Carbon Copy Cloner et Backblaze quasi prêts pour Catalina

Florian Innocente |

À quelques petites semaines de l'arrivée de macOS Catalina, les éditeurs de logiciels de sauvegarde préparent leur traditionnelle mise à jour de compatibilité. Un exercice particulier puisqu'Apple a de nouveau apporté des changements importants au fonctionnement de macOS (lire macOS Catalina : le système installé sur une partition en lecture seule).

Chez Bombich Software la mise à jour 5.1.10 de Carbon Copy Cloner (CCC)est la première officiellement prête en attendant la finale de Catalina. Beaucoup de changements ont été faits, leur lecture est utile.

Carbon Copy Cloner

Il faut savoir par exemple que Carbon Copy Cloner ne sauvegardera plus vers des volumes formatés en HFS+, un système de fichiers en voie de disparition chez Apple. L'utilitaire proposera de convertir automatiquement le volume vers APFS, s'il le peut. Ne sont pas prises en charge les sauvegardes vers ou depuis un Mac distant ou la sélection du volume de démarrage d'un Mac distant comme destination de sauvegarde : trop de problèmes, trop d'erreurs. Il y a également un cas signalé de kernel panic, dont la résolution dépend d'Apple.

Backblaze a l'intention de sortir une mise à jour compatible en même temps qu'Apple lancera sa version finale. En l'état le logiciel n'est pas adapté mais si l'on est d'un esprit aventureux, on peut tester la version bêta de la mise à jour.

Chez Shirt Pocket, éditeur de SuperDuper!, le développement est toujours en cours, sans mise à jour à se mettre sous la dent si l'on utilise une bêta de Catalina. Le dernier billet du développeur abordait les challenges posés par le nouveau système. Dave Nanian nous a toutefois dit travailler d'arrache-pied, malgré des bêtas de Catalina pas toujours commodes à gérer.


avatar Julien | 

Nickel 2 app que j’utilise 👍

avatar Sorabji | 

Carbon Copy Cloner m’a sauvé la mise à deux reprises cette année (réinstallation du Mac avec un clone bootable chiffré avec FileVault): excellente logiciel, fiable, ergonomique, et équipe (dont Mike Bombich) très disponible, efficace et sympa. Je recommande sans réserves (même le tarif est top) !

avatar nespresso92 | 

@Sorabji

+1 je partage.

avatar macfredx | 

@nespresso92

+2 👍

avatar Schnak | 

+3 👍

avatar Targorn | 

@Schnak

+4

avatar Bigdidou | 

« Il faut savoir par exemple que Carbon Copy Cloner ne sauvegardera plus vers des volumes formatés en HFS+ »

Est-ce qu’il faut comprendre que ça pose un problème de ne pas sauvegarder sur un volume qui ne soit pas APFS, ou c’est juste parce que sinon le volume de sauvegarde n’est pas bootable ?

Je pose la question parce que je sauvegarde mon MBP sur un NAS avec un autre utilitaire (Acronis que j’utilise pour tous les ordis PC et Mac de la maison et professionnels), ça m’embêterait qu’il y ait un risque que ce ne soit pas fiable.

Sinon, j’utilise ce fabuleux CCC, mais quand j’y pense ou avant une grosse mise à jour : je confirme qu’il m’a sauvé la mise plus d’une fois, comme Sorabji, nespresso92 et les autres (+ 1000 ;))

avatar melaure | 

@Bigdidou

Il va falloir garder les anciennes versions pour hfs+ ;)

avatar phil3 | 

@Bigdidou

"Acronis que j’utilise pour tous les ordis PC et Mac de la maison et professionnels"

J'ai essayé Acronis et je ne le trouve pas convivial et pas niveau options. Je suis peut-être passé à côté de quelque chose dans son fonctionnement? Quel avantage lui trouves-tu, comparé à Arq par exemple ?

avatar Bigdidou | 

@phil3

« Quel avantage lui trouves-tu ? »

Ce sue tu lui reproches;)
Il est hyper simple.En quelques clics, il m’a permis de programmer la sauvegarde automatique quotidienne sur NAS des six PC et Macs de la maison. Ça roule sans s’occuper de rien.
Ceci étant, l’ai découvert sur PC et j’utilise ma licence multipostes sur Mac aussi.

avatar phil3 | 

@Bigdidou

Je vais préciser ce que j'ai voulu dire : non seulement je n'ai pas trouvé les options que je cherchais, mais en plus même pour mettre en place une sauvegarde de façon simple, je l'ai trouvé lourd. Je suis peut-être passé à côté de son concept.

avatar Bigdidou | 

@phil3

« Je suis peut-être passé à côté de son concept. »

Ah oui, parce que vraiment il y a pas plus simple.
C’est configuré en 2 glisser-déposer et un réglage d’heure, de fréquence et du mot de passe du NAS.
Je parle d’Acronis True Image.
Il y a des utilitaires nettement plus confus d’Acronis.

avatar phil3 | 

@Bigdidou

Ah je comprends mieux. Ce n'était pas Acronis True Image dans mon cas mais le module fourni avec Swiss Backup.

