Cookies indésirables sur Safari : Google échappe à une grosse sanction au Royaume-Uni

Stéphane Moussie |

La Cour suprême du Royaume-Uni a tranché : Google n'aura pas à verser un dédommagement aux consommateurs britanniques pour avoir contourné une ancienne mesure de confidentialité de Safari. C'est l'épilogue d'une affaire remontant au début des années 2010 et dans laquelle Google avait été pris la main dans le sac de cookies.

Le moteur de recherche contournait les paramètres de Safari pour installer des cookies liés à des annonceurs publicitaires et ainsi suivre la navigation des internautes. L'affaire s'était soldée avec le régulateur américain du commerce autour d'un accord à 22,5 millions de dollars, mais des consommateurs britanniques cherchaient encore à obtenir une compensation qui aurait pu s'élever à 3,4 milliards d'euros au total.

« Pour obtenir une indemnisation individuelle [les plaignants espéraient près de 600 € par personne, ndlr], il aurait fallu démontrer à la fois que Google a fait une utilisation illégale des données personnelles relatives à chacun ainsi que chaque personne a subi des dommages en conséquence », a déclaré le juge George Leggatt, ce que les plaignants n'ont pas fait.

Depuis cette affaire, beaucoup d'eau a coulé sous les ponts. Le RGPD est venu encadrer strictement le traitement des données personnelles et Safari ainsi que Firefox ont durci leur gestion des cookies tiers. Google lui-même prépare un avenir publicitaire sans cookie, mais pas sans suivi.


avatar iPop | 

C’est bon les cookies, mangez en. 🙃

avatar cham | 

Au-delà de Hush qui masque les bannières, connaissez-vous un plugin pour safari macOS et iOS qui reconnaîtrait la bannière et cliquerait automatiquement sur « continuer sans accepter » ? Quitte à afficher la bannière dans les qq cas où il ne la reconnaît pas…

CONNEXION UTILISATEUR