John Frederick : Avid est concentrée sur « l’innovation et la croissance »

Anthony Nelzin-Santos |

Concurrence accrue, imbroglio comptable… Avid n’est pas au mieux de sa forme, mais refuse qu’on la considère pour autant au bord du gouffre. Pour en savoir plus sur la situation du spécialiste des solutions audio et vidéo professionnelles, nous avons posé quelques questions à John Frederick, son vice-président exécutif et directeur financier.

MacGeneration — Vous avez annoncé que vos résultats financiers seraient republiés d’ici à la mi-2014. Pourquoi devez-vous les revoir ? Aurez-vous fini à temps ? Croyez-vous que cette procédure répondra aux exigences du NASDAQ et permettra la reprise de la cotation de l’action Avid ?

John Frederick — Comme nous l’avons déjà expliqué, un problème technique de comptabilité a été identifié lors de la clôture de notre année fiscale 2012 et retarde depuis la publication de nos résultats. Ce problème comptable nous oblige à réviser nos comptes. Nous continuons à travailler dur pour corriger cette erreur qui concerne près de cinq millions de lignes de transactions sur une durée de huit ans et demi. Nous avons annoncé que nous comptons achever ce processus d’ici à la mi-2014.

Pro Tools 11.
Pro Tools 11.

Lorsque nous aurons mis à jour nos déclarations à la SEC, nous comptons solliciter un retour rapide sur le Nasdaq afin que notre action puisse être remise en vente sur ce marché aussi rapidement que possible, dès que nous respecterons à nouveau les critères de cotation.

L’analyse comptable que nous menons à ce sujet est un processus complexe et prenant beaucoup de temps, compte tenu du nombre d’années touchées. Nous travaillons minutieusement et employons toutes les ressources disponibles pour mener à bien cette tâche. Nous sommes persuadés que ce problème sera résolu.

L’action Avid a dévissé à la suite de la publication de l’avis de sortie de cotation, et n’a pas retrouvé son cours normal maintenant qu’elle s’échange de gré à gré. Est-ce cela vous inquiète ? Est-ce que cela limite votre capacité à financer votre activité ?

Au cours de ce processus, nous restons complètement et absolument concentrés sur l’exécution de nos stratégies d’innovation et de croissance. Après avoir terminé l’année 2013 avec 48 millions de dollars en réserve et zéro dette, nous pensons que sommes bien placés pour soutenir ces efforts. Les actions de la société se négocient, de gré à gré, à un prix similaire à celui précédant la sortie de cotation du Nasdaq, et à des volumes qui traduisent un intérêt constant du marché et une bonne liquidité.

Avid reste forte et concentrée sur sa croissance. Nous avons présenté notre vision d’un Avid « partout » pour le futur de l’industrie des médias, [que nous avons développé] lors de la réunion inaugurale de la nouvelle association des clients Avid (Avid Customer Association, ACA). Nous prévoyons d’annoncer de nombreuses nouveautés produit en 2014 et de continuer à profiter de la dynamique du marché. Nous sommes persuadés qu’Avid, qui continue à investir agressivement dans des produits innovants, demeure bien positionnée pour soutenir le succès renouvelé de ses clients.

Reste qu’Avid a été assez malmenée ces dernières années. Croyez-vous toujours être capable d’investir et d’innover aussi rapidement que vos concurrents ?

Absolument. Encore une fois, et en répétant ma précédente réponse, nous avons terminé l’année 2013 avec 48 millions de dollars en réserve et zéro dette, donc nous pensons que nous sommes bien placés par soutenir ces efforts. [NdR : John Frederick répète ensuite le deuxième paragraphe de sa précédente réponse.]

Comment vos clients de longue date ont-ils réagi à ces nouvelles ? Craignez-vous qu’ils perdent confiance en vous et se tournent vers les solutions de vos concurrents ? Si oui, comment regagner leur confiance ?

Nos clients comprennent que nous travaillons dur pour boucler la révision de nos résultats, et nous continuons à maintenir notre communauté informée de notre progression. En tant que société, nous tenons à rester complètement et absolument concentrés sur notre stratégie de croissance et à aider nos clients à relever leurs principaux défis stratégiques présents et futurs. Je sais que j’ai déjà mentionné l’ACA, mais c’est parce que c’est un excellent exemple du niveau d’implication de notre communauté.

Media Composer 7.
Media Composer 7.

[Du 4 au 6 avril], nous avons réuni des centaines de clients, partenaires et « influenceurs » lors de l’Avid Connect, l’événement inaugural de l’ACA. Cette association a été décrite [NdR : par ses membres] comme « un grand réseau englobant toute l’industrie des professionnels des médias » — un réseau formé par et pour nos clients, et administré par Avid. L’ACA doit assurer un leadership stratégique essentiel et améliorer la communication et les relations entre Avid et ses clients, partenaires et utilisateurs.

NDLR : cette interview a été menée en anglais, nous avons donc traduit les réponses de John Frederick (et adaptés certains points, signalés entre crochets, pour refléter la date de parution).


À l’occasion du NAB, Avid a présenté sa plateforme « MediaCentral », première réalisation de sa vision d’un Avid « partout ». Partout, c’est logiquement dans le nuage, que la société avait jusqu’ici largement ignoré : Pro Tools intègrera notamment un système de collaboration et d’archivage en ligne et une boutique où les utilisateurs pourront vendre leurs créations.

Avid a aussi complètement revu sa manière de présenter ses produits :

  • l’Artist Suite comprend tous ses outils de création : Media Composer et les matériels associés, ProTools et les matériels associés, Sibelius, Avid Motion Graphics… ;
  • la Media Suite comprend tous les outils de gestion et de distribution : iNews, InterPlay, Media Director/Distribute/Index ;
  • et la Storage Suite, qui comprend notamment les systèmes de stockage ISIS, tous adaptés aux workflows 4K.

Enfin, elle propose désormais un système d’abonnement, qui coûte par exemple 49,99 $ par mois pour Media Composer. Ce système est facultatif, puisque Media Composer 8 sera aussi proposé à l’achat à 1 299 $. Mais au-delà de la première année, il faudra payer 299 $ par an pour bénéficier de l’assistance technique et des mises à jour perpétuelles. Et l’offre avec abonnement inclut un accès à Symphony, NewBlue Titler Pro 2, Sorenson Squeeze Lite et Boris Continuum Complete Lite, alors que l’achat ne comprend que NewBlue Titler Pro 1 et Sorenson Squeeze Lite.

Media Composer 8, d’ailleurs, ne contiendra aucune nouveauté renversante, Avid ayant décidé de se concentrer sur l’implémentation du système d’abonnement. Une fois celui-ci rodé, les nouveautés arriveront par le biais de mises à jour successives.

avatar Francis Kuntz | 

Quand je vois des UI pareils, c'est facile de les considerer aux bord du gouffre.

avatar Yuku | 

@Francis Kuntz :
Rho la pauvre réflexion du kiloulol qui ne sait pas de quoi il parle...
As tu vu les interfaces des softs concurrents ?
Et tu parles de celle de Média Composer ou de Pro Tools ? Tu as déjà croisé ces softs en vrai ?
Paske pour le Mixer de Pro Tools montré ici par exemple, c'est un peu la référence, que tous les concurrents essayent d'approcher (récemment Nuendo 6).
Bref, effectivement, reste sur GarageBand et laisse les gens dont c'est le métier utiliser ces softs a l'ergonomie et la fiabilité éprouvées...

Quand a Logic X, je ne ferai pas de commentaire, ce truc n'arrive toujours pas a la cheville de Pro Tools en terme d'édition audio pure et de mix. Même si surement plus couillu en MIDI, mais le MIDI en post prod, comment dire... Apple a tué ce soft, Emagic aurait jamais du se vendre a l'époque :-( .

Bref, un énième commentaire de merde de ta part...

avatar joulien3 | 

Avid est une société qui porte très bien son nom.
Je me permet de donner mon opinion, car je n'ai jamais réussi, à leur dire...et ce n'est pas faute d'avoir essayé.

Je possède actuellement quasiment toute la gamme de leur produit, car dans le monde de l'audio, si tu es professionnel, tu n'as pas le choix, ils ont le monopole.
J'ai une mbox mini, pro, digi 003 rack et HD et maintenant HD X.
Je possède un Mac Pro, et un iMac dernière génération.
Leurs produits, sont très mauvais, la qualité de la conversion de toute cette gamme est lamentable, à tel point que j'ai tout encore dans les cartons...sauf le HD X.
Protools, n'est finalement pas très stable , plante souvent, les mises à jours sont très lente..
J'ai acheté ma Digi 003, plus de 2000€ + MAJ protools 300€, je n'ai jamais pu faire quoi que ce soit de "décent " , et je ne peux même pas la vendre d'occasion car, sur les petites annonces, elle vaut aujourd'hui 200€ ( j'ai même trouvé des annonces, ou il la DONNE....), bref, honteux.
Vous allez dire, contacte le SAV ? C'est un numéro payant, de 9h à 19h (à vérifier, je n'ai pas ressayer), biensûr aux heures ou tout le monde travaille, et ils n'ont pas de mail de contact.
J'ai du perdre pas loin de 4000€ avec tout ça.
Aujourd'hui, je fais mieux, avec une carte son MOTU, et Logic.
Avid s'est bien foutu de l'industrie de l'audio, et a pris la grosse tête, car protools est largement adopté par l'industrie, car oui, le soft est vraiment bien, rapide, facile.
Mais cela ne l'empêche pas de faire des bon produits, et de ne pas se foutre de la gueule de leur clients.
Si tu es un professionnel de l'audio, aujourd'hui si tu n'as pas protools, tu passes pour un rigolo qui fait mumuse dans sa chambre.
Avid a pris la grosse tête, n'as pas pris le temps, de prendre ses clients au sérieux, et a cherché à faire du profit à tout prix, sans regarder la concurrence.
Tout le monde était "obligé" de passer par la case protools, ce qui leur a fait vriller le cerveau, je ne sais pas, mais ils ont clairement manquer de lucidité, et ont abusé de leur statut.

Bien fait.
Il y a une justice.

(Désolé pour les fautes, je ne me suis pas relu.)

avatar Kahouane | 

Juste un détail (parce que pour le reste je n'ai aucune compétence):

"Vous allez dire, contacte le SAV ? C'est un numéro payant, de 9h à 19h (à vérifier, je n'ai pas ressayer), biensûr aux heures ou tout le monde travaille, et ils n'ont pas de mail de contact."

Un SAV de logiciel pro que l'on ne peut contacter qu'aux heures de travail ça me semble pas totalement délirant.
Quand aux mails de contact, très franchement après en avoir fait l'expérience avec HP (division traceurs grands formats) et Autodesk je pense que ce n'est même pas la peine de l'envisager. Chez Autodesk on n'a même pas daigné me répondre et chez HP ça a été digne de la maison qui rend fou dans "Les 12 Travaux d'Asterix". Au final vaut mieux passer par les distributeurs que par le fabriquant.

avatar romainhc | 

Nuendo

avatar papalou | 

@ joulien3 :

Donc pour résumer, tu as acheté 5 systèmes audio chez Avid (MBox Mini, MBox Pro, Digi003, HD, HDX) alors qu'ils sont tout pourri ? En fait tu es maso ? :-)

avatar Tesh | 

@ Mr Joulien3
Justement, on fait pas les choses en fonction des autres, encore moins si "on ne fait pas comme eux alors on est nul" c'est bien une façon de pensée relayé par les médiats et l'école où tout est soumis au jugement de personnes incompétentes… Ridicule !

Si vous regardez les avis sur l'interface ensemble d'apogée, la plupart des français vont dire des choses sans aucune objectivité (les boutons sont ceci, les lumière cela), alors que c'est une machine qui a d'excellent convertisseurs du signal audio et c'est uniquement pour cela qu'on investi là dedans.
Surtout, les gens préfèrent un tas de soft, et de plug-in qui sont livré avec leur machine plutôt que la qualité et la fiabilité du produit qu'ils viennent d'acquérir.
Pareil avec Protools, et Logic. Parce que protools accepte à foison de plug-in ultra chère, alors c'est mieux !
Mais aussi parce que le studio untel l'utilise… En fait c'est surtout que les apprentis ingénieurs de son apprennent sur protools et que c'est dans les écoles de son qu'est relayé la connerie des autres sur le fait que tel logiciel est bien, et les autres c'est pour les débutants…
L'histoire est la même avec les micros, et les câbles et tout le reste………….
Je suis professionnel du son et je n'ai aucun produit de la société Avid.

N'écoutez que votre intuition pour prendre vos propres décisions !
La plupart des gens ont déjà du mal à savoir qui ils sont et ce qu'ils veulent alors comment pourraient-ils vous orienter ?

avatar joulien3 | 

Salut les gars,

@papalou : oui, d'une certaine façon je suis maso, mais surtout pragmatique, je n'ai pas cette liberté de choisir...
Je dois livrer des prods sons, dans des délais ultra serrés, et ouvrir les séances dans plusieurs studios...d'une certaine façon, obligé ? = sinon, pas de steak

@Tesh : Oui aussi.Dans le fond, depuis le début je suis d'accord avec toi, mais lorsque je bosse en musique = pas de problème, par contre je bosse aussi, en pub, et là c'est pas du tout la même chose...
Pas de protools = pas de taf.
C'est con, oui, mais c'est ainsi fait.
Biensûr que lorsque j'ai revendu ma MOTU 2408 mk3 , pour acheter une m°°°° de digi, je n'étais pas du tout en accord avec moi-même, mais, là pour le coup, c'était plus mon loyer qui a dicté mes actes.
En plus, au début en tout cas, je me disais " ça sera moins bien certes, mais pour ceux qui vont me juger, dans le fond ça fera le boulot ?= erreur....."

Mais à partir de maintenant, oui, avec plus de "légitimité" maintenant, je peux me permettre plus facilement "d'imposer" mes choix :-)
et le gagnant pour moi est : METRIC HALO !

Cool ce débat en tout cas :-)

avatar Ptitlion | 

Je n'ai pas protools, je suis professionnel de l'audio et je ne passe pas "pour un rigolo qui fait mumuse dans sa chambre". Et je ne regretterai jamais d'avoir fait le choix de ne pas avoir adopté AVID. J'impose mes choix, et ça me va très bien comme ça.

avatar Jack Pot | 

Je voudrais pas être leur comptable !

avatar joulien3 | 

@ptitlion : Le secteur de l'audio est vaste, c'est vrai. Heureux d'apprendre, que TOUS les secteurs ne sont pas vérolés.

avatar Kounkountchek | 

De ma petite expérience j'ai enregistré dans 3 studios différents et dans les 3 ils utilisaient pro tools (et tous les trois sur Mac). J'avais quand même l'impression que pour l'enregistrement, mix et master, c'est la référence.
Perso en home studio j'ai choisi Logic (suffisant pour mon besoin et moins cher) et carte Apogee.

avatar prodijital | 

Pour l'enregistrement audio pur et dur, je veux bien donner l'avantage à Protools ok.
De mon côté de producteur, je bosse depuis des années sur Logic et n'ai pas l'impression de passer pour un amateur auprès des clients... les DAW sont d'un tel niveau aujourd'hui que c'est plutôt l'expérience intrinsèque que l'on a sur ces outils qui fait la différence sur le résultat et non pas, le fait de les utiliser uniquement pour faire/sonner "pro".
C'est justement en suivant ce genre de mentalité qu'on en est arrivé à subir une sorte de monopole d'Avid et ils en ont fait leur font de commerce à mon sens. Je refuse totalement de rentrer dans leur jeu tout en reconnaissant leurs qualités, je ne les mettrai pas sur leur piédestal, pas plus que les autres marques.

avatar Dexter Killer | 

Étant monteur vidéo, j ai le même délire avec Avid.
Avid c est pour le Cinema et TV Pro. Puf ! Et FCP "c 'est pour les petits monteurs dans leur chambre "

Soit ce sont des "vieux monteur soit des petits nouveaux qui ce sont fait bourré le crâne à l école ( parce que le prof est périmé :) )

À mon avis, les monteurs Pro Avid se voilent la face, car passer sur FCP X (par exemple), il faut ré-apprendre à utiliser un logiciel. Et je peux comprendre mais je suis passée de FCP 7 à FCP X et je suis très heureux d avoir pris le temps d apprendre ce logiciel.

Je n ai jamais aimé Avid. C est une usine à Gaz... ( près à exploser du coup.. :). )

Par contre je suis pour qu' Avid reste en vie, la concurrence c est toujours bien pour l innovation (quand il y en a une...) Adobe a pris une bonne part du gâteau ces dernières années et ils sont très réactifs je trouve.

C est vrai, FCP 7 planté sur les longs... Mais ça c était avant ... :)

avatar passionson | 

Si Avid est incontournable c'est pas pour rien! Perso j'ai testé d'autres logiciels, mais je reviens toujours à ProTools pour le mixage, y'a pas mieux pour ça et je peux appliquer plein de plug-ins différents et j'ai jamais de souci de compatibilité. Bonne chance à eux, sans ProTools sur le marché le niveau baisserai grave.

CONNEXION UTILISATEUR