LaTeX : la distribution MacTeX 2019 est disponible

Anthony Nelzin-Santos |

Vous composez vos documents avec LaTeX ? Vous pouvez installer toutes les ressources nécessaires manuellement, mais il vaut mieux installer une « distribution », un ensemble de paquets prêts à l’emploi. Quelques jours après la sortie de la dernière mouture de la distribution TeX Live, conçue pour Windows et les systèmes UNIX, l’édition 2019 de la distribution MacTeX est disponible.

Comme souvent, les changements d’une année sur l’autre sont extrêmement mineurs. Outre les quelques modifications apportées à TexLive, le changelog de MacTeX contient surtout des rappels des changements importants menés ces dernières années. L’organisation du dossier /Applications/TeX, qui contient toutes les applications en interface graphique, a été revue l’an passé pour distinguer les applications les plus importantes des utilitaires plus spécialisés.

L’éditeur de texte TeXShop, l’éditeur d’équations LaTeXiT, le gestionnaire de références BibDesk, et l’interface de gestion TeX Live Utility, sont ainsi remontés au premier niveau du dossier. Les utilitaires spécialisés sont regroupés dans un sous-dossier, et tous les outils de composition sont installés dans le dossier /usr/local/texlive/2019.

Puisque macOS Mojave « est la dernière version de macOS qui prendra en charge les applications 32 bits », et faute d’une version 64 bits, le correcteur Excalibur sort de la distribution. Depuis quelques années, les développeurs de MacTeX suivent Apple et prennent en charge les trois dernières versions de macOS. MacTeX 2019 est donc compatible avec macOS Sierra, High Sierra et Mojave.

Depuis MacTeX 2018, les documents sont encodés en UTF-8 plutôt qu’en ISO Latin-9. Conséquence : il faudra désormais déclarer explicitement l’encodage Latin-9 dans l’entête des documents (\usepackage[latin9]{inputenc}), tandis que la déclaration de l’encodage UTF-8 devient optionnelle (\usepackage[utf8]{inputenc}). Rappelons qu’une version allégée de MacTeX, BasicTeX, reste disponible pour les utilisateurs au stockage limité.


Tags
avatar demus | 

LaTex et vous n’avez trouvé aucun jeu de mot pour le titre de l’article? ?

avatar Anthony Nelzin-Santos | 
@demus : j'ai tout donné pour cet article, donc maintenant c'est fini : https://metrozendodo.fr/latex-sadomasochistes/
avatar pim | 

@CLang

Si j’ai bien compris, il faut prononcer le x final comme un k. Le même k que dans « technique », en fait. Ça tombe bien, les arcades de TeX sont assez techniques !

avatar Ielvin | 

Si je comprends bien l’article sur Wikipedia je puis produire des documents dont la mise en forme et en page est adapté au fur et à mesure à l’impression ? (Outre les formules mathématiques).

Plus besoin de se prendre le choix avec word qui saute de temps à autre ?

avatar lepoulpebaleine | 

@Ielvin

Le principe :
- tu t’occupes du fond ;
- LaTeX s’occupe automatiquement de la forme (mise en page).

avatar oomu | 

LaTeX est un outil (un langage) pour décrire précisément le format de sortie de votre document. Il est du coup très adapté aux besoins académiques, comme justement les formules mathématiques.

c'est similaire, de loin, à HTML.

-----------------
On télécharge typiquement une "distribution" d'outils "latex" (par exemple MacTeX qui fournit tout facile à installer sur macOs) , c'est à dire le processeur latex, un ou des logiciels d'éditions latex (qui vous aide à écrire rapidement les balises latex) et des extensions latex. Car à partir du code latex, on peut imaginer toutes sortes de format final: du pdf, du rtf, du word (!), du html etc,
automatiser la génération de pied de page ou n'importe quoi d'autre. Il existe de nombreuses extensions pour toutes sortes de besoins.

Il y a donc un univers d'extensions et outils "LaTeX".

avatar pim | 

@Ielvin

Une autre manière d’appréhender ce qu’est LaTeX est de le voir en action. Je te recommande donc, si tu es intéressé, d’aller sur le site d’Overleaf :

https://fr.overleaf.com

et d’essayer quelques uns de leurs modèles, pour créer un nouveau document. C’est une bonne base de départ, tu pourras taper du texte directement dans le code source et voir le résultat.

Pour compléter les autres explications, avec LaTeX il faut taper des commandes comme dans un langage de programmation, compiler les commandes, et cela donne un fichier PDF.

Inutile de dire qu’apprendre LaTeX a été la meilleure idée que j’ai eu, disons, de toute ma vie. Alors, inciter quelqu’un à l’apprendre, ce serait avec la même amitié naturelle qui pourrait me pousser à raisonner un suicidaire à deux doigts de sauter dans le vide : « Réfléchissez ! Une autre vie est possible, sans Word ! » !

avatar hirtrey | 

@Ielvin

La première question c’est «  pour faire quoi ? » car si vous êtes un quidam qui veut faire une lettre à la banque de temps en temps, il n’y a aucun intérêt. Prenez un stylo et une feuille, c’est plus rapide. Et hors de question de travailler sur un document à plusieurs.

Si vous êtes un thésard qui va se taper 800 pages, alors OK.

avatar dlat | 

@hirtrey

Globalement d’accord avec vous bien sûr mais pour la partie collaborative cela se développe pas mal depuis quelques temps avec des outils comme overleaf.

avatar hirtrey | 

@dlat

Pour la partie collaborative, je pensais plutôt à trouver des personnes connaissant ce langage et pas d’outils.

avatar dlat | 

@hirtrey

En effet !

avatar Ipadivore | 

il est un aspect de LaTeX qui est interssant, la taille initiale du document (hors images) est ridicule par rapport au même document sous Pages, Word ou OpenOffice, puisqu'il s'agit de fichiers ascii seulement. C'est lors de la compilation et de la production finale que le document prends de l'embonpoint

avatar gbasile | 

Il y a de bonnes app ios pour latex ? Moi j’y connais rien mais c’est pour inciter quelqu’un a essayer un ipad, quelqu’un qui a besoin de latex.
Merci

avatar phychi1 | 

Une version iOs m'interresserait aussi pour mon IPad Pro !!

J'ai déjà trouvé des compilateurs C, C++, Python.. je cherche encore un éditeur HTML/CSS/Javascript pas trop cher et avec une bonne bilbliothèque d'autocomplétion et un Editeur/Compilateur Latex me permettrait de faire toutes mes docs dessus, ce serait cool :-)

avatar isdftotoro | 

@phychi1

J’utilise texpad app qui est pas mal il peut compiler en local sur l’iPad. Tu peux synchroniser avec Dropbox. Ensuite si tu veux tu peux utiliser leur système de synchronisation mais ce n’est pas top.

Après il font des petites mises à jour régulièrement qui n’apportent pas de grandes modifications mais surtout de l’amélioration d’ergonomie.

Je l’utilise surtout pour écrire quand je suis en déplacement ou pour travailler sur le canapé mais en général je fini toujours les ajustements et la compilation sur le Mac avec Mactex.

avatar pim | 

@gbasile

Non, il n’y en a pas, pour l’instant. En tout cas pas du niveau de TeXShop.

Au jour d’aujourd’hui, je vois essentiellement trois solutions sur iPad :

1/ Travailler en ligne dans Safari sur le site d’overleaf ; peu satisfaisant s’il s’agit d’écrire ses mémoires au fond des bois ;

2/ TeX Writer, qui est peu ergonomique, mais qui est étonnamment rapide et facile d’accès :

TeX Writer - LaTeX On The Go de « Chaoji Li » https://itunes.apple.com/fr/app/tex-writer-latex-on-the-go/id552717222?mt=8

3/ Texpad, récemment mis à jour, qui est assez ergonomique et assez rapide :

Texpad : LaTeX editor de « Valletta Ventures » https://itunes.apple.com/fr/app/texpad-latex-editor/id550419159?mt=8

De toute façon, il ne faut pas rêver, l’iPad est avant tout bridé par son OS. Dès que l’on veut un peu travailler avec, la moindre manipulation est vite fastidieuse. Et ce n’est pas uniquement une question de flot de travail et d’habitude à prendre, je trouve, il y a vraiment des limitations assez arbitraires et invalidantes.

avatar gbasile | 

@pim

merci

CONNEXION UTILISATEUR