Fermer le menu
 

Google se replace dans Firefox après son intégration à Siri

Stéphane Moussie | | 15:04 |  12

En 2014, Mozilla réduisait sa dépendance financière à Google en remplaçant dans Firefox le moteur de recherche de Mountain View par Yahoo aux États-Unis. Trois ans plus tard, Google redevient le moteur de recherche par défaut du navigateur dans ce pays, mais aussi au Canada, à Hong Kong et à Taiwan.

Vous pouvez changer le moteur de recherche dans les préférences. Cliquer pour agrandir

L’intégration de Yahoo était pourtant prévue pour une durée de cinq ans. Cette durée était présentée comme un avantage par l’évangéliste Tristan Nitot qui travaillait toujours pour Mozilla à l'époque : « [C’est] un contrat plus avantageux que le précédent, y compris en termes de durée, puisqu’il est prévu sur 5 ans au lieu de 3 précédemment. »

« Nous avons exercé notre droit contractuel de mettre un terme à notre accord avec Yahoo en tenant compte de plusieurs facteurs, dont faire ce qu’il y a de mieux pour notre marque, proposer une bonne recherche sur le web et améliorer les contenus », a expliqué cette semaine Denelle Dixon, la responsable des affaires juridiques de Mozilla, à TechCrunch.

C’est le deuxième partenariat majeur conclu par Google cette année. Son moteur de recherche a récemment remplacé Bing dans Siri pour les requêtes sur le web, à l’exception des images. Conséquence : les coûts d’acquisition de trafic de Google sont passés de 2,62 milliards au troisième trimestre 2016, à 3,1 milliards au T3 2017, et ils vont encore augmenter.

Catégories: 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


12 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar Christophe ARNERIN 17/11/2017 - 15:37 via iGeneration pour iOS

Qu'est ce que cela apporte à la News de préciser que Tristant NITOT est évangéliste ? 🤔

avatar ditek 17/11/2017 - 15:52 via iGeneration pour iOS

@sirtotof

Que Tristan est un fier défenseur du libre et de la confidentialité sur le net . J’ajoute que son livre sur le sujet est très intéressant

avatar Stéphane Moussie macG 17/11/2017 - 17:28 via iGeneration pour iOS

@sirtotof

Parce que c’était son titre ?



avatar harisson 17/11/2017 - 23:40 via iGeneration pour iOS

@sirtotof

Il n'était pas évangéliste religieux mais "tech evangelist" (un abus de langage du terme repris par l'industrie informatique américaine).

avatar scanmb 17/11/2017 - 18:38 via iGeneration pour iOS

A un moment il y a eu un article indiquant qu’Apple développait son propre moteur de recherche pour être indépendant de google et consorts.
Des nouvelles ?
Personnellement, j’aimerai bien

avatar RyDroid 20/11/2017 - 23:19 (edité)

Source(s) sur le fait qu'Apple aurait envisagé de faire un moteur de recherche web générique ?

avatar Alex56 18/11/2017 - 10:03

Dommage d'utiliser Google dans un navigateur libre, prenez 5 mn et installez Qwant :
https://help.qwant.com/fr/aide/qwant-com/add-qwant-on-desktop/sur-firefox/

avatar Moonwalker 18/11/2017 - 10:56 (edité)

Dommage, certes, mais quand je cherche vraiment quelque chose c'est encore et toujours Google qui m'offre les meilleurs résultats. :-(

avatar Alex56 18/11/2017 - 11:42 (edité)

9 fois sur 10 Qwant me trouve ce que je cherche, rien n'empêche d'utiliser Google, Bing ou n'importe quoi d'autre en complément : à ce jour il y a 3712 modules de recherche disponibles !
Il n'y a pas de panacée, c'est en diversifiant les outils qu'on lutte contre le totalitarisme.

avatar Moonwalker 18/11/2017 - 13:34

Je suis aussi pour la diversité, mais jusqu'à présent les résultats Google me demeurent les plus pertinents.

avatar pat3 18/11/2017 - 14:51 via iGeneration pour iOS

@Moonwalker

Le traçage de Google est aussi le plus efficace, le plus polyvalent, le plus intrusif.
On peut aussi tenter de ne pas donner à Google ce que Google cherche à toute force, et par tous les moyens, à nous prendre.
Pour ma part, je n’utilise plus que des métamoteurs sécurisés, de Disconnect à Ixquick et sa fameuse Startpage.

avatar RyDroid 20/11/2017 - 23:21

Ce n'est pas toujours possible d'avoir le beurre et l'argent du beurre. Au vu des données collectées par Google, de son expérience sur le sujet et de sa puissance financière, il est fort peu probable d'avoir les deux avant longtemps.