Mojave : des bugs avec Photoshop, Lightroom, Illustrator et Acrobat

Stéphane Moussie |

Tous les logiciels d’Adobe ne sont pas encore pleinement compatibles avec macOS Mojave, qui est sorti la semaine dernière en version finale. Quatre applications posent problème actuellement.

C’est le cas de Photoshop CC 2018 et des versions précédentes : quand on utilise le filtre Fluidité avec certains Mac (ceux équipés d’une FirePro D300, FirePro D500 ou Radeon R9 M370X), des pixels noirs apparaissent sur l’image. Pour éviter ce bug, il faut désactiver l’utilisation du GPU dans les réglages.

Le mode sombre de macOS, qui est l’une des nouveautés de Mojave, n’est pas encore parfaitement géré par Photoshop. Certaines parties de l’interface restent inchangées (mais il y a des réglages propre à Photoshop pour modifier la teinte de son interface).

Pire, le mode sombre peut carrément faire planter Lightroom Classic 7.5, Lightroom CC 1.5 et les versions précédentes. Le plantage intervient si on change le thème de macOS alors que Lightroom est ouvert.

Illustrator CC a un bug lié une autre nouveauté de Mojave : ses utilitaires qui tournent en tâche de fond (GPU Sniffer, Safe Mode…) apparaissent dans le Dock de macOS. Pour les masquer, il faut désactiver l’affichage des applications récentes dans les préférences du Dock.

Acrobat DC et Acrobat 2017 ont quant à eux des soucis d’impression, de portfolio, de capture web et de conversion de PDF.

Enfin, certaines applications peuvent présenter à leur première ouverture un message indiquant qu’elles doivent être optimisées pour de meilleures performances. C’est un avertissement lié à la fin programmée de l’architecture 32 bits sur Mac.

Adobe travaille à corriger tous ces bugs. Dans le cas de Photoshop et Lightroom, l’éditeur « recommande vivement » d’adopter leur dernière version avant de passer à macOS Mojave. Sauf surprise, Lightroom 6, la dernière mouture disponible en licence perpétuelle, n’aura pas droit à une mise à jour de compatibilité pour Mojave.

avatar MaryanLKZK | 

Aucun soucis pour la suite Affinity 😇
Quelle honte pour lightroom 6 ...
Adobe c’est de la 💩

avatar oomu | 

toujours fascinant de voir les difficultés de la suite de logiciel Adobe Creative de s'adapter à des évolutions mineures (oui) de macOs ou même Windows.

La complexité des décennies accumulées en dessous doit être dantesque. Nécessairement les logiciels sont générés par divers générateurs de code multiplateformes et ça doit pas être un vain mot de le faire évoluer sans exploser.

avatar MarcMame | 

@oomu

Les logiciels Avid sont confrontés aux mêmes problèmes.
C'est toute la problématique des softs dont les fondations remontent aux années 90.

avatar Textoraxel | 

Pas de problème sur la suite Affinity. Bisous.

avatar pocketalex | 

@Textoraxel

La suite Affinity est une excellente alternative pour nombre d'utilisateurs, et je suis le premier à la promouvoir ou à la conseiller, mais à un moment ... Adobe c'est le cran au dessus, et donc on bosse avec leur softs

C'est pas faute pour ma part d'essayer régulièrement de remplacer Photoshop et After Effect, mais soit les concurrents ne sont pas à la hauteur, soit la courbe d'apprentissage est violente, ce qui en soi n'est pas forcément un problème, mais ça n'aide pas.

Ajoute à ça tout l'éco-système pro qui bosse en Adobe... bref le calcul est vite fait.

avatar deltiox | 

@pocketalex

Mode troll on
Ouaip, deux mois de bugs chaque année vers les
Mois de septembre /
Octobre
Le calcul est vite fait

Mode troll off

😂

avatar pocketalex | 

@deltiox

il y a chez Adobe des bugs qui sont indépendant du temps, ils sont la, tout le temps, jamais corrigés

En mode double écran, avec un PSD différent sur chaque écran, et en effectuant certains raccourcis sur des layers (ALT+drag pour dupliquer un calque), Photoshop se perd les pédale, et switch de PSD et tu appliques ton action sur l'autre PSD et non celui sur lequel tu travaille

Ce bug dure depuis des années, et il est toujours là je te le confirme

Autre bug qui a bien deux ans maintenant : tu fais une sauvegarde ou un export, tu as la fenêtre de réglages (compression JPEG, choix du format de fichier, etc), tu cliques sur OK, la la boite de fichier apparait.

Bon, comme bien souvent, l'endroit ou je dois sauver est au fin fond d'une arborescence complexe et j'ai toujours à disposition dans le Finder une fenêtre de mon projet, il suffit donc d'aller dans le Finder, chercher un dossier et le glisser dans la fenêtre du sélecteur de fichier pour qu'il y aille directement

Eh bien avec Photoshop, depuis 2 ans, si tu as un sélecteur de fichier ouvert et que tu cliques sur un autre application, comme le Finder, Photoshop met son selecteur de fichier en arrière plan, derrière les autres fenetres.

Comme c'est pas pratique du tout !!!!!

Des bugs comme ça, je t'en sors à la pelle

avatar Stpaul | 

Aucun soucis avec les dernières beta, et avec la version officielle des ralentissements d'affichage des images en vignette avec Ligthroom CC2018.
Le logiciel d'impression de Silverfast, Printao 8.12, et à la limite de l'inutilisable. La roue même pour un déplacement de souris… Impossible de placer les cellules à la souris (la roue qui tue), bref ce qui se fait en 2 mn prend un quart d'heure… Avec les beta, tout fonctionnait parfaitement.
Problème également de transfert vers l'imprimante.
Matériel : MacPro2013-Epson SC-P6000

Après avoir désactivé le mode sombre, ça change la vie de Ligthroom lol, et d'autres applis (pas Printao par contre même s'il y a un léger mieux).

avatar Yoskiz (non vérifié) | 

Je suis très étonné.
J’ai utilisé Lightroom Classic 7 ce week-end pendant plus de 2 heures avec Mojave en mode sombre et aucun problème.

En quoi le mode sombre peut faire planter Lightroom ?

J’ai pas bien compris le rapport.

avatar Stéphane Moussie | 
@Yoskiz : C'est quand Lightroom est ouvert et qu'on passe au mode sombre que Lightroom plante : "With Lightroom Classic CC 7.5 or Lightroom CC 1.5 running, switching to Dark Mode can cause the application to crash." Je viens de le préciser dans l'article, c'est vrai que ce n'était pas très clair.
avatar Yoskiz (non vérifié) | 

@stephmouss

Aaaaah !! Tout s’explique !

Merci Stéphane.

avatar Lolomaniac | 

Je suis revenu à High sierra... C'est bien la 1ère fois que j'ai autant de bugs/applis incompatibles avec un nouvel OS!!!!!

avatar Malouin | 

Ah ? Sur quoi ? 3 machines et une utilisation professionnelle bureautique dans l'écosystème Apple et... TOP ! Zéro problème. Tu ne serais pas resté sous Windows toi ?

avatar Hasgarn | 

Adobe va encore être comparé à la suite Affinity.

Je suis d’accord avec oomu, les softs Adobe sont tellement vieux que la moindre évolution même minime semble un calvaire pour les développeurs.

Il faut espérer pour eux qu’ils ont lancé une refonte profonde de leur suite. Parce que ça ne va pas aller en s’arrangeant, cette histoire.

avatar oomu | 

"Il faut espérer pour eux qu’ils ont lancé une refonte profonde de leur suite. Parce que ça ne va pas aller en s’arrangeant, cette histoire."

il serait déraisonnable de "lancer une refonte profonde".

Ces logiciels sont extraordinairement sophistiqués, complets et appréciés par les artistes et créatifs.

Les recréer pour faire "moderne" coûterait beaucoup plus que les adapter.

Regardez par exemple comment a été accueilli Apple quand elle a refondé Final Cut. Final Cut qui a encore moins de bagages que la _SUITE_ Adobe Creative.

Non, le plus raisonnable est de progressivement faire émerger de nouvelles versions, via l'opportunité du mobile ou tablettes, qui accumulent les fonctionnalités des versions traditionnelles. Et même ainsi, on voit un Microsoft échouer.

Alors, il faut diversifier nos outils, et donner une chance à un Affinity par exemple, de rebatir l'équivalent sur de nouvelles fondations modernes.

Mais tôt ou tard, un Affinity se retrouvera dans la situation d'Adobe.

Au final, les logiciels finissent par bien fonctionner et les gens continuer de faire des films, des dessins, des photos, et des couvertures de modes aux peaux lisses d'androïdes.

avatar Hasgarn | 

"il serait déraisonnable de "lancer une refonte profonde"."

C'est vrai qu'en prenant au pied de la lettre, on peut croire que j'appelle à la refonte totale de toute la suite d'un seul coup, ce qui serait aberrant comme vous le soulignez.
Je pensais plus à :
"Non, le plus raisonnable est de progressivement faire émerger de nouvelles versions, via l'opportunité du mobile ou tablettes, qui accumulent les fonctionnalités des versions traditionnelles."
Pour vous citer ;)

Je me suis mal exprimé.

"Regardez par exemple comment a été accueilli Apple quand elle a refondé Final Cut. Final Cut qui a encore moins de bagages que la _SUITE_ Adobe Creative."
Un choix drôlement velu qui a généré un sacré merdier, pour rester poli ^^'
Aujourd'hui, la situation s'est vraiment calmée et Final Cut est redevenu compétitif en matière de fonctions et de performances. Mais il y a des plumes de perdus dans la bataille, c'est clair.

"Mais tôt ou tard, un Affinity se retrouvera dans la situation d'Adobe."
Oui, absolument.

avatar pocketalex | 

@Hasgarn

Disons que par exemple; concernant After Effect, la situation est quelque peut aberrante.

Le logiciel ne gère toujours pas le multiprocessing correctement, il faut passer par des outils externe comme RenderGarden pour tirer parti de nos formidables CPU multi payés le prix d'un rein.

Adobe le promet depuis 4 ans déja, mais rien à l'horizon, pfffff

avatar Hasgarn | 

@pocketalex

Les logiciels vidéo d’Adobe me laisse vraiment perplexe. Je comprends que les habitudes ont la vie dure (et encore, avec un tout petit peu d’effort…) mais leur performance les ont disqualifiée d’entrer de jeux chez moi quand je me suis lancé sérieusement dans la video.

Aujourd’hui, c’est presque « tout sauf ceux là »…
^^’

avatar Shralldam | 

@Hasgarn

Premiere est lourdingue. Mais After Effects est un incontournable. Pas toujours très bien optimisé et parfois plantogène, mais franchement bien fichu, surtout pour les créatifs qui ont du mal avec le compositing nodal à la Nuke ou Fusion.

avatar Hasgarn | 

@Shralldam

Je connais la réputation de After Effect mais je trouve mon bonheur avec Motion 😉

avatar pocketalex | 

@ Shralldam

Pas optimisé du tout oui, c'est l'un des rares logiciels pro à ne pas prendre en compte le matos pro, car pas optimisé du tout

T'as un top GPU à 1000€ ? mieux, plusieurs GPU en SLI ? Dans un cas, comme dans l'autre, on s'en tape complet, After n'utilisant quasiment jamais la carte graphique

T'as un iMac Pro payé plus de 6000€ ? Mieux, une station de travail PC bi-Xeon claquée 15 000€ ? Pas mal, mais pour faire de l'After, prend plutôt un PC Grosbill en core i5 survolté, car vu que le logiciel est mono-CPU, il sera plus rapide avec un CPU qui a peu de cores mais bien boosté. Un PC GrosBill quoi.

Merci Adobe (et sa sous-traitance logicielle en Inde), on en redemande !

avatar Shralldam | 

@pocketalex

Je sais, oui… La seule option (en tout cas, que je connaisse) reste le dossier de contrôle avec rendu sur les CPU dispos sur le LAN. Adobe se la touche clairement sur ce point.

avatar pocketalex | 

@ Shralldam

"Premiere est lourdingue"

Aout 2018, c'était il y a pas longtemps hein, Adobe a inclut l"accélération hardware pour le h264" dans une mise à jour de Première

ça veut dire quoi ? ça veut dire tout simplement que ça fait un putain de bail que Première est super lent sur Mac avec le h264 (juste le format le plus utilisé au monde) car il le décompresse en logiciel !!!!

Alors que tous les CPU intègrent une accélération cablée qu'il suffisait juste d'utiliser, elle est là, elle marche bien, elle attend que ça, mais non, Adobe l'utilisait pas (sur Mac)

Sérieux quoi !

avatar oomu | 

« Pour vous citer ;) «

enfin la gloire.

-
oui, classiquement, je dis que ce sont des versions « alternatives » (web, mobile, etc) qui permettent de faire émerger une nouvelle refondation d’un logiciel sans anéantir sa clientèle.

Mais actuellement, on voit Microsoft déclarer plus ou moins son échec, en annonçant l’arrêt des versions dites « tactiles » de office (qui ne sont pas simplement tactiles mais développées sur un autre framework que win32. l’intérêt est à débattre cela dit).

avatar pocketalex | 

@oomu

"ce sont des versions « alternatives » (web, mobile, etc)"

oui, tout comme une trottinette est une version "alternative" d'une voiture de sport.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR