Handbrake attend des volontaires pour finir sa traduction en français

Florian Innocente |

Le logiciel d'encodage vidéo Handbrake pourrait fonctionner à terme en français si de bonnes volontés se manifestent pour aider à sa traduction.

Des programmes de localisation de son interface dans plusieurs langues ont été lancés. Toutes les chaînes de caractères qui figurent dans ses menus et ses fenêtres ont été adaptées à l'allemand, à l'italien et l'espagnol est entamé à 30 %. Pour le français on en est à 5 % seulement, avec un peu plus de 1 000 chaînes encore à traiter.

Pour contribuer, il faut créer un compte sur Transifex (allez-y par le lien donné plus haut) et proposer ses services auprès de l'équipe. Il en va de même pour les éditions Windows et Linux.

Source
Merci Vincent
Tags
avatar John McClane | 

Merci pour l’info, j’ai proposé mes services !

avatar vincentn | 

@John McClane

You’re welcome. J’ai commencé le travail de localisation, mais vu la masse de travail (à comparer avec les versions Windows et Linux), ayant moins de temps en ce moment et ne voyant personne d’autre rejoindre le projet de traduction en français pour la version Mac, autant demander à MacG de mettre un coup de projecteur, ce qu’ils viennent de faire fort gentiment.

@Moonwalker

Effectivement le site maclocal proposait il y a quelques années sa propre localisation en français d’HandBrake, même s’il restait quelques morceaux en anglais, le logiciel n’étant pas adapté à l’époque pour être traduit.

Et pour ne pas s’endormir après HandBrake, il y a bientôt BetterTouchTool qui s’annonce d’ici quelques semaines dans une nouvelle version (et interface) apte à accueillir des localisations en d’autres langues.

avatar Waterfront | 

Bonjour. Je suis allé m'inscrire hier dans la foulée de la publication de ce fil… ai proposé mes services… et je reçois à l'instant une notification de refus. C'est vexant ! :-) Plus sérieusement, l'idée est qu'il faut montrer patte blanche d'une manière particulière ?

avatar GaelW-Mac | 

@Waterfront

Idem. Il ne faut pas s’étonner que la traduction française piétine 🤔

avatar damrtom | 

Hi there,

Can you please confirm your desire to help translate HandBrake into the french language?

Please take note of our https://github.com/HandBrake/HandBrake/blob/master/CODE_OF_CONDUCT.md and https://forum.handbrake.fr/app.php/rules

If you have any questions or anything isn't clear for translation, please do drop us a note and feel free to join us on IRC. https://handbrake.fr/community.php

Thanks for the interest in translating HandBrake
Regards,
The HandBrake Team

-------

Visiblement c'est le responsable de la traduction du logiciel qui refuse d'emblée s'il n'y a pas eu un minimum de présentation et d'échange avec eux sur la motivation à réaliser cette traduction.

avatar damrtom | 

Team join request declined: Your request to join the team HandBrake team was declined.

mmmmh que quoi qui se passe ?

avatar DeluxePainter | 

Il y a BOINC à traduire sur Transifex (parmi d’autres) sur lequel j’ai fait une grosse passe pour la prochaine mise à jour. C’est agréable de contribuer à un logiciel utile et qu’on aime.

Si j’ai le temps maybe I will translate Handbrake aussi. Bon logiciel.

avatar Alberto8 | 

Vu le niveau de mon français ça ne sera pas moi c’est sur 😂

avatar h-de-pierre | 

@DeluxePainter. Qu'est-ce qu'une grosse passe ?

avatar getnuts | 
avatar reborn | 

@getnuts

🤦‍♂️🤣

avatar reborn | 

@h-de-pierre

Du vocabulaire spécifique au milieu de l’encodage video

avatar Moonwalker | 

Il y a quelques années, un développeur produisait sa propre version en français de HandBrake.

Curieuse situation tout de même pour ce logiciel dont le site se décline en .fr et qui a toujours manifesté le souci de rester dans les clous de la législation française en matière de droits d'auteur.

avatar Toinouco | 

@Moonwalker

Oui, je l’avais fait sur maclocal.free.fr avec des builds 64 bit optimisées à l’époque...
Par manque de temps, j’ai cessé. Le code de Handbrake n’était pas du tout fait pour la localisation, c’était long et à la mano dans plein de fichiers...

