Plex va convertir les vidéos à l’avance

Nicolas Furno |

Plex est un media-center qui repose sur une architecture en deux parties. On a d’un côté le lecteur, qui affiche tous les films et toutes les séries à disposition et lance puis contrôle la lecture. Et de l’autre, on a le serveur qui indexe les fichiers et les convertit à la volée si le lecteur n’est pas capable de lire le fichier original.

C’est une solution très puissante, car elle s’adapte à tous les contextes, mais elle a un inconvénient majeur. Si le serveur n’est pas assez puissant, la lecture risque de ne pas être fluide jusqu’au bout ou la qualité vraiment dégradée. C’est le problème que l’on peut avoir avec la nouvelle application pour Apple TV, puisque le boîtier d’Apple nécessite de transcoder quasiment tous les fichiers (lire : Tout ce qu’il faut savoir sur Plex et la nouvelle Apple TV).

Plex prépare toutefois une solution à ce problème : une conversion des fichiers à l’avance. L’idée étant que le serveur n’est pas utilisé en permanence et lorsqu’il n’est pas sollicité, il peut préparer les fichiers en les convertissant à l’avance. Quand vous voudrez les regarder, le serveur n’aura plus qu’à transmettre au lecteur ces versions optimisées, en toute fluidité.

Une option (sur la gauche) permet d’optimiser un élément, comme ici, un épisode de série. Cliquer pour agrandir
Plex propose de créer une version optimisée pour un appareil mobile ou pour la télévision. On a aussi le choix de l’emplacement pour le fichier optimisé. Cliquer pour agrandir

Cette solution règle effectivement le problème du transcodage à la volée, mais elle n’est pas parfaite non plus. Déjà, si vous partez sur l’idée de convertir tous les fichiers, il faut prévoir beaucoup d’espace de stockage supplémentaire, même si les vidéos optimisées sont plus légères.

Au-delà de la question du stockage, le temps de traitement sera toujours très long si vous utilisez un serveur peu puissant, qu’il s’agisse d’un ordinateur ancien ou d’un NAS entrée de gamme. En fonction des réglages, vous allez occuper constamment votre serveur, sans pour autant être sûr d’avoir la bonne version à l’arrivée. Néanmoins, on apprécie les réglages qui permettent d’automatiser l’optimisation des vidéos, par exemple pour les cinq derniers films ajoutés et qui n’ont pas été encore lus.

Pour bénéficier de cette fonction, il faut installer Plex Serveur 0.9.14, une version qui n’est proposée pour le moment qu’aux abonnés Plex Pass. Rappelons que cet abonnement payant (à partir de 5 € par mois) offre quelques fonctions supplémentaires et permet aussi d’accéder aux nouveautés en avance. À terme, tout le monde pourra naturellement optimiser les fichiers à l’avances avec Plex.


avatar ch4zyx | 

Jusqu'à présent tous mes fichiers étaient en MKV 720p, certains avec de l'AC3 ou du DTS pour le son. Depuis l'achat de mon Apple TV 4 j'ai converti tous les fichiers vidéo en mp4 (vidéo h264 en passthrough et son en AAC). Au moins, ce format est compatible avec le matériel Apple, les navigateurs web, et tous les appareils multimédia. Un peu chiant à faire la première fois quand on a une grosse bibliothèque, mais ensuite ca va très vite.

avatar Pouasson | 

Sinon Infuse et/ou Kodi (si Jailbreak possible pour le second) décodent à la volée, pour les configs peu musclées ou ceux qui ne veulent pas laisser un ordi/serveur allumé en permanence.

D'ailleurs des nouvelles d'Infuse pour l'Apple TV ?

avatar madzed73 | 

@Pouasson :
Oui la beta est super efficace et sans bug pour moi !
Plex au placard !
Infuse au pouv... Euh non faut pas pousser !
Mais infuse est vraiment extra !

avatar letofzurichois | 

Il semblerait que sur l'Apple TV, la version diffusée ne soit pas l'optimisée. Un paramètre qui m'a échappé ?

avatar larkhon | 

mouaip... à l'origine j'avais acheté mon NAS Synology pour sa capacité à se mettre en veille quand il n'est pas sollicité sauf que maintenant entre les synchro avec le cloud, la Time Machine, Cloud Station il reste tout le temps allumé. Faut vraiment être sûr de tout consommer par Plex et sur le même client, autrement ça fait pas mal de gaspillage.

avatar Caralas | 

ou alors un simple raspberry pi 2 avec Rasplex, associé à un NAS qui ne sait pas transformer et ça roule comme sur des roulettes

avatar flagos | 

Super nouvelle ! Je voulais justement changer mon NAS maison pourqu'il soit plus puissant car j'utilise de plus en plus ce transcodage. C'est la feature qu'il me manquait !

avatar lezardon | 

Je ne suis pas convaincu par cette fonctionnalité. Tout utilisateur Plexpass peut synchroniser les films dans le débit qui lui convient.
L'idée de convertir a l'avance ne me convient pas : stockage supplémentaire nécessaire, les 10 derniers films ajoutés ne sont pas toujours ceux que je vais regarder immédiatement. Et plex ne mentionne pas si les films transcodes et visionnes sont effaces automatiquement ? Et si je veux revoir une scène ? Enfin, il y redondance avec la fonctionnalité de synchronisation mentionnée plus haut.
J'aurais préfèré que Plex se concentre plutôt sur l'ergonomie notamment des parties Photos et Musique.
Tout cela dit, je suis fan de Plex !

avatar Dan DT | 

Je passe tous mes films et séries dans iSkysoft iMedia Converter Deluxe vers iTunes, c'est je crois le plus rapide et très complet et stockés sur un Synology DS713*

avatar enzo0511 | 

Je ne pige pas
En utilisant le couple serveur lecteur de Plex pas besoin de transcoder

avatar Shralldam | 

@enzo0511 :
Toi pas avoir lu attentivement.

Si l'appareil sur lequel le client Plex n'est pas capable de lire nativement une vidéo (que ce soit pour des raisons de résolution ou de codec), le serveur doit effectuer un transcodage en temps réel. Mais si le serveur n'est pas assez puissant (l'appareil, qui peut être un Mac/PC ou un NAS), cela se traduit par des conditions de lecture déplorables. D'où cette solution apportée par Plex, mais qui est inévitablement vorace en espace disque, vu qu'une copie transcodée à l'avance est créée sur le disque.

avatar iDanny | 

WD TV les gars.
Depuis que j'en ai un, je n'ai plus JAMAIS vu de message m'indiquant qu'un fichier est illisible.
Ce truc lit absolument TOUT, y a plus à se poser de questions.
Sauf le HEVC (H.265) malheureusement, mais bon.

avatar j0hnmerrick | 

j'en suis un peu revenu du wd tv.
J'en ai 2 et les 2 commencent à sérieusement planter très souvent, à ne plus démarrer aussi. Puis c'est pas super sexy niveau interface

avatar PiKaPuE | 

Plex fait fausse route en prenant ce chemin là. Ils devraient s'inspirer des players tels que Infuse RAStify qui donnent la charge du transcodage plutôt qu'au serveur. Là, ils se privent de bon nombre de clients de NAS.
En attendant, le RPi2 fait le boulot pour moins cher qu'un AppleTV4 mais sans nombre de ses fonctionnalités.
J'espère que c'est une solution temporaire.. qui va stocker une version dégradée de chacun de ses films sur son NAS ?

avatar bonnepoire | 

Ce qui pourrait être utile c'est qu'il convertisse en h264 acc + dd et qu'il supprime la source. L'AppleTV peut lire ça sans transcodage.

Ceux qui ne téléchargent pas compressent déjà de cette façon...

avatar martinx | 

Teste hier c'est top. Jai justement le problème avec un syno peu puissant

avatar DouceProp | 

Mmh. La puce A8 de l'Apple TV devrait faire le boulot et TOUT lire, ce n'est pas normal de devoir réencoder tous les films dérobés illégalement sur internet ! Dans quel monde vit-on ?!

avatar globeman | 

iflicks 2 converti tout au format MP4 pour itunes, il va même chercher la pochette et la description du film
vous rajoutez votre film à la librairie itunes et l'apple tv s'y connecte
ça marche sur toutes les apple TV et sans lag
Pas besoin d'une dernière ATV pour lire les divx

avatar bonnepoire | 

Je sais j'ai aussi iflicks mais Plex automatise tout donc c'est plus intéressant.

avatar lezardon | 

S'il vous plait, arretez de comparer Plex et Infuse... Plex est un media center alors qu'Infuse n'est qu'un lecteur video...

avatar guillaumek | 

Je ne comprends pas le choix de Plex.

Infuse et VLC lisent très facilement presque tous les fichiers de mon serveur partagés en SMB. Aucun transcodage côté serveur.

De l'autre côté, Plex transcode presque tous mes fichiers dans des proportions diverses pour les servir à l'application Plex Apple TV.

D'où la question : pourquoi Plex s'emm*** à transcoder mes fichiers ? Ne serait-il pas plus intelligent que l'application Plex Apple TV gère davantage de formats pour que ceux-ci puissent être servis tels quels ?

avatar flagos | 

Par exemple, je n'arrete pas de me déplacer entre 2 logements. Mon NAS est dans l'un des logements. Avec Plex, je ne me prends pas la tete, je peux lire mes films sur PC, téléphone, tablette, le tout sans avoir a configurer de port, et grace au transcodage, le film est réencodé automatiquement si la bande passante disponible (notamment en 4G) n'est pas suffisante.

Et dans cet usage, le truc qui me genait le plus c'est que mon NAS maison n'était pas assez puissant en CPU pour transcoder en live.

Le truc top, c'est que maintenant, même avec un raspberry pi on va pouvoir se faire un NAS maison au poil pour streamer partout: il suffira d'un pi et d'un disque dur un poil grand. Simple et pas cher.

CONNEXION UTILISATEUR