Publicité en ligne : vers une nouvelle enquête de la Commission européenne sur Google

Mickaël Bazoge |

Google pourrait de nouveau faire l'objet d'une nouvelle enquête de la Commission européenne d'ici la fin de l'année, selon des informations de Reuters. Bruxelles s'intéresserait cette fois à l'activité de publicité en ligne, qui représente le gros du chiffre d'affaires du moteur de recherche et d'Alphabet, sa maison-mère : Google a engrangé 147 milliards de dollars de revenus de cette activité l'an dernier.

Crédit : brionv, CC BY-SA 2.0

L'enquête européenne serait sur les mêmes rails que celle menée par l'Autorité de la concurrence française, qui a sanctionné l'entreprise à hauteur de 220 millions d'euros il y a quelques jours. La Commission voudrait cependant aller encore plus en profondeur, ce qui pourrait représenter un sacré casse-tête pour Google.

Cette année, Google va siphonner 27% des dépenses investies dans la publicité en ligne, selon des chiffres d'eMarketer. On est loin d'une position dominante, néanmoins les annonceurs et les concurrents de Google estiment que les différents logiciels du moteur de recherche jouent un rôle dans tellement de facettes du marché qu'ils en deviennent « impossibles à éviter ». Selon les plaignants, Google profite de la dépendance des acheteurs, des vendeurs et des intermédiaires pour collecter des frais élevés de tous côtés.

Ce n'est pas la première fois que la Commission européenne s'attaque à Google. Le groupe a essuyé trois grosses prunes ces dernières années : 2,42 milliards en 2017 pour abus de position dominante avec Google Shopping, 4,3 milliards en 2018 pour les pratiques avec les opérateurs, et 1,49 milliard en 2019 pour pratiques abusives en matière de publicité en ligne. Des sommes importantes, mais pas de quoi mettre l'entreprise en difficulté financière.

En revanche, forcer Google à changer ses pratiques comme elle va le faire en France suite à sa condamnation par l'Autorité de la concurrence pourrait avoir un impact sérieux sur son activité.


avatar CorbeilleNews | 

Allez on attend mes pleureuses qui vont nous dire qu’il fait pas toucher aux GAFAM et tout et tout car il font tourner l’économie et font de l’innovation... mais tue la concurrence loyale et exploite les failles fiscales !!!

C’est aussi une des raisons pour lesquelles ils viendront aussi se plaindre qu’ils paient trop d’impôts mais oublient de dire qu’ils défiscalisent aussi ...

avatar marenostrum | 

ils vont finir par triompher un jour parce que ils font plus d'argent que les autres. ces taxes là c'est pas eux qui vont les payer en plus, mais leurs utilisateurs des pays concernés par ces taxes.
eux, quoi qu'on fasse contre, ils gagnent à la fin.

avatar CorbeilleNews | 

@marenostrum

Les utilisateurs ont une part de responsabilité

Je n’utilise plus ce moteur de recherche depuis des années et je m’en porte pas plus mal

Utiliser ce genre de moteur c’est cautionner et se tirer à long terme une balle dans le pied !

avatar headoverheel | 

@marenostrum

Apple is doomed, Apple va triompher, on en sait rien. Le salut peut, par exemple, venir de Chine. Tencent, la sympathique sixième capitalisation mondiale derrière les 5 méchants peut nous sauver. Ils ont 40% des parts dans Epic une ONG qui essaie d’insuffler un vent de liberté sur le sol US.
Faut juste profiter de l’instant présent parce que le concept de gafam, ça marche moins bien avec un Tencent ou un Alibaba qui vient s’intercaler au milieu.

avatar marenostrum | 

sauf que la Chine est un monde à part. les autres c'est notre monde. la chine (ou la russie, l'inde, etc), fait tout pour mettre l'équilibre et pas pour dominer le monde. ils ont déjà des populations chez eux qui ne sont pas encore chinois, bref qui n'ont pas encore dominé culturellement. l'occident est de nature agressive, pas la chine.

avatar Ali Baba | 

@marenostrum

Lol.

avatar Sonic Tooth | 

@marenostrum

Va dire cela aux Ouighoures ou aux Tibétains, tiens, ou encore aux Vietnamiens à qui ils ont fait la guerre en 1979, sans parler de tous les pays bordant la mer de Chine méridionale : Philippines, Vietnam donc, Indonésie, Malaisie, Cambodge, Laos, Thaïlande sans oublier évidemment Taiwan 🇹🇼 qui connaît actuellement un regain de tension avec Pékin.

avatar headoverheel | 

@Sonic Tooth

On pourrait faire aussi un joli sujet d’examen de géopolitique avec « relation Chine / Afrique : partenariat ou impérialisme ? »

avatar IceWizard | 

@Sonic Tooth

Et plus loin dans le temps, on pourrait aussi parler du Koguryo, le plus grand des trois royaumes historiques de la Corée. En l’annexant en 668, les chinois se sont emparés d’environ 70 % du territoire coréen de l’époque.

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Koguryo

La Corée actuelle (en y incluant la Corée du Nord) est bien petite par rapport aux frontières historiques, avant l’invasion chinoise.

avatar IceWizard | 

@marenostrum

« la chine (ou la russie, l'inde, etc), fait tout pour mettre l'équilibre et pas pour dominer le monde. »

Ah bon ? La doctrine de la Chine Impériale était sa souveraineté sur l’ensemble du monde, les pays étrangers étant tous des états vassaux, y compris les plus lointains.

Vers 1400, quand l’amiral Zheng He a entrepris de cartographier les contours de l’Afrique, avec une « petite” flotte transportant une armée de 30.000 hommes, chaque pays côtier visité avait droit à un petit rappel de son statut de vassal et des impôts impériaux à payer.

avatar pat3 | 

@CorbeilleNews

"mais tue la concurrence loyale"

Bon. On va dire : la concurrence « loyale », ça n’existe pas. A la rigueur, la concurrence légale…

avatar CorbeilleNews | 

@pat3

Cela n’existe pas car il y en a toujours un qui est plus gourmand

Et c’est souvent vu positivement comme de l’ambition alors que cela tue ceux qui respectent les règles

avatar marenostrum | 

les règles sont naturelles (on peut pas s'échapper à la nature) et pas humaines (dont t'en parles surement toi. nous avec ces règles on essaye d'imiter la nature pour limiter les dégâts). si une bête mange toute herbe qui se trouve dans son territoire, elle va crever. bref elle a intérêt à ménager ou la nature va le faire à sa place.
c'est pareil pour les sociétés, le plus gourmandes disparaissent en premier. les civilisations aussi disparaissent. il faut pas trop se gonfler si on veut perdurer.

avatar webHAL1 | 

Amusant comme, lorsqu'un article paraît sur le fait qu'Apple va être sujette à une enquête d'une autorité en charge de veiller aux pratiques anti-concurrentielles des entreprises de par le monde, en moins d'une heure des dizaines de commentaires viennent affirmer à cor et à cri que la Pomme ne dispose que d'une part de marché réduite et qu'elle a le droit de faire ce qu'elle veut sur les marchés sur lesquels elle est présente... et quand c'est Google le nombre de commentaires plus de deux jours après la publication de l'article se monte à 13, dont la plupart n'ont rien à voir avec le sujet. Mais c'est probablement une coïncidence, on sait bien que les inconditionnels d'Apple sont tous totalement objectifs. ;-)

avatar IceWizard | 

@webHAL1

C’est fou, hein ? Et ne parlons même pas de la réaction du club de mangeurs d’escargots de Pavalas-les-Bains. Là c’est du lourd !

avatar webHAL1 | 

Aow, apparemment mon commentaire a heurté ta sensibilité ; j'espère que ça ne perturbera pas trop ta journée. ^_^

CONNEXION UTILISATEUR