Un monteur milite pour le retour de Final Cut Pro à Hollywood

Nicolas Furno |

Final Cut Pro X, le logiciel de montage vidéo d’Apple, n’est pas apprécié à Hollywood. Son prédécesseur avait réussi à se faire une petite place aux côtés de Media Composer d’Avid, qui reste encore aujourd'hui le maître incontesté du secteur, mais cette version moderne et ambitieuse n’a pas convaincu les professionnels. Un long-métrage a bien été monté avec cet outil il y a quelques années, mais il fait davantage figure d’exception que de règle, au moins aux États-Unis.

Apple n’a pas réussi à convaincre les professionnels du cinéma et des séries, parfaitement habitués à utiliser un outil qui fonctionne différemment. Final Cut Pro X a démocratisé le montage vidéo professionnel et le logiciel repose sur des idées fondamentales différentes de ce que l’on retrouvait auparavant. Pourtant, est-ce un outil incapable de servir pour monter un long-métrage ou un épisode de série ? Ce n’est pas l’avis de Josh Beal, monteur entre autres de House of Cards, et utilisateur de l’outil d’Apple. À l’occasion d’une conférence délivrée lors du NAB1, il a vanté les mérites de cette solution et il essaie de convaincre ses collègues de lui donner une chance.

https://www.youtube.com/watch?v=h-UQ1oR49b8

Pourquoi utiliser Final Cut Pro plutôt que Media Composer ? Les deux logiciels ont des philosophies très différentes et, pour résumer la pensée de ce professionnel, seul celui d’Apple a changé dans le temps et apporté des idées nouvelles. Depuis sa toute première version sortie en 1989, l’app d’Avid a naturellement évolué et gagné de nombreuses fonctions, mais sa philosophie de base est toujours la même. Son interface, aussi, reste largement inchangée depuis les premiers jours.

C’est son principal point fort, mais aussi sa plus grosse faiblesse selon Josh Beal. Côté positif, tous les professionnels de Hollywood connaissent le logiciel par cœur, ils savent tout faire avec et sont très efficaces. Côté négatif, Avid n’a jamais essayé d’apporter de nouvelles méthodes de travail et celles qui sont en place aujourd'hui ne sont pas forcément les meilleures. D’après ce monteur, on peut en particulier être nettement plus rapide avec Final Cut Pro X, ce qui offre davantage de liberté artistique : en terminant plus rapidement un montage, on a encore le temps de l’améliorer ou de tester une alternative.

Media Composer à sa naissance.
Media Composer aujourd'hui.

Dans sa présentation, Josh Beal donne quelques exemples d’interfaces développées par Apple et qui lui permettent de gagner du temps. Par exemple, il y a la liste des clips audio qui sont présentés de manière visuelle, ce qui peut faciliter la sélection. Ou bien le marquage des séquences avec des mots-clés, bien utile quand il faut monter le récapitulatif d’un épisode de série à la fin de la saison et qu’il faut chercher dans une énorme masse de vidéos.

Il indique aussi qu’il n’y a pas beaucoup de points communs entre les deux logiciels, ce qui oblige les professionnels à oublier leurs habitudes pour en prendre de nouvelles. Ce n’est pas simple, mais il y a un bénéfice à l’arrivée d’après lui et il pousse ainsi ses confrères à être moins hermétiques aux propositions d’Apple. Tout en reconnaissant que Final Cut Pro X n’offre pas tout à fait autant d’options et de souplesses, mais il termine sa conférence en expliquant comment les deux logiciels peuvent fonctionner ensemble.

Le « récap » d’une série, montée dans Final Cut Pro X alors que la série elle-même exploitait Media Composer.

Final Cut Pro X peut ouvrir directement les fichiers générés par Media Composer, et il existe ensuite des moyens de revenir vers l’outil d’Avid. Pour les monteurs de série, une bonne idée peut être de se faire la main avec l’app d’Apple pour les récapitulatifs d’épisode, elle est apparemment parfaitement adaptée à cet usage d’après Josh Beal.

Apple continue de mettre son logiciel de montage vidéo régulièrement à jour. La dernière version ajoutait la prise en charge des vidéos à 360°, par exemple. Elle améliorait aussi ses outils d’étalonnage et permettait de monter des vidéos HDR, autant de fonctions précieuses pour le cinéma et les séries. Est-ce que ce sera suffisant pour convaincre ? D’après ce monteur, les arguments en faveur de Media Composer sont en train de s’éroder petit à petit et Final Cut Pro X pourrait reprendre l’avantage. À condition, bien sûr, que les monteurs lui laissent une chance…


  1. National Association of Broadcasters, une association de l’industrie de la télévision qui organise des salons régulièrement. ↩︎

Pour aller plus loin :

avatar iSimon12 | 

« ... a démocratisé »

avatar Malum | 

En voilà un qui, malgré son expertise et bien qu'il sache parfaitement de ce quoi il parle, a intérêt à mettre une armure et doubler ses primes d'assurance. Ici nos experts vont le descendre en flèche en l'accusant en plus d'être acheté par Apple (syndrome anti Apple, Apple le corrupteur et ceux qui apprécient ses logiciels des corrompus).

Ceci démontre un fois de plus que la démarche d'Apple est différente, qu'elle a pris ici un autre chemin, long et, selon cet expert en montage, pour un logiciel à terme plus performant, démontant les arguments de nos experts à nous, bien calés derrière leur ordinateur et leurs petites habitudes. Cette démarche qu'elle avait expliquée se faisant raillée par la horde.

Ainsi FCP X serait plus performant, plus rapide, même si Apple a mis du temps car Apple avance brique par brique et comme elle avait décidé de tout reprendre cela prend évidemment du temps sauf pour nos amis qui eux, en deux coup de cuiller à prt montent une entreprise, fabriquent et vendent produits et logiciels en quelques semaines, chrono en main.

PS cette information a mis du temps à arriver jusqu'à MacG elle a déjà dix ou quinze jours d'existence. Il est vrai que nombreuses informations favorables à Apple n'arrivent jamais jusqu'à eux, comme celle de la vente réussie en Chine des X dont j'avais parlé il y a un mois alors que MacG nous disait que le X était sans doute mort et misérable en Chine.

avatar NestorK | 

@Malum

FCP X est un logiciel merveilleux - je le sais, je vis à ses dépends quasi tous les jours de la semaine. C'est une des raisons qui me maintiennent côté mac. Mais il n'y a pas besoin d'être de parti pris pour simplement constater - et reconnaître - que la transition du 7 au X a été misérable sinon très très mal géré et qu'Apple le paye encore aujourd'hui. Et c'est sans parler des fonctions collaboratives qui manquent encore, mêmes si des solutions existent.

Enfin, je ne compte plus le nombre de fois ou tu parles de (logiciel) "performant". Sur Mac, clairement, il n'y a pas photo (même si Resolve est devenu particulièrement intéressant ces dernières années en terme de perf pure - le seul aujourd'hui à prendre en charge l'eGPU) mais si on compare avec le monde PC, c'est encore autre chose et c'est certainement pas sur ce point précis que FCP X se démarque. C'est surtout une question d'ergonomie, de philosophie de montage avec notamment cette timeline magnétique qui fait gagner un temps fou...

avatar C1rc3@0rc | 

@NestorK

Je crois que tu exprimes tres bien le fond du probleme.
Ce qui dans ce domaine comme dans les autres fait fuir les professionnels c'est pas le probleme de qualité du logiciel, Apple est capable de revenir sur des choix absurdes et deconnectés de toute realité face aux plaintes des utilisateurs et a les moyens de produire du qualitatif et du fonctionnel.

La raison de cet exode c'est Apple et sa politique d'instabilité et de mepris.

Qui va aujourd'hui investir sur 5 ans, l'apprentissage d'un logiciels specifique... alors qu'Apple a habitué le secteur professionnel a une totale imprevisibilité et une capacité hors norme a arreter brutalement une ligne de produits...

Le modèle consommatoire éphémère et superficiel d'Apple fonctionne sur la consommation recreative de masse, mais c'est totalement antagoniste du secteur productif.
De plus Apple avait bien martelé son discours "fin du PC, mise a la poubelle du Mac" depuis 2012... y a mieux pour attirer le client que lui dire que son outil n'avait pas le moindre avenir...

Bon les choses commencent a peut etre changer et la mort effective du Mac semble repoussée voire moins certaine: Cook avoue utiliser un Mac au travail et plus uniquement son iPad... et puis la pro workflow team a ete ressuscité, et puis il y aurait un Mac Pro et un Mac Mini dans les tuyaux et meme le Macbook air - ayant enterré ses successeurs declarés - serait en voie de développement... Attendons la WWDC.

avatar Florian Innocente | 

@Malum

Cette News est depuis plusieurs jours dans notre liste des sujets à faire.

Certains sujets passent avant d’autres, pour toutes sortes de raisons dont aucune n’est liée au sombre complot que tu suggères.

C’est d’ailleurs rigolo parce qu’un autre lecteur nous faisait récemment le procès de ne traiter que les news négatives pour Android.

En fait on n’aime personne.

avatar IGerard | 

@innocente

En même temps on se demande ce que vient faire Android sur MacG

avatar Malum | 

Euh, sombre complot ? Non, non. Jamais je ne songe à un complot qui nécessite des ramifications, un objectif inavoué et tout un lot d’actions secrètes. En revanche je constate chez MacG une propension à ne pas prendre de recul à partir de nouvelles ou de rumeurs, à avoir une analyse déviante, à subir le courant général etc.
Des exemples ?
Vous avez diffusé en moins de six mois plus de dix rumeurs ou informations démenties ensuite entre une semaine et à peine quelques heures. Un peu de réflexion vous aurait permis d’éviter ces erreurs répétées et ce sans n’avoir jamais modifié modifier votre comportement.
Vous avez annoncé officiellement la mort du Mac Pro, estimé que l'iPad était irréversiblement en déclin, que le marché chinois n’était pas pour Apple à cause de sa culture, que le X pouvait être mort et que c’était un flop en Chine

Vous ne cessez de taper sur Siri alors que les études mondiales prouve qu’il est utilisé par plus de monde et de façon plus profonde que les autres assistants. Quand vous avez, vous, testé son concurrent et que vous avez remarqué qu’il était incapable de faire monter la température d’une pièce avec quatre requêtes simplissimes vous avez été d’une indulgence extrême allant même jusqu'à tomber en pamoison devant le fait qu’il y avait une liste d’erreurs. Siri n’aurait pas répondu à cette petite demande : peux-tu monter la température ? Vous auriez hurlé, vous seriez moqué avec dédain. Pour Siri de l’Home Pod vous avez reproduit une étude stupide qui le comparait aux autres dans laquelle le critère d’une bêtise monstrueuse de fourniture d’un trajet était inclus et faisait baisser la note et sans relever cette stupidité comme il l´aurait fallu. Vous avez relayé une information d’un test des différentes enceintes connectées derrière un rideau, test totalement bidon en raison des emplacements, du mode même de fonctionnement du Home Pod qui ne pouvait être utilisé par Siri car il aurait été reconnu supprimant ainsi tout l’avantage de Siri dans le mode diffusion de la musique. Vous avez tapé sur Plans avec des arguments frappants mais faussés en ne tenant pas compte de faits similaires chez Google Maps : les erreurs de localisation quasi aussi nombreuses, les comparaisons biaisées car à des zooms différents, les images molles aussi nombreuses chez Google Maps, les tests comparatifs qui prouvent dans nombre de cas la supériorité de Plans. Vous ne faites pas d’études comparatives des erreurs manifestes et très nombreuses de Google Maps (une étude sur 5 700 destinations a prouvé que Plans commettait à peu près autant d’erreur mais que la plupart du temps quand Plans ne savait pas, GM indiquait des points aberrants). Vous considérez certaines différences comme soit irrattrapables soit rédhibitoires or dans la pratique certains points ne sont que vos préférences à vous et sont soit inutiles pour d’autres soit au contraire des inconvénients. Dans l’affaire de CR, alors que l’on s’est rendu compte que ce n’était pas la batterie en cause mais une partie du test totalement biaisée car utilisant une fonction de Safari généralement réservée à de rares cas pour des professionnels vous avez pris parti sans recul et ce d’autant que CR avait rejeté les 3 portables de façon totalement malhonnête car l’un rentrait dans les critères mais CR avait décidé de l’exclure quand même pour cause de résultats différents bien que tous au-dessus de la limite. Vous nous bassinez sans arrêt pour la vitesse des disques alors que dans la pratique la différence de temps est de l’ordre de la milliseconde mais en revanche que pour des questions d’encombrement le disque à moindre vitesse était d’une plus grande capacité et qu’il vaut mieux perdre une seconde par jour pour avoir double capacité. Alors que dans d’autre cas vous vous servez de l’argument que la différence de temps est insignifiante, mais la vitesse est un tel marronnier que vous ne pouvez vous empêcher d’en parler déclenchant les actions pavloviennes des pleureuses. Vous nous bassinez avec les autonomies des portables et téléphones sans vérifier qu’Apple est largement au dessus de la moyenne et parfois en tête tout ça parce que des furieux qui utilisent en drogués leur appareil sont les commentateurs les plus abusifs. Vous ne tenez pas compte du fait qu’il est parfaitement loisible de recharger ses appareils tout au long de la journée et que rares sont les situations critiques.

Donc complot, non ? Manque de recul, un peu de sensationalisme, l’envie d’être dans le courant, un a priori fondé sur Apple se moque des professionnels, est radine, ne s’intéresse pas à sa clientèle, est arrogante, fait des marges absurdes, n’est plus ce qu’elle était, n’est devenue qu’une entreprise à iPhone (discours qui a changé car maintenant ce serait une entreprise à services ce qui prouve votre manque de vision de l’avenir, il est vrai que vous aviez prédit à plus ou moins brève échéance l’abandon du Mac passant complètement à côté de la philosophie d’Apple : hardware, software et un écosystème s’étendant partout où il peut y avoir un lien, une interaction avec au centre l´homme ce qui implique un déploiement dans tous des domaines connexes entre eux et étendus et s’étendant comme un arbre et ses branches, ou plutôt un réseau de cellules nerveuses. Ne pas comprendre qu'abandonner un élément c’est fragiliser l’ensemble. Et abandonner l’iPod n’est pas abandonner un point de structure car sa place est prise par l’iPhone.)

avatar C1rc3@0rc | 

@Malum

«...est devenue qu’une entreprise à iPhone (discours qui a changé car maintenant ce serait une entreprise à services...»

Non Apple n'est pas une entreprise a services.
Les services que fournit Apple sont partiels, n'ont pas a etre rentables et sont tous dependant de l'iPhone.

2 services sont assurément rentables pour Apple: la boutique iTunes et l'App Store.
La plateforme de telechargement commercial iTunes est le plus rentable et ancien systeme de distribution dématérialisé de l'industrie. C'est une réussite magistrale inégalée dans toute l'industrie et une source majeure de revenus a la fois pour les artistes et comme service Apple. C'est aussi une reussite datant de l'epoque de l'iPod et massivement lie au modele economique de l'iPod.

L'app store c'est aussi une reussite magistrale et la premiere ou seconde source de revenus de la categorie "services" d'Apple. Non seulement sa croissance est importante - en fait c'est la croissance de la categorie - mais en plus cette activite ultra-lucrative genere le plus de contenus consommés sur l'iPhone (en fait iOS, mais l'ecrasante majorité iOS c'est l'iPhone). Et c'est la aussi une reussite datant des debut de l'iPhone (meme si cette reussite n'aurait pas existé sans la scene Jailbreak: merci Cydia)

Le 3eme service qui semble rentable pour Apple c'est iCloud.
Ce n'est pas du cloud ni un service a sens commun de l'industrie car c'est juste un service de synchronisation propriétaire massivement reposant sur iPhone - une fonction de l'iPhone en fait - et qui se substitue a la place du Mac dans ce qui etait l'ecosysteme Apple.

Ces 3 activités n'ont qu'un seul but: faire vendre de l'iPhone et fideliser (renforcer la captivité) du client, et le client Apple c'est a plus de 70% un client iPhone.
Apres, il y a les autres "services": des outils marketing fait pour fideliser le client iPhone. Peu importe qu'ils perdent de l'argent, ce sont pour Apple des outils marketing essentiels pour retenir le maximum de clients en les empechant d'opter pour des solutions multiplateformes.

Donc Apple n'est pas une societe de services, c'est la societe qui vit de l'iPhone. Et c'est pas pres de changer.

avatar reborn | 

Et le mac qui peu faire tourner final cut pro il le trouve où ?

D’après les "experts", les macs sont anémique, impossible de travailler avec dans un milieu pro. Et en plus c’est de l’argent foutu en l’air car pas upgradable. ?

?‍♂️

avatar JohnDevil | 

Un ordi qui monte à 95 degrès et plus à pleine charge n'est pas un ordi professionnel, c'est un ordi à la durée de vie inférieure à 1 an s'il est soumis à cette charge 5 jours par semaine...FCP X est bien mais comme ce n'est pas la même équipe entre FCP et le hardware....Ensuite en montage, on n'utilise pas que l'ordinateur, il faut des sortie vidéo, qu'on obtiendra que grace à un gros boitier tout moche et qui fait plein de bruit alors qu'en format tour, ca aurait pris la forme d'une carte PCIe, silencieuse et efficace, dans une tour qui a pleine charge, ne dépassera pas les 75 degrès...Pareil pour les disque pour travailler en RAID 5, on aurait pu les avoir en interne, ben non, c'est de l'externe, c'est pas ergonomique et ca fait plein de bruit....

En plus, en se rendant sur la page community de l'imac pro, franchement on a juste envie de passer son chemin, l'ordi a des kernel panics pour un oui ou pour un non....Oh..Un nouveau MacPro 2013......Merci Appleeee

avatar reborn | 

@JohnDevil

Les Xeons sont conçu pour continuer de fonctionner dans des conditions "extremes"

avatar C1rc3@0rc | 

@reborn

«Les Xeons sont conçu pour continuer de fonctionner dans des conditions "extremes"»

Deja il faut savoir de quels Xeons on parle car aujourd'ui Intel nomme Xeon des processeurs qui n'ont rien a voir ni en domaines, ni en usage, ni en marché. Certains sont fait pour les serveurs, d'autres sont juste des vrais-faux Core i vendus plus chers, d'autres encore sont fait pour l'embarqué.

Ensuite, les xeon ne sont pas conçus pour des environnements extrêmes, mais au contraire des environnements normalisés ou les spécifications d'usage sont garanties par l'environnement (alimentations régulées,et redondants, refroidissement dimensionné correctement, voire sur-dimensionné usage de RAM specifique, etc)

Niveau temperature ils ont des seuils limites inferieurs au Core i7 k. Genre 87º max pour un Xeon serveur E5-4667 (18 core) et 100º pour une Core i7 8700k. Et encore le seuil des Xeon serveur est habituellement au alentours de 80º voir meme vers les 70º.
Derriere le TDP des Xeon est aussi beaucoup plus eleve, puisque la temperature max supportée est plus basse...

Intel a bien quelques processeurs specifiques pour environnements extremes mais je doute que tu en vois un dans une machine a laquelle tu peux avoir acces.

avatar JoKer | 

@JohnDevil

Les boitiers Blackmagic qu'on n'utilisent ne font pas de bruit, les Aja non plus.

Avoir 4 ou 6 disques en internes, pourquoi pas, mais à 12 ou 16 ça commence à coincer.
De plus, en interne le partage sur plusieurs ordinateur c'est pas le top.

