Apple a trop de pouvoir sur l'App Store, confirme la Chambre des représentants US 🆕

Mickaël Bazoge |

Pour les grandes entreprises du numérique, l'étau de la régulation se resserre des deux côtés de l'Atlantique. En Europe, le brouillon du futur Digital Services Act prévoit des mesures plutôt radicales pour redéfinir les règles de fonctionnement et les pratiques des plateformes (lire : Union européenne : de futures règles très contraignantes pour les grandes plateformes). Aux États-Unis , la commission de la chambre des représentants sur l'antitrust a rendu son volumineux rapport, fruit de 16 mois d'enquête durant lesquels ils ont interrogé les grands patrons d'Apple, de Facebook, de Google et d'Amazon.

Tim Cook, Sundar Pichai, Mark Zuckerberg et Jeff Bezos durant l'audition antitrust.

Comme l'a déclaré fin août David Cicilline, son président, les pratiques de ces quatre grands groupes sont « profondément dérangeantes », ce qui oblige le Congrès américain à agir. Tout le monde en prend pour son grade, mais pour ce qui concerne Apple, les rapporteurs relèvent le contrôle monopolistique du constructeur sur le marché des applications iOS. Certes, l'écosystème mobile d'Apple a produit « des bénéfices significatifs pour les développeurs d'apps et les consommateurs », retient le rapport, mais ce même écosystème est surtout à l'avantage du constructeur.

Apple profite de son contrôle sur iOS et sur l'App Store pour créer des barrières à la concurrence, pour discriminer et exclure des rivaux, tout en privilégiant ses propres produits. Apple utilise aussi son pouvoir pour exploiter les développeurs d'applications en détournant des informations sensibles sur le plan de la concurrence, et pour les obliger à vendre à des prix supérieurs à ce qui peut être soutenable dans un marché concurrentiel. Pour maintenir sa domination, Apple a usé d'effets de réseau, de barrières élevées à l'entrée et de coûts importants pour passer d'une plateforme à une autre.

En l'absence de concurrence, le monopole d'Apple sur la distribution d'apps a entraîné des préjudices pour la concurrence, ces pratiques ont également réduit la qualité et l'innovation chez les développeurs, elles ont contribué à augmenter les prix tout en réduisant le choix pour les consommateurs.

Autant dire que Tim Cook est rhabillé de pied en cap pour les vingt prochains hivers et qu'il faudra peut-être ajuster le discours d'Apple. Le constructeur a déjà commencé à bouger un peu sur ce terrain (lire : App Store : Apple célèbre son modèle face à une nouvelle coalition d'éditeurs). Mais la commission n'a pas été particulièrement impressionnée.

Le rapport pointe aussi les pratiques monopolistiques d'Amazon sur ses fournisseurs et les vendeurs tiers ; de Google sur la recherche en ligne ; de Facebook sur la publicité en ligne et les réseaux sociaux.

Les recommandations sont encore sujettes à discussion entre les représentants démocrates, majoritaires au sein de cette commission, et les républicains qui y siègent. Bon courage pour se mettre d'accord en pleine campagne électorale. D'ailleurs, on attend deux rapports rédigés par les représentants républicains suite à l'enquête de la commission. Si les solutions à apporter aux problèmes anticoncurrentiel de ces quatre entreprises vont être discutées, il y a semble-t-il unanimité politique sur le diagnostic et la réalité de leurs pratiques délictueuses.

Parmi les mesures les plus fortes préconisées par les démocrates, on trouve l'idée d'imposer des « séparations structurelles », autrement dit le démantèlement : Facebook devrait ainsi se séparer d'Instagram et de WhatsApp, Google laisser partir YouTube (et Apple dire adieu à l'App Store ?).

Autre mesure envisageable, considérer d'emblée que les acquisitions des grandes plateformes sont contraires à une saine concurrence. Il leur reviendrait alors de démontrer que leur projet d'achat n'enfreint pas les règles antitrust — actuellement, c'est le législateur qui a le fardeau de la preuve. Ces mastodontes ne pourraient plus favoriser leurs propres services, ils devront considérer tous les services sur un même pied — les leurs et ceux de la concurrence. Le rapport demande aussi que les données soient interopérables entre les plateformes et les services.

La production du comité est telle qu'il est impossible d'en faire le tour en quelques minutes, on y reviendra certainement. On attend aussi la réaction d'Apple et des autres entreprises.

Mise à jour — Dans une déclaration à la presse US, Apple se dit en désaccord profond avec les conclusions de la commission antitrust. Fidèle à ses arguments habituels — qui n'ont manifestement pas tenu la route —, le constructeur affirme ne posséder aucun monopole sur les marchés où il exerce une activité. Une réponse plus approfondie sera publiée dans un proche avenir.


avatar byte_order | 

@tetsuo60
> Dans ce cas on gueule qd pour avoir le droit de rouler à l’huile de friture?
> Non parce que j ai acheté ma voiture mais le constructeur

Pas le constructeur, non.
Justement, le constructeur n'est pas en position pour vous obliger à quoi que ce soit.
Vous perdez seulement la garantie, mais il n'a aucun contrôle qui lui permet de vous empêcher de le faire.

> et l’état m’oblige à rouler à l’essence!!

L'état, oui.
C.a.d. la loi. Pas un contrat entre un constructeur et un consommateur, mais la loi.

Une sacré nuance, mais je conçois que pour certains Apple est devenu une sorte de méta-état dans leurs vies, la confusion vient peut être de là...

avatar fte | 

@tetsuo60

"Non parce que j ai acheté ma voiture mais le constructeur et l’état m’oblige à rouler à l’essence!!"

Ce n’est pas le constructeur qui t’oblige. Le moteur est conçu pour ce type de carburant. Technologie et science. Pas constructeur. D’ailleurs, ton constructeur propose sans doute des moteurs diesel, donc pas essence, voire hybrides gaz naturel ou biofuel.

Ce n’est pas non plus l’État. Il existe toutes sortes de mélanges et formulations de carburants compatibles.

Et tu peux acheter ton carburant chez Shell, Migrol ou Landi.

avatar marenostrum | 

quand ça pose problème aux autres, c'est normal de s'inquiéter. c'est la force de l'Amérique ça. comme tu viens de dire, la liberté d'entreprendre. Apple empêche les autres d'entreprendre. c'est devenu trop gros, elle encaisse par milliards. c'est l'argent qui fait le pouvoir la bas.

avatar Paquito06 | 

@marenostrum

"quand ça pose problème aux autres, c'est normal de s'inquiéter. c'est la force de l'Amérique ça. comme tu viens de dire, la liberté d'entreprendre. Apple empêche les autres d'entreprendre. c'est devenu trop gros, elle encaisse par milliards. c'est l'argent qui fait le pouvoir la bas. "

Apple n’empeche rien du tout, c’est quoi ces conneries. T’as une idee, elle fonctionne, tu la developpes. Des start up, y en a a tous les coins de rue ici a SF, Apple ou pas. Au mieux, tu deviens independant, au pire, tu te fais racheter par plus gros.

avatar Freitag | 

@Paquito06

" Des start up, y en a a tous les coins de rue ici a SF, Apple ou pas. Au mieux, tu deviens independant, au pire, tu te fais racheter par plus gros."

Au pire, tu fermes et ceux qui ont misé perdent leur mise. C’est le cas le plus courant non ?

avatar oomu | 

@Freitag

on ne parle que des vainqueurs, qui souvent n'ont aucune idée de pourquoi ils sont encore vivant.

intéressons nous à touuuus ceux qui ont perdu :là est l'enseignement.

avatar Paquito06 | 

@Freitag

"" Des start up, y en a a tous les coins de rue ici a SF, Apple ou pas. Au mieux, tu deviens independant, au pire, tu te fais racheter par plus gros."

Au pire, tu fermes et ceux qui ont misé perdent leur mise. C’est le cas le plus courant non ?"

Certainement. Je m’exprimais dans le cas où tu as une idee. J’ai pas encore rencontré de mecs avec des idees sympa plier boutique (et pourtant, j’ai travaillé en VC 2 ans à SF 🧐). C’est souvent de grosses erreurs de management quand ca arrive. Tout ca pour dire que, Apple ou pas, ca n’empeche pas de faire du business fort heureusement. Apple est un peu gourmande quand tu vas vendre ton pack de gems a un joueur impatient 😄

avatar byte_order | 

@Paquito06
> Apple devrait fermer son store, on rigolerait un bon coup

Etrangement, Apple n'a pas eu l'idée de le faire, alors que cela serait la meilleure façon de démontrer qu'il est, selon vous, plus vital aux autres que pour Apple elle même.

C'est étrange.

avatar Paquito06 | 

@byte_order

"> Apple devrait fermer son store, on rigolerait un bon coup

Etrangement, Apple n'a pas eu l'idée de le faire, alors que cela serait la meilleure façon de démontrer qu'il est, selon vous, plus vital aux autres que pour Apple elle même.

C'est étrange."

Pas plus vital. Aussi important. C’est donnant donnant. Apple se gave, mais n’est pas la seule.

avatar byte_order | 

@Paquito06
> Pas plus vital. Aussi important. C’est donnant donnant
> Apple se gave, mais n’est pas la seule

Dans une situation donnant-donnant, les gains sont équilibrés de chaque côté.
Vous êtes vraiment sûr que c'est le cas ici ?!

avatar Paquito06 | 

@byte_order

"> Pas plus vital. Aussi important. C’est donnant donnant
> Apple se gave, mais n’est pas la seule

Dans une situation donnant-donnant, les gains sont équilibrés de chaque côté.
Vous êtes vraiment sûr que c'est le cas ici ?!"

Difficile a quantifier. Qui perdrait le plus si demain Apple disparaissait?

avatar Sindanárië | 

@Paquito06

"Difficile a quantifier. Qui perdrait le plus si demain Apple disparaissait?"

Personne

avatar Paquito06 | 

@Sindanárië

""Difficile a quantifier. Qui perdrait le plus si demain Apple disparaissait?"

Personne"

Si tu vis dans une cave, ok 🤓

avatar fte | 

@Paquito06

"Apple devrait fermer son store, on rigolerait un bon coup."

Ça aurait un effet immédiat et assez désastreux pour les éditeurs de logiciels pour iOS.

Mais je pense que tu mésestimes l’absence d’effet sur les clients. Ça n’aurait que des conséquences à court terme, vers un renouvellement de téléphone vers Android possiblement à très bas prix. Bref, ça ferait scandale 3 semaines et puis tout le monde oubliera.

avatar Paquito06 | 

@fte

""Apple devrait fermer son store, on rigolerait un bon coup."

Ça aurait un effet immédiat et assez désastreux pour les éditeurs de logiciels pour iOS.

Mais je pense que tu mésestimes l’absence d’effet sur les clients. Ça n’aurait que des conséquences à court terme, vers un renouvellement de téléphone vers Android possiblement à très bas prix. Bref, ça ferait scandale 3 semaines et puis tout le monde oubliera."

Quand tu vois qu’il faut des semaines ou des mois aux dev pour corriger un simple bug 😅
Tout ce qui repose uniquement sur Apple aurait besoin d’un petit temps d’adaptation en effet 😩

avatar oomu | 

@Paquito06

"J’ai hate de voir les solutions qui vont etre proposees? Car pour le moment, il y a une liberte d’entreprendre aux US comme nulle part ailleurs, mais apres 20 ans, le gouvernement qui t’a donné sa benediction te dit, “non, ce que tu as bati, ce que tu as acquis, c’est injuste au final, on va te demanteler”. I"

ben , les USA étant un pays souverain, ça se fait.

c'est pas aussi caricatural que vous le dites, mais bien sur que ça se fait.

On a quelques cas fameux, mais on aussi tous les cas de régulations plus ou moins strictes qui arrivent années après années.

Par exemple, actuellement les "robocalls", bne avant on se faisant du fric et du fric, pis u jour le sénateur du coin a fait voter que "naon, c'est mal !"

ben vla. c'est les USA. un ensemble d'état fédéralisés et souverains.

avatar Inconnu-Soldat | 

Le congrès ne confirme rien du tout. Confirme pose comme présupposé qu’Apple a trop de pouvoir sur l’AppStore. Ce présupposé est faux. La justice l’a infirmé dans son jugement dans l’affaire avec Epic. Ce titre n’est pas un titre objectif mais de parti pris. Le congrès juge ou pense ou considère mais ne confirme rien.

avatar oomu | 

@Inconnu-Soldat

La loi est la loi. Le juge applique la loi.

Mais le Sénat lui.. il peut proposer et travailler sur une modification de la loi. C'est ce qui est en germe et poussé par une partie de l'industrie.

avatar CorbeilleNews | 

Il y en a qui pensent qu’un OS fermé est un gage de sécurité, la preuve :

1. Le jailbreak trouve toujours des failles

2. Microsoft OS fermés est comme on
tous un example d’OS les plus sûrs et que si Apple n’existait plus nous migrerions tous dessus

3. Mac OS, iOS noyaux unix open source

Il en faut encore ???

Si Google n’avait pas installé tous ces traqueurs cela ferait beaucoup de tort à Apple

avatar pat3 | 

@CorbeilleNews

"Si Google n’avait pas installé tous ces traqueurs cela ferait beaucoup de tort à Apple"

Comprends pas ce que tu veux dire…

avatar Moebius13 | 

Je me fous personnellement de la commission d'Apple sur l'app store que je trouve normale et qui devrait être à leur seule discrétion.

En revanche je suis vent debout contre les restrictions qui empêchent certains services de voir le jour comme Stadia ou Xcloud de Microsoft, tout ça pour protéger le monopole de son Ample Arcade alors que ça n'a rien à voir, les jeux sont incomparables.

Idem pour youtube, toujours bridé, on se retrouve avec des devices surpuissants et toujours pas de 4k, toujours pas de picture in picture alors que je paie un abonnement premium à YouTube, mais je sais que c'est apple qui bloque.

Toutes ces règles sont sensés protégés l'utilisateur, quand c'est le cas je les plébiscite, mais certaines sont uniquement là pour protéger les services d'Apple et éviter la concurrence dans les domaine qu'ils se réservent et là je vomis ces règles.

Hier sur le téléphone Android du boulot moyen de gamme, j'ai lancé Xcloud et j'ai pu joué à Gears of war 5 dessus. Ça marche nickel et je ne vois pas le problème, il n'y a aucun paiement in app puisque l'abonnement au game pass se fait via le site de Microsoft, donc apple ne perd rien et il s'agit uniquement de streaming, une image qui transite sur le réseau.

On peut comparer ça a Twitch, une image en direct avec laquelle on peut interagir en envoyant des commentaires. Donc pourquoi le jeu en streaming est interdit si ce n'est pour Apple Arcade qui ne propose que quelques jeux sympathiques mais bien loin de ce qu'on trouve sur console (d'ailleurs en dehors du lancement, ils ne soutiennent aucun gros projet, ils occupent juste le terrain).

Je suis Apple depuis plus de 15 ans mais je commence à me lasser de ces restrictions. Je n'apprécie pas spécialement Android, mais je reconnais qu'on peut en faire plus sans être sans cesse rappelé à l'ordre et qu'on ne doit pas rendre des comptes à Apple pour des appareils payés plus de 1300€ !!!

J'espère donc que Tim Cook va se prendre une gifle monstrueuse et une injonction d'ouverture, pas forcément à d'autres stores, je n'en veux pas, je tiens à la sécurité de l'OS, mais à toutes les applications qui respecteraient les exigences de sécurité et qui, si elles ont des micro-transactions paient la commission due à Apple.

avatar reborn | 

@Moebius13

C’est google qui bloque le PiP, même sur son site mobile c’est bloqué.

avatar pat3 | 

@Moebius13

"Idem pour youtube, toujours bridé, on se retrouve avec des devices surpuissants et toujours pas de 4k, toujours pas de picture in picture alors que je paie un abonnement premium à YouTube, mais je sais que c'est apple qui bloque.

Toutes ces règles sont sensés protégés l'utilisateur, quand c'est le cas je les plébiscite, mais certaines sont uniquement là pour protéger les services d'Apple et éviter la concurrence dans les domaine qu'ils se réservent"

Si on te suit, YouTube est bridé pour protéger les intérêts d’Apple… dans le domaine de la vidéo en ligne ?

avatar oomu | 

@pat3

Google bride youtube pour justifier (vainement) son offre d'abonnement "premium" (hahhahahaha...heu pardon) de Youtube.

avatar oomu | 

@pat3

sur le support de codecs vidéos préconisés par Google, c'est une grande bataille de qui se tient la barbichette.

tout deux ont torts et nous font du tort.

avatar oomu | 

@Moebius13

oui, la commission d'Apple pour ses propres services n'est pas le vrai enjeu.

avatar VanZoo | 

Quelques lobbys ici ou là, quelques chèques et tout sera oublié... :/

avatar jsitruk | 

👏🏼👏🏼👏🏼 les choses avancent dans le bon sens. Esperons que ca continue comme ça

avatar Vicken | 

Mon boulanger a trop de pouvoir sur son pain 🥖

avatar byte_order | 

@Vicken
Euh, votre boulanger fabrique le pain qu'il vend.
Apple ne développe pas les apps vendues sur l'AppStore.

Et par ailleurs votre boulanger n'a probablement pas le pouvoir d'interdire à un autre boulanger de s'installer dans votre village et lui faire concurrence. Enfin, sauf s'il est également le maire de votre village et se sert de sa position pour bloquer l'installation d'autres boulangeries dans votre village. Si le pain devient trop cher ou plus à votre gout, vous trouverez encore plus cher de devoir déménager dans un autre village pour avoir le droit de choisir votre boulangerie.

avatar pagaupa | 

Ça sent le sapin!

avatar CorbeilleNews | 

@pagaupa

Y’a même les clous qui sont déjà prêts

avatar Sindanárië | 

@pagaupa

On envoie une couronne ?

avatar oomu | 

@pagaupa

impossible

Apple est morte en 1982 après l'échec (relatif) du Lisa.

A moins que ça soit en 85 départ du fondateur

A moins que ça soit en 1995, sortie de Windows heu...95, voilà

A moins que ça soit en 1999, année de la débacle où fallait vendre et rembourser les actionnaires

etc.

ça sent les vers !

avatar Nesus | 

Je trouve la conclusion bizarre. Avant l’app store une application ça valait de 30 à 100€ en moyenne. Après il est clair que partout où Apple décide de se mettre le reste des développeurs subit une discrimination. Genre l’api de Music qui a buggé sur le statut de lecture pendant des années et qui ne pouvait être contournée.

avatar oomu | 

@Nesus

"Je trouve la conclusion bizarre. Avant l’app store une application ça valait de 30 à 100€ en moyenne"

personne ne regrette le passé.

Le sujet du jour c'est le présent et l'avenir.

Apple essaie d'imposer certains prix (grille tarifaire obligatoire par exemple) et de réguler les choix de commerce des industriels (par exemple en s'opposant aux forfaits de diffusion de jeux à la Game Pass)

Shadow, une société française, arrive à se tenir sur ios, https://shadow.tech/usen/shadow-apps, au prix de restrictions et fines argumentations avec Apple. Mais Epic ou Game Store non. Apple agit en garde du Marché.

-------
L'app Musique est un bon exemple. Elle sert de cheval de troie pour me pousser dans ma gorge le service Apple Musique, tout comme App Store tente de me pousser à la GUEULE le Apple Arcade

je ne veux ni l'un ni l'autre, et je me fous si c'est dans l'intérêt d'Apple. Virez moi ces icônes.

avatar ClownWorld 🤡 | 

Merci d’avoir rectifié le titre, le congrès voudrait dire que même le sénat républicain avait conclut ça, les démocrates à la chambre des représentants c’est l’opposition

avatar DareMac | 

Enfin !

avatar ataredg | 

Ouais c’est genial

avatar Jay69 | 

N’importe quoi 🙄 je n’ai pas d’autre mots ...

avatar raf30 | 

Démantèlement !! Joie pour la concurrence et l’innovation !ce sont les actionnaires qui risquent d’être déçus...

avatar Zerwal | 

Ah elle eAh démocrate maintenant je comprends pourquoi ce résultat.

avatar oomu | 

@Zerwal

y a consensus avec les républicains sur l'existence du "problème".

Par contre la "solution"...hohoh.. non, pas de consensus.

avatar andr3 | 

Moi je voudrais pouvoir acheter des produit Carrefour chez Auchan.

Comment ce n’est pas possible ?

Ah oui ... ni l’un ni l’autre ne sont des géants du numérique.

Pourtant c’est le même débat. Si je peux obtenir une app Android sur le store iOS, pourquoi pas un produit de marque concurrente chez Auchan ?

avatar en chanson | 

@andr3

Mauvaise foi

avatar andr3 | 

@en chanson

Non, le problème est le même. D’un côté à l’échelle mondiale et de l’autre locale.

avatar KingAbas | 

Donc rien à voir... Dans ta ville si tu veux acheter produit trop cher chez Auchan, tu peux acheter le même chez Carrefour ou Leclerc. Si tu as un appareil iOS, tu n'as pas le choix. Sachant qu'iOS représente une bonne part du chiffre d'affaire des App mobiles.

avatar raf30 | 

@andr3

Je peux acheter mes Danettes ou je veux. Les Danettes ne sont pas vendus uniquement par Auchan... j’ai le choix du magasin et du produit. Bonne journée.

avatar andr3 | 

@raf30

Tu ne peux pas acheter des produits de marque Carrefour chez Auchan. Par contre tu peux y acheter tes Danettes.

Autre exemple qui démontre l’absurdité du raisonnement des États face aux géants du numérique, c’est la chaîne Aldi. Aldi ne vend que ses produits et pas d’autres marques. Est ce que le régulateur interdit à Aldi de procéder de la sorte ? Non.

Il faut laisser le citoyen libre de ses choix et réfléchir à ses actions ... mais ça c’est un autre débat.

avatar raf30 | 

@andr3

Tu peux choisir différents stores pour choisir différents produits...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR