Firefox : le lent déclin

Christophe Laporte |

Souvent, les sociétés surveillant les activités sur le web sont en désaccord ou disons que les chiffres qu’elles donnent varient beaucoup. Mais la plupart du temps, elles s’accordent sur les tendances de fond. Et il y en a une qui ne se dément pas depuis maintenant des années, c’est le déclin de Firefox.

Photo Maurice Svay CC BY-ND

Net Applications, qui surveille surtout le web américain, indique qu’en février, la part d’utilisation de la fondation Mozilla était de 17,68 % en baisse de plus de 2,4 points en un an. Il faut remonter à 2009 pour voir Firefox si bas dans les statistiques.

Ce constat est également valable pour AT Internet, dont les statistiques portent sur l’Europe. C’est sur le Vieux Continent d’ailleurs que Firefox a connu ses heures de gloire. En décembre, il était toujours le navigateur web le plus utilisé en Allemagne avec 40 % de part d’utilisation.

Mais au niveau européen, le constat est identique. En 2010, Firefox dépassait les 30 % de part d’utilisation. Fin 2013, le butineur de la fondation Mozilla se traîne à 20,6 % et est désormais talonné par Safari.

La chute de Firefox est tout aussi spectaculaire chez StatCounter pour qui Firefox est passé d’une part d’utilisation de 31,27 % en 2010 à 19 % en ce début d’année. Petite lueur d’espoir : Firefox perd moins vite du terrain depuis quelques mois.

Clic pour agrandir

Afin d’être complet sur le sujet, il est à noter que les statistiques de StatCounter et d’AT Internet comprennent le trafic mobile contrairement à celles de Net Applications. Mais au final, cela ne change pas grand chose.

Les deux maux de Firefox

Firefox fait face à deux problèmes qui ne datent pas d’hier. Sur le web, il n’a pas su s’opposer à Google Chrome qui en l’espace de quelques années lui a chipé la vedette, au point même de réussir là où il a failli : déboulonner Internet Explorer.

L’autre problématique de la fondation Mozilla, c’est le mobile. Il est encore plus difficile de se faire une place au soleil que sur les ordinateurs de bureau. Absent d’iOS, Apple ne permettant pas l’accès aux navigateurs utilisant un autre moteur de rendu que le sien, il reste Android.

Si, sur Google Play, le butineur de la fondation Mozilla semble apprécié, il ne parvient pas pour autant à faire de l’ombre à Google Chrome, dont il est bien difficile de se passer. Google exploite à fond les synergies entre son navigateur web pour ordinateurs et terminaux mobiles.

Sur Google Play, Firefox a été téléchargé 50 millions de fois. Si ce chiffre peut paraître impressionnant, il n’a rien d’exceptionnel quand on sait que le parc d'appareil Android dépasse le milliard.

Pour donner un espace de liberté aux mobiles, comme elle l’avait fait sur les navigateurs de bureau, la fondation Mozilla a lancé Firefox OS, mais le succès n’est pas (encore ?) au rendez-vous. Au salon MWC, Mozilla a annoncé son intention de vendre des smartphones à 25 $. Est-ce que cela sera suffisant pour faire décoller cette plate-forme ?

Reste que contrairement à ses concurrents, le but ultime de la fondation Mozilla n’est pas de courir après la première place. Le vrai but de la fondation est de « préserver le choix et l'innovation sur l'Internet ». La situation est indéniablement meilleure qu’à l’époque où Internet Explorer dominait à 90 % ce marché. Mais de son point de vue, ne faut-il pas s’inquiéter de l’inexorable montée en puissance de Google sur ce créneau ?


Tags
avatar mistik | 

Je suis un dinosaure car Firefox est mon butineur préféré.

avatar NoScope73 | 

En même temps, le navigateur est quasiment ce qui est lancé par tous après l'allumage de l'ordinateur.