Donc oui, une tour pourquoi pas, mais aucune différence par rapport à ces deux points.

avatar JohnDevil | 

@Joker Alors si mon cher Joker, les ultrastudio font énormement de bruit, il y a eu une MAJ de BMD en 2017 pour ralentir les ventilos mais au bout de 30 minutes, ca repart comme en 40 hein, et puis en ralentissant leur ventilos, les boitiers deviennent brulants alors qu'ils ne l'étaient pas....Exit la mauvaise foi svp.
@reborn Non, juste non, pas à ces températures, pas aussi longtemps. Aller, au revoir. Ca suffit votre déni et votre mauvaise foi en permanence là.

avatar JoKer | 

Mini Monitor, pas de ventilateur, pas de bruit.
Et amplement suffisant pour du monitoring.

avatar JohnDevil | 

Pour du monitoring, pas de l'étalo

avatar JoKer | 

C'est toi qui le dit...

avatar JohnDevil | 

Je maintiens que non, déjà la résolution est limitée à la HD et même si l'échantillonnage et la profondeur sont les même, la résolution n'est que limitée à de la HD sans down conversion, donc en gros, tu as un ordi à plus de 10 000 €, estampillé capable de monter de la 4K et plus mais tu dois faire du montage en HD parce que ta solution de monitoring est en HD parce que celle en 4K est bruyante parce que l'ordinateur auquel elle est relié est mal conçu ? Non vraiment non.

avatar pocketalex | 

@JohnDevil

"Aller, au revoir. Ca suffit votre déni et votre mauvaise foi en permanence là."

ça va ? tranquille ? on est pas d'accord avec toi alors on a tort c'est ça ?

Si on suit ton raisonnement, l'iMac Pro, c'est une machine on peut pas bosser avec, pas en "pro" en tout cas.

Et si tu avais tort ?

Déja, quand tu nous expliques que le bonheur c'est de blinder ta tour PC de disques, excuse moi, mais on démarre mal.

Collaboratif, réseau, NAS TB3 chainés, serveur 10GbE, fibre channel, tout ça ...

avatar JohnDevil | 

On en avait déjà parlé, quid du cas de figure d'une petite boite indé ? Je passe régulièrement chez des petites boites parisiennes qui font du doc principalement, pas de réseau, pas de nas, quelques stations isolées, avant ils avaient des mac pro alu et à l'intérieur, une carte BM pour le monitoring et l'étalo (qui était fait sur la même machine, même pas sur color d'ailleurs, direct sur FCP 7 ou symphony pour celles sur avid) et des tas de disques durs en RAID 5, c'est la réalité. Ensuite pour celles qui ont les moyens de mettre en place un réseau, ben regardons les perfs réseaux de l'imac pro puisqu'il a maintenant un port 10 GbE (Quelle révolution !!!!!! WAOUU !!! Dans 10 ans Apple va découvrir la fibre optique et le 100 GbE WAOUUU) bon ben les perfs sont anémiques, il faut passer sur windows pour en profiter pleinement, la blague. Mais je pense que le mieux à faire est encore d'aller sur le forum apple imac pro community et de voir tous les messages de problèmes, c'est un ordinateur à problèmes, encore pire que le mac pro 2013......Donc voilà voilà........

avatar tchit | 

@JohnDevil

Normalement en montage on stocke les ordinateurs en nodal climatisé.

avatar tchit | 

@reborn

Franchement un MacBook Pro dernière génération gere les projets FCP X du tonnerre.

avatar Pierre H | 

Si c'est si formidable, pourquoi il fait une conférence pour en parler ? Les monteurs l'utiliseraient pour les longs métrages si c'était vraiment bien. Tout comme ils adoraient FCP jusqu'à la version 7 qui avait fait sa place dans l'industrie malgré Apple - Walter Murch en parle très bien quand il a du batailler contre Apple pour pouvoir monter Cold Mountains avec FCP 3. Puis à la version 4, Apple a compris que ce petit projet en marge (le rachat d'un logiciel de chez Macromedia) venait de leur mettre le pied dans la porte d'Hollywood.

Donc pour résumer, ils avaient un très bon produit qui s'est fait sa place tout seul, et ensuite la machine marketing s'est mise en marche pour le répandre encore plus. Dans le cas de X, c'est l'inverse. La machine marketing a été mise en marche dès le début a fond, et à ce jour le produit ne répond toujours pas aux attentes répétées de ceux qui font des longs métrages en environnement collaboratif.

Ca te va Malum, ou je suis trop gentil ? ;-)

avatar Malum | 

Seriez-vous allé à l’école pour apprendre à lire le français ou ne comprenez-vous pas le sens des phrases ? Les raisons sont parfaitement expliquées par ce monteur. Ce n’est absolument pas parce qu’il serait mauvais qu’il n’est pas utilisé mais à cause de trois points :
Il est différent et nécessite un apprentissage
La force de l’habitude
Un démarrage lent pour son amélioration

Et ce monteur dit que c’est le meilleur, plus performant, plus rapide, plus ergonomique et ayant des fonctions inexistantes ailleurs.

PS j’ai un peu répondu au hasard car en vérité je n’ai pas bien compris le sens global de votre commentaire et encore moins sa conclusion.

avatar byte_order | 

@Malum
> Et ce monteur dit que c’est le meilleur, plus performant, plus rapide,
> plus ergonomique et ayant des fonctions inexistantes ailleurs.

Vous etes allé à l'école aussi pour apprendre à lire ou ne comprenez-vous pas le sens des phrases ?
Car, non, ce n'est pas exactement ce que dit ce monteur. Il reconnait de lui-même qu'il manque à FCP X certaines fonctionnalités et souplesses de MediaComposer, ce qui n'hote pas l'intérêt de FCP X sur certains autres points, l'ergonomie en particulier.

Cette affirmation, c'est la votre, pas la sienne. Il est justement trop honnête pour verser dans une telle caricature de l'évangélisation de la marque Apple...

avatar Malum | 

Cadeau :
Côté négatif, Avid n’a jamais essayé d’apporter de nouvelles méthodes de travail et celles qui sont en place aujourd'hui ne sont pas forcément les meilleures. D’après ce monteur, on peut en particulier être nettement plus rapide avec Final Cut Pro X, ce qui offre davantage de liberté artistique : en terminant plus rapidement un montage, on a encore le temps de l’améliorer ou de tester une alternative.
Re cadeau :
Dans sa présentation, Josh Beal donne quelques exemples d’interfaces développées par Apple et qui lui permettent de gagner du temps. Par exemple, il y a la liste des clips audio qui sont présentés de manière visuelle, ce qui peut faciliter la sélection. Ou bien le marquage des séquences avec des mots-clés, bien utile quand il faut monter le récapitulatif d’un épisode de série à la fin de la saison et qu’il faut chercher dans une énorme masse de vidéos.

PS ; c'est à vous d'apprendre à lire. Où ai-je écrit que FCP X avait plus de fonctions qu'Avid ? Dire qu'il a des fonctions que n'a pas Avid ou autres ne veut pas dire ça. Par ailleurs ce n'est ici qu'un résumé fait par MacG. Dans sa conférence il est autrement plus enthousiaste qu ne le laisse paraître cet article. Enfin pour un professionnel un logiciel qui est plus rapide à utiliser et un plus majeur.

avatar Mamdadou | 

@Malum

Donc si un développeur sort "Windows c'est mieux" il nous est impossible de remettre en cause ces propos ?

avatar Malum | 

Je ne vois pas le rapport. Ce gars utilise un argument faux et dont le contre argument est donné dans l'article. Donc ce que vous dites est à côté de la plaque. Je ne critique pas le fait que l'on puisse dire que l'un est meilleur que l'autre mais le fait d'utiliser l'argument : s'il est si bon pourquoi est-ce qu'on ne l'utilise pas ? alors que la réponse est dans l'article : bon mais non utilisé pour des raisons d'habitude, de logiciel à l'approche totalement différente, la nécessité de se former, un début pataud etc.

avatar Mamdadou | 

@Malum

Pas forcément. FCP est bon mais si il était meilleur, il se serait imposé naturellement. À ça ajoutée le suivi d'Apple qui a été une des raisons du switch pour beaucoup.

avatar tchit | 

@Malum

Le problème de l’adoption de FCP X par les monteurs de long est avant tout, à 95%, du à l’environnement fermé non collaboratif et inadapté à ce type de projets.

avatar pocketalex | 

@Pierre H

Tu reproches à FCP de ne pas être "moins bien" pour plus "plaire"

C'est ta vision des choses, le mieux est le moins bien, cette vision t'appartient.

Ce n'est ni la faute d'Apple, ni celle de FCP X, c'est juste une question de courbe d'apprentissage

On a le même problème avec les logiciel en nodal (Blender, Nuke, pour en citer deux qui me viennent à l'esprit). C'est une nouvelle manière de travailler, plus pro, plus efficace, mais il faut tout réapprendre. ça n'a plus rien à voir !

Il est plus facile, plus confortable, pour beaucoup de gens, de rester sur ses acquis plutôt que de ré-apprendre. C'est tout de même pas la faute des logiciels qui on eu le courage d'évoluer ???

Mon oncle, quand il a racheté un laptop, il a pris l'un des tout dernier modèles de MBP 13" 2012 avec lecteur DVD encore en vente. Je lui ai dit "c'est dommage, il est épais, il est lourd, son écran est pas retina et en plus il a une definition 1280x800 super étriquée, pourquoi tu n'as pas pris un modèle plus récent ?"

Il me répond "j'ai besoin d'un lecteur DVD pour regarder les films"

Je lui explique que les DVD, c'est de la qualité VHS, faut stocker les disques, il y a plus de loueur, et qu'aujourd'hui on peut matter quasiment n'importe quel film avec la VOD, le téléchargement, les fichiers mp4, la TV en ligne, etc, en HD si c'est pas en 4K, etc

il me répond "je sais pas faire, je suis très content avec mes DVD"

Et là tu nous expliques que la VOD, les fichiers mp4, le full HD, la 4K, c'est de la merde, et qu'on aurait du rester au DVD ?

avatar byte_order | 

C'est dommage de termine un argument qui se tient par une telle exagération.
L'écart entre FCP X et la concurrence n'a rien de comparable avec celle entre un DVD et de la 4k HDR.

Faut arrêter le délire.
Si c'était un écart aussi flagrant, il n'y aurait nullement besoin de convaincre qui que ce soit de switcher vers FCP X, cela aurait eu lieu tout naturellement.

Y'a quand même un aspect méritocratique dans le succès d'un logiciel, à exposition médiatique équivalente.

avatar pocketalex | 

@byte-order

le comparatif n'est pas entre le DVD et la 4k vs FCP X et la concurrence, ce n'est par ailleurs pas comparable

le comparatif se situe au niveau des gens qui ont des acquis dans un domaine, et qui ne franchissent pas le pas de suivre les évolutions par flemme, par confort, par manque de curiosité, par idéologie ("ma manière de faire à l'ancienne est mieux"), etc, les raisons sont nombreuses de rester dans ce que l'on sait faire, surtout si on sait le faire depuis longtemps.

Après je dis pas que c'est bien ou que c'est pas bien, ni que tout le monde devrait switcher en masse sur FCP X et abandonner toutes les autres solutions de montage, ce n'est pas mon propos.

Le montage, c'est de la technique, et donc des outils. Et le montage, c'est aussi un art et une science, et ça, c'est le plus important. Un bon monteur n'est pas forcément quelqu'un qui connait et maitrise l'outil, tout comme quelqu'un qui connait photoshop n'est pas pour autant un graphiste (et il y en a beaucoup), mais quelqu'un qui sait arriver à faire un enchainement de plans qui fonctionne, qui raconte une histoire, qui a du sens, voir de la magie.

avatar Pierre H | 

Ouahaou je pars en vacances 24h et c'est impressionnant de voir à quel point on me fait dire tout et son contraire. Bref, continuez comme ça, c'est marrant, j'ai l'impression d'être Jordan Peterson's dans son interview sur Channel 4 par Cathy Newman !

avatar stemou75 | 

Cela fait quelques années maintenant qu'Apple ne s'intéresse plus aux logiciels pour Mac, même pas les logiciels pro. Quant aux Mac Pro.... Marché trop petit pour Apple aujourd'hui j'imagine.....

avatar JoKer | 

Il est clair que Final Cut Pro X fait exception à ce que tu dis.
L'équipe d'Apple qui travaille déçu fait un boulot gigantesque et en accord avec les besoins des professionnels.

avatar pocketalex | 

"L'équipe d'Apple qui travaille déçu"

Rhoooo le lapsus ? ? ?

avatar JoKer | 

En effet, j'ai pas fait gaffe au correcteur !?

avatar ErGo_404 | 

Entre le fait qu'il faut une machine hors de prix et non upgradable pour utiliser ces softs avec de gros fichiers, et le fait qu'il faut ré-apparendre toutes les habitudes (et mettre à jour les formations, etc etc), on comprend pourquoi personne ne bouge.

FCPX est peut-être plus rapide, peut-être mieux foutu, mais est-ce que c'est vraiment son approche qui améliore le workflow ou ce sont des options qui pourraient arriver chez avid ? Quand je lis qu'il y a des étiquettes sur les séquences, ça ne me paraît pas être impossible de rajouter ça sur n'importe quel logiciel.

avatar JoKer | 

Et ça fait pourtant des années qu'on attend ce genre de chose de Premiere ou Media Composer.

avatar iPop | 

@ErGo_404

Pourtant il ne l’ont pas fait.
C’est comme le filtre ombre interne qui est inexistant sur Illustrator mais bien présent sur Photoshop depuis presque 15 ans.

avatar pocketalex | 

@iPop

ou les dossiers de calques dans After ?

avatar debione | 

Ce qu'il ne dit pas, c'est le matériel qu'il faut pour le faire tourner...
Si encore on était au stade du mac pro tape à fromage, son propos aurait du sens, la les professionnel, ils vont faire quoi s'acheter des imac pro????

Apple abandonne les machines à très grosses perf et certains trouvent dommage que les gens abandonne les softs demandant cela?
Si Apple sort un Mac Pro, avec des cartes standards, avec rien de soudé, avec un upgrad annuel, tant sur les proc que sur les CG, alors ils pourront regagner la confiance de certaines professions. Mais pour cela, il faudra qu'Apple le fasse à perte durant quelques années histoire de montrer qu'ils assurent... Et comme on connait bien la passion pour Apple pour les produits "à perte", je me dis que c'est vraiment pas gagné...