avatar lermithe95 | 

L’art de parler plusieurs langues est une vertu
Celui de fermer ça gueule est un avantage

avatar osxkiller92 | 

@lermithe95 Et celui d’écrire correctement le français est une bénédiction divine 🙄 👉🏻 fermer SA g*****, et non « ça »

avatar BeePotato | 

Je sais bien que la mode est aux anglicismes, mais je rappellerai tout de même que pour la localisation d’un logiciel, c’est tout simple : on utilise Spotlight ou tout autre système de recherche. ;-)
Mais si on veut, comme ici, contribuer à ce qu’un logiciel cause français, on participe à sa traduction.

avatar vincentn | 

@BeePotato

Pour être encore plus tatillon 😜, l’on parlera alors de régionalisation et non de simple traduction. La traduction s’entendant simplement comme la transcription en une autre langue d’un mot, d’une phrase…; la régionalisation s’adaptant en outre à la culture de l’utilisateur : usage de signes typographiques spécifiques à une langue comme le guillemet dans un traitement de texte, format d’impression par défaut d’une page (letter ou A4 par exemple), changement d’unité de mesure par défaut, etc.

avatar BeePotato | 

@ vincentn :
Oui, je sais bien ce qui peut s’ajouter à la traduction pour certains logiciels. Mais ce n’est que dans quelques cas (quand le fonctionnement même du logiciel dépend de la culture ou de la langue de l’utilisateur).
Pour la plupart des autres logiciels, il n’y a que de la traduction à faire, l’OS s’occupant des quelques autres détails liés à la langue de l’utilisateur (tels que ceux que tu as cités : format d’impression, unités de mesure, guillemets).
Dans le cas de Handbrake, je ne me rappelle pas qu’il y ait quoi que ce soit de plus à faire qu’une traduction (ce qui rend encore moins pertinent l’usage de ce terme de « localisation »).

avatar damrtom | 

@vincentn

J’ai une grosse expérience de traduction logicielle et je vais regarder pour vous trouver un peu de temps. J’ai orchestré il y a longtemps l’équipe de traduction de Fedora et j’ai vu la naissance de Transifex, lorsque que Dimitri Glezos a monté cette entreprise juste avant la crise grecque.
A l’époque j’utilisais Lokalize de la suite KDE afin d’avoir les mémoires de traduction. Est ce qu’un tel logiciel existe sur Mac ?

avatar Moumou92 | 

C’est bien payé?

avatar McFlan | 

@Moumou92

Une licence Handbrake offerte.

avatar jackhal | 

Ah ah ah ! 👌

avatar Megalo | 

Vouloir traduire les logiciels dans toutes les langues, c’est bien dommage.
Alors que les français sont nuls en anglais, utiliser un logiciel en anglais permet d’apprendre du vocabulaire, certes spécifique, mais ma foi pas inutile.

Et quand un gamin un peu geek peut apprendre du vocabulaire spécifique à son prof d’anglais, bah tout le monde y gagne.

Je limite ma réflexion à l’anglais, pas au russe...

Édit : et fouiller le web anglophone pour résoudre un problème également...

Je dis tout ça en étant une quiche en anglais

avatar pat3 | 

@Megalo

"Vouloir traduire les logiciels dans toutes les langues, c’est bien dommage.
Alors que les français sont nuls en anglais, utiliser un logiciel en anglais permet d’apprendre du vocabulaire, certes spécifique, mais ma foi pas inutile."

J’utilise des t’as de logiciels, notammment libres, en anglais et souvent sans même m’en rendre compte. Mais aujourd’hui si je dois choisir, je prendrais un logiciel localisé en français. Ça m’énerve, par exemple, quand le mot français ne me vient plus pour désigner une fonction de logiciel, parce que je ne l’utilise qu’en anglais. Je pensais comme toi avant, mais je trouve que c’est un renoncement aujourd’hui. Et aussi, ce n’est pas parce qu’on utilise une interface en anglais qu’on fait de gros progrès dans la langue. Un jeu, un bouquin, ok, mais une interface…

J’ai aussi découvert un truc assez récent. Je connais des gens d’origine étrangère qui parle très bien français (qui enseignent en français à des française’ et bien j’ai été très surpris de constater qu’ils utilisent leur ordinateur avec le système dans leur langue maternelle !
Ça me renforce dans l’idée qu’il n’y a aucun complexe à avoir à réclamer des logiciels dans sa langue.

Et dernière anecdote: j’ai trouvé amusant de voir sur Framasoft un commentaire énervé réclamant que les services proposés soient en anglais, en arguant que Framasoft devrait s’ouvrir au monde au lieu d’être régionaliste !

Pages

CONNEXION UTILISATEUR