Ulysses 15 : une vue scindée pour travailler sur deux documents de front

Anthony Nelzin-Santos |

Doucement mais surement, Ulysses continue de s’enrichir de fonctions dédiées aux auteurs et rédacteurs, pour redevenir le concurrent de Scrivener qu’il fut autrefois. Pour sa quinzième version majeure, Ulysses gagne ainsi une « vue scindée », qui permet d’afficher deux textes côte à côte ou l’un au-dessus de l’autre.

La vue scindée, toutes barres latérales fermées.

« En quoi c’est révolutionnaire ? », direz-vous : « il suffit d’ouvrir deux fenêtres ! ». Oui, mais non. D’abord parce qu’en ouvrant deux fenêtres d’Ulysses, vous ouvrirez deux éditeurs certes, mais aussi deux jeux de barres d’outils. Ensuite parce que la « vue scindée » facilite le travail simultané sur deux documents, texte original et traduction, ou texte final et notes de travail par exemple.

Les deux documents peuvent être placés côte à côte ou l’un au-dessus de l’autre, leur position échangée en deux clics, et leur surface respective ajustée à l’infini. Mieux : l’affichage du texte de référence peut être légèrement estompé, les raccourcis ⌥⌘→ et ⌥⌘← permettent de passer rapidement d’un document à l’autre, et il suffit de maintenir la touche en défilant pour faire défiler les deux textes à la fois.

Le petit gestionnaire de mots-clés.

Autre nouveauté destinée à faciliter la gestion de projets composés de nombreux fichiers, un véritable gestionnaire de mots-clés. Cette petite fenêtre permet de renommer, fusionner, ou supprimer des mots-clés, et surtout de leur attribuer une couleur. Dès lors, il sera beaucoup plus facile de repérer un fichier comportant tel ou tel mot-clé dans la bibliothèque ou les résultats de recherche.

Les mots-clés sont aisément repérables dans la liste des « feuilles », à gauche.

Alors qu’elles feraient des merveilles sur le grand écran de l’iPad Pro, ces deux fonctions sont réservées à la version macOS d’Ulysses. Parmi les nouveautés communes, notons la meilleure gestion des images externes, une requête des blogueurs et journalistes stockant leurs ressources sur un serveur distant. Lors de l’édition, Ulysses génèrera un aperçu de l’image, qui apparaitra dans le corps du texte.

L’aperçu d’une image externe, avec la possibilité d’ajouter un titre (utilisé dans l’attribut alt de la balise img) distinct de la légende, avec une taille spécifiée pour l’exportation.

Lors de l’exportation au format PDF ou DOCX, il téléchargera les images distantes pour les insérer dans le fichier de sortie, dans leur taille originale ou (autre nouveauté) dans une taille spécifiée. L’aperçu du fichier exporté, d’ailleurs, se conforme désormais au mode d’affichage. Si vous utilisez le mode sombre, vous ne serez plus ébloui en passant de l’éditeur à l’aperçu.

Ulysses 15 est disponible ce 11 mars 2019 dans le Mac App Store pour la version macOS et l’App Store pour la version iOS. Au terme de la période d’essai de quatorze jours, l’utilisation continue de toutes les fonctions demandera un abonnement de 4,99 euros par mois ou 39,99 euros par an. Les étudiants peuvent bénéficier d’un tarif réduit, et l’abonnement à 10 dollars par mois au catalogue Setapp inclut Ulysses.

avatar a_y | 

Bon app, mais avec abonnement donc: abonnement = poubelle 🤷🏻‍♂️

avatar mimolette51 | 

Sublime text propose ça depuis des années et en plus configurable (colonnes/lignes multiples ou même grille) dans tout les sens... et sans abonnement...

avatar pat3 | 

@mimolette51

Je veux bien que tu nous dises comment tu configures Sublime Text pour obtenir ce que tu dis en édition de markdown.

avatar Sorabji | 

Scrivener fait la même chose depuis longtemps. Certes, il n’est pas centré Markdown (même s’il le supporte), mais pour rédiger des documents longs, il n’y a pas mieux.

avatar KimchiMan | 

@Sorabji

+1

avatar Sorabji | 

Et sans abonnement.

avatar zypic | 

Ulysses permet d’utiliser iCloud. Peut-on partager un lien comme sur Pages pour collaborer sur un texte ?

avatar Sorabji | 

@zypic

Je n’ai pas essayé, mais je ne pense pas.
Seul Dropbox est utilisé pour l’instant. Comme je ne veux pas utiliser les services de cette société, je partage mes fichiers Scrivener entre Mac, iPhone et iPad avec iTunes. Contraignant, mais fiable et sûr question respect de la vie privée.

avatar zypic | 

Scrivener ne permet pas d’utiliser iCloud et ne fonctionne qu’avec un compte Dropbox.

avatar david66 | 

Pour les rédacteurs de tout poil (simples notes, journaling, littérature, blog, etc.) Ulysses est juste incomparable avec les autres logiciels tel que Scrivener, iA Writer, etc.

Léger, puissant, multi iBidule, flexible, confortable, Markdown efficace, formats d'export, gestion des tags... une perle rare...

Et pour un prix d'abonnement dérisoire au regard de la qualité du service rendu et des mises à jour qui apportent, à chaque itération, de vrais plus...

avatar pat3 | 

@david66

"Et pour un prix d'abonnement dérisoire au regard de la qualité du service rendu et des mises à jour qui apportent, à chaque itération, de vrais plus..."

Tre bon, mais je l’ai quitté sans regret le jour de l’annonce de l’abonnement. Sans cela, je pense que je l’utiliserais encore.

Je suis passé sur MWeb qui a couvert la majeure partie de mes besoins, et depuis quelques temps je suis en train de redécouvrir Typora, dont l’approche d’effacement du Markdown au DUPUY et à mesure de l’écriture m’avait complètement rebuté au départ.
Il y’a Write qui est pas mal non plus.

Mais aujourd’hui je me tourne vers les éditeurs open source, et que ce soit pour les notes ou pour la rédaction de textes loony’s, c’est impressionnant de voir tout ce qui existe.

avatar ArnaudB | 

Je ne suis pas d'accord. Ulysse reste passéiste et rigide dans sa gestion des textes (ho mon dieu quelle révolution ce double affichage !) Il y a bien des concurrents qui sont plus souple ET plus complet ET sans abonnement. Inutile de payer 40-50€ par ans pour avoir une pauvre fonction en plus alors que la plupart des concurrents sans abonnement proposent de vrais mises à jour. Mais ce sont deux modèles différents, chez Ulysse on préfère être rentier et éviter une vrai concurrence.

avatar lepoulpebaleine | 

Personnellement j’attends avec impatience la
version 31.

avatar razerblade | 

Du coup, pour les réfractaires, quel(s) logiciel(s) utilisez-vous ? Ulysses me semble super intéressant, mais c’est vrai que l’abonnement me freine un peu...

avatar koko256 | 

@razerblade

Aquamacs avec mode markdown

avatar koko256 | 

Deleted

avatar koko256 | 

C-x 3

CONNEXION UTILISATEUR