Je sais plus qui beuglait sur les forums lors de la sortie du nouveau Mac Pro et de FCPX comme quoi une fois perdue, la confiance des professionnels allaient être dur à reprendre... Il avait parfaitement raison...

avatar MarcMame | 

Le problème majeur avec le monde professionnel ce n'est pas tant de savoir si FCP serait meilleur que MC ou même Première mais plutôt le fait que Apple nous a démontré à de nombreuses reprises qu'ils étaient capable de tout arrêter du jour au lendemain ou de prendre des virages à 180°. Et ceci est valable autant pour le software que le hardware.
Et ça, chez les pros, désolé mais on aime pas ça.
On a besoin de continuité, d'avancer à petits pas et Apple ne l'a toujours pas compris.

avatar tchit | 

Monteur pro, j’utilise FCP X pour les petits projets fait en indépendant (institutionnel, clip...) et après les débuts ratés c’est devenu une pépite.

En revanche je travaille pour la télévision et il nous serait totalement inenvisageable d’utiliser autre chose qu’Avid. La gestion de fichiers est beaucoup trop compliquée avec FCP X, le partage des projets est quasiment impossible. FCP X a clairement été créé pour le professionnel indépendant et pas pour le gros projet. Et il remplit son rôle à merveille.

avatar pat3 | 

@tchit

"Monteur pro, j’utilise FCP X pour les petits projets fait en indépendant (institutionnel, clip...) et après les débuts ratés c’est devenu une pépite. "

Tout est là: quand Apple a développé FCP X, l’objectif était clairement d’élargir sa zone de chalandise aux pro-am, à capter tous les monteurs depuis ceux qui étaient frustrés par iMovie à ceux qui qui n’avaient pas les besoins du broadcast télévisuel ou du montage cinématographique.
C’est toujours le cas: Apple ne vise pas les monteurs historiques, mais les nouveaux monteurs, population en grande augmentation du fait de l’augmentation exponentielle de la vidéo dans tous les secteurs.

L’adoption de FCP X (du moins ce que j’en ai vu dans les forums sur le sujet, que j’ai beaucoup suivi au pic des discussions houleuses) montre que c’est ce public pro-am qui a été séduit par cette solution peu onéreuse (rappel: le prix avait été divisé par deux ou trois) et particulièrement efficace, après la première année de bêta test public.

Le vrai frein à l’adoption massive de FCP X, c’est la stratégie de la division matérielle Mac, qui a complètement défait l’équilibre de la grille de produits construite par Jobs, sans jamais lui substituer une nouvelle grille claire. Aujourd’hui, si Apple était intéressée, elle pourrait très bien décliner sa grille en pro, pro-am et grand public (quelque soit le nom commercial donné à ces catégories, amateur |pro | expert, par exemple), et redonner du sens et une feuille de route à l’ensemble des produits Mac, et même aux iPads.

avatar tchit | 

@pat3

Honnêtement je ne suis pas sûr que le frein principal à l’adoption pour le montage de gros projets soit matériel. Bien entendu les grosses boites qui ont investi dans des régies Avid n’ont pas envie de changer leur parc informatique mais si Apple proposait une suite logicielle répondant réellement aux attentes alors on verrait une évolution progressive.
Pour le moment je vois principalement des limitations logicielles.

avatar dvd | 

La transition entre fcp7 et fcpx à été catastrophique et traitée avec condescendance par Apple (comme d'habitude en fait).
Si on ajoute à ça l'abandon de machine modulaires au profit du tout en un, il faut vraiment avoir envie de croire en Apple (qui peut abandonner une gamme de produit du jour au lendemain).
Média composer et Première Pro sont effectivement rustiques et font pâle figure, selon moi, face à Fcpx et Resolve (j'adore !) mais ils ont l'avantage d'avoir des éditeurs de confiance qui savent répondre aux attentes des pro avec sérieux.
Aujourd'hui dans la gamme de produits Apple si on veut montrer un film on a le choix entre un macpro dépassé et un tout en un jetable. Quelle boîte de prod sérieuse peut envisager sérieusement un mac pour des projets aussi lourds ?? (je parle de film et non de broadcast).

Je ne parle même pas de cartes graphiques limitées à AMD alors que nvidia est actuellement la référence.
Même si sur ce dernier point, selon la complexité du film, des fermes de rendus sont plus efficaces.
Enfin Fcpx n'est absolument pas un outil collaboratif ce qui limite son utilisation sur des projets d'envergure.

Bref, fcpx est devenu mâture mais aujourd'hui la multitude d'outils crossplatform de qualité (média composer, première pro, Hit, resolve etc.) cantonne ce logiciel aux montages YouTube (fcpx est très utile utilisé dans ce milieu d'ailleurs).

avatar Malum | 

Éh bien votre avis est votre avis et ce monteur pense totalement différemment et son cursus nous permet de penser que ce qu’il dit a un sens. Peut-être que votre cursus professionnel lui est supérieur. Parlez-nous de vos séries et longs métrages.

avatar tchit | 

@dvd

Une carte AMD moyenne gamme battra à plate couture une carte NVIDIA ultra haut de gamme pour les moteurs de rendu vidéos FCP X. C’est même assez hallucinant à quel point les logiciels Apple sont bien optimisés pour AMD.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR