Il est toujours possible de commander et de se faire livrer sur Amazon France 🆕

Mickaël Bazoge |

Mise Ă  jour 19/04 — Les entrepĂŽts d'Amazon resteront fermĂ©s jusqu'au mercredi 22 avril inclus, a annoncĂ© l'entreprise.


Il est toujours possible de commander et de recevoir tous les produits annoncés comme disponibles sur Amazon, a assuré Frédéric Duval, le directeur général de la filiale française du géant du commerce en ligne. Dans un courriel envoyé aux clients français d'Amazon, le patron précise que les délais de livraison affichés sur le site sont ajustés, mais c'est en fait déjà le cas depuis le début du confinement. Les commandes sont traitées par des entrepÎts européens du groupe.

Image : Amazon.

Durant les quelques jours oĂč l'entreprise va Ă©valuer la situation sanitaire de ses six entrepĂŽts français, les salariĂ©s resteront chez eux. Amazon leur versera 100% de leur salaire, sans passer par le dispositif de chĂŽmage partiel, contrairement Ă  ce qui avait Ă©tĂ© suggĂ©rĂ© (lire : Amazon suspend l'activitĂ© de ses entrepĂŽts en France jusqu'au 21 avril). Amazon emploie plus de 10 000 personnes en France.

À l'origine, la suspension de l'activitĂ© devait durer jusqu'au 20 avril inclus. Mais « je ne peux pas confirmer aujourd'hui que [l'arrĂȘt de l'activitĂ©] durera cinq jours », a expliquĂ© FrĂ©dĂ©ric Duval devant les camĂ©ras de LCI. « Il est trop tĂŽt pour parler de rĂ©ouverture pour l'instant. Je ne suis pas en mesure de donner une date », ajoute-t-il.

Le patron d'Amazon France reste sur la ligne de défense de l'entreprise, qui regrette la décision du tribunal de Nanterre qui restreint l'activité du distributeur à la commercialisation des seuls produits dits essentiels pendant un mois. « Il y a des choses que l'on est choqué de voir, des godemichés ou des drones », a décrit à Franceinfo Emilien Williatte, délégué CGT du site de Douai. Le syndicat « estime [qu'Amazon] n'envoie pas des produits dits essentiels ».

Mais à qui revient le droit de dire que tel produit est essentiel ? Un syndicat, Amazon, la justice ? « Aujourd'hui, je ne sais pas dire si un coupe-ongles est un produit essentiel parce qu'il fait partie d'une catégorie d'hygiÚne ou si c'est un produit qu'on ne considÚre pas comme de l'hygiÚne. Je ne sais pas dire si un préservatif est un produit médical », reprend Frédéric Duval.

Cette ambiguĂŻtĂ© et l'astreinte d'un million d'euros par jour et par infraction constatĂ©e pousse Amazon Ă  « ne pas prendre de risques » et Ă  fermer les centres de distribution. Le groupe regrette l'impact de cette dĂ©cision sur « les milliers d’entreprises françaises qui vendent sur amazon.fr, nos collaborateurs et nos partenaires ». Mais cela ne changera finalement pas grand chose pour les clients.

Au moment du rĂ©fĂ©rĂ© soumis au tribunal de Nanterre, plusieurs organisations syndicales avaient demandĂ© la fermeture des entrepĂŽts pour protĂ©ger la santĂ© des salariĂ©s. Amazon a fait savoir que des mesures de distanciation sociale ont Ă©tĂ© mises en place, tout comme des nettoyages renforcĂ©s des sites, et que des produits de dĂ©sinfection sont fournis aux employĂ©s. Cela n'a pas empĂȘchĂ© plusieurs cas de contamination, dont un salariĂ© de l'entrepĂŽt de BrĂ©tigny-sur-Orge dans le coma, selon la CGT.

Les alternatives Ă  Amazon

Si Amazon France est au cƓur de la tempĂȘte et subit les foudres de la justice et des syndicats, ce n'est pas le cas pour les autres boutiques en ligne qui continuent de commercialiser toutes sortes de marchandises
 y compris des produits pas franchement essentiels : Fnac, Darty, Boulanger, Cdiscount


Mais rien ne vous empĂȘche de faire vos emplettes en ligne sur les dĂ©clinaisons europĂ©ennes d'Amazon. La version allemande de la plateforme livre une grande partie de son catalogue en France, par exemple
 En ce qui nous concerne, nous n'avons jamais rencontrĂ© de souci de livraison.

avatar ArchiArchibald | 

Ils n’ont vraiment aucune morale. Magnifique doigt d’honneur aux salariĂ©s français, ainsi qu’aux clients qui s’exposent par la mĂȘme occasion.
Tant qu’il y aura des gens pour approuver leurs pratiques...

avatar Ali Baba | 

@ArchiArchibald

PayĂ©s 100% de leur salaire pour rester chez eux Ă  ne rien faire, sans recours au chĂŽmage partiel financĂ© par l’État, et il y en a qui trouvent encore que c’est « un doigt d’honneur » aux salariĂ©s. Quand on veut noyer son chien...

avatar ArchiArchibald | 

@Ali Baba

Faut ĂȘtre aveugle (ou extrĂȘmement naĂŻf) pour ne pas comprendre le message passĂ© par Amazon France Ă  la fois aux syndicats et Ă  la justice française : « on peut se passer de vous, souvenez-vous en ».

Pendant ce temps-là, les salariés des autres pays sont toujours exposés aux risques, tout comme les clients par le nombre de contacts par colis.

On ne fait pas d’un ñne un cheval de course...

avatar nespresso92 | 

@ArchiArchibald

Tout d’abord vous oubliez Ă©trangement le fait que les salariĂ©s qui sont chez eux sont payĂ©s 100%.
De plus, la logistique interne d’Amazon et sa robotisation rĂ©duit fortement les risques de contamination contrairement Ă  un Carrefour ou Monoprix qui subit en plus les allĂ©s et venus des clients.

Et étrangement cela ne pose de problÚme à personne que Apple puisse livrer ses produits alors que ses entrepÎts en Europe sont bien moins automatisés que ceux de Amazon.

avatar ArchiArchibald | 

@nespresso92

Je ne travaille pas dans les entrepĂŽts d’Amazon, ni dans ceux de la Fnac ou d’Apple. La justice a enquĂȘtĂ©, les salariĂ©s se sont plaints. Si une autre entreprise est condamnĂ©e, tu m’écris.

Et les 100% mais t’es sĂ©rieux ? Apple paie aussi Ă  100% ses employĂ©s depuis le premier jour. IkĂ©a aussi. Y’a rien de fou.

avatar bonnepoire | 

>Je ne travaille pas dans les entrepĂŽts d’Amazon, ni dans ceux de la Fnac ou d’Apple. La justice a enquĂȘtĂ©, les salariĂ©s se sont plaints.
Heu...non! Ce sont ces crétins de syndicats qui se plaignent. Tu sais, ceux qui détruisent le tissus économique depuis plus de 30 ans...

avatar ArchiArchibald | 

@bonnepoire

Mais oui, mais oui... On est tellement mieux sans ces « crétins de syndicats » comme aux USA avec leurs travailleurs pauvres qui font la queue devant les banques alimentaires depuis le début de la crise sanitaire.

Comment les gens comme toi peuvent encore parler avec ce qu’il se passe actuellement ? Le systĂšme que tu dĂ©fends est en train de rĂ©vĂ©ler son visage, avec des gens qui ne peuvent plus se nourrir ni se soigner. Mais tu parles. Tu craches sur des cadavres en parlant ainsi. ObscĂšne.

avatar bonnepoire | 

@ ArchiArchibald

En France, les syndicats sont les bras armĂ©s de la gauche (radicale comme toi). Plus il y a des chĂŽmeurs, plus les gens dĂ©pendent du social et donc de l'Ă©tat. Ils n'ont aucun intĂ©rĂȘt Ă  ce que les gens s'Ă©mancipent et deviennent autonomes.

Oui, les syndicats tuent les entreprises. Ca ne veut pas dire que je soutiens les patrons. Mais c'est un fait!

avatar ArchiArchibald | 

@bonnepoire

Tout ce que tu dis lĂ  relĂšve de ton opinion, partagĂ©e par certains et reniĂ©e par d’autres, dont certains prix Nobel d’économie.
Je ne suis pas lĂ  pour faire de l’idĂ©ologie.

En revanche, les syndicats que tu dĂ©cris sont dans toutes les entreprises, tu ne diras pas le contraire. Comment se fait-il alors que Amazon, internationalement reconnue pour ĂȘtre une entreprise sans scrupule sur les conditions de travail, soit la seule « victime » des « mĂ©chants syndicats » ?

avatar bonnepoire | 

Comment se fait-il alors que Amazon, internationalement reconnue pour ĂȘtre une entreprise sans scrupule sur les conditions de travail, soit la seule « victime » des « mĂ©chants syndicats » ?
C'est bien ça qui me gĂȘne. Pour l'exemple on attaque un acteur au lieu d'impacter tout un secteur.
Je suis pour l'équité. Les politiques sont lùches et inertes.

avatar nespresso92 | 

@ArchiArchibald

Ce n’est pas les seuls “la CGT appelle Ă  l’arrĂȘt des activitĂ©s des livreurs de plateformes numĂ©riques et Ă  une compensation salariale intĂ©grale. Deux actions collectives ont Ă©tĂ© organisĂ©es les 27 mars et 3 avril.”

https://tuac.org/news/crise-du-covid-19-cartographie-des-reponses-syndic...

avatar Highmac | 

Tu as bien raison !
Si il n'y avait pas les syndicats, tu aurais 7 jours de congĂ©s payĂ©s par an. Aucunes protections sociales. Semaines de 48 heures ou plus. Paye de 1000 € par mois, avec Bac +3. Etc.
Tu es vraiment lamentable et destructif dans tous tes commentaires et sur tous les sujets.
Ne change pas de pseudo, ont te reconnaitra quand mĂȘme !

avatar nespresso92 | 

@ArchiArchibald

Il y a des syndicats aux USA, on les appelle “Union” et contrairement aux syndicats français ils sont bien plus puissants et reprĂ©sentent plus de la majoritĂ© des salariĂ©s en entreprises. Mais comme les allemands ils nĂ©gocient avant de faire grĂšve mais pas aprĂšs comme les français, ce qui Ă©vite la casse dans les entreprises.

De plus, contrairement Ă  la France les amĂ©ricains aident les amĂ©ricains. Les familles dĂ©munies sont en effet aidĂ©es par des banques alimentaires, Ă  ce que je sache ce n’est pas le cas en France, oĂč celles ci sont tout simplement abandonnĂ©s et ignorĂ©es.

ArrĂȘter donc de cracher sur les USA et regardez plutĂŽt chez vous. Vous ĂȘtes dans un pays en faillite ou le chĂŽmage atteint des records et oĂč le montant de l’endettement reprĂ©sente plus de 35K€ par personne. Bon courage pour sortir de la crise oĂč vous ĂȘtes enterrĂ© depuis des annĂ©es.

avatar bonnepoire | 

@ nespresso92
De plus, les syndicats allemands sont partie prenante et engagĂ©s au sein de l'entreprise. Ils ont intĂ©rĂȘt Ă  ce que l'entreprise prospĂšre.

avatar bibi81 | 

Mais comme les allemands ils négocient avant de faire grÚve mais pas aprÚs comme les français, ce qui évite la casse dans les entreprises.

D'ailleurs quand les américains font grÚve ils ne font pas semblant, ça peut durer des mois...

avatar Lemon19 | 

@ArchiArchibald

Tu peux t’inscrire Ă  la CGT. C’est exactement le genre de discours demago qu’ils aiment balancer Ă  la figure de ceux qui essayent de sauver leur boĂźte et leurs salariĂ©s

avatar Highmac | 

OĂč bien Ă  la CFDT: ils ont la signature facile !

avatar max351 | 

@bonnepoire

"Ce sont ces crétins de syndicats qui se plaignent. Tu sais, ceux qui détruisent le tissus économique depuis plus de 30 ans..."

Non mais ce qu'il ne faut pas entendre...

avatar bonnepoire | 

@ max351
En l'occurence, tu me lis, tu ne m'entends pas. Dieu t'en préserve...

avatar nespresso92 | 

@max351

Et pourtant on pourrait Ă©voquer les cas de GoodYear, SeaFrance.. Les syndicats français ne cherchent pas de compromis sur l’emploi, les salaires et les conditions de travail ; ils veulent remettre en cause les principes du capitalisme.

avatar pagaupa | 

@nespresso92

Ils en ont surtout marre de se faire mettre à sec oui! Goodyear! L’excellence en tant que beau faux cul!

avatar nespresso92 | 

Doublon

avatar nespresso92 | 

@ArchiArchibald

Il faudrait se document avant de dire n’importe quoi. La justice n’a pas enquĂȘtĂ©. Cela relĂšve d’une plainte syndicats auprĂšs de la DTT dont le dossier a Ă©tĂ© ensuite dĂ©posĂ© devant le tribunal de Nanterre.

Il est prévu ensuite un audit par un externe pour analyser les mesures prises par Amazon France

avatar fondoeil | 

@ArchiArchibald

Il n’y a aucune enquĂȘte pour ce type de jugement en rĂ©fĂ©rĂ©...Faut vraiment arrĂȘtĂ© de dire n’importe quoi !

avatar hyrok | 

@fondoeil

Archibald se croit au pĂ©nal....il n’y a aucune instruction : le juge statue sur la base des conclusions des parties....et le juge est souverain...
En rĂ©fĂ©rĂ© ils ne dĂ©battent pas du fonds de l’affaire en plus...
Avec le « mur des cons » on peut ĂȘtre dubitatif sur la qualitĂ© de la justice dans ce pays. De grands avocats se battent pour rĂ©former la formation des juges trĂšs attachĂ©s Ă  la « gĂŽche »

Pages

CONNEXION UTILISATEUR