Rocket League ne roulera plus sur Mac à partir du mois de mars

Mickaël Bazoge |

Le Mac n'était déjà pas l'ordinateur de prédilection pour les jeux vidéo, mais si les éditeurs retirent leurs titres, la plateforme va bientôt sortir définitivement de l'auberge. Rocket League recevra un dernier patch début mars pour macOS et Linux, et ensuite c'en sera terminé du support du jeu d'Epic Games et Psyonix.

Cela ne signifie pas que le jeu d'arcade à base de voitures et de ballon ne sera plus jouable sur Mac. On pourra continuer à jouer en local et tous les objets et extensions acquis resteront disponibles. De plus, les joueurs pourront profiter du contenu proposé dans le Steam Workshop, mais uniquement s'il a été téléchargé et installé dans le jeu avant mars.

Toutes les fonctions nécessitant une connexion à internet, y compris le matchmaking qui permet de jouer à plusieurs, cesseront de fonctionner après le patch. Cela signifie aussi que macOS et Linux seront privés des futurs modes, cartes et autres améliorations du gameplay. Sur Mac, et pour peu qu'on ait acheté le jeu sur Steam, il restera possible d'utiliser la version pour Windows, via Boot Camp… même si Psyonix n'assure aucun support officiel.

L'éditeur, qui a été acheté par Epic en mai dernier, explique en substance que maintenir ces deux versions est trop difficile en raison de l'intégration de « nouvelles technologies » — sans qu'on sache trop lesquelles.


avatar Stéphane Moussie | 
C'est pas pour tout de suite le Mac e-sport.
avatar hartgers | 

Ou alors exclusivité Rocket League pour le Mac Spécial E Sport ! Suivront LoL et Fortnite.

avatar melaure | 

Remerciez Cook, ses prix de luxe pour des configs moyennes, son matos bridé et non évolutif. Tour ce qu’il faut pour que macOS ne progresse pas ...

Ce qu’il manque ce sont des cloneurs ! Eux nous sortiraient des mac mini en r5500 pour un prix modeste ...

Virez Mr Fric !

avatar raoolito | 

@melaure

c’est evident, car avant cook, le jeu video c’etait un des points forts sur MAC...

avatar donatello | 

Ça n'était pas le point fort mais à tout le moins ça progressait doucement, et le MacUser vivait dans l'espoir qu'un jour il pourrait bénéficier d'un catalogue de jeux comparable à celui du camp d'en face.

A présent, même l'espoir a disparu.

avatar Classic160 | 

@melaure

Apple se porte exceptionnellement bien depuis Tim Cook, les mac ne sont pas fait pour jouer, et au pire, tu installe Windows, ça marche très bien

avatar mimolette51 | 

Les portables représentent la majorité des machines et il n'y a que le 16" avec un GPU. Pas besoin d'aller chercher plus loin. Et bonus fin du support d'OpenGL... Pas de quoi s'emmerder à faire une version metal pour 3 utilisateurs...

avatar TheUMan | 

Merci à Catalina qui nous permet d'alléger notre Ludothèque... (au cas où on aurait trop de jeux ;-))

avatar fabricepsb71 | 

Apple a toujours perdu à cause d’elle même, jamais à cause de la concurrence.
Chez Apple, la connerie est comme l’Histoire : un éternel recommencement

CONNEXION UTILISATEUR