Réduction attendue de la part de marché des processeurs Intel

Mickaël Bazoge |

Intel a beau dégainer l'artillerie lourde pour dénigrer la puce M1 d'Apple (lire ici, ou encore ), le fondeur de Santa Clara doit s'attendre à une baisse de sa part de marché. Les estimations recueillies par DigiTimes — pas la publication la plus fiable, c'est entendu — annoncent qu'Intel pourrait passer sous le seuil des 80% dès 2023.

Crédit : Intel.

Cela reste une part de marché confortable, mais Intel va inéluctablement perdre les commandes d'Apple au fur et à mesure que le constructeur va progresser dans sa transition vers ses propres puces. Celle-ci devrait s'achever d'ici la fin de l'année prochaine, lorsque le Mac Pro aura franchi le Rubicon (lire : Les futurs Mac mini et Mac Pro auront du cœur, beaucoup de cœurs).

D'ici là, Apple a toujours besoin de son partenaire/concurrent, il reste encore pas mal de Mac à faire passer à la moulinette Apple Silicon. D'ailleurs, un « speed bump » pour le Mac Pro, avec un processeur Intel plus musclé, pourrait faire son apparition sous peu. Mais à terme, les commandes du constructeur vont se raréfier : DigiTimes prévoit une baisse de 50% des commandes en 2021. Intel fait aussi face à la concurrence d'AMD qui a sérieusement relevé son niveau de jeu et séduit de plus en plus les constructeurs.


Source
Tags
avatar horatius | 

Ceci dit c’est quel pourcentage du marché Intel, la part d’Apple, sans doute fort peu. Pas sûr que ça explique plus que la perte de quelques points de marché.

avatar Mrleblanc101 | 

@horatius

80% d'ici 2023, personne a parler de faillit d'Intel...

avatar Dimemas | 

@mrleblanc : euh non pas possible, ça a bien bougé depuis 2020
surtout que les ventes en composants sont sans équivoque et clairement en faveur d'amd
sur steam apparemment, c'est en train de s'égaliser, je pense que tes chiffres comprennent les serveurs d'autre secteurs mais là encore, ça va changer apparemment

Apple n'est qu'un faible pourcentage des ventes OEM d'intel

avatar raoolito | 

@horatius

+1
je miserais plutot sur AMD, apple n'etant qu'un pourcent en plus :)

avatar Bounty23 | 

@horatius

Sans doute peu mais ça reste des millions de processeurs non vendu, et un partenaire de prestige en moins. Et avec AMD qui remonte en grande force ça ne va pas aller en s’arrangeant.

avatar Khrys | 

Parfait exemple d'une entreprise qui se repose sur ses lauriers depuis longtemps et qui semble aujourd'hui dans l'impossibilité d'innover, versus une autre qui a des objectifs clairs, qui innove constamment, et qui se donne les moyens d'y arriver.

Les beaux jours d'Intel commencent à s'éloigner au fil du temps dans certains secteurs.

avatar raoolito | 

@Khrys

s'ils perdent 5% par an, ils ont encore 40 ans devant eux ^^

avatar bonnepoire | 

@ raoolito
Il ne faudra pas 40 ans pour entamer la rentabilité. Si AMD tient bon dans 5 ans Intel aura déjà pas mal souffert. Même au niveau des serveurs, côté virtualisation, AMD est franchement un choix intelligent.

avatar pocketalex | 

@khrys

« Qui se repose sur ses lauriers »

Alors surement un peu, ne nous le cachons pas, mais aussi une entreprise prisionnière d’une architecture complexe et dont la rétro compatibilité est un impératif, et qui cherche a gratter en puissance avec ça sans vraiment y arriver, en tout cas significativement

La solution de multiplier les coeurs pour palier à un plafond de puissance a bien fonctionné mais au prix d’une explosion de la consommation (plus de 180W pour certains modèles ... juste le CPU) et nécessite aussi de la part des logiciels une prise en charge des multiples coeurs, ne l’oublions pas

Pour le moment Apple a frappé fort, très fort avec le M1, mais on attend tous, Intel aussi j’imagine, ce qu’Apple va proposer pour les gammes Pro

Faute de répondant de la part d’Apple pour le moment, ce pauvre M1 se voit être comparé avec des CPU d’une tout autre catégorie (core i9, gros Ryzen) ce qui est ridicule

Vivement donc le M2 et si ce dernier tient ses promesses, nous auront de quoi en discuter

avatar Khrys | 

@pocketalex

Excellente analyse! Je suis entièrement d'accord!
J'attends personnellement la prochaine gamme d'Apple Silicone (cet automne?) pour renouveler mon matériel!

avatar Adodane | 

Intel fait SURTOUT face à la concurrence d’AMD, Apple c’est un petit joueur avec ses puces pour le bas de gamme.

avatar raoolito | 

@Adodane

héhé sauf que justement c'est le bas de gamme qui vend le plus chez tous les constructeurs. en quantité c'est sans comparaison, par contre en marge c'est une autre histoire.

avatar Adodane | 

@raoolito

Et amd est aussi présent sur l’entrée de gamme ainsi que le portable basse consommation.

avatar raoolito | 

@Adodane

voilà
en fait le combat se joue partout mais le soupçonne des contrats sur les consoles de jeu d'etre tres rentable vu le nombre de proc dedans

avatar pechtoc | 

@raoolito

Difficile à dire, j'ai plutôt lu que les contrat console, vu les quantités négociées permettent peu de marge. NVIDIA s'est retiré et se porte mieux depuis.

avatar bonnepoire | 

@ pechtoc
La switch c'est nvidia... je te laisse consulter les chiffres de vente.

avatar pechtoc | 

@bonnepoire

La switch est insignifiante dans les résultats de nVidia, c'est plutôt la le sens de mon message. Ils avaient clairement annoncé qu'ils se retiraient de la course avec AMD pour les XBOX et PS car ça ne leur apportait rien.
Pour la Switch, ils étaient les plus intéressant à l'époque sur des processeur mobile performant et peu energivore. Aujourd'hui la concurrence ARM est plus féroce sur ce segment.

avatar andr3 | 

@Adodane

En quoi le M1 Silicon est un produit bas de gamme ?

Mon Mac mini M1 est aussi puissant et rapide que mon MacBook Pro i9.

Pourriez-vous développer ?

avatar pocketalex | 

@andr3

Le M1 est un excellentissime ... CPU moyen de gamme

Pour le marché Apple, c’est même un bas de gamme, car tous ceux qui « chient » sur Apple nuit et jour oublient un tout petit peu qu’un Mac c’est un CPU core i5 minimum (ou dans de rares cas, un core i3 mais un core i3 haut de gamme), alors que le marché PC, le core i5 on est déja dans le moyen/haut de gamme.
Il y a pléthore de machine en core i3, mais la encore on est pas dans le bas de gamme, houla non, il y a les pentium, il y a les celeron, et on peut encore descendre plus bas avec les Atom

Bref, c’était une petite apparté pour dire qu’un Mac propose à minima du minima ce qui est condidéré comme du moyen/haut de gamme chez PC, et le M1 remplace les core i5 de mobile, les série U

Il les explose en performances, et c’est « révolutionnaire » on est tous d’accord, mais de la à le comparer avec un core i9 ...non

Les forums sont remplis de commentaires d’utilisateurs qui explique que pour leurs usages (traitement de photos Raw de 30Mo, etc) le Mac M1 rame de taré.
Et pourtant, ces usages sont avalés par un ordinateur en core i9 sans broncher

Un M1 n’est pas un core i9, mais c’est un excellent core i5, qui fait mieux en consommant moins

Ça va pas plus loin

avatar pechtoc | 

@pocketalex

Oui enfin, faudrait quand même comparer à prix équivalent et dans les gammes de prix Apple tu vas plutôt te retrouver sur des i7 que i5 sur PC. Les i3 ou pentium/celeron (difficile à trouver aujourd'hui) on est sur des prix extrêmement bas (machine à 200-300€)

avatar andr3 | 

@pocketalex

Dans mon usage de free-lance, M1 ou i9 c’est kif-kif. Avec l’avantage au M1 pour son silence de fonctionnement.

avatar pocketalex | 

@andr3

Et dans mon usage free-lance, déja je n’ai pas un core i9 mais un core i7 (hexacore), mais j’ai aussi 64Go de RAM et un GPU dédié, et je n’utilise pas les modèles M1 car ces gammes familiales, si formidables soient elles, seraient bien incapables de rivaliser dans mes usages quotidiens

J’attends donc le M2 avec une certaine impatience

Mais dire « M1 ou i9 c’est pareil », c’est que si tu avait un i9, tu le sous exploiterais, c’est tout

avatar osxkiller92 | 

@Adodane Un petit joueur, vraiment ? Hahaha j’attends juste de voir les prochaines itérations de la puce M(x) botter le cul d’Intel, on en reparlera alors à ce moment là 😂

avatar JOHN³ | 

@osxkiller92

Botter le cul d’intel ? Ah ouin ?
Genre t’as une vrai satisfaction à ça genre ?

avatar osxkiller92 | 

@JOHN³ Étant possesseur d’un Mac équipé d’une puce M1, moi je te dis que ce n’est que le début et qu’Intel doit faire dans son froc à l’heure qu’il est (pour preuve : les dénigrements d’Intel envers cette puce genre « nan mais regardez j’ai la plus grosse », sinon ils claqueraient pas autant du boule)
Quand à ma satisfaction, pépère, elle ne regarde que moi.

avatar JOHN³ | 

@osxkiller92

Ah ouin genre gros plaisir solitaire genre. Moi je préfère me masturber sûr du porno mais chacun même sa vie comme il veut.

avatar Malouin | 

@Adodane

J’aime bien la mention « bas de gamme » pour des puces qui vont satisfaire 90 % du marché !
Et qui sont majoritairement aussi rapides que des processeurs dits « haut de gamme »
Faut réviser ses classiques !

avatar Paquito06 | 

Le

“Due to the four Macs with M1 chips and the upcoming Apple product releases this year, Intel will have lost about 50% of Apple business in 2021, the report said.”

va etre brutal 😝

avatar TheDeepShadow | 

Apple n'est pas un gros client pour Intel, très loin de là

Intel fait son chiffre dans les processeurs datacenter/business, et domine très largement dans ce domaine

Il y a aussi les PC grand public bien qu'AMD grapille des parts depuis Ryzen

avatar Paquito06 | 

@TheDeepShadow

"Apple n'est pas un gros client pour Intel, très loin de là
Intel fait son chiffre dans les processeurs datacenter/business, et domine très largement dans ce domaine
Il y a aussi les PC grand public bien qu'AMD grapille des parts depuis Ryzen"

Oh oui bien sur. Apple represente 2 a 3% du CA d’Intel, c’est walou pour Intel, bien plus anecdotique ici car ils travaillent ensemble depuis 15 ans. Ca fera 50% de 3% d’ici fin 2021 c’est tout. Nvidia et AMD peuvent davantage faire mal a Intel.

avatar smog | 

@Paquito : sans doute, mais combien vont suivre le sillon d'Apple et s'orienter vers d'autres solution qu'Intel ? Selon moi c'est surtout ça qu'Intel a à craindre. Qui a intérêt à continuer à miser sur Intel sachant qu'Apple a secoué ce petit monde et ne compte pas s'arrêter là ?

avatar idhem59 | 

@smog

Apple est quand même un cas à part. Quand tu as tes propres machines, qui tournent sous ton propre OS, et que tu as la capacité de produire tes propres puces, c'est beaucoup plus facile. Apple prend sa propre décision et y va seul puisque indépendant, et forcément tous les développeurs et éditeurs suivent le mouvement puisque c'est la condition pour rester sur le Mac.

Une migration massive du monde PC vers ARM, je n'y crois pas. Ou alors ça prendra une éternité vu que cette migration concerne des dizaines et dizaines d'acteurs, qui ne seront probablement jamais tous alignés.

Ceux qui ont essayé de faire cavalier seul en sortant des laptop ARM (je pense à Lenovo par exemple, ou même directement Microsoft avec la Surface Pro X) se sont cassés les dents puisqu'en étant seul ça n'intéresse personne (y compris les développeurs et éditeurs) et donc ça ne fonctionne pas.

avatar CorbeilleNews | 

Dans la mesure ou les processeurs Apple Silicon ont commencé par équiper d’abord le bas de la gamme, faut-il s’attendre à une stagnation du bas de gamme Apple pour faire profiter au fur et à mesure des avancées uniquement les gammes supérieures ?

Cela ne risque t-il pas de prendre quelques années avant que le bas de gamme puisse profiter de ses premières évolutions pour en laisser la primeur aux modèles plus puissants ?

avatar en chanson | 

AMD est la principale raison de la chute de PDF de Intel certainement pas Appl€

avatar pechtoc | 

@en chanson

L'engouement pour les appareils ARM également, mais ce n'est pas spécifiquement Apple c'est certain.

avatar Lameth | 

Comme c’est du digitimes, faut sûrement s’attendre à ce que la part d’intel monte en fait 🤣.

avatar marenostrum | 

pour une grosse boite même 5 % de perte est trop gros. parfois ça peut être le désastre avec si peu. ils ont des charges enormes (qui augmentent chaque années) à payer.

avatar smog | 

Je n'y connais pas grand chose, mais ce que je me dis, c'est qu'avec la "révolution" Apple ARM pour le grand public, tout le monde va se lancer dans l'ARM ou en tout cas vers une solution autre qu'Intel. Je ne vois pas les fabricants de PC laisser Apple se faire une place grandissante (très vite le grand public aura vent de la réalité du terrain et constatera l'avancée d'Apple, l'argument du prix devenant peu valable, le gouffre de performance entre un PC Windows à 500 euros et un Mac à 1000 euros étant énorme). Dès la prochaine génération de Mac Apple va enfoncer le clou. Je n'ai pas testé de M1 mais ce que j'en lis, tout le monde peut le faire.
Bref, je veux bien accepter d'être à côté de la plaque, mais côté informatique grand public, si Intel ne prend pas une autre direction, ils risquent bien de s'effondrer.
Par contre, pour d'autres domaines, j'imagine qu'ils n'ont pas de soucis à se faire.

avatar byte_order | 

@smog
> c'est qu'avec la "révolution" Apple ARM pour le grand public, tout le monde va se lancer
> dans l'ARM

Tant que Apple réserve son processeur à elle seul et que les autres fabricants de puce ARM tel que Qualcomm ne présentent pas le même niveau de rupture en terme de performance, en fait non.
L'autre acteur qui pourrait changer la donne c'est NVidia avec son rachat de ARM Inc., mais cela va prendre du temps, déjà parce que le rachat n'est pas encore clos, ensuite parce qu'il faut que nVidia décide de s'y lancer (rien n'est sûr) et sorte une puce grand public qui présente le même niveau de bond en perf et en consommation (et là aussi rien n'est sûr).

Pour l'instant, c'est surtout vers les CPU de Amd qu'une part grandissante de gens du grand public se tourne.

> Le gouffre de performance entre un PC Windows à 500 euros et un Mac à 1000 euros *
> étant énorme

Pas quand votre besoin c'est de faire tourner des trucs qui ne tournent que sous Windows.
Hors ça, cela réprésente encore pas mal de monde.

> Bref, je veux bien accepter d'être à côté de la plaque, mais côté informatique grand public,
> si Intel ne prend pas une autre direction, ils risquent bien de s'effondrer.

Attention, Intel n'est pas en position dominante que sur le seul segment des processeurs. Bon nombre d'architecture informatique grand public mais également un peu plus professionnels sont issus de chez Intel, à commencer du bus PCIe, mais aussi TB, ils sont également très présent sur les interfaces réseau à très haut débit.

Mais, en terme de CPU, leur ere de reigne sans partage est finie, oui, mais pour l'instant c'est ultra principalement les CPUs d'AMD, tous compatibles x86_64, pas ARM, qui attaque ses positions.

La puce Apple M1 marque une rupture, mais cette rupture n'est une réalité que dans le monde d'Apple tant que Apple la lie à ses machines exclusivement, et donc à ses OS et son écosystème exclusivement. Hors une part non négligeable du marché abusivement appelé PC repose sur des besoins qui ne sont pas adressés par Apple, en terme d'interopérabilité, de modularité, d'indépendance des plateformes logicielles (de multiples OS sont possibles, uniquement un pour la puce M1 -- allez, 1.5 si on considère iOS et macOS comme des OS hybridés), de services aux Pro (je pense en terme de sourcing pour des salles serveurs par exemple...)
ou en tout cas vers une solution autre qu'Intel.

Maintenant, si Apple avait l'audace de proposer son SoC M1 aux intégrateurs de PC, portables en particuliers, là je dis pas. Mais on sait qu'elle ne le fera pas. Elle préfère capter 10-20% du marché des laptops avec une grosse marge rien que pour elle plutôt que de capter 50% de la totalité des laptops mais sur lesquels elle ne ferait pas assez de marge à son gout.

avatar smog | 

@byte_order : merci bien pour cet éclairage très riche !

J'ai lu que le "retard" sur les autres ARM est grand, mais n'est-ce pas pour autant une route à suivre pour les autres ?

avatar Mike Mac | 

Visiblement Intel veut mettre d'autres fers au feu en voulant investir 2 milliards de dollars dans SiFive, une société spécialisée RISC-V.

Il n'y a pas que ARM en alternative.

https://www.minimachines.net/actu/intel-sifive-100199

avatar domd | 

En fait c’est Microsoft qui fera pencher la balance, ou pas … si Intel continue à sortir des puces performantes (pour les pros, par pour lire des e-mails et aller sur YouTube), alors ça continuera et même Apple devra maintenir une puce Intel dans sa gamme pour conserver cette clientèle je suppose.

CONNEXION UTILISATEUR