La Commission européenne voudrait créer une division spéciale pour faire appliquer les règles du DMA

Mickaël Bazoge |

Il revient à la Commission européenne de faire appliquer les règles du Digital Markets Act (DMA), la législation sur les marchés numériques ayant été définitivement actée il y a quelques jours. La mise en œuvre du DMA est prévue pour le début de l'année prochaine, et pour s'assurer que les contrôleurs d'accès — en premier lieu Apple, Google, Meta et Amazon — jouent le jeu, l'exécutif européen aurait l'intention de créer une division spécialisée dans l'antitrust.

Tim Cook à Bruxelles, en 2018. Crédit : DR.

Deux noms circulent pour prendre la tête de cette division : Alberto Bacchiega, actuel directeur de l'information, de la communication et des médias en charge des sujets antitrust. Son bras droit pourrait être Thomas Kramler, qu'Apple et Amazon connaissent bien puisque c'est lui qui, en tant que chef de l'unité des affaires antitrust, supervise des enquêtes de la Commission sur les deux mastodontes.

Les deux spécialistes auraient sous la main une patrouille de 80 personnes pour examiner les pratiques des contrôleurs d'accès au sein de cette future division. Rappelons qu'en cas d'infraction aux règles, les entreprises risquent des amendes pouvant aller jusqu'à 10 % du chiffre mondial total, et même 20 % en cas de récidive.

Négociations, mise en œuvre, sanctions : le pourquoi du comment du DMA

Négociations, mise en œuvre, sanctions : le pourquoi du comment du DMA


avatar Lucas | 

Génial ! Vivement un bras armé de l’UE encore plus fort sur ces sujets, l’essentiel du DMA et plus généralement de la politique antitrust de l’Union européenne est excellent pour la plupart d’entre nous ! 🙏

avatar Krysten2001 | 

@Lu Canneberges

Euh en quoi le DMA est génial, la lutte contre les cookies,…?🤨

avatar Lukas Apple Fan | 

@Krysten2001

Y’a le sideloading obligé dedans il me semble

avatar R-APPLE-R | 

Les deux spécialistes auraient sous la main une patrouille de 80 personnes….

😂 des spécialistes à la commission européenne hahahahaha c’est la meilleure de la journée.🤓

avatar daye4 | 

Il devrais se préoccuper des crises économiques qui vont nous tomber dessus plutôt

avatar andr3 | 

@daye4

Pas intéressant comme sujet, ça ne buzz pas, ça ne parler pas des GAFAM.

avatar raoolito | 

@daye4

elles nous tombent deja dessus, et ya des sous à récupérer avec le DMA et son jumeau, sans parler d'une clarification du farwest numerique. les crises en cour sont ponctuelles, le mouvement general de numérisation du monde et des services est deja là depuis 20ans, il était rudement temps de reguler

avatar codeX | 

Planter des fonctionnaires, il poussera des impôts.

(Dérivé d'une citation de Clemenceau)

avatar Seb42 | 

@codeX

Enlevez les fonctionnaires et dites bonjour à l’anarchie… qui est le pire .. moi j’ai mon avis. Mais trop de fonctionnaire n’est pas non plus très bon j’en conçois. C’est toujours une question de dosage. Et la régulation du numérique ça fait longtemps que ça aurait dû être fait. Internet c’est l’anarchie et on voit bien où cela mène.

avatar DahuLArthropode | 

@codeX

J’aime l’éducation accessible à tous. J’aime l’hôpital public. Je regrette la SNCF monopole, et EDF et GDF. Je préfère des flics et des militaires fonctionnaires que des milices et des mercenaires.
Bref: j’aime les fonctionnaires, je ne rêve pas de la vie en Amérique.

avatar Mac1978 | 

@codeX

Sauf que ces fonctionnaires-là rapporteront 10, voire 100 fois, ce qu’ils coûteront. Parce qu’ils ne faut pas se faire d’illusion, les GAFAM ne vont pas se plier sans essayer de tricher au DMA.

CONNEXION UTILISATEUR