Les années 90 ont appelé, elles veulent revoir leur Hackintosh

Mickaël Bazoge |
Les années 90 ont appelé, elles veulent revoir leur Hackintosh

Depuis le passage aux processeurs Intel, nous vivons dans l’âge d’or du Hackintosh (pas sûr qu’il survive à la bascule plus ou moins annoncée vers les puces Arm). Mais le saviez-vous, avant même que les Mac se mettent à carburer au x86, il était déjà possible de monter son propre Hackintosh !

L’excellent site L’Aventure Apple s’est ainsi procuré Build your own Macintosh and save a bundle (« Assemblez votre propre Macintosh et réalisez de belles économies »), une bible de Bob Brant éditée la première fois par Windcrest/McGraw-Hill… en 1991.

Le bouquin détaille la conception d’un ‘Cat Macs’ (Catalogue Macintosh), dont la principale difficulté était de se procurer une carte-mère d’origine avec un processeur Motorola et une ROM Apple. On pouvait trouver cette perle rare auprès d’un revendeur d’occasion ou d’un revendeur agréé, par exemple sous la forme de pièces détachées ou d’un kit de mise à jour. Ensuite, il suffisait d’acheter les composants à assembler soi-même.

Selon l’auteur, le bricoleur pouvait espérer une économie allant jusqu’à 57%. Évidemment, rien n’interdisait de se monter un Mac plus performant que ceux vendus par Apple à l’époque, en ajoutant un plus gros disque dur, un meilleur écran… Sans oublier des boîtiers plus originaux. Bref, tout comme un Hackintosh aujourd’hui.

DTC Technology proposait un boîtier portable assez complet, il ne manquait guère plus que la carte-mère à ajouter soi-même.

L’ouvrage de Bob Brant comprend tout le nécessaire pour bien démarrer, des modes d’emploi et même des adresses de distributeurs de solutions tierces afin de commander les pièces indispensables (internet était encore dans les limbes à l’époque). Le bouquin peut être débusqué sur Amazon à un peu moins de 8 € en occasion.

Tags
avatar R1x_Fr1x | 

quand le passé m'appelle, je veux juste revoir un Mac, genre un iBook avec la pomme inversée à l'arrière <3

avatar AirForceTwo | 

Les iBook n'ont jamais eu la pomme à l'envers, tu confonds avec certains powerbook (avant le titanium) :-)

avatar totoguile | 

DTC Technology...
voilà voilà

OK ---> []

avatar Mickaël Bazoge | 

@totoguile

Je n’y avais PAS DU TOUT pensé 😇

avatar Timmy | 

@totoguile
“DTC Technology”
Késako ?

avatar Powerdom | 

@Timmy

DTC en bon français cet acronyme signifie dans ton cul.
Connaissant Mickael c’est pour le moins curieux qu’il ne l’ai pas vu ! 😁

avatar John McClane | 

@Powerdom

Ah merci je ne connaissais pas DTC !!!

avatar ForzaDesmo | 

@Powerdom

DTC en bon français cet acronyme signifie dans ton cul.

Et en italien Ducati Traction Control 😏
Comme quoi, l'éducation peut faire la différence 😝😉

avatar mmmathieu | 

@Timmy

Dans Ton C...
Ou Dans Ton Corps
(Pour ceux qui connaissent ... lol) #youTube

avatar Zara2stra | 

@totoguile

Il eut fallu la césure adaptée :
« DTC Technology proposait un boîtier portable ass- »

avatar b_eddy | 

A 8€ il n’y a plus :(

avatar MarcMame | 

Ca me rappelle l’époque (1998) où je m’amusais avec les configurations de jumpers des multiplicateurs de fréquences pour voir jusqu’où mon PowerMac pouvait le supporter.
J’ai pu ainsi modifier un PowerMac G3 233MHz qui tenait la charge jusqu’à 300MHz ! Quand on connaissait l’écart de prix entre les 2, l’économie était énorme !

avatar Darth-K | 

Et avant les nineties, il y avait…
Le boîtier Spectre de Dave Small à installer sur un Atari ST.
Il fallait « juste » se procurer les roms d’un Macintosh 😁
Mais j’avais eu le package en une seule fois.
Le plus dur avait été de me procurer un système 6. Oui oui. Six. 😁
Mais bon ça restait sportif. Ce fut juste une transition avant de pouvoir me payer un vrai Mac 😊

avatar sebasto72 | 

@Darth-K

Ah Dave Small !
J’adorais ses rubriques dans ST Magazine :)

Sur l’Atari ST, on avait ce boîtier pour « avoir un Mac » et un autre pour « avoir un PC » (8086, hein !).
Entre les deux, on faisait de la musique, de la PAO, du traitement de texte, de la programmation et bien sûr des jeux :)

avatar Finouche | 

@sebasto72

Ah, les GFA Punch ! 😜

avatar sebasto72 | 

@Finouche

Woh purée, j’avais oublié ce truc-là !

avatar Paul Position | 

Et Aladin qui permettait d'émuler un Mac... avec 2 de tension sur mon 1040 ST avec 2 écrans ( le monochrome - superbe - et le couleur avec ses 4096 nuances !)

Pour moi aussi, le ST était le premier pas vers le Graal que représentait ce (très) cher Mac, le LC, le premier Mac abordable fût mien quelques mois plus tard...

avatar melaure | 

@Paul Position

Moi ca a été l’Amiga !!! On avait un émulateur Mac (vMac, aMax un truc du genre, puis l’excellent ShapeShifter qui a permis d’avoir MacOS sur 68060 (j’ai les benchs si vous voulez).

On pourra faire le même article sur les clones fin 90, on pouvait acheter une CM Motorola en kit avec PPC 603 ou 604 et monter sa machine !

Merci pour cet article, en pleine camelotte pour bobos de Cook, il n’y a plus que ça pour sourire ;)

avatar fifounet | 

@melaure

"Merci pour cet article, en pleine camelotte pour bobos de Cook, il n’y a plus que ça pour sourire ;)"

Le type qui ne sait toujours pas partager simplement sa passion sans tomber dans les gamineries ridicules qui disqualifient ses propos.

avatar sebasto72 | 

@Paul Position

Le SM124 en 600x400 monochrome oui !

Un bijou cet écran, avec son aspect mat. Utiliser Le Rédacteur avec cet écran sur un STE gonflé à 4Mo de RAM, c’était du bonheur...

avatar ijimax | 

Effectivement, pas mal le nom de la boîte

avatar Totophe | 

J’ai eu un mac II en 1988 en me procurant la carte mère chez un revendeur et en ajoutant ensuite les éléments. Ça revenait 5 fois moins cher environ mais pas de boîtier.

avatar John McClane | 

Les années 2000 appellent, elles veulent revoir leur MacBook Pro avec un clavier qui fonctionne !

avatar Timmy | 

@Powerdom et @mmmathieu
😂🤣
Je n’y étais pas du tout ! 🙃

avatar ForzaDesmo | 

Comme quoi le Mac est un PC comme les autres.
Mais le seul PC doté d'une âme 🤔

avatar Azurea | 

Deux petites "perles", à consommer sans modération :

https://youtu.be/ZjZqqd5gzkU
https://youtu.be/hIrs_AGBIww

avatar duke_fsc | 

C’est ce que j’avais fait. A l’époque l’équivalent d’un powermac 8600 bi-processeur qui n’existait pas au catalogue Apple, 200 Mo de Ram et 20 Go en ultrascsci II. A l’époque le plus gros disque que j’avais dans la bécane était un 9 Go Quantum demie-hauteur. Soit deux fois la hauteur d’un disque classique 3,5 d’aujourd’hui.
J’ai toujours ce « Mac » et il marche toujours niquel. Le seul pb que j’ai eu à l’époque était là mémoire cache qui me posait pb au niveau de la vitesse. C’était le top !

avatar Jean-Jacques Cortes | 

Mon PowerMac G3 Minitower beige a eu droit à un second disque dur standard SCSI tournant à 10 000 tours/mn. Une bête de guerre avec en prime une carte USB, une carte FireWire et une carte Ethernet 100 BaseT, 768 Mo de RAM. Et double Système 9.2.2 et 10.2.6.

CONNEXION UTILISATEUR