Plongée dans l'iPhone underground

Anthony Nelzin-Santos |
Tout a commencé il y a plus de deux ans, pendant les vacances de George Hotz, 17 ans, qui n'avait qu'une seule ambition : faire fonctionner son iPhone sur un autre réseau qu'AT&T. Armé d'un fer à souder et d'une pince, il réussit ; à bidouiller l'iPhone, et poste une vidéo expliquant la méthode le 21 août 2007 (lire : Débloquer l'iPhone en 10 étapes). Trois jours plus tard, la chaîne de télévision américaine CNBC l'invite pour qu'il fasse la démonstration de sa manipulation.

Il devient très vite une célébrité de l'Internet, sous son pseudo Geohot. Alors qu'eBay ne voulait pas qu'il revende son iPhone sur la plateforme de vente aux enchères, c'est finalement Terry Daidone, le co-fondateur de CertiCell, qui s'en porta acquéreur — contre une Nissan 350Z de 38.000 $ et trois iPhone 8 Go, un par collaborateur ayant aidé Geohot dans son entreprise. Entreprise facile, selon lui : « cela a pris 500 heures [NdA : soit 8 heures par jour depuis la sortie de l'iPhone], mais en repensant à certaines choses que j'ai pu faire depuis, le premier iPhone était facile ».

La brèche ouverte par Geohot, qui nécessitait d'ouvrir son iPhone, fut bientôt complétée par une solution entièrement logicielle. À chaque faille découverte par des équipes de hackers parfois concurrentes, Apple a sorti un correctif, aussitôt craqué. Voilà qui a lancé le jeu « du chat et de la souris », selon les mots de Steve Jobs en septembre 2007. L'enjeu était en effet majeur : à l'époque, l'iPhone était vendu en exclusivité avec un opérateur par pays, qui reversait à Apple 30 % de la somme totale des forfaits.

Un jeu qu'Apple a bien failli gagner il y a quelques semaines de cela, avec la sortie de l'iPhone OS 3.1. Il a fallu là encore qu'un entrepreneur s'en mêle, promettant 10.000 $ à qui réussirait à désimlocker à nouveau l'iPhone, pour que Geohot, qui gagne maintenant sa vie à hacker des périphériques, s'y colle, sortant par là de sa « retraite » (lire : Jailbreak : un défi à 10.000 $). Vingt-quatre heures plus tard, il avait réussi, refusant même le prix, venant il est vrai de quelqu'un qui avait pour habitude de récupérer les travaux bénévoles des hackers et de les revendre. Aujourd'hui, désimlocker un iPhone ne prend qu'une poignée de minutes avec Blackra1n.

Le désimlockage de l'iPhone n'est certainement que la partie visible de l'iceberg représenté par la communauté « underground » de l'iPhone : le jailbreak en est la partie immergée. Alors que Geohot s'est surtout intéressé au désimlockage, d'autres communautés, notamment la dev-team, se sont intéressées au débridage du logiciel interne de l'iPhone, pour outrepasser ses limitations : absence de copier-coller dans les premières versions, accès rapide aux connexions WiFi et réseau, et à un moment où la doctrine officielle d'Apple était de ne supporter que les Web-apps, développement d'applications résidentes.

On comprend dès lors que le jeu du chat et de la souris se soit déplacé sur le terrain du jailbreak pur et dur lors de l'ouverture de l'App Store, la boutique en ligne d'applications pour iPhone OS, qui compte désormais 100.000 applications. Comme du temps où Apple percevait une dîme sur les forfaits, la firme de Cupertino perçoit 30 % du chiffre d'affaires des applications payantes au titre des frais de fonctionnement plus, certainement, une petite marge. Il s'agit désormais moins de permettre d'accéder à des applications qu'à de nouvelles fonctions, comme le fonctionnement en tâche de fond, un mode Exposé, ou l'activation du mode vidéo sur les iPhone EDGE et 3G, sans oublier la possibilité de personnaliser son téléphone par le biais de thèmes, domaine qu'Apple a complètement délaissé alors qu'elle aurait peut-être une carte à y jouer avec son App Store.



Le jailbreak, qui touche en France entre 8 et 10 % des appareils sous iPhone OS, a mis en place une économie parallèle, avec des boutiques d'applications officieuses, parfois alimentées par les applications rejetées par Apple, et qui perçoivent elles aussi 30 % du chiffre d'affaires généré — un mimétisme qui a fait naître une rumeur un peu folle, expliquant que le jailbreak serait financé et mis en œuvre par la firme de Cupertino comme un moyen de tester le marché avant de proposer de nouvelles fonctions. Le Cydia Store, par exemple, semble remporter un franc succès : Kim Streich, le développeur de 3G Unrestrictor, a ainsi gagné 19.000 $ en deux semaines de commercialisation de son application sur la boutique alternative.

La communauté jailbreak a aussi permis la libre circulation des applications proposées sur l'App Store de manière tout à fait illégale et gratuite. L'excuse qui revient le plus souvent explique qu'il s'agit là de tester les applications, Apple ne proposant pas, du moins jusque récemment avec l'extension des achats in-app aux applications gratuites, la possibilité d'offrir des versions de démonstration convertibles en applications complètes. Avec la promesse pieuse d'un achat ultérieur, si l'application venait à plaire à l'utilisateur. Une promesse que plusieurs études démontent : si certaines applications connaissent des taux de piratage de près de 95 % (lire : Le piratage, la plaie de l'App Store ?), le taux de conversion en achat dépasse rarement le pour cent, alors même que beaucoup d'applications sur l'App Store maintiennent un prix plancher. Si les développeurs en sont les premières victimes, ils ont su déployer des astuces pour contrer ce piratage (alertes, fonctions en moins, etc.), et il semble que le jeu en vaille la chandelle.

Même si Apple ne cesse de réparer les fuites à chaque mise à jour de son logiciel interne, de nouvelles sont trouvées par une communauté active, mais morcelée. Geohot tient d'ailleurs à ce qu'Apple continue à se battre et à fermer son iPhone, révélant son tempérament de hacker au sens premier du terme : « personnellement, j'aime qu'Apple laisse l'iPhone fermé […] [le jailbreak] est un hobby ; ce ne serait pas drôle qu'Apple libère son iPhone. ». Il ne pense pas qu'un expert en sécurité puisse le surpasser, estimant ne pas se forcer pour le moment — et annonçant avoir déjà repéré de nouvelles failles qui pourraient être exploitées à la sortie de l'iPhone 4G. De quoi promettre un bel avenir au jailbreak, même si son périmètre et ses justifications se restreignent à chaque avancée d'Apple, qui semble écouter avec attention les demandes de ses utilisateurs sur le front de son téléphone — sans même parler de la légalité, ou plutôt de l'illégalité, de la chose.

Le désimlockage, lui, paraît avoir moins d'avenir, alors qu'il cristallise toujours autant de passions. Jersey Bama, par exemple est « convaincu que Steve Jobs est deux personnes à la fois : la première est un génie, l'autre est un idiot. Si l'iPhone n'était pas bloqué avec AT&T, presque tout le monde utiliserait un iPhone aujourd'hui ». La situation française lui donne raison : alors que l'iPhone est désormais disponible avec les trois opérateurs majeurs, il s'arroge, selon Gene Munster, 40 % des parts sur le marché des smartphones dans l'hexagone, contre 15 à 20 % ailleurs (lire : iPhone : la France prise en exemple ?). Il n'est pas sûr qu'Apple ait vu d'un mauvais œil la décision de justice l'ayant obligé à rompre l'exclusivité avec Orange : la France est le pays où l'iPhone est le plus populaire en Europe, le téléphone d'Apple se vendant à plus de 200.000 exemplaires par mois (lire : 635 000 iPhone vendus en France au dernier trimestre).

D'autres pays rejoignent le schéma multi-opérateurs, l'Angleterre, le Canada… ; mais aux États-Unis, Apple et AT&T sont engagés jusqu'en 2010. Il est néanmoins de plus en plus certain que ce qui fait pester beaucoup d'utilisateurs américains ne voulant pas forcément changer d'opérateur ne sera bientôt plus un obstacle, et qu'Apple ne renouvellera pas l'exclusivité avec AT&T, qui n'est pas réputée pour l'excellence de son réseau. Ce n'est pas tout à fait un hasard si la rumeur annonce un iPhone 4G chez Verizon, le grand adversaire d'AT&T.

Nouveau téléphone, nouveau firmware, nouveau modèle, nouveaux records de vente pour Apple, et nouveau défi pour la communauté « underground » ?

Sur le même sujet :
- iPhone : Les pistes d'Apple pour booster les ventes
avatar ThanosEA | 
[quote=Stanley Lubrik]Tu as tord ! Tout le monde sait que la télé a tué le théâtre et le cinéma ! Et que l'ordinateur est en train de tuer la télé... Même que Apple va peut-être tuer Windows... [/quote] Oui et la voiture a tué la charrette, CRAP !!! ;) PS: Avant de dire que le cinéma est mort, je tiens à faire remarquer que encore cette année et malgré le contexte économique difficile, la fréquentation est en hausse partout en Europe !! [url=http://www.thewebconsulting.com/media/index.php?2009/09/15/6835-la-frequentation-des-salles-de-cinema-en-hausse-en-europe]source[/url]
avatar ThanosEA | 
[quote=Psylo]Si tu achètes une baguette, tu la donnes à Jésus, il la multiplie pour la donner à des milliers de gens. [/quote] Quel voleur ce Jésus, il a volé (euh contrefait, pardon) la baguette de la boulangère qui aurait pu fournir le pain à tout le monde (MAIS avait-elle déposé le brevet ?). De toute façon, je dis qu'il faut lui couper la main, le fouetter en place publique et le crucifier, car qui vole un oeuf, vole un boeuf. :) Et c'est pareil pour tous ces vilains pirates CRUCIFIONS-LES ) C'est à cause d'eux si l'économie est en crise !! (Pas les gentils banquiers qui ont joué avec les sous des pauvres gens). ET PUIS C'TOUT ;o) Jack Sparrow n'a qu'à bien se tenir -------------------------------------------------------------------- Par la nature, heureux comme avec mon iphone JB - dédicace 4 Nesus
avatar Yohmi | 
C’est idiot d’acheter un appareil pour ce qu’il ne fait pas. Et d’oser s’en plaindre après en prétendant qu’il est légitime de pirater son appareil parce qu’il ne fait pas ce qu’il n’est pas censé faire. Non, ça ne concerne pas tout le monde, juste une majorité. Trop de lumière pour ceux qui seraient bien mieux tapis dans l’ombre. De nombreux novices piratent leur téléphone trop aisément dans le seul but de voler. Car c’est facile. Car tout le monde en parle. Comme si c’était normal, comme si c’était juste une option comme ça. Tristement, il n’y a plus de distinction entre les gens qui ont un problème mais qui l’assument, et ceux qui n’en ont pas mais qui profitent.
avatar rocococo | 
Ah oui Yohmi ? C'est idiot d'acheter un appareil qui nous plaît et d'ajouter par nous-même les fonctions absentes par après? C'est sûr que c'est bien pire que de l'acheter, d'attendre que les dites fonctions soient ajoutées et de se plaindre tant qu'Apple ne l'aura pas fait. Décidemment, ceux qui ont le plus de choses à dire sur le jailbreak sont ceux qui ne l'ont probablement jamais fait. J'ai acheter mon premier iPhone alors qu'il n'était même pas sorti au Canada et le jailbreak m'était essentiel pour m'en servir. Plus tard, je l'ai racheté chez l'opérateur qui le vend, Rogers en l'occurence, et je le jailbreak toujours pourtant. Pourquoi ? Pourquoi pas. Winterboad, SBsettings, iFile, Netatalk, multifl0w récemment, SafariDownloader, Cycorder, LockInfo ne sont que quelques exemples d'application qui rendent mon téléphone bien plus agréable à utiliser. Et pour l'illégalité de la chose, qu'est-ce qu'on en a à faire qu'Apple ait décidé que c'était illégal le jailbreak. Après-tout, c'est mon téléphone, j'en fait ce que j'en veux. Qu'ils ne viennent pas me dire comment mener ma vie. Finalement, pour ce qui est du piratage d'applications de l'appstore, qui ne concerne pas tous les gens qui ont «jailbreaker» leur appareil (j'achète toutes mes applications, et je ne les teste pas illégalement avant), on devrait critiquer Apple de ne pas protéger leur système de vente avant même de critiquer le jailbreak. Je pari que même sans le jailbreak, on saurait trouver un moyen d'ajouter les applications en passant que par iTunes. Mon avis est qu'il faut être assez radin pour s'acheter un téléphone de cette gamme, mais vouloir pirater des applications dont certaines sont d'assez bonne qualité, pour 0,99$. Après tout, on pourrait en dire autant de ceux qui télécharge leur musique, copie des films, volent des barres de chocolat... Le vol est partout, pas plus sur l'appstore qu'ailleurs (ça ne l'excuse pas soit dit en passant). Voilà, c'était simplement mon grain de sel car j'en ai ras le bol de ceux qui parlent au travers de leur chapeau et dénonce le jailbreak comme si c'était la peste noire
avatar surfbmx | 
Rien que pour SBS settings, le jailbreak vaut le coup. Sinon, impossible de me servir du modem sans jailbreak, alors que je PAIE une offre dédiée. Bref,mon iphone, moi je le préfère bien plus ouvert, comme l'esprit des gens en fait...
avatar Pax | 
C'est vrai que face à la politique super restrictive de contrôle d'Apple sur son Store + l'impossibilité d'avoir des versions démos [ce que l'on fait fastoche sur PC, PS3, XBOX360 et Wii(pour les Wiiware)], le jailbreak a ses justifications. Mais le warez d'applications nuit aussi et surtout aux développeurs. Ceux qui diffusent les apps illégalement pensent faire chier Apple, mais vu qu'Apple tient déjà les dev par les cou!lles, ce sont eux qui se les font broyer menu. Apple est plus solide qu'une chtite team... De plus, je n'ai jamais saisi pourquoi le Store ne comptait aucun thème. Apple resterait-elle trop collée à son image pour oser satisfaire les envies basiques de personnalisation des utilisateurs ?
avatar Yohmi | 
[quote]Non, ça ne concerne pas tout le monde, juste une majorité.[/quote] Oui, j’aime bien me citer, parce que je suis très imbu de ma personne, et que ça m’évite de me paraphraser. Et non, effectivement, tu as vu juste, je n’ai pas d’iPhone jailbreaké. J’ai commencé avec un 3G, donc à cette époque-là, les applications existaient par voie légale. Mais je suis entouré de personnes qui l’ont fait. Et qui sont très content car ça ne leur coûte pas cher d’avoir un GPS. Ou très heureux d’avoir piraté leur téléphone pour changer le fond de leurs écrans (et avoir un flipper gratuit, mais ça c’est rien, c’est juste pour essayer, quoi). Je ne les comprends pas, mais je ne suis pas très intelligent, il faut le dire. Mais là où je suis très con, c’est que lorsqu’un produit ne me convient pas, je ne l’achète pas. Alors parfois, il convient un peu, mais il coûte très cher, il y a un risque de faire sauter la garantie, enfin bref. Étonamment, même quand on ne voit pas de passant, on s'arrête au feu rouge, c’est fou ce que l’on est con. Et puis un jour, je me suis dit que ce qui était con, c’était d’être impatient de tout, insatisfait de n’importe quoi. C’est peut-être faux. Mais ça me permet de patienter sans encombre jusqu’à ce que les qualités de ce qui me plaît pallient sans problème aux écueils qui font que rien n’est parfait. Sans pour autant me cacher derrière des robins des bois au rabais qui permettent aux honnêtes gens de ne plus en être, et accessoirement aux impatients de se reluire les choses de la vie avant l’heure.
avatar Yohmi | 
Oui, je l’avoue, quand l’iPhone a été annoncé, j’étais ému, comme un bas technophile que je suis. Et puis le prix était élevé, l’opérateur n’était pas le mien, les forfaits étaient chers, les applications de base peu nombreuses, le débit vraiment faible. Mais j’étais émerveillé par le produit, je voulais le toucher, je le désirais. J’avais largement les moyens, mais je ne l’ai pas acheté. Pas assez mûr, mon fils. Et puis petit à petit, tout ça a changé. Jusqu’à me plaire franchement, et me mener sur la route de la dépense. Tout n’est pas parfait, mais j’ai bien le produit que j’ai acheté, avec les fonctions qui m’ont été vendues. C’est magique, non ? @surfbmx S’il y a un problème, il faut voir avec ton opérateur, pas avec un pirate. À moins que tu n’utilises ton produit sur un réseau sur lequel il n’est pas censé fonctionner. @Pax Les démos sont les versions Lite. Quand il n’y en a pas, c’est que l’éditeur l’a décidé ainsi. Pour les thèmes, je présume qu’Apple préfère garder une interface unie et commune, reconnaissable par tous, ça fait partie de l’identité du produit. Mais c’est sûr qu’avoir des thèmes pourrait être amusant ^^ quand on voit les créations de David Lanham :)
avatar rocococo | 
C'est juste un point de vue différent Yohmi. Je fais mon bonheur, toi tu attends qu'il se présente. Qui a raison? Je sais pas mais personnellement j'aime mieux ma façon de voir la chose. Par contre, c'est pas la peine de juger des autres en affirmant que ce qu'ils font est idiot.
avatar papyboomer | 
Petite remarque à Rococo que je cite : [i]Et pour l'illégalité de la chose, qu'est-ce qu'on en a à faire qu'Apple ait décidé que c'était illégal le jailbreak. Après-tout, c'est mon téléphone, j'en fait ce que j'en veux. Qu'ils ne viennent pas me dire comment mener ma vie.[/i] Le déplombage (jailbreak en gallo-ricain...) du iPhone n'est pas "illégal". Ni aux USA, ni ailleurs Ce n'est sûrement pas "autorisé" par Apple et on y perd sa garantie dans cette opération. Mais ce n'est pas illégal. Aucune loi n'interdit de bidouiller son appareil. Pirater oui c'est illégal. Et même pirater des apps uniquement utilisable sur un iPhone déplombé. Cette utilisation abusive du mot "illegal" me fait penser à cette vieille légende urbaine concernant la prétendu "illégalité" du dézonage des lecteurs de DVD. (J'ai bien dit [u]lecteur[/u] de DVD).
avatar rocococo | 
@papyboomer C'est bien vrai que ce n'est pas illégal au termes de la lois. Mais Apple s'efforce afin que ça le soit car selon eux, ça l'est! J'avais pris la peine de le préciser. [quote] Et pour l'illégalité de la chose, qu'est-ce qu'on en a à faire qu'Apple ait décidé que c'était illégal le jailbreak. [/quote]
avatar Schwarzer Stern | 
+1 Yohmi, que dire de plus :)
avatar dominiq | 
Merci pour cet article bien intéressant !
avatar claps | 
Merci aux Geohot & cie pour le jailbreak, sans qui je ne pourrais plus utiliser mon iPhone à l'étranger. Bah oui, Apple et Orange n'étant pas foutus de proposer une méthode rapide et efficace de déblocage de cet appareil... J'ai beau avoir restauré x fois après réception du fameux mail 'unisimlock', rien n'y fait. Parait que c'est parce que j'aurais attendu quelques jours de trop pour me lancer dans l'opération plus que lourdingue que peut être une restauration. [i]Le plus simple des téléphones ![/i]
avatar naas | 
La bidouille des appareils electroniques est aussi vieux que... l'electronique. l'iphone est un telephone aux possibilités très étendues. Mais les limites imposées par apple et par les opérateurs le brime quelque peu. Prenez l'exemple des echanges de fichiers entre le mac et l'iphone: une application comme file2mail ou office permet de transférer un fichier depuis le mac vers l'iphone, de la envoyer ce fichier en pièce jointe est un jeu d'enfant. bien sûr quickoffice mail, application disponible sur le store permet de faire la même chose, mais certaines restrictions imposées par apple le rends moins souple. Un autre exemple, le reçu des textos, apple ne propose pas de solution à l'heure actuelle, quand tous les autres telephone peuvent le faire, et bien le jailbreak est là pour proposer une alternative. simple et efficace. Une autre application tout simple, backgrounder, permet de faire tourner en tâche de fond des logiciels, pour quoi faire ? pour contourner la limitation d'apple, et bien je peux lancer skype en tâche de fond et faire autre chose, tout simple. En parlant de skype, une limitation cette fois ci exigée par les opérateurs est que skype ne peut fonctionner en voip uniquement en Wifi, et bien un logiciel disponible sur cydia permet de contourner cette limitation et d'utiliser la VOIP en 3G ou Edge. Le desimlock est lui important pour utiliser son appareil à l'étranger par exemple avec une carte prépayée "pay as you go" ce qui évite les frais de "roaming" cher à nos porte monnaie et aux opérateurs. Et pour les amateurs de personnalisation, qui souhaitent avoir 5 icônes dans la barre du bas ou changer les icônes, le jailbreak est indispensable Bref le jailbreak permet de contourner les limitations des modèles économiques et ergonomiques.
avatar Pierre H | 
Bien l'article, pour une fois que ça va plus loin que "jailbreak=pirate", c'est appréciable.
avatar levinch | 
Il y a dans vos propos quelque chose de non dit : l'iPhone palit car c'est un objet atypqoque, cher, performant. Mais quiand on paie cher quelque chose de perdormant, on veut le faire fonctionner au mieux. C'est surement tout ce qui explique cette effervescence autour du "hack" iPhone. Quand on a ce qui se fait de mieux, qu'on l'utilise passionément au quotidien, on sait qu'il peut encore plus alors on veut voir. Et finalement c'est très humain tout çà. L'exeption française qui a libéré l'iPhone des accords (encore des accords des arrangments) a permis à Apple de se rendre compte que non seulement ils avaient une excellent machine, mais qu'en plus de plaire par effet de mode, elle plaisia tpour ses qualités propres; 40% de part de marché, Balmer soit en fiare des cauchemards ... Alors oui, l'iPhone n'a pas de concurrent aujourd'hui, il n'est pas près d'avoir une alternative crédible au mieux avant la fin de l'année, et son modèle est un vrai succès; alors ne nous étonnons pa trop de voir autant de "travail" sur ce "must-have" ! PS: Je n'ai pas d'iPhone, pas prceque je n'ai pas envie, je n'ai pas les moyens d'en avoir l'usage coût d'achat + coût mensuel de forfait. Il garde donc pour moi sle dernier aspect, le côté fantasmatique le "j'aimerai bien l'avoir ..." C'est çà aussi l'iPhone un objet accessible parfois de loin ;)
avatar Psylo | 
Cher, cher.... Les opérateurs ont tendance a bien brader les 3GS ces temps-ci. On arrive facilement a les tomber a 50 Euros, en se réengageant. Par contre sur les nouveaux modèles le jailbreak ne tient pas. Il faut répéter la manip si l'on redémarre la machine.
avatar Askar | 
Vous êtes tous des hypocrites, un de mes collègues et venu me voir il y quelques semaines car il connaît mon coté Macophile. "Dit moi tu peut m'aider?" » « Je voudrai jailbreaker mon iPodtouch" Ah bon c'est drôle ca pourquoi? ca ne sert à rien !!! "Si je voudrai télécharger les jeux sans payer" m'a t’il répondu !! C'est comme la musique quand le renard est dans le poulailler il se gave!!!! Alors c'est vrai il y quelques geek honnêtes, d'ailleurs il y en surement plusieurs ici mais tout les autres ne sont que des pirates voleurs, les même qui achètent des cartes R4 pour la Nintendo DS parce que les jeux a 40€ c'est trop cher!! Mais les jeux entre 3 et 8 € sur l'AppStore c'est aussi trop cher donc on va aussi les voler mais attention on le fait c'est juste pour les tester hein !! sinon on ne le ferait pas!!!!!!
avatar Un Vrai Type | 
@ rocococo: '(j'achète toutes mes applications, et je ne les teste pas illégalement avant)' A qui vas tu faire croire que tu es LE SEUL TYPE qui jailbreak et qui ne vole* pas ? En tout cas pas à moi, et je doute que tu convaincs quelqu'un d'autre... Les chiffres parlent d'eux même, la raison numéro 1 c'est le VOL DE LOGICIEL*. Bref, j'espère bien qu'Apple va permettre aux éditeurs d'attaquer en justice (et tant qu'à faire, une class action américaine) les voleurs de bas étage qui lavent tous plus blanc à les entendre... (8% des iPhones génèrent 95% des DL d'applis payantes). *le piratage informatique n'ayant rien à voir, vous n'avez pas les connaissances pour pirater... mais bon, ça vous donne l'air de super héro cette appellation idiote
avatar hucar | 
Le fait est qu'Apple vend un téléphone blindé de capacité mais bridé pour que des MAJ futures les fassent apparaître… genre tu hachettes une voiture 5 portes mais dans un premier temps tu ne peux en ouvrir que 3 et on te dis que bientôt tu pourras ouvrir les 2 autres… ha oui, le volant ne tourne qu'à gauche mais dans 1 mois il y aura l'option tourner à droite !! On avait jamais vu ça avant ! Apple est toujours en avance, en bien comme en mal et l'iPhone en est le meilleur exemple car il cumule les 2
avatar Avenger | 
@ Hucar excellente comparaison! :-) Il existe un tas de logiciels qui permettent d'accéder à des fonctionnalités cachées d'Os X ou d'en ajouter et cela n'ennuie personne. Le but premier du Jailbreak, est de pouvoir faire la même chose avec un iPhone. Pour ce qui est du "vol" d'applications via le Jailbreak, chacun fait avec sa conscience.
avatar Psylo | 
@Askar & Un Vrai Type : Pathétiques, mais presque...
avatar mediapress | 
c'est amusant, beaucoup de gens annoncent que jailbraké n'est pas piraté... mais alors ? comment expliquez vous qu'il y ait jusqu'à 95% de piratages sur certains logiciels ? j'ai un ami qui a acheté un iphone, jaibreaké et le remplit de logiciels pirates sans jamais n'avoir acheté la moindre application, même à 0,79 €... idem, il dit qu'il teste avant achat... (qu'il ne fera jamais...)
avatar hillson | 
@un vrai type : il ne s'agit pas de héros ou autre, mais en aucun cas de vol quand il s'agit d'application. Quand on se veut un rôle de moralisateur irréprochable, défenseur de la veuve pomme, on tache de l'être soi même. Et on ne confond pas comme un gros benet à la frédéric lefebvre le vol et la contrefaçon qui sont 2 délits bien différents. Au fait, j'ai des applis crackées, et je vous emmerde (j'en ai aussi des payantes mais vous vous en foutez, je plombe les bilans d'apple, les empêche de dominer le monde et pire, je risque de les mettre en faillite)

Pages

CONNEXION UTILISATEUR