Orthographe : Antidote corrige de jour comme de nuit

Anthony Nelzin-Santos |

Fidèle à ses habitudes, Druide profite d’une mise à jour pour ajouter 1 500 mots et 2 000 synonymes à Antidote, ainsi qu’une dizaine de nouveaux articles sur les difficultés de la langue française et de nouvelles remarques sur l’étymologie de certains mots. L’objet de cette révision 10.2 du correcteur orthographique venu du froid ? La prise en charge du mode d’apparence sombre de macOS Mojave, pardi.

Jour…

Outre quelques retouches cosmétiques mineures, le correcteur a reçu plusieurs améliorations fonctionnelles, à commencer par une accélération sensible de son lancement. Antidote gagne un nouveau réglage pour exclure des séquences de caractères reconfigurées, un autre pour remplacer trois points (...) par un véritable point de suspension (, ⌥. sur un clavier Apple AZERTY), et une nouvelle commande pour corriger le contenu du presse-papier.

Le correcteur repère mieux les séparations de mots et les citations contenant plusieurs guillemets ouvrants, et signale désormais d’un filet orangé les mots nouveaux dérivés de mots connus. Le « filtre d’inclusivité » propose maintenant les synonymes épicènes en priorité (« élève » au lieu d’« étudiant »/« étudiante »), et ne trébuche plus sur les doublets non abrégés (« présidente et président » au lieu de « président•e »).

N’oublions pas qu’Antidote parle aussi anglais : le correcteur anglophone est plus précis, détecte mieux les doublons éloignés (« I’d like some bread, soup, cheese, and bread. »), et reconnait mieux les mots séparés (« o clock » au lieu de « o'clock »). Le dictionnaire anglais gagne 2 000 mots et 8 000 synonymes, ainsi que 10 000 cooccurrences et 57 000 parents étymologiques, tandis que les guides gagnent treize articles.

Pour passer plus facilement d’une langue à l’autre, Antidote offre 14 000 nouvelles traductions de mots et 24 000 nouvelles traductions de cooccurrences. Les cooccurrences sont affichées selon les préférences de rectification de l’orthographe (en français) ou des variantes régionales (anglais), et les traductions affichées parmi les résultats de la recherche multimot. Enfin, Antidote s’intègre désormais au navigateur Opera.

…nuit

Une licence « monolingue » d’Antidote 10 vaut 119 €, ou 49 € sous la forme d’une mise à niveau d’une précédente version. Le module de langue supplémentaire vaut 59 €, avec une remise immédiate de 20 % si vous l’achetez en même temps que votre licence principale. Rappelons qu’une licence est valide pour « une utilisation familiale sur trois ordinateurs », et qu’Antidote est compatible avec macOS 10.12+, Windows 7+ et GNU/Linux.

avatar nmartel | 

Dommage pas de version Ios...

avatar raoolito | 

@nmartel

Utilisez la version web pour ios

avatar Malouin | 

@raoolito

Comment ça, c’est vrai ? Sur iOS le « bac à sable » empêche l’application de lire le document (word par exemple). On peut passer outre !? Antidote est une belle et très bonne application de développeurs amoureux de la langue française.

avatar raoolito | 

@Malouin

Si seulement...
Copier coller, pas le choix, du coup on perd le formatage ( d'ou l'intérêt de bien préparer ses styles à l'avance)
En plus l'app n'est pas au niveau d'antidote 10, plutot du 9 et encore, il y a des bugs d'affichage et d'utilisation.
En gros, c'est bien car finalement on retrouve Antidote dans son fonctionnement normal de correcteur mais ce n'est pas la panacée comparé à la version desktop

avatar Malouin | 

@raoolito

Je me disais aussi... Merci quand même ! Il est vrai que sur Mac c’est Top. Et que par rapport à un iPad Pro (que j’utilise de plus en plus soit dit en passant) ce genre d’applications manque ! Merci encore.

avatar Marino | 

J'aime beaucoup Antidote. Par contre, depuis la version 10 quand je lance une correction depuis Pages, Voice Over s'active automatiquement. Ca peut être embarrassant...

avatar amnesic | 

J'ai eu le même souci que toi, que j'ai pu heureusement régler en supprimant l'autorisation du module "AngentAntitodeConnect" dans les préférences système (Sécurité->accessibilité). Puis en réinstallant le connecteur pour Pages et enfin réactiver l'autorisation de "AngentAntitodeConnect".
En espérant que cette astuce fonctionne chez toi aussi.
Bonne soirée

avatar Marino | 

@amnesic

Merci c’est très sympa de proposer ta solution. Je vais tester. Super merci !

