Jony Ive raconte comment bien dépenser son argent

Nicolas Furno |

Jony Ive a été invité par le Financial Times en tant que rédacteur en chef pour un numéro de How To Spend It, un magazine destiné à tous ceux qui ont trop d’argent et pas assez d’idées pour le dépenser, ce qui correspond sans doute assez bien au profil de l’ancien responsable du design chez Apple. Le numéro qui sortira demain, samedi 7 mai 2022, contiendra ainsi des articles et des contributeurs sélectionnés par Jonathan Ive, tous autour d’un thème qui lui est cher : « fabriquer et créer ».

La couverture représente une poignée de mains entre Jony Ive et son père, Michael Ive, un orfèvre à qui il a voulu rendre hommage dans ce numéro. Le contenu de ce numéro spécial n’est pas encore entièrement connu, mais plusieurs articles ont été mis en ligne sur le site du Financial Times, dont un qui présente le projet et les intentions du principal intéressé, sous la forme d’une lettre qui commence ainsi :

C’est une obsession personnelle de longue date, j’ai toujours été frappé par les formes si différentes que peuvent prendre les processus de création et de fabrication. C’est un numéro assez personnel de How To Spend It et j’y ai assemblé de nombreuses personnes, de nombreux objets et lieux que j’aime. 

Le choix des mains en couverture rappelle l’importance de cet outil qui sert autant à créer qu’à fabriquer concrètement des objets, à l’image d’une théière créée par son père et qui est utilisée en guise d’exemple dans cette note d’intention. Les articles devraient être variés et en partie centrés sur le rédacteur en chef invité, à l’image de cette discussion avec Marc Newson sur les outils. C’est avec son ami « jumeau » également designer que Jony Ive a créé LoveFrom pour la suite de sa carrière après Apple. Les deux hommes papotent dans l’atelier de Marc Newson, la première pièce rénovée de sa maison britannique qui est pleine d’outils variés pour travailler le métal, son matériau de prédilection (Jony Ive est plutôt bois).

Marc Newson et Jony Ive, photo Financial Times.

Les deux hommes vivent désormais à cinq minutes l’un de l’autre et ils travaillent ensemble sur des projets pour LoveFrom. La conversation commence sur les vieilles voitures, un sujet de prédilection pour ces deux designers qui ont été engagés par Ferrari. Jony Ive est venu avec sa Bentley S2 Continental, une voiture sortie au début des années 1960, et les deux se félicitent d’être juste à côté du garage de Nick Mason, le batteur des Pink Floyd, et son impressionnante collection de voitures anciennes. Ils ont aussi sous la main les meilleurs restaurateurs de Bugatti et Ferrari, tout simplement.

Il n’est pas seulement question de bagnoles dans cette discussion, on y parle aussi de création et de fabrication concrète d’objets. Sans trop de surprise, Jony Ive n’aime pas trop les imprimantes 3D qui permettent de créer des objets automatiquement et sans technique manuelle, et les deux compères privilégient des outils anciens. Dans l’atelier, on trouve ainsi des machines créées dans les années 1950 et qui fonctionnent toujours parfaitement.

La discussion évoque la création de l’Apple Watch, qui est l’un des produits sur lequel les deux hommes ont collaboré. Seul, Jonathan Ive avait du mal à concrétiser ses idées sur ce qu’une montre connectée devait être, mais avec Marc Newson, tout s’est débloqué rapidement, explique-t-il. Par un hasard du calendrier, c’est aussi cette semaine qu’un livre a levé le voile sur des dissensions en interne et en particulier du coté de Scott Forstall, qui aurait trouvé ce produit trop distrayant et pas assez utile.

iPhone 4, Apple Watch : les dissensions de Scott Forstall au sein d

iPhone 4, Apple Watch : les dissensions de Scott Forstall au sein d'Apple

Pas un mot à ce sujet dans ce magazine, bien entendu, il n’est de toute façon pas question d’entrer dans les détails des affaires internes à Apple. Dans un tout autre genre, Jony Ive a aussi écrit un guide de ses endroits favoris à San Francisco, où il évoque avec émotion sa première arrivée dans la ville en 1989. Il n’avait alors que 21 ans, mais il est tombé sous le charme de Jackson Square, Chinatown et North Beach, le cœur de la ville. C’est d’ailleurs à Jackson Square que LoveFrom a établi son siège et il y liste ses restaurants, bars et boutiques préférés. On est plutôt sur des adresses étoilées au Guide Michelin, mais il y a quelques bars et restaurants plus accessibles dans la liste.

Jony Ive à San Francisco (image Financial Times).

Le reste du contenu sélectionné par Jony Ive devrait être disponible demain dans le magazine papier, et sans doute aussi sur le site du Financial Times. Et si vous voulez en savoir plus sur le processus de création de l’ancien patron du design chez Apple :

Jonathan Ive devient Chevalier et raconte son métier

Jonathan Ive devient Chevalier et raconte son métier

Jonathan Ive, artiste, designer, ingénieur, fabricant et artisan d’Apple

Jonathan Ive, artiste, designer, ingénieur, fabricant et artisan d’Apple


avatar domtom93 | 

Que Jony me donne sa fortune, je pense savoir quoi en faire: rentier. 😂😂

avatar 2arbre | 

@domtom93

avatar Raph0658 | 

Ils ont quand même un goût vestimentaire assez douteux.

avatar Fanoo | 

@Raph0658

Comme tous les gars de la tech !

avatar PahraDeHaske | 

Comme tous ceux qui ont trop de blé

avatar oomu | 

Ive est peut être hors ton, (cette veste jaune ne va pas avec un jean bleu)

mais Newson est coordonné. y a rien à y redire. Et les pulls à motifs sont sans ironie cool.

avatar pocketalex | 

Ivre, il s'habille avec une veste jaune horrible

avatar Pierre H | 

Et puis la honte, il roule même pas en Tesla !

Naaaan j'déconne, il a bon goût côté voiture au moins...

avatar marenostrum | 

comme tous les anglo-saxons. il faut lire Shakespeare pour plus sur les anglais.

avatar powergeek | 

Qu'il commence par nous dire comment en gagner plus 😅

avatar raoolito | 

évidement la plupart des commentaires vont tourner autour de l'argent (en oubliant totalement qu'ils ont à manger tous les jours et peuvent aller chez le docteur sans autre difficultés qu'un rendez-vous à prendre, ce qui n'est pas le cas pour une belle partie de la planète), mais pourtant je trouve qu'il y a quelque chose d'émouvant dans cet article. On parle de Pink Floyd, Ferrari, Jackson Square des personnes, des marques et des lieux qui véhiculent bien plus que les yacht qui végètent sur la croisette.
On voit des designers fortunés qui veulent avant tout usiner par eux-meme avec leurs outils leurs créations.
Ce n'est pas anodin, c'est une mentalité. Le message ici me semble plutot "avoir de l'argent n'est pas un but, c'est avoir un sens dans sa vie qui en est un"

avatar Nonome77 | 

@raoolito

Pas mieux :)

avatar zoubi2 | 

@raoolito

Je dois reconnaître que c'est assez bien vu. De la part des deux gus mais aussi du rédacteur.

avatar pocketalex | 

@raoolito

c'est toute la différence entre ceux qui ont de l'argent parcequ'ils ont du talent, et ceux qui ont de l'argent parcequ'ils veulent de l'argent

ce n'est pas le même argent et il n'a pas la même valeur

Jony Ive est surement multi millionnaire, mais il me semble pour le peu que je le connais qu'il n'en a strictement rien à battre. Il ne parle pas de ça tout le temps, il n'étale pas, et quand il en parle c'est toujours sur des sujet intéressant (là ou l'on mange bien, les endroits qu'il aime, etc) et non sur du bling bling

Ceci n'empêche en rien les commentaires sur "ceux qui ont de l'argent" avec un fond d'aigreur, de jalousie, voire de mépris, voire de haine, de la part de ceux qui ne comprennent pas pourquoi ils n'en ont pas. Si on balaie ça, le sujet est intéressant.