Merci pour ce partage d'expérience 😉

avatar Bigdidou | 

@phil3

« Ce n'était pas Acronis True Image »

Oui, j’aurais du préciser...

avatar occam | 

@Bigdidou

"Est-ce qu’il faut comprendre que ça pose un problème de ne pas sauvegarder sur un volume qui ne soit pas APFS, ou c’est juste parce que sinon le volume de sauvegarde n’est pas bootable ?"

La doc est claire à ce sujet.

Chapitre Catalina-specific changes
« macOS Catalina requires APFS, it cannot be backed up to a volume formatted with Apple's legacy HFS+ format.
When cloning a macOS Catalina system volume, CCC will inform you of this requirement and request your permission to allow conversion of an HFS+ formatted destination to APFS. When you proceed with the task, CCC will automatically convert the destination to APFS (when possible). »

avatar Bigdidou | 

@occam

Merci.
J’imagine que si une sauvegarde dur HFS+, c’est risqué, du coup sur NAS en exFAT, c’est pas terrible...

avatar occam | 

@Bigdidou

Sur NAS Synology, selon les modèles, j’utilise ext3/ext4 ou Btrfs comme format par défaut. (exFAT est également disponible, mais payant because royalties : environ 4-5 USD par disque, à vie.)
Pour les sauvegardes de disques système Mac, je crée des bootable disk images, que CCC gère parfaitement en mode incrémental.
Jusqu’à Mojave y compris, aucun problème de ce côté-là.

Évidemment, pour démarrer depuis une telle image, il faudra d’abord l’installer sur un volume physique au format idoine. Mais en cas de besoin, c’est de toute façon ce qu’il faudrait faire. Il n’y a donc aucune raison de se priver des agréments du NAS.

avatar Bigdidou | 

@occam

« j’utilise ext3/ext4 ou Btrfs comme format par défaut. (exFAT »

Oui, tu as complètement raison, exFAT pour mes DDE et effectivement ext3/ext4 sur les Synology, ma langue a chourfé ;)
Je galère assez avec cette histoire d’ext3 quand j’ai besoin de partager un DDE entre les Synology et le mac ou le PC pour récupérer rapidement de gros volumes de data. Je ne savais qu’il existait une option, même payante pour l’exFat sur Synology : je vais regarder ça de près.

Bon, merci beaucoup, vraiment, pour tes précisions qui me rassurent.
Je vais donc maintenir mon système de sauvegarde tel qu’il est, faute de pouvoir faire la moindre confiance à Time Machine.

avatar SyMich | 

Il n'est pas exact de dire que le système est placé sur un volume en lecture seule.
C'est le SIP qui interdit d'écrire sur ce volume, mais le volume, lui, est formaté en lecture/écriture. En désactivant le SIP on peut parfaitement écrire sur ce volume.

avatar Bigdidou | 

@SyMich

« C'est le SIP qui interdit d'écrire sur ce volume, mais le volume, lui, est formaté en lecture/écriture. »

Heu, oui, c’est sûr.
Tu connais beaucoup de volumes « formatés en lecture seule » ?
Pas bien pratique pour y installer (c’est à dire y écrire...) un OS ;)
Quand on dit qu’un volume ou un partition sont en lecture seule, on comprend évidemment que c’est une histoire de permission ou de la mise en place d’un dispositif de sécurité software (ou éventuellement hardware) a posteriori.

avatar SyMich | 

Un volume en lecture seule, on ne peut y écrire quelle que soit la façon d'accéder au volume.
Dans le cas de Catalina, le volume du système n'est pas "en lecture seule" c'est le système qui interdit l'écriture sur son volume. Il "suffit" d'accéder au volume en question sans passer par macOS pour pouvoir librement écrire dessus.

avatar Bigdidou | 

@SyMich
Ah, tu dis autre chose, là.
Mais :
« Il "suffit" d'accéder au volume en question sans passer par macOS pour pouvoir librement écrire dessus. « 

Il suffit comment ?
Tu veux dire que par exemple via un accès réseau, n’importe qui peut écrire dessus ? Ça m’étonnerait qu’il accepte, même d’un administrateur de la machine. Mais je peux me tromper.
Ou sinon comment, concrètement ?

avatar SyMich | 

Un accès réseau ne contourne pas macOS sur la machine ciblée, donc non l'accès réseau n'est pas la solution.
Par contre en démarrant sur une version antérieure de macOS (installée sur une partition additionnelle ou sur un disque externe) le volume sur lequel Catalina est installé est accessible en lecture et écriture sans aucun problème.

avatar Deckard | 

Cela me fait penser que pour info, Catalina ne monte plus les volumes en HFS. Je parle bien d'HFS et non HFS+. Mais si comme moi vous avez de très vieilles images disque en HFS, il va falloir sauvegarder leur contenu ailleurs.

CONNEXION UTILISATEUR