Tim Cook : les vidéos enregistrées par les smartphones changent le monde

Mickaël Bazoge |

Tim Cook n'attend pas le keynote de la WWDC programmé lundi pour s'exprimer. Dans une interview pour CBS News qui sera diffusée au complet ce dimanche, le patron d'Apple revient sur les sujets du moment… mais pas nécessairement sur ce qui agite la communauté des développeurs actuellement ! Dommage, mais CBS ne partage ce soir que des extraits.

Le CEO d'Apple se réjouit des décisions récentes de la Cour suprême américaine, en particulier celle qui rend illégales les discriminations en entreprises en raison de l'orientation sexuelle des employés. « J'applaudis les juges ["justices"] qui ont voté ça. Vous savez, pour moi l'Amérique c'est un voyage vers l'égalité. Et c'est une brique supplémentaire, une brique très importante ».

Cette décision n'a certainement pas été accueillie de la même manière à la Maison Blanche, où Tim Cook a ses entrées. Malgré leurs différences, le patron d'Apple et Donald Trump ont trouvé des terrains d'entente sur toutes sortes de dossiers. Et le CEO évoque aussi avec le président américain les sujets d'ordre sociaux. Ils sont particulièrement importants actuellement, notamment les protestations contre le racisme — Apple s'y est d'ailleurs engagée à hauteur de 100 millions d'euros.

Ces manifestations ont débuté après la mort de George Floyd sous le genou d'un policier, dont la vidéo captée par un smartphone a été vue des millions de fois. Tim Cook indique que quelques uns des plus profonds changements sociaux de ces dernières années ont pu éclore grâce aux caméras de smartphones. Celle de George Floyd va « changer le monde de manière fondamentale ».

Les enregistrements vidéo se sont démocratisés : « Incontestablement, vous pouvez regarder ces vidéos et vous sentir comme si vous y étiez. Il devient beaucoup plus difficile de se convaincre que les choses ne sont pas produites, ou qu'elles se sont produites d'une manière différente ».

Tags
avatar MacGruber | 

Touchy comme sujet... touchy...

En tout cas, lui a tout à y gagner.
Nous par contre euh....

avatar fte | 

@MacGruber

"Nous par contre euh...."

Documenter les événements quotidiens... nous avons tous à y gagner à moyen terme.

Je dois hélas changer de voiture. La nouvelle aura des dashcams. Ce n’est pas recevable par la police pour incriminer quelqu’un, filmé sans consentement ni avertissement sur le domaine public... mais c’est recevable pour prouver son innocence, et c’est très apprécié des companies d’assurance, et c’est recevable sur le domaine privé.

Un collègue a eu une amende pour avoir grillé un stop (à 5 km/h). Un stop sans aucune visibilité au stop, il faut avancer un peu pour voir. Il a donc filmé ce stop pendant une heure... on y voit nombre de voitures griller le stop doucement... dont deux voitures de police. L’amende a été annulée et le stop transformé en ceder le passage quelques semaines après que la vidéo a été reçue par le conseil municipal.

Broutilles en comparaison de documents montrant des violences policières. Les gouvernements doivent craindre le peuple pour qu’une société démocratique soit saine. Ils doivent craindre la constitution. L’exemple de loi française qui vient d’être démontée par la constitution est excellent. Filmer nos gouvernements et polices est une excellente chose. Qu’ils craignent la constitution et nos smartphones. C’est sain.

avatar Ali Ibn Bachir Le Gros | 

@fte

Le danger avec les vidéos c'est qu'elles peuvent monter ce que celui qui filme a envie de monter. Coupée au bon moment, une vidéo peut dire des choses très différentes.

Ce n'est pas du tout la panacée et on doit garder son esprit critique. Ce qui devient une denrée rare...

avatar fte | 

@Ali Ibn Bachir Le Gros

"Le danger avec les vidéos c'est qu'elles peuvent monter ce que celui qui filme a envie de monter."

Bien entendu. Comme tout document, qu’il soit en vidéo, audio, texte, graphique, témoignage...

avatar Bigdidou | 

@fte

“Bien entendu. Comme tout document, qu’il soit en vidéo, audio, texte, graphique, témoignage...”

Sauf qu’on a tendance à accorder bien plus de crédit immédiat à une vidéo qu’à d’autres formes de témoignage. On, c’est “les gens”, moi quand je fais pas gaffe et que je me laisse entraîner, tout le monde, avec parfois des réactions de lynchage délirantes.

avatar fte | 

@Bigdidou

"Sauf qu’on a tendance à accorder bien plus de crédit immédiat à une vidéo qu’à d’autres formes de témoignage."

Et bien, quelle magnifique occasion et quelle magnifique époque pour s’éduquer à ce "nouveau" média et l’inclure dans notre réflexion critique.

La stupidité ne devrait pa être une excuse pour ne pas faire des choses.

avatar Bigdidou | 

@fte

“Et bien, quelle magnifique occasion et quelle magnifique époque pour s’éduquer à ce "nouveau" média et l’inclure dans notre réflexion critique.

La stupidité ne devrait pa être une excuse pour ne pas faire des choses.”

Allons, la stupidité est loin d’être le ressort principal de la manipulation de nos esprits par les images et des phénomènes de foules que ça entraîne.
Ca n’est pas ton genre d’avoir une vision et une jugement aussi simpliste des choses ;)
Quant à une éducation efficace qui change fondamentalement les rapports et les réactions à l’image, elle est à la portée d’une minorité.

avatar fte | 

@Bigdidou

"Ca n’est pas ton genre d’avoir une vision et une jugement aussi simpliste des choses ;)"

D’accord.

Les livres étaient, à une époque obscure, subversifs et tenus hors de portée des gens. Avant cela, l’écriture avait pratiquement disparu d’Europe à cause de l’Eglise.

Lorsque les premiers pamphlets imprimés ont été largement distribués, ils ont été diabolisé et qualifiés de la même manière que la vidéo aujourd’hui.

Oh l’Eglise et son monceau de conneries et d’atrocités... (et des choses bien également, localement, naturellement...) bref.

Puis la radio. Le cinéma. Puis la télévision. L’internet, alors encore Internet avec un grand i. Le jeu de rôle. Les jeux vidéos...

La photo n’a bien entendu pas échappé à ces qualifications. Elle l’est encore bien souvent...

Ce sont les mêmes sempiternelles rengaines et diabolisations. La photographie a changé le monde. L’imprimerie de Gutenberg a changé le monde. Avoir un smartphone toujours à portée capable de photographier, de filmer, et de diffuser en temps réel, en est train doucement de changer le monde.

Les livres ne sont pas accessibles à tous. Ni compréhensibles de tous, y compris dans nos pays favorisés. Un graphique peut présenter des chiffres corrects mais manipulés, et tout le monde ne sais pas lire et critiquer un graphique. Certain parti politique d’un certain pays a été condamné pour tentative de tromperie à caractère raciste à cause d’un graphique très très merdeux. La photo ou la vidéo n’échappent pas aux manipulations ou mauvaises interprétations.

Jamais la totalité de la population n’aura accès, éducation, esprit critique et bon jugement, que ce soit pour les livres, internet, la photo ou la vidéo, et tout le reste.

Et alors ? Notre monde est changé par notre technologie. Depuis des millions d’années.

avatar Bigdidou | 

@Ali Ibn Bachir Le Gros

“Coupée au bon moment, une vidéo peut dire des choses très différentes.”

C’est assez mon avis.
C’est une médaille à deux face, il ne faut pas non plus que l’exécutif soit pris en otage par des buzz qui au fond n’ont rien n’à voir avec lui ou par des événements filmé dont on ne connaît ni le début ni la fin.

Et puis un gouvernement ne doit pas avoir peur de son peuple, ça me parait une idée étrange. Il doit le respecter.

avatar byte_order | 

ouais, mais normalement une enquête de justice se fonde sur une faisceau de preuves, et lors du jugement est censée accorder le bénéfice du doute. Si, par exemple, dans une affaire la seule preuve à charge est une vidéo, cela me semble insuffisant.

Après, avec la multiplication des caméras embarquées à portée de tous le monde, y'a de moins en moins qu'une seule vidéo dispo.

Comme on a pu le voir avec l'affaire George Floyd. Beaucoup de vidéos, et toutes corroboraient de manière parfaitement cohérente un certain nombre de faits identiques.

1 video d'un événement peut tromper 1000 personnes.
Mais 1000 vidéos du même événement tromperont difficilement même juste 1 personne.

avatar headoverheel | 

@byte_order

Le problème est l’impact sur l’opinion publique. Les vidéos sont des vecteurs d’émotion forts. Celle de Georges Floyd qui se passe aux USA a entraîné dans notre pays un mouvement contre les violences policières. Un article de journal n’a pas cette capacité. Pour rester dans l’actualité, l’histoire de Moha la squale pourrait contrebalancer cette idée mais ses exploits filmés en moto narguant la police, ses insultes proférées contre les forces de l’ordre n’ont pas le même impact. Il manque la charge émotionnelle.

avatar fte | 

@headoverheel

"Un article de journal n’a pas cette capacité."

Pourquoi ?

C’est la vraie question.

Est-ce parce que les vidéos sont aujourd’hui beaucoup plus rapides à diffuser, à visionner, et ont beaucoup plus la capacité à devenir virales ? Au moins en partie...

La charge émotionnelle portée n’est qu’un facteur, probablement pas le principal.

avatar Bigdidou | 

@fte

“L’exemple de loi française qui vient d’être démontée par la constitution est excellent”

C’est assez régulier.

avatar seraphinmi | 

Ce serait vraiment bien qu’Apple mette sa puissance financière et sa technologie pour nous proposer une fonction qui identifie les vidéos deep fake....c’est une sacrée menace pour nos sociétés ces trucages plus vrais que nature...

avatar Paquito06 | 

@seraphinmi

"Ce serait vraiment bien qu’Apple mette sa puissance financière et sa technologie pour nous proposer une fonction qui identifie les vidéos deep fake....c’est une sacrée menace pour nos sociétés ces trucages plus vrais que nature..."

Facebook y travaille, par exemple. Une poignee de software engineers qui se sert de l’IA (y a pas le choix vu le volume) afin de flagguer les videos au contenu douteux/manipulé/faux. Le probleme est que lorsqu’ils sortent ce type de fonction en moins de 24h tu auras un workaround qq part sur la planete, y a 8Mrds d’humains en face de cette equipe 😓

avatar Paquito06 | 

@seraphinmi

"Ce serait vraiment bien qu’Apple mette sa puissance financière et sa technologie pour nous proposer une fonction qui identifie les vidéos deep fake....c’est une sacrée menace pour nos sociétés ces trucages plus vrais que nature..."

Facebook y travaille, par exemple. Une poignee de software engineers qui se sert de l’IA (y a pas le choix vu le volume) afin de flagguer les videos au contenu douteux/manipulé/faux. Le probleme est que lorsqu’ils sortent ce type de fonction en moins de 24h tu auras un workaround qq part sur la planete, y a 8Mrds d’humains en face de cette equipe 😓

avatar man0 | 

@seraphinmi

Pour les photos il existe un logiciel qui s’appelle « tungstène » qui permet de savoir lesquelles ont été retouchées... c’est Roger Cozien, ingénieur et docteur en informatique, qui l’avait mis au point... il est donc tout à fait possible d’imaginer un logiciel qui identifie les vidéos retouchées !!!

_Malheureusement il n’existe pas de version publique de tungstène... ; le logiciel n'est proposé qu'à des grandes infrastructures comme les ministères..._

avatar EGSHK | 

Mouais, Apple champion des libertés dans les discours, mais soumis au CCP quand celui-ci exige le retrait d’applications qui lui déplaisent...
Quand le CCP menace Apple s’il ne se soumet pas, Apple ferait mieux de menacer le CCP de se retirer du marché chinois.
Certes, Apple y perdrait des plumes, mais le marché asiatique n’est pas que chinois...
Et l’impact sur les consciences du peuple chinois, qui n’est pas, loin s’en faut, à l’image des nationalistes hystériques qui défendent becs et ongles leur gouvernement, ne serait pas anodin: posséder un produit Apple est un indicateur de réussite sociale et professionnelle qu’il est de bon ton d’exhiber.
Et comme ces chinois-là sont loin d’être stupides, qu’ils savent utiliser un VPN, ils auraient peut-être une occasion supplémentaire de regarder ce qui se passe vraiment hors de la cage dorée où le CCP, en les incitant à consommer à outrance et à se divertir/distraire d’émissions TV où on leur montre uniquement les bons côtés du pays, les empêche de trop penser à la superficialité de leurs vies...
Eric, Hong Kong

avatar spezzic | 

@EGSHK

👏👏👏👏👏👏👏 rien à ajouter !
Sauf que l’hypocrisie fait partie de la nature américaine

avatar marenostrum | 

il parle pas en tant que CEO de Apple, mais en tant que homme (citoyen américain) sur ces questions.
en Chine il prend des décisions en tant que CEO. s'il applique ses considérations, il sera viré. parce que il joue avec l'argent des autres (les actionnaires) en étant CEO.

il faut pas tout mélanger.

avatar dodomu | 

@marenostrum

Point de vue intéressant, je ne voyais pas les choses sous cet angle, ça pourrait expliquer certaines choses...
Cela dit, je pense que si c'est effectivement le cas, sa position personnelle doit parfois arranger Apple et d'autres fois non, la différence entre les deux, si existante, me paraît bien floue...

avatar byte_order | 

@marenostrum
> il parle pas en tant que CEO de Apple, mais en tant que homme (citoyen américain)
> sur ces questions.

Ouais, mais CBS News l'invite en tant que CEO d'Apple et les spectateurs qui ont regardé l'interview le voit très probablement également de cette façon.

Si Tim Cook voulait s'exprimer réellement à titre personnel, y'a d'autre moyen de le faire qu'ainsi. Il peut ouvrir un compte Twitter @TimCookPersonnalOpinions, un blog, proposer des articles dans la presse où le fait qu'il exprime *son* avis personnel et rien d'autre est clairement établi.

Ici, c'est flou. Très.
D'autant qu'on sent bien que dans ce qu'il dit, y'a du marketing.

avatar marveyhumus | 

Merci captain « tim » obvious de nous expliquer le principe d’une caméra.. non mais vraiment bientôt le mec va nous expliquer que l’eau ça mouille..

avatar dodomu | 

@marveyhumus

Et que le feu ça brûle ! 😆

avatar TonyDeLausanne | 

@dodomu

Tous les oiseaux....

Pages

CONNEXION UTILISATEUR