avatar raoolito | 

@pocketalex

absolument d'accord. J'ajouterais meme que pour Ives ou d'autre, l'argent lui permet de se concentrer sur ce qu'il aime, ce n'est pas un but mais un facilitateur. Comment penser sereinement quand on doit boucler sa fin de mois, faire attention où on mange car c'est trop cher etc..?
Apres je peux entendre la frustration de ceux qui n'ont pas des moyens au sens très large, la chance d'en avoir (génétique, milieu familial, zone géographique, volonté dans les études, et chance dans la vie en général) ou pas est exactement comme la vie dans la nature en général: totalement injuste et sans aucune morale.

avatar pocketalex | 

@raoolito

"Apres je peux entendre la frustration de ceux qui n'ont pas des moyens au sens très large" moi aussi, mais bon ... je viens d'un milieu très popu, on avait zero thunes gamin, j'avais pas les jouets des autres, pas les fringues de marques des autres, pas les sorties et voyages des autres, mais ...

1) j'étais pas malheureux pour autant
2) j'ai bossé comme un malade pour arriver ou je suis aujourd'hui (c'est à dire "qui vit franchement pas trop mal") et pendant mes études tout comme mon parcours professionnel, j'ai cotoyé nombre de personnes adoptant le "moins j'en fais et mieux je me porte", et je pense que c'est les mêmes qui ralent ici ou ailleurs car les fins de mois sont difficiles

Bref je veux pas faire mon mec de droite, je sais que les temps sont durs pour beaucoup, j'ai encore une partie de ma famille qui est concernée par les fins de mois difficiles, je voulais juste ramener le fait que certains ont un "bon niveau de vie" qui n'est pas tombé du ciel, mais qui est le résultat d'efforts et de sacrifices que d'autres n'ont pas fait, ce seraient bien d'y penser quand on va chercher ses aides et qu'on trouve qu'il n'y en a pas assez.

avatar BingoBob | 

@pocketalex

Tu es quand même au courant que le travail rapporte de moins en moins, et que la première source de richesse aujourd’hui, c’est l’héritage ?

Travailler dur et avoir des diplômes ne sont pas gages de réussite pour bon nombre de gens. Regarde les architects, tous ces métiers « cool » qui se paupérisent. Deja, quand tu habites une petite ville de province et que tu dois te taper Paris. Et voir la moitié de tes revenus fondre en dépenses courantes…

avatar marc_os | 

@ pocketalex

> le résultat d'efforts et de sacrifices que d'autres n'ont pas fait

Mais oui c'est ça. 🤮
Les millions de chômeurs n'ont qu'à se sortir les doigts du cul et traverser la rue pour trouver un travail rémunérateur.
Et tous ceux qui sont maintenus dans la précarité avec des petits boulots précaires, interdits de temps pleins, aux horaires morcelés, etc, etc, ils n'ont qu'à faire un effort aussi je suppose.
Parce que toi tu as pu t'en sortir par ton travail, alors tu crois que c'est possible pour tout le monde ?

Une embrouille avec une ex me revient à l'esprit. Un jour, je lui ai dit "qui veut peux". La belle phrase entendue maintes fois dites par mon père. Sauf que elle, ses parents lui ont interdit de passer son bac, "mais pour qui tu te prends ma fille". Au final, elle s'en est pas mal sorti, mais avec mille fois plus de difficultés que moi qui ai toujours été soutenu par mes parents. Juste un exemple.

avatar raoolito | 

@marc_os

pourquoi vous contredisez votre introduction par votre conclusion ? 🧐
Moi c'est aussi une partenaire, ma femme. Quand mon client precedent m'a dégagé, j'ai joué de relations et au bout de deux semaines je rebossais. Ce meme moment elle a décidé de se remettre au travail. 4 jours. Elle bossait à temps plein au 4eme jour. CDI aux heures du bureau au 4eme boulot apres 5 mois.

"Parce que toi tu as pu t'en sortir par ton travail, alors tu crois que c'est possible pour tout le monde ?"
Bien sûr, mais comme votre conclusion le rappelle, le chemin à parcourir n'est pas le même pour tout le monde. C'est surtout là que se trouve l'injustice.

avatar marc_os | 

@ raoolito

"avoir de l'argent n'est pas un but, c'est avoir un sens dans sa vie qui en est un"

Ah que c'est beau.
Va dire ça aux sans domicile en bas de chez toi.

avatar raoolito | 

@marc_os

c'est justement le message qu'essaye de passer ce livre à ce que j'en ai vaguement compris au travers de l'article. Ives partage ses inspirations, ses methodes etc..
Ces sans domiciles fixes sont heureux face à ces marocains sans bras qui mendiaient au meme feu rouge pendant des années à casa. Avant d'être délogé par des migrants avec de bien beaux sourires. Vous etes un riches dans un pays riche Marc_os, et malgré toute la justice dans la quelle vous vous parez, vous êtes hais/envié comme un exploiteur par une majeure partie de la planete.
Ne prenez donc pas de haut sur ce genre de sujet SVP, mieux vaut etre pauvre et mendiant ici que là-bas, croyez-moi.
Ici, on a du mal à voir le bout du tunnel là-bas on sait bien qu'il n'y en a aucun.

avatar Paquito06 | 

@marc_os

“@ raoolito
"avoir de l'argent n'est pas un but, c'est avoir un sens dans sa vie qui en est un"

Ah que c'est beau.

Va dire ça aux sans domicile en bas de chez toi.”

Il a bien raison, cependant. Si ton prof de sciences eco a bien fait son taff (autour de la 2nde voire 1ere), il te l’aura demontré (ou alors en lisant quelques philanthropes, pas necessairement fortunés). A moins d’etre passionné et amoureux de l’argent, ce n’est pas un but ultime. Le but pour le sdf de ton exemple, c’est pas l’argent. C’est de survivre, et pour ca, faut se nourrir dans un premier temps, se loger dans un second, tout en conservant un minimum de santé. L’argent est un moyen d’y parvenir, mais ce n’est en rien un but.

avatar ChePaki | 

Est-ce qu’après la lecture de ce long article, on a la réponse à la promesse du titre ?

avatar JeevesGre | 

Qu’il suffise que des gens s’habillent ou vivent comme ils le souhaitent pour que ça retourne des jugements purement personnels dans les commentaires interroge sacrément sur le potentiel de tolérance de certains commentateurs. Tous les lecteurs qui suivent ce site, parfois depuis très longtemps, l’apprécient et ne commentent que de temps en temps ou en cas de force majeure.
Voilà, c’est fait !

avatar IceWizard | 

@JeevesGre

« Qu’il suffise que des gens s’habillent ou vivent comme ils le souhaitent pour que ça retourne des jugements purement personnels dans les commentaires interroge sacrément sur le potentiel de tolérance de certains commentateurs. »

Pff c’est rien ça ! S’il avait parlé de sa voiture, le sujet aurait déjà 140 commentaires, au lieu de 13 actuellement !

avatar Gilles69 | 

Non mais c’est indécent le titre…

Je conçois que des gens gagnent beaucoup d’argent. Sans doute qu’ils le méritent ok.

Mais sortir un magasine pour avoir des idées pour le dépenser….

Ils auraient pu être plus sobres genre: « les bonnes adresses de John Ive »

Désolé mais moi je suis choqué et pourtant je ne manque pas d’argent.

avatar raoolito | 

@Gilles69

c'est vrai qu'en plus ce contenu est plus interessant que simplement "comment claquer son fric!"

avatar pocketalex | 

Ce qu'étale Ive dans cet article, c'est étalé tous les jours dans d'autres magazines, sur Youtube, sur les blogs... c'est juste le quotidien d'une certaine catégorie de population, comme il en a toujours existé
Je ne comprends pas l'hystérisation de certaines réactions à la "et moi et moi"
Oui il y a des riches et des « moins riches », et donc ?
Et encore… les « pauvres » des décennies et siècles passés crevaient de faim et de maladie, ou d'épuisement au travail, femme et enfants compris, on en est TRES loin aujourd'hui, en tout cas en France.

avatar Hasgarn | 

Il n’y a pas une première partie ?

avatar Paquito06 | 

J’esperais davantage d’adresses dans le FT sur SF. C’est pas foufou. Mais Ive serait en extase à SoHo 😍

avatar cv21 | 

1- Cool pour le fabricant de luminaires français Jieldé ! Un classique des années 50 mis en valeur sur cette photo avec la présence du designer international Jony Ive. Je suis ravi pour cette entreprise du Rhône.

2- Son père semble avoir un sacré coup d'oeil. La cafetière fabriquée par ses soins figurant dans l'article cité semble superbe.

3- "Je viens de conduire dans une Bentley S2 Continental. Il a été fabriqué il y a 60 ans et a été restauré il y a 20 ans par P&A Wood dans l'Essex.... Au-delà du simple achat de quelque chose, nous en prenions soin, ce qui est évidemment mieux que le recyclage." Hormis le fait que ce soit une Bentley, j'ai l'impression de lire les propos d'un artisan. Pour l'informatique, hors langages de programmation, cela semble plus compliqué.

avatar Matlouf | 

Un bel hommage pour Jieldé, même si de toute évidence ce sont des rééditions. Et quand on voit comment ces lampes sont fichues, on se dit qu'ils sont vraiment dans le même esprit : d'apparence, c'est tout simple, ultra-fonctionnel, mais derrière un gros travail de réflexion.

avatar lepoulpebaleine | 

« tous ceux qui ont trop d’argent et pas assez d’idées pour le dépenser »

Putain, moi c’est l’inverse !

avatar Bruno de Malaisie | 

@lepoulpebaleine

👏🏻👏🏻👏🏻👏🏻👏🏻👏🏻

avatar JONYBLAZ | 

Comment bien dépenser ces millions 💰💰

avatar gillesb14 | 

Pour côtoyer de temps à autres des gens très riches assez fréquemment, qui ont construit leur fortune sur des entreprises créées ou développées je peux témoigner qu’il y a de tout. Des requins sans foi ni loi comme des gens que vous ne remarqueriez pas dans la rue. Pourtant leur fortune se chiffre en milliards ( USD ou Euros) mais les deuxièmes sont passionnés par leur activité n’ont rien à prouver aucun statut à revendiquer. Le dernier avec qui j’ai pu échanger à une fortune de plus de 10 milliards et s’habille d’un chino de baskets ASICS et d’un polo under armor!
La veste de Ive vaut sûrement dix fois sa garde robe!
Et c’est type passionnant connaissant son entreprise dans les moindres détails et d’une écoute et d’un humour incroyables.
Donc à tous les aigris qui touchent les assistances de l’état providence commencez par vous bouger.
Je viens d’un milieu modeste et n’ai qu’un BTS technique, j’ai créé 2,5 entreprises et suis fier de mon parcours. Il n’en demeure pas moins que lorsque je réalise qu’à partir d’août je travaille exclusivement pour les impôts ( et je ne parle pas des charges sociales) tout en sachant que ma retraite sea aux environs de 30% de mon revenu actuel cela pique un peu de voir ceux qui se plaignent en touchant les allocs sans rien faire!

avatar marenostrum | 

normalement les gens qui créent (ou les héritent) des entreprises ne pensent pas de retraite. bref tu mens je pense.

avatar CorbeilleNews | 

@gillesb14

Mais vos premiers euros sont imposés comme tous les autres non ? En bref chaque tranche a SON propre taux d’imposition

Il n’y a que ce qui est dans la tranche qui est écrémé du taux correspondant à la tranche

Je part du principe que chacun a son propre niveau intrinsèque et que bien qu’en travaillant plus aura quand même ses propres limites (et malheureusement parfois très basses pour certains), dire qu’il suffit de travailler pour réussir est assez simpliste : on ne part pas tous du même niveau et on n’a pas tous la même marge de progression possible même en travaillant très dur

Je pense par exemple a des verrous psychologiques que certains enfants peuvent garder des années (et conserver à l’âge adulte) sans même savoir de quoi il retourne par manque d’accès à l’information, de l’entourage familial et l’encadrement scolaire (accepté car dans les moyenne constatées mais que l’on pourrait se donner plus de défis a augmenter si on s’en donnais les moyens car il faudra de tout dans la société) qui ne fait pas ce qu’il faut étant jeune et qui empêche de s’ouvrir et commencer à progresser réellement.

Tout cela pour dire qu’il est facile aussi de critiquer les autres (assistée, nul, etc…) sur leurs capacités (je le vois souvent dans mon métier) quand on a certes travaillé pour en arriver la mais que l’on a en partie été gâté par la nature et l’entourage global.

On ne sait parfois pas tout de la personne en face, et quand celle ci se sent en confiance pour pouvoir se livrer (qui a envie de déballer ses faiblesses) on rencontre souvent des situations bien plus compliquées que ce qui transparaît.

avatar Paquito06 | 

@gillesb14

“Pour côtoyer de temps à autres des gens très riches assez fréquemment, qui ont construit leur fortune sur des entreprises créées ou développées je peux témoigner qu’il y a de tout. Des requins sans foi ni loi comme des gens que vous ne remarqueriez pas dans la rue. Pourtant leur fortune se chiffre en milliards ( USD ou Euros) mais les deuxièmes sont passionnés par leur activité n’ont rien à prouver aucun statut à revendiquer. Le dernier avec qui j’ai pu échanger à une fortune de plus de 10 milliards et s’habille d’un chino de baskets ASICS et d’un polo under armor!
La veste de Ive vaut sûrement dix fois sa garde robe!
Et c’est type passionnant connaissant son entreprise dans les moindres détails et d’une écoute et d’un humour incroyables. “

C’est exactement comme ca, aux US! 🤠💯 L’habit ne fait pas le moine 🤓

“Donc à tous les aigris qui touchent les assistances de l’état providence commencez par vous bouger.
Je viens d’un milieu modeste et n’ai qu’un BTS technique, j’ai créé 2,5 entreprises et suis fier de mon parcours. Il n’en demeure pas moins que lorsque je réalise qu’à partir d’août je travaille exclusivement pour les impôts ( et je ne parle pas des charges sociales) tout en sachant que ma retraite sea aux environs de 30% de mon revenu actuel cela pique un peu de voir ceux qui se plaignent en touchant les allocs sans rien faire!”

Faut que tu viennes aux US du coup, tu te ferais pas ouvrir comme ca. C’est pour ca que j’suis parti entreprendre a NYC et SF y a dix ans apres mon Master. Mes simples et petits business model auraient coulé en France sous 5 ans, alors que les benefs voyaient deja le jour aux US, sous quelques mois.

avatar OuaisVoilaQuoi | 

@gillesb14 :

Tu parles de "ceux qui touchent des allocs sans rien faire" alors que les premiers à profiter à mort de la manne de l'état sont... les entreprises !

Entre les réductions de ceci ou de cela, les subventions, la fin de l'ISF... Depuis Hollande, plein de cadeaux ont été fait aux entreprises, de façon directe, ou indirecte (indirecte au point que la plupart des entrepreneurs ne s'en rendent même pas compte, et pourtant... ça pourrait se chiffrer en beaux Euros bien trébuchants !).

Commençons, si tu veux bien, par la sécurité sociale et la médecine du travail : on pourrait facilement se mettre d'accord sur le fait qu'un(e) employé(e) en bonne santé est bien plus efficace et plus rentable qu'un(e) autre, frappé de maladie ou d'infirmité par manque de soins.

Là déjà, ma caisse enregistreuse se met en marche : ce service que l'état te rend en s'occupant de la santé de tes employés est absolument inestimable, et pourrait facilement, pour les plus grandes entreprises, s'énumérer avec des nombres à 6 chiffres. Tu peux parler de ta contribution sociale : elle est ridicule, comparée à ce que cela coute en réalité. Cling ! cling ! Ma caisse enregistreuse en saute de joie !

Autre service que l'état te rends : l'entretien des voies de transport. Au-delà de l'entretien des routes municipales, régionales et nationales, qui déjà te rendent un service qui pourrait s'évaluer en or massif si tu devais entretenir toi-même tous ces indispensables boyaux de notre civilisation, on oublie que la plupart des autoroutes ont d'abord été construites par l'état et payées rubis sur l'ongle, avec une facture si élevée que même dans tes rêves les plus fous tu ne pourrais songer à t'acquitter d'une telle somme.

Là, déjà, ma caisse enregistreuse est prête à exploser, si j'additionne à tout cela les autres services inestimables que la nation toute entière se plie en quatre pour t'apporter sur un plateau d'argent : la sécurité (Police, Gendarmerie...) les secours, les urgences (Pompiers, SAMU..) et bien sûr la santé (médecins, hopitaux...).

Si tu devais vraiment, vraiment - au centime près -, payer toi-même de ta poche tous ces incroyables services, tous ces privilèges, toutes ces facilités apportées par l'état, tu n'aurais pas assez de 100 vies pour les payer !

Les impôts et taxes que tu payes sont ridicules, comparés à la vraie facture !

Bon maintenant dis-moi : qui est le plus assisté des deux ? Le chômeur / la chômeuse qui rame à mort pour assurer son avenir et celui de ceux qui comptent sur elle/lui pour simplement survivre, le ou là bénéficiaire du RSA qui a vu ses allocations supprimées au bout de six mois parce que pas assez d'heures de travail? L'étudiant qui est obligé d'aller aux resto du coeur pour continuer ses études? Les petits retraités qui ont du mal à se chauffer l'hiver ?

...Ou toi, ou n'importe quel entrepreneur / entreprise / entité commerciale à but lucratif / cabinet de conseil / prestataire de service / etc... ?

Qui profite le plus des services et des cadeaux de l'état ? Qui est le plus assisté ?

avatar marc_os | 

@ gillesb14

« Je viens d’un milieu modeste et n’ai qu’un BTS technique »

Pauvre malheureux !
Figure toi que tout le monde n'a pas ta chance.
Que certain(e)s n'ont pas le droit de passer leur bac.
Des enfants ont des parents qui disent "niet", d'autres doivent aller travailler dès que possible pour rapporter de l'argent à la maison comme ce fut le cas pour ma mère, etc.
Figure toi aussi que des instituteurs trop souvent cassent leurs élèves en leur disant "tu es nul (en maths), tu n'arriveras à rien". J'ai même vu ça en Terminal C, mon prof de math qui prédisait la catastrophe à un camarade qui partait en médecine. Si ce con de prof avait pu imaginer que le "nul" allait devenir un professeur émérite dans son domaine... Et encore, ce n'est rien car le camarade avait suffisamment confiance en lui. Mais la même chose en primaire où certains cassent des gamins, le résultat peut être terrible. Ajoute un contexte de banlieue, où les rares qui ont fait des études se retrouvent vendeurs à MacDo, les plus jeunes n'essaient même pas en se disant, "à quoi bon". etc, etc.

avatar guibrush | 

pour la veste jaune avec le pantalon bleu, en fait ça me fait penser aux assemblages improbables entre les couleurs de coques et la couleur du chassis / bloc photo des iPhones ces dernières années. J'imagine que c'est fait exprès, moi je ne suis pas client, je préfère quand les couleurs harmonisent. Mais bon, les goûts et les couleurs.... Du coup, j'en viens à regretter mon iPhone 10, qui lui avait un bloc photo noir et permettait de mettre n'importe quelle couleur de coque sans jurer.

avatar marc_os | 

« destiné à tous ceux qui ont trop d’argent et pas assez d’idées pour le dépenser »

À ceux qui ne savent pas quoi faire pour dépenser leur argent :
Faire des dons à la Croix-Rouge, à la recherche contre le cancer, les maladies "orphelines", aider les sans domicile, etc, etc, la liste est si longue qu'ils ne devraient pas avoir trop de mal à trouver une belle cause.

CONNEXION UTILISATEUR