Peut être que ça a changé depuis mes expériences mais je me souviens d'une bonne 30aine de secondes avant de pouvoir ouvrir un site à l'époque où je testais Firefox...

avatar oomu | 

OUI ça a changé depuis 6 ans.

avatar fosterj | 

1 milliard d'activation par jour ? WTF

avatar Christophe Laporte | 
je me suis emmêlé les pinceaux. c'est le parc total 1 milliard
avatar MacGyver | 

c'est pas par jour, c'est plutot du genre "a ce jour" (doivent etre a l'apero chez MacG)

avatar MacGyver | 

mon navigateur preferé !!!!

accroche toi petit panda !

avatar Shinruf | 

+1

Les Google maniacs se réveillerons lorsqu'ils se rendront compte que Google collecte et connaît tout de leur vie privée...
Mais il sera trop tard Google sera déjà devenue (si ce n'est pas le cas) une superpuissance financière intouchable juridiquement...

avatar Hari-seldon | 

@Shinruf :
o delà des infos perso la montée de Google est surtout une concurrence quasi inexistante dans quelques années. Internet Explorer est sur la pente raide. safari ne croit pas vraiment ...
et en plus ca risque d être identique dans tout les domaines qu envahi Google. un jour les gens se réveilleront dans un monde Google mais il sera trop tard.
commenez le boycott. pour ma part c est déjà fait

avatar Irae00 | 

Google ne s'amuse pas à donner des millions d'euros à Firefox juste pour être sur leur page de démarrage par défaut, ne soyons pas naïf

avatar Almux | 

Exactement, mais le pire est que beaucoup utilisent Chrome sous prétexte que c'est "ouvert" par opposition aux "solutions propriétaires"… "Ouvert", ça il l'est bel et bien, hélas pas forcément dans le bon sens! Car Chrome est quand même la propriété de Google, semble-t-il…
Le seul point positif de Chrome: html5, c'est tout.

avatar CKJBeOS | 

Oui, le pire c'est que ces mêmes Googlemaniacs prônent l'open le libre et la concurrence !
du beau n'importe quoi ;(
Même si c'est pas top je reste fidèle a Firefox et j'en suis content.
Google c'et pour les recherche sur le WEB et c'est tout, le reste ne fait que leur donner plus de puissance et les emmener vers un monopole ou nous seront perdant.

avatar i-han | 

@Shinruf

ma vie privé sur google n'a aucun interet et je ne vois pas ce qui peut être genant que google sache que j'ai visité tel ou tel site
faut arreter la paranno, sauf si l'on a des choses a cacher ou se reprocher

avatar iRobot 5S | 

Si les gens savaient que leurs données Google chromes passent par les serveurs Google, ils utiliseraient bcp moins Chrome.

avatar cezara | 

@iRobot 5S :
Malheureusement certains (beaucoup?) s'en fouttent. Enfin en tout cas dans mon entourage...
Ça me sidère..

avatar CKJBeOS | 

Pareil autour de moi, mais Google est aussi assez malin pour bien cacher cela, c'est fourbe et c'est pas pour rien ;(

avatar YAZombie | 

Ça me fait toujours marrer ces affirmations: peut-être… et alors? Toutes vos données passent par les serveurs de votre fournisseur d'accès, par les serveurs d'Akamaï et autres CDN, vos requêtes DNS par une foultitude de serveurs… On a l'impression que vous prenez Google pour la NSA. Le but de Google est de vendre des espaces publicitaires, les données qu'il collecte sont analysées en tendance hein, vos messages ou cookies ne sont pas lus un à un par une armée de soldats à sa solde! Quand je vois les pubs que je reçois sur GMail (les rares que je vois), qui n'ont RIEN à voir avec moi, ça me fait un peu marrer… Ça ne veut pas dire qu'il faut être angélique, ces sociétés doivent être surveillées de près et les réglementations sur la collecte et surtout sur la rétention des données privées aussi strictes que possible, mais halte à la paranoïa. Quoi que vous en pensiez, Google a toujours besoin de vous! En attendant vous pouvez toujours (pour le moment en tout cas…) installer des add-ons tels que AdBlock, Ghostery, PrivacyFix, httpsEverywhere, Disconnect, etc., et utiliser Chromium plutôt que Chrome.

avatar patrick86 | 

"Toutes vos données passent par les serveurs de votre fournisseur d'accès"

Faux.
Quand je veux transmettre un paquet d'une machine A à une machine B, je n'ai pas besoin d'un serveur intermédiaire. Ça s'appelle le Pair à Pair et c'est le principe de base d'Internet : n'importe quelle machine peut échanger des données avec n'importe quelle autre, par le chemin le plus court possible.

"par les serveurs d'Akamaï et autres CDN"

Valable uniquement pour les services et autres systèmes déportés qui ont recours à des CDN.
Si je veux un serveur mail privé chez moi pour ma famille, j'ai pas besoin d'un CDN.

--

Il ne faut pas confondre le fonctionnement de tel ou tel service avec le fonctionnement d'Internet. Le service en question est quelque chose qu'on peut faire avec Internet, mais n'est pas Internet.

avatar Le_PoUnT | 

T'es sérieux là?

Réfléchi quelques petites secondes, tu verras que ton raisonnement est entièrement faux.
Le fonctionnement de pair à pair , n'est possible qu'en reliant directement 2 machines par un câble(dans le sens le plus strict du terme).

Le pair à pair, signifie que ce n'est pas une machine tierce qui va décider telles données vont à telles machines(comme un switch ou un routeur avec l'adresse mac), là tout le trajet que vont effectuer tes données, vont passer par des intermédiaires, dont LE TOUT PREMIER EST TON FAI! Il y aura toujours des intermédiaires, le pair à pair signifie que ta machine s'adresse directement à une autre sans demander son chemin.

Le premier noeud que rencontre ton ordinateur c'est ta box ou ton routeur, mais le second c'est toujours et ça sera toujours ton FAI, donc toutes les données passent par lui et il peut tout savoir sur toi...

avatar patrick86 | 

"T'es sérieux là?"

Oui.

"Le fonctionnement de pair à pair , n'est possible qu'en reliant directement 2 machines par un câble(dans le sens le plus strict du terme)."

Non. Ça n'est créer un réseau indépendant entre deux machines isolées du reste.
Ce n'est pas ce qu'on entend par "Peer To Peer".

"Le pair à pair, signifie que ce n'est pas une machine tierce qui va décider telles données vont à telles machines"

Bah si.
J'ai un paquet, je veux l'envoyer à une machine dont je connais l'adresse logique (IP).

A partir de là, j'ai deux cas de figure :
- soit les machines émettrice et réceptrice sont dans le même réseau ;
- soit elles sont dans deux réseaux différents (avec probablement plusieurs réseaux intermédiaires).

Dans le premier cas, chaque machine voit l'autre et y'a juste un switch ou milieu qui envoi le paquet reçu à l'adresse indiquée.
Dans le deuxième cas, les différentes routeurs des réseaux par lesquels mon paquets va passer, vont déterminer les chemin (le plus court possible) pour aller vers la machine de destination.

Le switch est presque un routeur.
Le routeur utilise l'adresse logique (IP) pour savoir vers où rediriger un paquet qu'il reçoit.
C'est sa table de routage qui le permet de la savoir.

"le pair à pair signifie que ta machine s'adresse directement à une autre sans demander son chemin."

Ça dépend du mode de communication réseau, il y en a deux :
- mode connecté : on détermine à l'avance le chemin à empreinte et toute la communication utilisera ce même chemin) ;
- mode non connecté : on détermine le chemin pour chaque paquet, il peut être différent que pour le paquet précédent.

(Je fais simple, pour plus d'explications tu trouveras dans le web des cours sur le modèle OSI).

Ce qu'on appelle P2P c'est une connexion virtuelle entre deux (ou plus) machines qui ne sont pas nécessairement dans le même réseau, sans passer par un ordinateur intermédiaire par lequel transiterait toute la communication.

L'exemple sans doute le plus connu c'est le Torrent. Quand on échange des fichiers en torrent, ceux-ci ne passent pas un point intermédiaire déterminé et fixe, mais par le plus court chemin entre les machines qui s'échange lesdits fichiers.
The Pirate Bay ou T411 ne sont pas des hébergeurs. Ce ne sont que des annuaires qui disent "y'a tel fichier disponible sur telles machines (avec la liste des machines qui partagent ledit fichier)".

--

Le bidule box et un routeur (plus d'autres trucs mais à la base il y a un routeur dedans).
Ton réseau local est un sous-réseau de celui de ton FAI. Entre les deux : le routeur de ta box.

J'en viens au plus important et pour mieux comprendre je t'invite à regarder rapidement un cours sur le modèle OSI (celui-ci est pas mal http://www.frameip.com/osi/#2.4_-_La_couche_r%E9seau).

Le routeur (cet intermédiaire entre mon ordinateur et celui de mon pote Canadien) ne remonte que jusqu'à la couche 3 du modèle OSI. Il ne regarde pas le contenu des paquets..

La meilleure analogie qu'on ait trouvé pour illustrer ça, c'est le courrier postal.
La poste transporte le courrier en regardant l'adresse de destination, mais ne s'occupe pas du contenu des lettres. C'est pas sa sauce.

--

Sur Internet — idéalement — il n'y a pas d'intermédiaire qui regarde le contenu des paquets, seulement le routage qui ne voit que les adresse logique et physique pour déterminer les chemins à prendre.

Je dis "idéalement" parce que ce n'est plus tout à fait vrai aujourd'hui. Les opérateurs — commerciaux — mettent de plus en plus dans leur réseau des systèmes de filtrages, de leurs initiatives ou à la demande des gouvernements.

Un opérateur n'a PAS à regarder le contenu des paquets. Son travail est de transporter les données. Point.

--

Le propos disant "avec Chrome tout passe par Google" sous-entendait que Google 'regarde' le contenu de tous les paquets que Chrome échange avec les serveurs qui héberges les sites visités.
C'est pas vrai tout le temps, ça l'est si on utilise la fonction de compression des sites web que Google est en train d'implanter dans Chrome.

avatar Le_PoUnT | 

Tu as dit que toutes les données ne passaient pas par un FAI(le premier mot de ton post), ce à quoi je te réponds que c'est faux, toutes les données passent obligatoirement par lui.

Si un FAI peut empêcher l'utilisation du torrent, il suffirait(et c'est bien au conditionnel), de mettre une ACL en entrée, qui ignore le protocole torrent. Par contre vu l'équipement lourd que ça demande, les investissements seraient énormes.

De la même manière ton FAI peut lire en clair ce que tu fais sur internet, c'est la meilleure place pour un MitM, et certains le font déjà comme SFR et ses DNS, si le site n'existe pas, ça te renvoi sur une de leurs pages.

Le routeur ne s'arrête qu'au niveau 3 et renvoi vers un autre routeur etc etc, mais il pourrait très bien renvoyer vers un mainframe pour traiter les données(comme en chine ou en corée).

avatar patrick86 | 

"Tu as dit que toutes les données ne passaient pas par un FAI(le premier mot de ton post), ce à quoi je te réponds que c'est faux, toutes les données passent obligatoirement par lui."

J'ai dit que toutes les données ne passaient pas systématiquement par des SERVEURS du FAI qui les analysent/filtrent, etc.

" il suffirait(et c'est bien au conditionnel), de mettre une ACL en entrée, qui ignore le protocole torrent. Par contre vu l'équipement lourd que ça demande, les investissements seraient énormes."

Le filtrage ça se voit. Les clients gueulent, forment des associations, portent plainte, etc. C'est chiant, ça donne une mauvaise image à l'opérateur…
Par contre, brider c'est plus discret.
Interdire le P2P dans les closes des contrats (pour faire peur à ceux qui les lisent) c'est un classique aussi.

