Microsoft : se perdre dans la jungle de Windows 10

Mickaël Bazoge |

Dans la course à la complexité, Apple a fait fort avec le lancement baroque de l’Apple Watch (les choses devraient finalement rentrer dans l’ordre d’ici quelques jours avec une disponibilité dans les Apple Store). Mais la Pomme est une petite joueuse face au champion toutes catégories qu’est Microsoft, chez qui la complication semble être une seconde nature. Avec Windows 10, l’éditeur tenait pourtant quelque chose de simple et d’efficace : une mise à jour gratuite proposée à un maximum d’utilisateurs, à partir du 29 juillet.

Oui mais voilà, il a d’abord fallu que Microsoft multiplie les déclinaisons : pas moins de 7 pour Windows 10, de la version Home pour le grand public, à l’Enterprise Mobile (pour les appareils mobiles dans les entreprises), sans oublier Windows 10 Mobile (Lumia et anciens Windows Phone) ni l’étrange Windows 10 IoT Core (pour les appareils connectés).

Quoi qu’il en soit, pour le grand public, c’est la version Home qui sera proposée. Redmond a lancé sa campagne de réservation afin d’obtenir la mise à niveau du système d’exploitation pour les utilisateurs disposant d’une licence légitime de Windows 7 ou Windows 8/8.1. Prévenir les utilisateurs de l’arrivée prochaine d’une future nouvelle version est une bonne idée, mais quel est donc l’intérêt de réserver un logiciel qui pourra être téléchargé gratuitement ? Il n’existe aucun risque de pénurie… On se perd un peu en conjecture.

Cliquer pour agrandir

Alors qu’Apple se montre plutôt libérale en matière de déploiement logiciel en offrant généreusement ses applications, Microsoft n’abandonne pas tout à fait la vache à lait que continue de représenter les licences de son système d’exploitation. Les utilisateurs qui ne possèderaient pas de licence légitime de Windows 7/8 (les pirates, ou ceux qui montent un PC, par exemple) devront passer à la caisse pour offrir à leurs ordinateurs la cure de jouvence Windows 10.

Des licences traditionnelles seront ainsi commercialisées, à des prix sensiblement similaires à ceux de Windows 8. Windows 10 Home coûtera ainsi 119$ (on peut penser que les tarifs en euros seront équivalents), la version Pro sera proposée à 199$. La mise à jour de Home vers Pro sera elle facturée 99$. Après tout, Apple fait aussi payer OS X Server 19,99 euros, mais c’est bien le seul tarif à prendre en compte du côté de Cupertino.

Cliquer pour agrandir

Microsoft souhaite transformer son système d’exploitation en plateforme mise à jour de manière régulière, abandonnant ainsi les grosses échéances pour intégrer de nouvelles fonctions au fil de l’eau (lire : Windows 10 : la dernière mise à jour majeure de Windows). Une évolution sous la forme d’un service bien dans l’air du temps et pas inintéressant. Redmond précise que ces mises à jour seront gratuites durant la durée de vie de l’appareil. Redmond a aussi assorti la gratuité de téléchargement de Windows 10 à un an. Une période suffisamment longue c’est certain, mais il faudra ensuite payer la version « boîte » ou la licence. De quoi brouiller le message et se gratter la tête alors que Microsoft a visiblement fait de gros efforts pour simplifier sa communication.

avatar oomu | 

c'est intrinsèque au business de Microsoft.

avatar jb18v | 

c'est vrai qu'on a vu plus simple, mais c'est pour forcer un peu la migration et avoir une base la plus homogène possible :)
Puis l'aspect "reserver" doit faire croire aux clients qu'ils sont privilégiés ^^

avatar JLG01 | 

@jb18v :
"avoir une base la plus homogène possible"
Avec autant de version?
Sans compter les multiples et inévitables sous adaptation à chaque modèle de matériel.
On arrive rapidement à des centaines de versions.
Là où Apple personnalise avec du microcode en ROM, MS multiplie les versions avec tous les risques d'instabilité pour les applications. Mais MS n'a pas d'autre choix du fait qu'il ne maîtrise pas le matériel.

avatar iTroll | 

Je ne vois pas ce qu'il y a de si compliqué. On se doute bien que la version pour PC ne sera pas la même que pour un serveur ou un objet connecté.