avatar Katsini | 

Habitué à Antidote, j’ai pas mal galèré avec la version 10 qui, pendant pas mal de temps présentait des bugs majeurs.
L’assistance technique, complètement débordée, n’a pas été à la hauteur en répondant n’importe quoi, le tout avec une lenteur peu admissible.
Antidote ne s’améliore pas en prenant de l’age.

avatar raoolito | 

@Katsini

Ils ont mis à jour, now c'est devenu stable et utilisable a plein rendement

avatar Katsini | 

@raoolito

Je viens de faire la mise à jour. Toujours la même galère, malgré le fait d’avoir suivi à la lettre leur procédure digne du lancement d’Apollo 11.
Put... pourquoi faire simple quand on peu faire compliqué. Sont curieux quand même ces Québécois...
Je viens de réinstaller la précédente version qui, ouf ! Fonctionne.

avatar Bigdidou | 

@Katsini

« Habitué à Antidote, j’ai pas mal galèré avec la version 10 qui, pendant pas mal de temps présentait des bugs majeurs. »

Alors, je suis passé de la version 9 pour Mac à la version 10 pour Windows que j’ai pas trouvée particulièrement bugguée, mais bien plus lente et bien moins réactive.
Et avec une interface beaucoup moins léchée.
Je regrette vraiment ma version Mac, pour le coup.

Remarque, plus ça va, plus je me demande ce que je ne regrette pas de l’univers Mac...

Sinon, j’ai déjà fait deux ou trois suggestion pour des erreurs, jamais eu de retour d’Antidote.

avatar occam | 

L’excellence d’Antidote ne saurait occulter le fait que la détection de doublons, éloignés ou pas, mériterait un avertissement encadré à l’instar des paquets de cigarettes :
« La détection de doublons risque d’empêcher les chefs d’oeuvre. »

Car, soyons clairs, la répétition de bread peut être non seulement voulue, mais encore indispensable :
« I’d like some bread, soup, cheese, and bread. »
C’est l’évocation retentissante d’un meme, retentissante si l’on est un couple de Vikings dans un café.

Mais avec Antidote en place, les Monty Python n’auraient jamais réussi à créer leur sketch :
Waitress : Well, there's egg and bacon; egg sausage and bacon; egg and spam; egg bacon and spam; egg bacon sausage and spam; spam bacon sausage and spam; spam egg spam spam bacon and spam; spam sausage spam spam bacon spam tomato and spam.

avatar raoolito | 

@occam

Il y a un gros travail pour permettre de paramétrer l'application, les options ne sont toujours super intuitives à trouver mais on peut/doit regler ses settings d'abord.
Ensuite, c'est clair qu'il faut accepter ou pas les propositions de correction, c'est son texte et son style, antidote permet juste de plaquer " les clous" dessus

avatar occam | 

@raoolito

Merci de cette mise au point.
Cependant, il ne serait pas inutile de tenir compte de la règle ancestrale, fruit d’une sagesse immémoriale, qui mande :
« Un commentaire d’occam ne saurait être pris d’emblée au premier degré sans l’avoir préalablement soumis au détecteur d’ironie, de satire, pastiche ou parodie. Attention, un deuxième degré peut en cacher un autre. »

avatar Ali Ibn Bachir Le Gros | 

Lol, les gens ki utilise se logiciél s'est des gros nuls en ortografe ki on besoin dun lociciél pour les aidé à écrir. Lol.

avatar Ipadivore | 

Il bug grave ton soft !

Tu as 9 mots sans faute d'orthographe sur une seule phrase :-)
Il faudrait faire des efforts, ça pique les yeux

avatar marenostrum | 

il fait exprès.

avatar Ipadivore | 

relie bien mon commentaire :-) :-)

avatar Malouin | 

@Ipadivore

+ 10 !

avatar zoubi2 | 

@Ali Ibn Bachir Le Gros

LOL ?

avatar raoolito | 

Yes  !
la version bureau de l'app est excellente mais pour ceux qui tente le ipad, la version web fonctionne mais donne l'impression d'un retour en arrière

avatar alexis83 | 

Le « filtre d’inclusivité »

C’est vraiment le cancer cette connerie !

avatar Djahaz | 

@alexis83

J'en suis resté à la version 9 d'Antidote à cause de cette nouveauté : c'est ma manière de dire zut.

avatar spinacle | 

C'est malheureux car j'adore ce logiciel et le déteste autant.
Je l'adore car il est super efficace quand il fonctionne, il est super paramétrable mais je le déteste pour le déplorable support d'office 365. Antidote plante plus que très fréquemment à cause entre autre de l'anti-oups mais pas que. C'est juste énervant d'avoir un logiciel comme ça et de ne plus tellement s'en servir tellement il plante. Les dernières mise a jour n'y change rien.
Quand au support, il est inexistant depuis le lancement de la version 10.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR