Google n'a plus d'appétit pour les cookies de suivi publicitaire

Mickaël Bazoge |

Le secteur de la publicité en ligne est à l'aube d'une révolution. Google annonce l'abandon de toute technologie de suivi publicitaire inter-sites de l'internaute via un identifiant unique. Autrement dit, c'en est terminé de ces fameux cookies dont les régies et les annonceurs sont si friands. Ces petits bouts de code leur permettent d'établir un profil et d'afficher de la réclame ciblée en fonction des déambulations de l'internaute.

Ce n'est qu'une demie-surprise : en janvier 2020, Google avait préparé le terrain en déclarant que ces scripts publicitaires ne seraient plus d'actualité dans Chrome d'ici 2022 (lire : Les cookies vont devenir obsolètes dans Chrome). Mais cela ne signifie pas pour autant la fin de la publicité ciblée.

En lieu et place, le moteur de recherche va mettre au point de nouveaux mécanismes regroupés dans un « bac à sable de confidentialité » (Privacy Sandbox) qui continuera d'afficher de la pub personnalisée. Une de ces technologies est la création de segments d'utilisateurs via un algorithme baptisé Federated Learning of Cohorts (FloC). Ces segments partagent les mêmes intérêts et les régies peuvent donc leur proposer de la réclame spécifique. C'est d'ailleurs ainsi que fonctionne la plateforme publicitaire d'Apple (lire les explications du constructeur à ce sujet).

« Si le secteur de la publicité en ligne n'évolue pas pour répondre aux interrogations des utilisateurs sur leur confidentialité et sur la manière dont leur identité personnelle est exploitée, cela menace le futur du web ouvert et gratuit », David Temkin, directeur produit de Google.

Les avancées en matière d'anonymisation, d'agrégation des données, du traitement en local sur les terminaux, « et d'autres technologies qui préservent la confidentialité » représentent une « voie claire » pour remplacer les cookies publicitaires tiers, selon le dirigeant.

Google va expérimenter ces systèmes FloC de segments à partir de la prochaine version de Chrome, en avril, et les annonceurs pourront tester ces technologies d'agrégation dès ce deuxième trimestre. Chrome 90 contiendra aussi de nouveaux contrôles pour activer ou pas la Privacy Sandbox.

L'enjeu pour Google est de taille : la majeure partie des revenus du groupe provient de la publicité. Le moteur de recherche a siphonné 52% des dépenses globales en publicités en ligne l'an dernier (elles ont représenté un total de 292 milliards de dollars). L'annonce du jour ne concerne pas les identifiants uniques pour les applications mobiles, un secteur dans lequel Apple veut faire le ménage avec iOS 14.5 et la demande de suivi de l'utilisateur contre laquelle Facebook est vent debout.

Les cookies first party, qui sont émis par les sites pour faciliter la vie des internautes (pour la reconnexion automatique ou un panier de produits, par exemple), ne sont pas concernés.


avatar raoolito | 

donc on sera tracé mais anonymement ? 🤔

😅 pas compris !

avatar hOlivier | 

@raoolito

Oui mais avec un système de cohorte. Donc des milliers de navigateurs derrière le même identifiant et non plus 1 identifiant = 1 personne.

avatar DrStax | 

@raoolito

C’est déjà ce que fait Apple.

avatar jackhal | 

Ce n'est qu'une demie-surprise : en janvier 2020, Google avait préparé le terrain en déclarant que ces scripts publicitaires ne seraient plus d'actualité dans Chrome d'ici 2022.

Continuons de répéter l'article par petits bouts pour ceux qui passent directement aux commentaires. :-D

avatar Garynho | 

En même temps ils ont déjà un écosystème complet pour le tracking.
Du dns au moteur de recherche, les OS et les apps mobiles sur les autres platformes et chrome sur les desktops auxquels sont connectés les comptes gmail, les mecs jettent quelques miettes à terre et nous jouent la douce mélopée du 'respect des données privées'. C'est beau.

avatar oomu | 

@Garynho

le DNS est en passe d'être révolutionné à son tour. entre https dns, dns distribués, dnssec et d'autres approches en germes, on est en train de couvrir l'ensembvle de la chaine.

bien sur, à un moment les Etats et leur volonté propre de surveiller les électe..heu la population va intervenir.. je le crains.

Pour l'heure, vous n'êtes pas obligé d'utiliser le DNS de google, de mettre vos courriers dans google, de tout dire à youtube, de vous authentifier google dans chrome, etc.

Et ce n'est pas qu'une mélopée, c'est un impératif commercial pour me séduire en tant que consommateur.

et je comprends bien que votre cynisme n'est que l'expression de votre Désespoir Nihiliste En Toute Chose, mais tout effort, tout évolution dans le bon sens de l'industrie est bon à prendre pendant qu'on continue de vomir le reste.

-
Personnellement, je conseille tout autour de moi et autant que possible sur le net de TOUT FILTRER, TOUTE PUB, QUEL QUE SOIT le site et QUEL QUE soient les conséquences (funestes, car cela revient à anéantir le revenu de nombreux sites et des gens derrières).

Il faut y passer par là, pour réussir à imposer des exigences très fortes vis à vis d'internet et de son impact.

avatar Krysten2001 | 

@oomu

Quel service DNS avez-vous ?🤔

avatar Pobla Picossa | 

Ils ont un système ultra-secret connecté à leur ordinateur quantique qui leur permet de lire directement dans nos pensées 😂🤣

avatar toto_tutute | 

Enfin ceux qui critiquent Google et autres mouchards publicitaires sur le web sont les mêmes prêts à accepter un passeport sanitaire avec des informations de santé les concernant !

Très inquiétants ce deux poids deux mesures. On devrait se soucier de la protection et de la confidentialité des données en toutes circonstances.

avatar CorbeilleNews | 

@toto_tutute

Ou ont un compte FaceBook dont ils ont autorisé l’application à accéder à leurs contacts, dans laquelle ils n’ont pas pu s’émerveiller/s’empêcher de mettre notre photo au cas où ils oublieraient à quoi on ressemble, notre adresse postale, mail, date de naissance etc ...

La faille c’est parfois des proches !!!

avatar raoolito | 

@toto_tutute

Oué... mais bon c’est limite comme comparaison. C’est comme avoir une carte d’identité obligatoire des 12ans ou un passeport des sa naissance
Si c’est pas aussi une gros trou dans la protection des données

avatar debione | 

@ toto_tutute:

Pour moi le plus flagrant est d'autoriser la géolocalisation et l'accès de certaines application au micro/appareil photo/galerie...

Et cela que l'on parle d'Apple/Google ou que sais-je.... Ca pompe, ça pompe, mais c'est pour notre expérience utilisateur (tellement mise à toutes les sauces par les services marketing... et ça marche!!!)

avatar MGA | 

@debione

Le site internet de ma banque me demande d’accéder à ma localisation lorsque je me connecte, quelle idée... je refuse, ça ne change rien au fonctionnement du site, je trouve qu’il y a vraiment des collectes abusives.

avatar bibi81 | 

Le site internet de ma banque me demande d’accéder à ma localisation lorsque je me connecte, quelle idée... je refuse, ça ne change rien au fonctionnement du site, je trouve qu’il y a vraiment des collectes abusives.

Tu fais ce que tu veux, mais si ta banque détecte une connexion sur ton compte depuis la France et 5 minutes après depuis la Russie, tu seras peut-être content qu'elle agisse, non ?

avatar MGA | 

@bibi81

Je ne pense vraiment pas que se soit dans ce cadre. Et il y a très certainement d’autres moyens de connaître le pays de connexion. Il me semble que la localisation à quelques mètres près ne me semble pas être nécessaire pour la sécurité.

avatar debione | 

@bibi81:

Ce genre de cas est géré par l'assurance de la banque... Me suis déjà plusieurs fois fait arnaquer une carte bancaire dans mes voyages, on 'a toujours remboursé dans les 10 jours...

avatar oomu | 

@bibi81

aucune raison de géolocaliser via gps pour maintenir cette sécurité.

et oui, il fait ce qu'il veut.

avatar oomu | 

@debione

suffit de bloquer par défaut.

ça va tout aussi bien.

avatar MGA | 

@toto_tutute

« ... sont les mêmes prêts à accepter un passeport sanitaire... » je vous assure que certains n’acceptent ni l’un ni l’autre, mais le passeport « sanitaire » (ça devait être seulement vaccinal non ?) est bien plus dangereux. Bref, je fais partie de ceux qui sont très énervés contre la collecte forcée des données et qui sont vent debout contre cette idée à la con de rompre le secret médical pour rien.

avatar oomu | 

@toto_tutute

je ne suis absolument pas de "ces même".

je partage la même exigence avec une constance frisant la folie:

- refus de carnet vaccinatoire (un outil très dangereux socialement, qu'aucun état acceptera de renoncer une fois qu'il l'aura banalisé)
- refus de lier toutes les bases de données des médecins, assurances, hopitaux, etc, même si ça serait pratique au quotidien
- et pour tout dire... je ne suis pas partisan du passe navigo et de payer les transports via mobiles. Il m'arrive encore d'acheter de bon vieux tickets en cartons.
- blocage d'une tonne de cookies, scripts, et pubs, même si j'aime le site
- pas de compte facebook, ce qui me restreint sur pas mal de contenus (bah.. on se débrouille sans pour les obtenir quand même, hé) d'artistes en herbes.

donc bon.. mon cas n'est pas légion, mais pourquoi pour autant vous imaginez que le gars qui dit A est la même personne que celle qui dirait B ?

Pourquoi pensez vous que ce sont les "même" ? Vous avez les pseudos des gens qui parlent ici pour vous donner un idée de la constance ou non des personnes concernées par ces sujets, qui du moins en parlent sur un forum orange.

ça peut vous donner un éclairage.

avatar Patrick_C | 

@oomu

Le passeport vaccinal existe déjà, cela s’appelle un carnet de vaccination international. J’en ai un et il est obligatoire pour certains pays. Libre à vous de penser que cela ne sert à rien mais cela sauve certains pays. Quand à l’interconnexion des bases médicales, là encore vous pouvez les refuser tant que vous refusez aussi les remboursements.

avatar DrStax | 

C’est une bonne chose, ils vont de l’avant, loin de la pleureuse Facebook qui se bat pour garder un modèle obsolète dans quelques années.

avatar BordelInside | 

Tout modèle sera obsolète dans quelques années.

avatar YetOneOtherGit | 

@DrStax

"ils vont de l’avant"

Yep ils ont un coup ou deux d’avance 😉

avatar kitetrip | 

En gros ils ont trouvé au autre moyen de cibler les internautes.
Encore une raison pour ne plus utiliser les produits Google...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR