Les prochains Creative Cloud et Lightroom abandonnent Mavericks

Florian Innocente |

OS X Yosemite va devenir la version minimale nécessaire pour utiliser les prochaines mises à jour majeures du Creative Cloud ainsi que de Lightroom CC. Adobe prévient dès à présent de l’arrivée dans un avenir apparemment relativement proche de ces importantes révisions. L’éditeur ne compte plus qu’un « faible pourcentage » de clients sur Mavericks ou moutures antérieures. Ces OS continueront de fonctionner avec les applications du Creative Cloud actuel, mais pas au-delà.


avatar AngryKiller | 

Déjà?!

avatar C1rc3@0rc | 

Adobe donne ici un signe clair qu'il veut se débarrasser des clients pro qui sont encore sur Mac. Il devait plus en rester beaucoup, vu la vitesse de switch sur Windows, et les clients restés sur les Mac Pro d'avant 2013, tournant avec SL ne sont pas intéressants de toutes façon pour un editeur qui veut plus que de l'abonnement pour faire payer plus cher des outils relégués au statut de services.

Au moins c'est clair.

avatar reddevilsX | 

@C1rc3@0rc :

Heu. Les pros ont jamais étaient friand de MAJ annuelles sur leur parc machines de toutes façons, aggravant le risque de soucis.
Ils resteront sur la CC qu'ils ont un bon bout de temps sans soucis. Déjà que certains sont encore sur la CS anyway.

avatar frankm | 

@AngryKiller :
Adobe -> Poubelle

avatar mistermicro.fr | 

Et il va encore en avoir qui vont soutenir que ce n'est pas grave de ne pas pouvoir mettre à jour sa machine ;-)

Les cycles d'abandon des systèmes par les applications est de plus en plus rapide.

avatar Mrleblanc101 | 

@mistermicro.fr

Une mise à jour par année et elle est gratuite... on est moins du 5 ans de Windows (pré-Windows 10) à 200$ la mise à jour !

avatar daxr1der | 

@Mrleblanc101 :
Et tu crois vraiment qu'il est gratuit ton os sur mac quand tu vois le prix de ces machines avec composants soudés pas très puissant ?

Un pc sous windows 10 au même prix qu'un mac en terme de puissance config ça n'a rien à voir.

Windows 10 je l'ai payé 150 euros en plus, donc la mise à jour à 200 euros tu inventes

avatar mistermicro.fr | 

En même temps 1 mise à jour par an pour apporter juste quelques gadgets comme SIRI qui après l'attrait de la nouveauté restera inutilisé dans son coin ...

Heureusement que les mises à jours sont gratuites dans ces cas là.

Malheureusement nouvelle version du système de nombreuses applications sont ou doivent être mises à jour et en profitent pour abandonner des versions antérieures sans qu'on connaisse vraiment la raison. Donc oui cela accélère l'obsolescence des machines

Ne serait ce que pour des applications ayant des mises à jours pour des soucis de sécurité et qu'on ne appliquer car notre système ne peut les supporter.

avatar Domsware | 

@mistermicro.fr :
Je pense que tu n'utilises pas de Mac pour écrire ce genre de propos erronés.

avatar mistermicro.fr | 

Raté. Environnement multi Os ici
Macs pour la production graphique (1 hackintosh sous 10.10), 1 Mbp pro 17 (sous 10.11) et un mbp pro 15 retina (sous 10.12 RC pour tests car je vais me séparer de cette machine donc elle me sert de machine de test pour la compatibilité)

Les produits Adobe je les pratique depuis Illustrator 88 et photoshop 1.07 (livré comme pilote pour un scanner), par contre tant que les fournisseurs et imprimeurs l'acceptent je reste sur une version sans abonnement de la suite Adobe. Quant aux solutions alternatives en vectoriel, il n'y a vraiment pas grand chose d'autre que les imprimeurs acceptent donc il faut faire avec...

Parcours Mac en agence depuis l'équipement d'un MacII CI, puis G3 et G4 divers...

Personnellement j'ai eu un Mac SE30, Powerbook G4 titanium, PowerMac G5, Imac 2006, Macbookpro late 20008 puis les machines précédemment citées.

J'ai connu et subi le passage du 68k au PPC puis à l'Intel...

A côté j'ai divers machines sous Windows et même un mini boitier sous RemixOs pour tests

avatar mistermicro.fr | 

Et ce n'est pas parce que Windows n'a pas changé de nom ou numéro de version qu'il n'a pas été mis a jour pendant 5 ans ni amélioré...

Personnellement ma version de Windows 8 PRO ne m'a coûté que 15 euros en offre promotionnelle et m'a permis une migration vers Windows 10 GRATUITEMENT. Donc non Windows n'est pas forcément hors de prix...

Avant mon Windows 7 m'avait été fourni avec ma machine, comme quand on achète un Mac. Et comme normalement pour avoir une mise à jour "gratuite" de MacOs, il faut l'avoir eu en achetant un Mac, on est dans le même cas de figure pour les 2 systèmes...

avatar en ballade | 

@Mrleblanc101 :
Mauvaise foi

avatar Dazoudaz | 

Gros HS mais je sais pas où laisser ce message. C'est juste pour vous dire qu'Apple vient de mettre en ligne la version finale d'iOS 10, seulement pour les bêta testeurs.

avatar CNNN | 

@Dazoudaz :
Euhhh il y a déjà un article dessus ^^

avatar reddevilsX | 

@C1rc3@0rc :

Ah, et t'inquiète pas que la très grande majorité des pros sont déjà passer sur la CC et garderons leurs Mac. À t'entendre, le Mac est mort dans le milieu du graphisme alors qu'il n'y a que ça haha

avatar Grug | 

Sans doute que la plupart des pros qui sont restés sous Maverick, sont aussi restés à la CS… (et dans mon entourage ils sont nombreux ;)

avatar vrts | 

Maverick est sortie en juin 2013 !!!

3 ans et abandon de l'OS ? putain je vois ça que sur Mac tous ces problemes de compatibilité des apps d'une version à l'autre, c'est super pénible.

Quand c'est pas les apps c'est les drivers.

avatar Alim | 

"putain je vois ça que sur Mac"

+1

Je vois jamais ce genre de truc sur Windows

avatar macfredx | 

Une raison de plus d'éviter les abonnement style "CC"...

avatar Domsware | 

Beaucoup de commentaires sont incroyables de mauvaise foi !
La nouvelle concerne Adobe qui abandonne le support de ces logiciels et c'est de la faute d'Apple, de son OS et de ses machines !

Ne vous inquiétez pas, non utilisateurs de Mac : il y a de très bons logiciels qui ont déjà pris la relève.

avatar mistermicro.fr | 

Ben non le "soucis" vient bien de MacOs quand on regarde les prérequis pour chaque version :

Apple 10.9 et maintenant 10.10 minimum, 2 go de mémoire (8 recommandés) processeur mutilcore 64 bits 2go de hd

Windows : Windows 7 sp1 (sorti en 2011), 1go de mémoire(3 recommandés en 32 bits) et 2/8 en 64 bits processeur mini Pentium 4 (!!!)

Donc quand on parle de pérennité des outils...

Quant aux solutions alternatives en production sérieuse, mouais c'est pas encore ça , allez filer un fichiers sous Affinity designer à un imprimeur on va voir sa tête pour l'ouvrir et le modifier...

avatar Waterfront | 

@mistermicro.fr :
Les imprimeurs qui acceptent/demandent autre chose que du PDF commencent à se faire rares... Ou "obsolètes" :-).

avatar mistermicro.fr | 

quand l'imprimeur se contente d'imprimer un pdf suffit, c'est bien l'avantage de ce format, mais quand il s'agit d'intervenir sur le fichier source pour des corrections c'est une autre paire de manches.

Bien sûr je ne parle pas de fichiers pixels avec une photo mais de fichiers un peu plus complexes

Le pdf a pour avantage dans le cas d'une simple impression de ne pas avoir une floppée de logiciels à avoir mais l'interprétation a parfois du mal et donne des résultats surprenants.

Il m'arrive que l'imprimeur demande le fichier natif AI ou Indesign pour faire par exemple des corrections d'auteur

avatar EricdeB | 

@mistermicro.fr :
Jamais je laisserais l'imprimeur modifier mes fichiers... Je file du PDF depuis presque toujours. Bon au tout début c'était encore de natif mais dès que ça a été fiable... Si corrections il y a, elles passent uniquement par moi.
Quant à XPress 2016, je confirme aussi. Ce soft a radicalement changé.
Perso je tourne sur un Mac Pro 2009 sous El Capitan avec mon abonnement CC (à regret, je déteste le concept) et tout roule bien :)

avatar Domsware | 

@mistermicro.fr :
Et non pas raté. Car restreindre les mises à jour de l'OS à 1 ou 2 points c'est tout de même abusé !

Et puis c'est tout de même Adobe qui définit les besoins de ces logiciels et non Apple : attention à ne pas inverser les responsabilités. Et c'est Adobe qui est connu pour la lourdeur et la gourmandise de ces logiciels. Et la non adaptation à l'OS.

Tous les graphistes avec qui j'ai travaillé avaient des soucis avec les outils d'Adobe alors que pour tout le reste les performances étaient au rendez-vous. Je pourrais vous citez en plus d'Affinity, Pixelmator mais là encore il me sera indiqué que cela ne passe pas en milieu pro, de bonne ou mauvaise foi d'ailleurs.

avatar mistermicro.fr | 

Oui restreindre les mises à jours à la dernière ou avant dernière mise a jour système c'est abusé. On n'a plus le temps d'amortir le matériel ou alors on utilise des outils qui deviennent vite obsolètes surtout avec la manie des abonnements

n'importe quel logiciel même freeware peut créer de l'image pixel même paint (quant à gérer le cmyk ou pantone c'est une autre histoire...) pour du vectoriel c'est pas la même chose. On peut fournir du pdf mais l'intervention dessus sera limitée et encore...

Les API qui sont utilisées sont fournies par Apple qui impose des règles de plus en plus draconiennes ... ils peuvent ne pas les documenter toutes ou totalement, en les retirant et j'en passe. Pourquoi sur Windows ils peuvent le faire et pas sur MacOs ?

Et au final je me moque de savoir si c'est la faute d'Apple ou Adobe, le fait est de se retrouver avec des logiciels en location de plus en plus forcée qu'on ne peut plus mettre à jour a moins de passer à la caisse de plus en plus souvent. Et quand on voit le prix démesuré des machines Apple ça fait réfléchir

avatar Domsware | 

@mistermicro.fr

Tu dis te moquer de savoir d'où viens le problème alors que tes commentaires ne sont que charges contre l'OS et les machines d'Apple.

Or ce n'est pas la faute d'Apple si Adobe n'adapte pas ses logiciels à l'OS et se contente de ce qui se fait depuis toujours dans le monde windows : l'amélioration des performances matérielles à la charge du client. On parle d'Adobe ici qui a largement les reins solides pour faire le nécessaire pour l'optimisation de ses logiciels. Ce n'est pas un soucis d'API mais de politique de développement logiciel. La différence avec Windows c'est, comme je l'ai dit plus haut, que la solution pour améliorer les performances du logiciel est d'améliorer les performances des machines hôtes.

avatar mistermicro.fr | 

C'est peut être aussi qu'ils utilisent les API Apple (voir les essais avec Metal) pour gérer des fonctions bas niveau comme le pdf, l'affichage, les entrées sorties, ou que sais je et donc qu'ils dépendent des évolutions du système et que paradoxalement ils sont trop proches du système

Le pdf , créé par Adobe justement, comme c'est géré en standard par le système, peut être qu'ils utilisent cette implémentation.

Pour Apple c'est comme Microsoft, à chaque version c'est un peu plus lourd et il faut une machine plus puissante, c'est pour cela qu'ils brident certaines mises à jours sur certaines machines un peu anciennes de peur que ça se voit trop.

a trop vouloir ajouter des trucs inutiles et mal optimisés on voit ce que ça donne (et ça avec beaucoup de systèmes. Regardons le poids a télécharger à chaque fois. et il suffit de réinstaller une ancienne version sur une même machine pour comparer...

avatar Domsware | 

@mistermicro.fr :
Je ne comprends pas trip ton commentaire : à chaque version Adobe est plus lourd et moins réactif ? Ou bien l'OS ? Par ce que dans ce dernier cas tu te trompes lourdement.

avatar mistermicro.fr | 

En même temps Quark Xpress n'était pas réputé non plus pour sa vélocité

Oui les applis Adobe sont lourdes mais ce ne sont pas les seules et ils devraient tout remettre à plat, mais cela demande du temps, des risque d'apporter encore plus d'incompatibilités.
Il suffit de voir ce qu'il s'est passé quand Apple a traversé quand ils ont remis à plat Finalcutpro ou Logic Pro, avec la disparition d'un nombre important de fonctions et l'incompatibilité des fichiers et bibliothèques, la régression des fonctions dans Iworks l'abandon d'applications comme Aperture en est peut être un signe...
Apple peut se permettre ce genre de plaisanteries, les applications pro ne sont pas son gagne pain principal contrairement à d'autres éditeurs...

avatar Kappy | 

@ mistermicro.fr
"En même temps Quark Xpress n'était pas réputé non plus pour sa vélocité"

Malheureusement, QuarkXpress traine dernière lui la mauvaise réputation accumulée il y a longtemps. Pour avoir testé la dernière version récemment, je dois dire que niveau performances, sur mon Mac au boulot elle est loin devant InDesign. Quark désormais fait aussi un effort pour intégrer les spécificités de macOS. Et les nouveautés permettant de transformer des PDF et des .ai en objets Quark fonctionne bien aussi.

Après, c'est vrai que quand on a besoin d'Illustrator et de Photoshop et qu'on opte pour le Creative Cloud, InDesign est inclus. Et ça, ça fait sans doute très mal à Quark.

avatar mistermicro.fr | 

c'est bien pour cela que je mettais "n'était" car ça fait plusieurs versions que je ne l'ai plus trop utilisé utilisant Indesign , c'est vrai intégré à la suite et donc plus simple a gérer dans le flux de production

indesign, qui au début était plus véloce que xpress, qui s'était enbourgeoisé et endormi sur ses lauriers faute de concurrence...

Mais c'était aussi pour dire qu'il n'y avait pas que les logiciels adobe qui ramaient

avatar Kappy | 

Oui, oui, je sais. Ce n'était pas une critique. C'était juste un commentaire pour dire que ça vaut le coup de redonner une chance à QuarkXpress.

avatar mistermicro.fr | 

:-)

avatar JoKer | 

En prod si on ne met pas à jour le système, on ne touche pas les logiciels non plus.

Je pense qu'il faut arrêter les fantasmes sur Snow Leopard. Il est rentré dans la légende parce que c'est le dernier système pouvant utiliser l'émulation PPC, mais depuis on à eux pire et mieux (comme dans le passé ou dans le future).

Il ne faut pas suivre les mises à jours à la semaine prêt, mais ne pas faire de mises à jour pendant des années, c'est au mieux de l'inconscience et au pire une faute professionnel grave.
(vu que je vois déjà arriver des commentaires, je peux rajouter "sauf dans des cas bien spécifique", mais ça ne concerne pas les logiciels Adobe).

avatar guersouf | 

Une honte vive le piratage

avatar JoKer | 

Parce que tu penses qu'en piratant la nouvelle suite tu pourras la faire tourner sur un ancien système ?

avatar Madalvée | 

Si c'était pour intégrer des fonctions tirant partie des API des nouveautés d'OS X pourquoi pas mais jamais Adobe de s'est intégré à MacOS, Microsoft l'a fait mais est revenu en arrière en 2016.

avatar macfredx | 

+1 pour la première partie de ton commentaire, par contre, je n'ai pas compris celle sur 'crosoft ???

avatar chezyom | 

Je serai curieux de savoir combien de personnes qui viennent commenter ici ont un abonnement CC ???
Le "vive le piratage", j'adore !!! Encore un guignol qui comprend rien à pas grand chose... Pu l'inverse, dans le meilleur des cas !
Et ceux qui renvoient la balle entre Apple et Adobe, c'est la faute de machin, la faute de bidule... C'est à cause de l'OS, c'est à cause des API...
Officiellement, Adobe ne supportera plus Maverick... OK ! Dans les faits, Adobe ne supporte plus Yosemite non plus ! J'ai un soucis d'installe avec Yosemite depuis maintenant plus de 2 mois, impossible à régler d'après Adobe, après beaucoup de temps passé avec eux. Réponse : "Passez sous El Capitan. avec ça ca marche à peu près... Mais la meilleure solution est d'acheter un PC sous Windows !"
Donc voilà, la politique. Beaucoup de soucis avec Apple, sous Windows ça tourne !
Après, c'est de la faute à qui !!!! Debattez, ça m'amuse !

avatar Mikiki | 

Hello,

Perso Adobe et Apple commence à me les brisé menu, malheureusement, je ne peux pas faire sans actuellement. (je paye la suite CC et Licences diverses).
Certains logiciels "beta" ne fonctionnent déjà pas avec mavericks et nécessitent Yosemite.

Je pense que le vrai problème est le renouvellement des version d'OS majeure tous les ans.
De mémoire, j'ai jamais vus ça !! Ce rythme me semble tout bonnement délirant !!
Toute version majeure d'OS devraient avoir une durée de vie d'un minimum de 3 ans.

- Une machine de PROD à un environnement "relativement figé" pour prévenir de bug's/stabilité/performances/connectibilité/matériel, si il n'y a pas de réelles plus-values.
- Le changement d'OS nécessite souvent un passage à la caisse pour une majorité d'applications.

CONNEXION UTILISATEUR