Affinity Designer : un nouvel éditeur vectoriel complet

Nicolas Furno |

Affinity Designer est un nouveau prétendant au titre de successeur d’Illustrator. Comme ce dernier, cet éditeur vectoriel sait créer des interfaces ou des documents avec des formes géométriques et du texte, mais il est orienté plus spécifiquement vers le dessin numérique. Et s’il est spécialisé dans les vecteurs, il sait aussi gérer les pixels avec les outils de base et la possibilité de travailler au niveau du pixel.

Cliquer pour agrandir

Actuellement en bêta, Affinity Designer est déjà un logiciel très impressionnant. Ses concepteurs travaillent manifestement depuis longtemps dessus et il ne manque pas d’outils et d’options. On peut vraiment tout paramétrer précisément, que ce soit la forme d’une brosse et l’impact de la pression ou de la vitesse sur le rendu, ou que ce soit l’espace de couleurs utilisé pour un document. Il a été pensé autant pour imprimer que pour les écrans et on peut facilement exporter des images en tailles Retina et normales si on en a besoin.

Le site du projet insiste sur la rapidité du logiciel, et il faut reconnaître que l’on est loin de certains concurrents. Même sur les plus gros fichiers, l’interface d’Affinity Designer reste parfaitement fluide quand on zoome dans une image au trackpad, puis quand on se déplace dans l’image, on a une réponse immédiate. Autre point fort, un historique qui permet de revenir en arrière plus facilement : il est présenté sous la forme d’une liste d’actions, tandis qu’un curseur permet de revenir très rapidement jusqu’à la création du document.

Les basiques sont bien au rendez-vous, avec de nombreuses formes géométriques, des calques et des effets appliqués sur chaque calque, les opérations géométriques standard ou encore l’export d’une image découpée selon les calques. Si vous utilisez ce genre de logiciel, Affinity Designer est sans conteste un candidat à essayer, d’autant qu’il est totalement gratuit pendant la bêta (il faut donner une adresse mail toutefois).

Cliquer pour agrandir

Quand Affinity Designer sera finalisé — à la rentrée si tout va bien —, son prix sera modeste : 44,99 €. Le logiciel sera vendu exclusivement sur le Mac App Store et ce sera donc un modèle à l’ancienne, sans abonnement et avec un paiement unique. Ajoutons que ce logiciel ne sera pas seul : l’éditeur travaille déjà sur un outil dédié aux photos (concurrent de Photoshop) et même un autre, cette fois pour créer des documents comme peut le faire InDesign.


avatar Pimentpub | 

Super, je suis en train de tester la version Beta… excellent… vivement la suite pour concurrencer Photoshop et InDesign

avatar urbanose | 

Les logiciels d'Adobe ne manquent pas de concurrents (Sketch, Pixelmator, Acorn…). Mais alors, soit ils sont truffés de bugs (surtout Sketch), soit il leur manque un tas de fonctions, sans parler de la réactivité.

Concernant ces trois aspects, Affinity Designer semble prometteur, très prometteur même.

avatar Fennec72 | 

Le gros problème dans ce genre de situation, c'est l'inertie du milieu professionnel face à l'arrivée d'outsiders face aux logiciels dominant le marché.

Un exemple patent est le temps qu'InDesign a mis pour prendre des parts de marché importante face à XPress.
Pourtant, à l'époque de l'arrivée d'InDesign, les différences de tarifs étaient énorme avec XPress et le support client de Quark avait une réputation exécrable, sans doute dû à son quasi-monopole.

Donc, ce nouveau logiciel à intérêt à être sacrément bon s'il veut prendre la succession d'illustrator.

avatar misc | 

Ca sonne bien, je serai revis de remplacer mes logiciels adobe, dont je n'ai pas besoin de toutes les fonctions.

avatar misc | 

@fennec72
En effet, mes logiciels adobe c'est surtout pour les autres que je les utilise. Pour les nouveaux joueurs devraient faire de leur mieux pour gérer les fichiers des gros anciens à fin de pouvoir percer..

avatar Bjeko | 

Enfin quelqu'un qui se bouge dans le monde de la PAO de l'indéboulonable Adobe !!!

Si la gestion du CMJN et des pdf assure, bref, si c'est bien un outil pro comme ils l'annoncent, ça m'intéresse !

avatar Pimentpub | 

Si ton imprimeur a les bons profils pour la reconversion du RVB vers CMJN, aucun souci. De plus en plus de photographe travaille en RVB et j'importe les images RVB dans InDesign ensuite PDF HD avec le bon profil = bonne reconversion.

Pour l'instant, je teste la Beta… il manque la gestion des profils (trop réduite), l'export trop simple…

avatar YARK | 

"ou que ce soit l’espace de couleurs utilisé pour un document. Il a été pensé autant pour imprimer que pour les écrans " donc apparemment pas de soucis en CMJN.
Etant dans une imprimerie, cela fait bien 10 ans que l'on demande aux graphistes de laisser leurs photos en RVB et d'y toucher le moins possible : c'est le meilleur moyen de faire un export de qualité maximale (puisque professionnellement, l'export se fait en fonction du papier et de l'"imprimante")
--> d'où les profils pdf qui sont bien souvent "oubliés" ou non demandés par les graphistes et agences.
Par contre en vectoriel, si on peut avoir les données CMJN dès le départ, c'est sûr qu'il n'y aura pas de mauvaise interprétation...

avatar USB09 | 

Excellent j'imagine mais sans CMJN inutile en Print.

avatar urbanose | 

Le CMYK est supporté.

avatar LaurentR | 
avatar Pimentpub | 

Que de bon souvenir avec " Freehand "

avatar Bjeko | 

@USB09: sur le site ils annoncent la gestion du CMJN (et des pdf), après faut voir la qualité des fichiers…

En tout cas dès que j'ai un peu de temps je teste!

avatar Mark Twang | 

Pour l'instant je me débrouille avec Inkscape mais s'il travaille en svg sans souci, ce logiciel m'intéresse bien.

avatar USB09 | 

@Bjeko

Autant pour moi, si ça gère le CMJN c'est tout bon. Merci.

CONNEXION UTILISATEUR