Christian Tellechea, qui est sans cesse à rajouter des fonctions à son package Chemfig.

avatar jt_69.V | 

et sinon il y a overleaf qui est super... on n'a plus rien à installer sur son mac avec en plus la possibilité de travailler à plusieurs sans passer par une usine à gaz... Version gratuite avec quelques limitations

avatar Ipadivore | 

Fonctionne sans réseau ? pour moi c'est un Handicap majeur.

avatar jt_69.V | 

@Ipadivore

Overleaf non c'est entièrement online dans un navigateur. Il ne faut donc pas non plus travailler pour le ministère de la défense...

avatar Ipadivore | 

ça confirme bien les consignes du labo ... et surtout impossible pour bosser en déplacement.
J'utilise pour ma part TexPad, que je trouve excellent comme éditeur LaTeX

avatar Nathalex | 

@Ipadivore

+1 pour TexPad !!

avatar Maxmad68 | 

@Nathalex

+2 !

avatar Ventola7 | 

@Maxmad68

+3 lol 😆

avatar BeePotato | 

@ jt_69.V : « et sinon il y a overleaf qui est super... on n'a plus rien à installer sur son mac avec en plus la possibilité de travailler à plusieurs sans passer par une usine à gaz... »

Overleaf est une usine à gaz par rapport à un usage local de LaTeX.
Son seul intérêt est dans les cas d’écriture collaborative (quand on n’a pas la chance de travailler avec des gens utilisant tous des Mac, car sinon je préfère nettement travailler avec SubEthaEdit pour l’édition et TeXShop pour la compilation).

avatar Ipadivore | 

personnellement, j'ai laissé tombé MacTex. J'installe les packages à travers macports que j'utilise pour d'autres soft. Cela évite d'avoir 2 installations en //, j'ai fait de même pour Python. De la distribution Mactex, je ne garde que LateXit que j'installe à partir du site du développeur.

avatar jt_69.V | 

Mais de toutes façons à la Défense ils n'utilisent pas Latex, ils ont une exclusivité avec Microsoft

avatar iPop | 

Il y avait avant Mathpad de Myscript sur iPad qui exportait en LaTex

avatar kkorkas | 

Alors attention, Tex Live Utility n'est que l'interface graphique de l'utilitaire en ligne de commande`tlmgr` qui a priori devrait toujours être disponible. On peut donc toujours mettre à jour son installation...

avatar DarthThauron | 

Pour ma part j’ai laissé tomber macOS pour Linux. Pour plein de raisons,notamment LaTeX, AMC &c.

avatar BeePotato | 

@ DarthThauron :
Pour plein de raisons, pourquoi pas. Mais que LaTeX soit l’une d’entre elles alors qu’il est identique d’une plateforme à l’autre et qu’il y a de très bons outils dédiés sur MacOS, c’est assez étrange, je trouve.

CONNEXION UTILISATEUR