Le coup de la réservation c'est un peu idiot, mais je pense que c'est juste pour avertir le grand public. Tout le monde ne passe pas ses journées sur les sites/blogs dédiés à l'informatique.

avatar MaTMaC | 

Je ne vois où est la jungle !

Apple propose 4 versions de ses OS :
- MaxOSX
- OSX Server
- iOS
- WatchOS

Sous le nom Windows 10, Microsoft regroupe toutes les plate-formes (sauf les serveurs).
Il y a 3 (4) versions de plus, mais Microsoft adresse un public bien plus large qu'Apple, grand public et surtout professionnel.
Rien d'étonnant donc.

La gratuité d'un an, c'est uniquement pour inciter les utilisateurs a passer a Windows 10 et faire oublier Windows 8.
Dans 1 an, je mets un billet sur la gratuité de Windows 10 à vie.

Pour la réservation, effectivement là comme ça, on peut se demander a quoi ça sert !
Peut être que MS va ouvrir les vannes du téléchargement 24h avant pour les personnes ayant réservé ;)

avatar Oyoel | 
On avait dit exactement la même chose de Windows 8 qui était dispo a un tarif très spécial, qu'il resterait au même prix, sauf que non. Microsoft n'a aucun intérêt dans l'immédiat à proposer la gratuité de son OS. Surtout que ça ne concerne qu'une minorité de personne : la plupart profitant d'un nouveau PC (et donc d'une version OEM) pour passer à la génération suivante. Là où Microsoft se fait de l'argent c'est indéniablement sur les versions Pro.
avatar DarKOrange | 

@MaTMaC :
Non Apple propose Mac OS X pour les ordinateurs (Server est une app à télécharger par dessus) et iOS pour les iphones point barre.
Laisser entendre que c'est la même jungle que Windows 10 est malhonnête intellectuellement.

avatar lmouillart | 

C'est parce que vous prenez le problème à l'envers.
Exemple je suis un pro, j'ai donc besoin d'un environnement stable (10 ans) et de pouvoir tester ou utiliser des configurations différentes (virtualisation) :
Chez Microsoft c'est plutôt simple : Windows Pro (licence simple) ou Windows Enterpise (si licence en volume).
Chez Apple, ça sera OS X 10.x (5ans), puis OS X 10.x+1 (5ans), + une licence pour un logiciel de virtualisation.

Autre exemple :
J’achète ma machine en tant que particulier -> Windows Home
et si je veux la virtualisation j’achète la clé pour Windows Pro (qui apporte la virtualisation).

Si j'ai un mobile je ne peux avoir que Windows Phone.
Si j'ai une Xbox One, je ne peux avoir que Windows 10 pour Xbox.

avatar patrick86 | 

"Chez Microsoft c'est plutôt simple : Windows Pro (licence simple) ou Windows Enterpise (si licence en volume).
Chez Apple, ça sera OS X 10.x (5ans), puis OS X 10.x+1 (5ans), + une licence pour un logiciel de virtualisation.

Autre exemple :
J’achète ma machine en tant que particulier -> Windows Home
et si je veux la virtualisation j’achète la clé pour Windows Pro (qui apporte la virtualisation)."

Allez, on va pousser encore plus loin… :)

Si je suis pro indépendant et que j'ai un même PC pour tout faire, je prend Windows Home ou Pro ?

Si je veux le même environnement de virtualisation sur OS X, Linux et Windows, la licence VMware est incluse dans Windows Pro ?

Et si je veux un deuxième PC, j'achète une deuxième licence ou j'utilise la même ?

avatar lmouillart | 

"Si je suis pro indépendant et que j'ai un même PC pour tout faire, je prends Windows Home ou Pro ?" -> cela dépend de vos besoins (virtualisation, politique de groupe, rattachement à un domaine Windows; il n'y a que les licences éducation qui sont limitées pour le travail productif).

"Si je veux le même environnement de virtualisation sur OS X, Linux et Windows, la licence VMware est incluse dans Windows Pro ?" -> Arf arf, ceci dit Linux prend en charge Hyper-V en tant qu'invité sans soucis.

"Et si je veux un deuxième PC, j'achète une deuxième licence ou j'utilise la même ?" ->
Si je veux deux chocolatines, j'achète une deuxième ou j'utilise la même ?

avatar patrick86 | 

@lmouillart :

Tout ça pour dire que, c'est plus simple ou compliqué d'un côté où de l'autre, selon les situations.

avatar feefee | 

@ lmouillart

"Et si je veux un deuxième PC, j'achète une deuxième licence ou j'utilise la même ?" ->
Si je veux deux chocolatines, j'achète une deuxième ou j'utilise la même ?"

La question était quand même laaaaargement moins ridicule que la réponse ...

avatar Hideyasu | 

@MaTMaC :
Bah ils pourraient aussi ne pas faire de différence entre version classique & pro, pour le peu de changements qu'il y a ...

avatar Mysterium | 

C'est marrant, je sais pas si d'autres seront d'accord avec moi, mais j'ai l'impression que Windows n'est plus ce système tout publique qu'il était avant, je veux dire par là qu'avant, la majorité des gens étaient sous Windows, en tout cas dans mon environnement collège, lycée etc, et les gens considérait ça limite comme le seul système d'exploitation. A partir de Windows 8, on me disait déjà "ah non j'ai pas fais la mise à jour parce que je n'aime pas" et avec ce Windows 10, j'ai l'impression que le système d'exploitation est devenu encore plus compliqué pour les utilisateurs "lambda" pour se réhabituer parce que hormis l'interface, Windows ne changeait pas vraiment de manière de fonctionner de la version 2000/XP à Seven.

Même si Microsoft dit qu'il va "se poser" avec Windows 10, j'ai l'impression que Microsoft se cherche encore.

avatar oomu | 

"Microsoft souhaite transformer son système d’exploitation en plateforme mise à jour de manière régulière, abandonnant ainsi les grosses échéances pour intégrer de nouvelles fonctions au fil de l’eau"

je n'y crois pas une simple seconde.

C'est juste le discours commercial pour le temps de la vie de Windows 10 (avant windows..._11_ ou Windows 2025 ou Windows Subliminium ou Windows X-Men, ou qu'importe le branding justifié ce jour là par le contexte si unique de l'époque)

Si on reprend les propos de microsoft que ça soit avec 2K ou SEVEN etc, est toujours revenu un discours + ou - moins de SAS (software as service)

Et a plus ou - servi des mises à jours importantes ou mineures (allant du service patch quasi version semi-majeure de windows jusqu'au service pack _obligatoire_ pour suivre les nouveaux logiciels)

Et bien sur la multiplication des versions de windows pour pouvoir justifier un tarif le + cher possible par segment du marché. (les mobiles et linux ayant tué la valeur des os pour le grand public, bon ben faut se venger sur les pros)

Mon point est: Rien de Neuf sous le Soleil, juste des ajustements et un discours rodé. Et dans la pratique Windows 10 sera maintenu comme l'a toujours été windows : très correctement.

-
Je m'amuse de la conclusion, très journalistique (tout et son contraire en même temps)

"De quoi brouiller le message et se gratter la tête alors que Microsoft a visiblement fait de gros efforts pour simplifier sa communication."

MS a fait de "gros efforts" (ha?) pour "simplifier" sa communication MAIS on en est quand même à se "gratter la tête".

hé bé.. qu'est-ce que ça serait si MS n'avait pas fait de "gros efforts" (on se plongerait la tête dans des bassines de paracetamol ?). Revenons au lancement de windows 7 et 8. 7 était déjà le discours du "on a simplifié, c'était tellement compliqué Vista, hulalalala"

avatar lmouillart | 

Il existe plusieurs lignes de mises à jour de Windows :
Branche courante : les mises à jour sont distribuées au fil de l'eau.
Branche courante pour le business: les mises à jour sont distribuées au fil de l'eau. (support des 3 dernières maj).
LTS: les mises à jour sont distribuées au fil de l'eau. (support de longue durée : 10 ans).

Si l'on regarde ce qu'il se passe pour le bêta de Windows 10 à savoir un système proposé sur deux lignes de mise à jour (fast & slow), on voit bien ce que cela va donner. Idem pour la mise à jour des applications Modern UI poussées depuis le Windows Store.

On pourrait d'ailleurs prendre le parallèle avec ce qu'il se passe au niveau versioning des distributions Linux, et en particulier le modèle SUSE.

avatar JLG01 | 

@oomu :
"Microsoft souhaite transformer son système d’exploitation en plateforme mise à jour de manière régulière, abandonnant ainsi les grosses échéances pour intégrer de nouvelles fonctions au fil de l’eau".
C'est déjà le cas avec des patch toutes les semaines dont on ne sait ni l'objet ni les conséquences, mais qui mobilise l'ordinateur chaque fois un temps indéterminé, parfois à l'extinction, parfois au démarrage.

avatar levincefr | 

@JLG01 :
C'est vrai que les maj sur windows s'installe un peu quand elles veulent. Ce qui est parfois désagréable. Surtout le matin quand on démarre la machine pour bosser et que l'on doit attendre dix minutes que la machine soit dispo.

avatar Kriskool | 

La stratégie de Microsoft c'est d'appâter le chaland avec des offres de mise a jour gratuites et ensuite de rendre le client captif grâce aux abonnements payants du style office 365... Afin de générer des revenus réguliers qui pourront être augmentés au fil des années. Ça permettra aussi de lutter contre le piratage de logiciels.. Donc ce sera tu payes ou tu te casses. Comme chez la pomme d'ailleurs avec le stockage iCloud sur abonnement qui sera au centre de tous l'écosystème

avatar patrick86 | 

"Comme chez la pomme d'ailleurs avec le stockage iCloud sur abonnement qui sera au centre de tous l'écosystème"

Aucun rapport.
La source de revenus ultradominante d'Apple, c'est la vente de MATÉRIEL.

Le stockage iCloud payant est payant parce que le Cloud c'est pas gratuit, à moins que vous soyez d'accord de payer des Mac encore plus cher, pour financer des To "gratuits" sur iCloud.

avatar Yohmi | 

Moi qui espérais cette version pour pouvoir faire un "dual boot" et jouer aux quelques jeux qui ne tournent toujours pas sous OS X, c'est râpé. Hors de question que je lâche 100 € dans un système d'exploitation que je n'utilise que pour jouer à une poignée de jeux tous les 36 du mois.

avatar Timekeeper | 

Vous aurez remarqué que sur la fenêtre de réservation, des textes se chevauchent et un autre est tronqué. Microsoft restera toujours Microsoft.

Sans même parler de la formulation Téléachat / vendeur de tapis du "Oui, gratuit, vous ne rêvez pas, gratuit, vous n'avez pas rêvé, gratuit, vous avez bien entendu, gratuit, ceci n'est pas une version d'essai, c'est totalement gratuit, et si vous voulez ajouter le tableau et la petite guirlande qui clignote, c'est possible aussi."

avatar Eurylaime | 

"Alors qu’Apple se montre plutôt libérale en matière de déploiement logiciel en offrant généreusement ses applications, Microsoft n’abandonne pas tout à fait la vache à lait que continue de représenter les licences de son système d’exploitation."

Je ne sais pas comment on peut écrire un truc aussi idiot.

avatar pickwick | 

Voilà une réponse qui fait vraiment avancer le schmilblick !!!

avatar Mickaël Bazoge | 
Merci cher public !

Pages

CONNEXION UTILISATEUR