"De la même manière ton FAI peut lire en clair ce que tu fais sur internet"

Il peut, mais c'est une atteinte grave aux Libertés et à la Neutralité du net.

"Le routeur ne s'arrête qu'au niveau 3 et renvoi vers un autre routeur etc etc, mais il pourrait très bien renvoyer vers un mainframe pour traiter les données"

Idem que précédent.

SFR est parmi les pires, son réseau n'est pas neutre (compression des sites web, accord d'exclusivité avec YouTube, etc.).

En France le filtrage s'installe de plus en plus, notamment grâce à HADOPI.
Mais en France on a encore une chance : 1500 opérateurs Internet, avec dans le lot un certain nombre d'associatifs qui respectent et défendent la neutralité du net. Des opérateurs qui ne regardent pas ce que tu fais sur le net.

avatar Le_PoUnT | 

patrick86, vu tes connaissances, tu es comme moi ou tout du moins de ce domaine, je suis analyste réseau.

C'était ma toute première intervention sur mac.go/igen, ça fait des mois(plus d'un an, membre depuis 4 mois et 2 semaines....) que je lis sans intervenir.
J'aime MacOs, je déteste IOS. Et vu la façon de faire d'Apple, MacOs rejoint IOS(une petite prédiction sur l'avenir? les proc ARM sur mac, mais contrairement à crosoft sans mutualisation des interfaces mais pas des services....)

Passer d'IOS en tablette à MacOs en clipsant le clavier... C'est le rêve, c'est possible et faisable... Mais, Apple...

Bref(et ça, cette expression ça m'a été volé), je continuerai de lire mac.go/igen/mac4....
J'ai eût parfois envie de répondre(pardon mais tu es un fanboy, qui a du recul sur certaines choses, mais dans ta "façon" d'intervenir... Tu es un fanboy.)

Concernant le sujet tu as tort, j'ai raison, tu as raison, j'ai tort, ça dépend comment on prend le problème, ou tout du moins les résultats cherchés....

Sinon... Je suis analyste réseau, je veux savoir quel site web tu visites, ce que tu écris et même la réponse à ce message, il me suffirait de me connecter à ton DSLAM(ta bidulebox fait partie d'un réseau!), pour le savoir... C'est le principe du MitM, et le FAI est la première faille exploitable

avatar patrick86 | 

@Le_PoUnT :

Je fait du génie électrique et informatique industrielle.

"(pardon mais tu es un fanboy, qui a du recul sur certaines choses, mais dans ta "façon" d'intervenir... Tu es un fanboy.)"

Je n'ai pas d'idole.

"Je suis analyste réseau, je veux savoir quel site web tu visites, ce que tu écris et même la réponse à ce message, il me suffirait de me connecter à ton DSLAM(ta bidulebox fait partie d'un réseau!), pour le savoir... C'est le principe du MitM, et le FAI est la première faille exploitable"

Même si j'ai un opérateur neutre ?
Même si je crypte ?

Ma connexion avec Macg n'est pas cryptée.

Je sais qu'on peut voir à la "forme" des paquet le type de données échangées (P2P, jeux en ligne, voix, etc.).

--

Je ne parlais pas tant de qui est fait ou peut être fait, que de ce qui doit être fait (dans l'idéal).

avatar Le_PoUnT | 

Opérateur neutre ou quoi que ce soit. A partir du moment que ta box ou ce qui te sert relais appartient à un réseau défini, le meilleur moyen d'en prendre le contrôle et de contrôler le nœud du réseau.

C'est le point d'accès, LA faille.

Le point d'accès est le menace, la faille. Tu l'élimines, tu es potentiellement à l'abri.(j'ai travaillé à la sécurisation du RENATER, et il a fallu qu'ils comprennent l'autre point de vue)

avatar YAZombie | 

Tu fais ton malin avec ta solution roulée à la main sous les aisselles, mais ça correspond bien à ce que je disais: de la paranoïa…

avatar patrick86 | 

@YAZombie :

??

avatar smog | 

En même temps, c'est logique : avec Safari, Chrome, Opéra etc. l'offre devient importante. "Déclin" en terme de pourcentage, ok, mais est-ce que ça veut dire qu'il n'est pas apprécié de ses utilisateurs ? Pendant longtemps Firefox a été l'alternative à Explorer, donc c'était plus facile d'avoir des "parts de marché".
Et puis, dès que le grand public aura saisi la mesure de la non-neutralité de Chrome/Google, ça risque d'être de nouveau une solution "de repli".
Autour de moi, pourtant pas dans le domaine de l'informatique, mais utilisée au quotidien, les "surprises" découvertes de jour en jour suite à l'intrusion de Google dans tous les domaines commence à faire parler (comptes exposés, nécessité de se connecter etc.) et à agacer.

avatar joneskind | 

C'est pas WebKit le moteur de Firefox ?

avatar Shralldam | 

@joneskind

Non, c'est Gecko.

avatar Almux | 

Et ça fout la mrd autant que IE… C'est bien le libre, mais parfois bien exotique!

avatar Nihondjin | 

S'il n'en reste qu'un ce sera moi !

avatar CKJBeOS | 

@Nihondjin on sera deux alors ;)

avatar Kenny31 | 

Pour être développeur web je peux assurer que pour rien au monde je ne quitterai Firefox. Il reste de loin le navigateur le plus puissant et le plus apte a avaler n'importe quel forme de code et mise en forme quand chrome ou safari n'en font qu'à leur tête. Par zilleur le debugueur en 3D ainsi que le mode responsive sont des atout de tailles pour Firefox. Seuls gros défauts... Sa lenteur au lancement, son interface un peu vieillotte et sa nécessité poussive en ressources ram. Mais il est certain qu'il restera maigres ça mon navigateur de référence.

avatar SonnicProject | 

@Kenny31

Bien dit ! :-)

avatar leonux | 

C'est le navigateur web que je préfère également...

avatar Waterflame | 

"Perso je me fous que Google sache que j'aime regarder des vidéos anales, qu'il sache que je vais souvent sur meetic etc.", les gens sont inconscients, il se fiche que par exemple je mette des caméras dans toutes leurs pièces pour "améliorer la pertinence de leurs publicités", triste monde, une seule fondation tente "d'empêcher" (j'ai quelques doutes) ça et les gens la délaissent, c'est dommage...

avatar onclebobby | 

Une des raisons de la montée de Chrome est aussi due aux installations "in-logiciels" gratuits et à la force marketing et milliards de Google. Quand je télécharge et installe ccleaner ou autres logiciels "libres", combien de fois n'ai-je pas vu, à force de clics sur "suivant", la fameuse fenêtre "voulez-vous installer Chrome?". Les aguerris savent déselectionner cette option, mais qui n'a pas autour de soi des personnes ne s'y connaissant pas et qui cliquent sans réfléchir et se retrouvent ainsi avec Chrome sur leur ordi, sans l'avoir voulu, du moins en avoir l'intention, à l'origine?
Deuxième point: les campagnes de pubs pour Chrome! Dans les gares, les quais de métro, les abribus, les affiches en 2012...là, c'est la force marketing de google qui a payé. Et beaucoup de consommateurs étant des veaux qui suivent la pub...
Quand j'ai besoin d'un peu de puissance et rapidité, oui, j'utilise Chrome. Je reste fidèle à Firefox mais me rends compte sur OS X que Safari reste le navigateur le plus adapté et confortable à utiliser, surtout depuis Mavericks.

avatar patrick86 | 

"et à la force marketing et milliards de Google."

Google étant la plus grosse régie publicitaire sur le web, la tâche ne leur a pas été très difficile et certainement moins couteuse que pour d'autres.

avatar Funigtor | 

Firefox <3

Il restera mon navigateur préféré quelque soit la plateforme (Win/Mac/Linux). Jl'utilise aussi sur Android et il tourne bien (mieux que dans les premières versions).
Et en plus, j'peux avoir AdBlock dessus.
J'pourrais pas m'en passer.

avatar Jacti | 

AdBlock fonctionne aussi sur Safari.

avatar Sire Kiki | 

En ce qui me concerne, j'ai longtemps été un utilisateur de Firefox, avant de passer à Chrome (qui a une époque avait la particularité d'être beaucoup plus rapide). Mais avec le temps, je suis revenu à Firefox, qui, même s'il est un peu lent au démarrage (et encore, il y a eu pas mal de progrès à ce niveau), reste nettement plus stable et m'emm... moins.

avatar lifenight | 

Chrome est une réussite au niveau de son ergonomie et son moteur de rendu est rapide, moderne. Il est léger, extensible tout les services sont synchronisées et Google est le moteur de recherche le plus utilisé, firefox parait être un navigateur d'un autre âge.

avatar sc10u | 

"son moteur de rendu est rapide, moderne" > ouai c'est webkit quoi... autant utiliser safari pour ça
"Il est léger" : 57 Mo au téléchargement, 36 pour safari et après..... https://www.macg.co/2013/04/chrome-peut-occuper-plusieurs-dizaines-de-go-despace-disque-70842

"extensible" : safari et tous les autres aussi
"touS les services sont synchronisées" => ceux d'apple aussi avec safari, et les services de google sont sync aussi sous safari et les autres
"Google est le moteur de recherche le plus utilisé" peut être configuré comme moteur de recherche par défaut sur tout navigateur.
> tous tes arguments font un peu "pshiiiit" quand même

avatar minimat (non vérifié) | 

Je me rappelle encore ce réflexe avec mon premier mac: installer un antivirus, un pare-feu, et Firefox. En cherchant dans les forums un bon antivirus et pare-feu, j'ai lu: "pas besoin". Et puis j'ai utilisé mon mac, et je me suis dit que ça valait la peine de tester le navigateur conçu par les concepteurs de mon mac. Jamais quitté Safari depuis.

avatar oomu | 

si un jour (peu susceptible pour l'heure), Google devient fou et tel un microsoft se met à utiliser Chrome pour verrouiller les usages, le net, les gens et ma grand-mère, alors subitement Firefox redeviendra important, développé par toute une nouvelle génération, hurlé devant les politiciens, etc.

Mozilla à un rôle de contre pouvoir et elle a réussi !

Mozilla et Firefox étaient presque vitaux PARCE que Microsoft bloquait les évolutions du web avec IE 6 et empêchait Linux, Mac et autres appareils exotiques de profiter pleinement d'un web ouvert. Active X était à ce point un outil de Microsoft pour propriétariser le net au seul bénéfice de Windows. Active X était possible parce que IE 6.

Mais maintenant ?

webkit est un logiciel libre (Apple, ze Apple !)
chrome est un logiciel libre (Google, normal)
IE n'a plus son pouvoir de nuisance, MS se tient à gérer les standards le mieux possible, et active X est mort.

Flash lui même est en passe d'être supplanté, le web se développe rapidement, CSS s'enrichit.

On a moins besoin de Mozilla, de Flash, et on a d'avantage envie d'utiliser d'autres navigateurs, parce que Mozilla a gagné : le web est ouvert, les autres navigateurs sont bons, et ils sont eux aussi ouverts.

Quand tout va bien, on n'appelle pas le Docteur.

-
Après, il est vrai aussi qu'il est très difficile de faire mieux que des outils intégrés aux systèmes, tels safari dans iOS, ou Chrome avec tous les services google/Android

MAIS, n'oubliez pas que c'est exactement ce que faisait Microsoft. Et peut être encore plus radical que Apple et Google.

IE 3/4 était _fusionné_ à l'interface graphique de windows 98/ME (on a appris à cette occasion que c'est une très mauvaise idée de mélanger les paradigmes)

Bien sur que le matraquage de google sur chrome et son intégration naturelle à tous les services google aident, mais en fait, ça aident vraiment les gens. Les gens apprécient CETTE intégration là. Elle est pas si néfaste.

De même, Apple intègre iCloud et autres services à son safari et il est intégral à iOS, mais les gens semblent aimer ces iphones et ipads, ils semblent apprécier ce que cela ajoute à ios. On n'utilise pas un appareil iOS la mort dans l'âme, parce qu'il faut bien passer par ça pour utiliser les logiciels nécessaire à son gagne-pain... Au contraire, et safari est l'une des raisons (services associés, très bonnes performances).

(alors que IE dans Windows Pocket Pc ... burp, mais si! rappelez vous)

Même si cela peut paraitre injuste, le combat biaisé par la force de frappe, les produits de Google et Apple sont quand même de qualité. On ne peut pas le nier.

Firefox, Chrome et Safari sont dans un mouchoir de poche sur la performance, le support des évolutions des standards web et les fonctionnalités. IE lui même redevient un produit intéressant techniquement.

Pour l'heure, tout va bien (tm).

Si cela dégénère, pas de soucis, on sait qu'il faut se motiver prompto. 1995 ne reviendra pas.

avatar jackhal | 

"On a moins besoin de Mozilla, de Flash, et on a d'avantage envie d'utiliser d'autres navigateurs, parce que Mozilla a gagné : le web est ouvert, les autres navigateurs sont bons, et ils sont eux aussi ouverts."

Mozilla a gagné... car la fondation est apparue mi-2003, puis ils sont remonté dans le temps et on convaincu Steve Jobs de faire développer un navigateur autour d'un moteur open-source : Safari, sorti 6 mois plus tôt.
Heureusement qu'ils ont eu cette idée géniale sinon Apple aurait développé un navigateur propriétaire.

Encore bravo aussi pour leur courageux combat contre Flash et ce dès 2011. Ca a payé.

avatar Lennart | 

Flash n'était certainement pas sans défaut mais si Jobs a tout fait pour le tuer c'est pour mieux enfermer les utilisateurs dans son écosystème.
Il ne voyait certainement pas d'un bon œil un produit qui aurait permis aux développeurs de sortir des applications qui auraient pu fonctionner sur iOS. Android, Windows Phone.
Et arrivé à un certain budget on hésite a changer d'écosystème si il faut racheter toutes les applications qu'on possède, l'utilisateur devient captif.

avatar patrick86 | 

@Lennart :
Flash est pratique pour les dev, mais il a toujours été mal optimisé, lourd et troué de failles.

C'est une très bonne chose qu'il n'y ait pas d'application en Flash sur iOS.

Développer une app multiplateforme (y compris iOS) c'est possible en C++ avec l'environnement de développement Qt.

avatar jackhal | 

"Flash n'était certainement pas sans défaut mais si Jobs a tout fait pour le tuer c'est pour mieux enfermer les utilisateurs dans son écosystème.
Il ne voyait certainement pas d'un bon œil un produit qui aurait permis aux développeurs de sortir des applications qui auraient pu fonctionner sur iOS. Android, Windows Phone."

Sauf qu'à sa sortie, l'iPhone ne supportait qu'un type d'applications : les webapps. C'est pas ce qu'il y a de mieux pour enfermer les utilisateurs...

Du coté d'Android (arrivé plus tard), on avait plutôt tendance à utiliser Flash comme argument marketing. "Nous on a Flash, nous c'est le vrai Web, pas un web amputé de Flash, Flash c'est super, ça marche...".
Et puis finalement, tout le monde a lâché le génial Flash sur mobile, y compris Adobe (qui n'a jamais réussi à supporter toutes les plates-formes correctement, soit dit au passage : toujours en v.9 sur PS3, v.6 sur PSP, version Lite 3.1 sur Wii...).

Essaye de te souvenir de la puissance des mobiles avant 2011, aussi.

Si après ça tu restes convaincu que de refuser Flash et de pousser HTML5 était d'enfermer les utilisateurs...

Oh, au fait...
http://www.brianjcoleman.com/tutorial-export-adobe-flash-as-an-ios-app/

Pages

CONNEXION UTILISATEUR