Amazon suspend l'activité de ses entrepôts en France jusqu'au 21 avril

Mickaël Bazoge |

Forcé sur injonction de la justice à ne plus distribuer que les marchandises essentielles (produits alimentaires, d'hygiène et de santé), Amazon a finalement décidé de fermer purement et simplement ses entrepôts jusqu'au 21 avril. Pendant cinq jours, le géant du commerce en ligne va donc suspendre une bonne partie de ses activités en France, le temps d'évaluer les risques sanitaires dans ses installations.

Image : Amazon.

Dans une communication interne interceptée par Capital, Amazon se dit « contraint de suspendre toute activité de production dans l'ensemble de ses centres de distribution pour mener à bien l'évaluation des risques inhérents à l'épidémie de COVID-19 et prendre les mesures nécessaires pour assurer la santé et la sécurité de ses salariés à compter du jeudi 16 avril après la fin de poste de l'équipe du matin, au plus tard, et pour une durée initiale de 5 jours, soit jusqu'au lundi 20 avril inclus ».

Le délai de suspension de l'activité étant reconductible, Amazon se garde la possibilité de prolonger la suspension de ses activités. Pour ce qui concerne les salariés qui ne pourront pas travailler pendant la période d'évaluation sanitaire, l'entreprise envisage de demander à bénéficier du dispositif de chômage partiel : autrement dit, c'est l'État qui remboursera à hauteur de 70% les rémunérations versées aux employés.

Hier, le tribunal de Nanterre a exigé d'Amazon de restreindre pendant un mois ses ventes et ses livraisons aux produits essentiels, avec à la clé une astreinte d'un million d'euros par jour de retard dans l'application de cette décision. Pendant ce temps, Amazon devait réaliser une évaluation des risques liés à l'épidémie de coronavirus dans ses six entrepôts français.

Dans un communiqué publié ce matin, et reprenant des tweets remontant à hier soir, Amazon décrit les mesures prises pour protéger ses salariés : « Celles-ci comprennent notamment des contrôles de température, la distribution de masques et une distanciation sociale renforcée et ont reçu l’approbation d’experts de santé et de sécurité qui ont visité plusieurs de nos sites ».

Amazon étudie toujours les conséquences de la décision du tribunal de Nanterre et se garde la possibilité de faire appel. Pour les clients, cette suspension des activités devrait rallonger les dates de livraison pour les commandes passées durant la période d'arrêt (l'arrêt des entrepôts sera effectif dans la matinée du 16 avril, une fois les commandes honorées). Les vendeurs tiers qui stockent et expédient des produits par leurs propres moyens ne devraient pas être affectés.

Tags
avatar ya2nick | 

@florian1003

Alléluia !

avatar Ios_What a joke | 

Commande passée samedi. J’espère que mon colis sera expédié avant demain😂.

Sinon tant pis je patienterai.

avatar bugman23 | 

Putain ma commande en cours.....pffff

avatar itwxsme | 

Mais par contre que la Fnac et co continuent de vendre de tout et pas que des produits de première nécessité y’a aucun soucis 🤷‍♂️

avatar Mac13 | 

@itwxsme

Fnac n'a pas autant de domaines qu'amazir. Mais bon... si c'est pour vendre des outils de télétravail en France c'est un peu toléré...

avatar bibi81 | 

Mais par contre que la Fnac et co continuent de vendre de tout et pas que des produits de première nécessité y’a aucun soucis 🤷‍♂️

Ben non aucun soucis. Les sociétés doivent assurer la sécurité des employés. Ça n'a aucun rapport avec que les sociétés vendent !!!

avatar itwxsme | 

@bibi81

Je pense que dans les entrepôts que ça doit Amazon Fnac ou alibaba c’est la même situation ça reste des entrepôts

avatar bibi81 | 

Ben non justement. Chaque société gère ses entrepôts et employés comme elle le veut. Les entrepôts d'Amazon sont en partie robotisés, je doute que ce soit le cas chez la Fnac par exemple.

avatar klouk1 | 

@bibi81

Bien sur que les entrepôts de la Fnac sont aussi robotisés que ceux d’Amazon. Comme tous les grands entrepôts récents

avatar itwxsme | 

@bibi81

Que ça soit*

avatar ckermo80Dqy | 

@itwxsme

« Que ce soit » est correct, bien sûr...

avatar oomu | 

@itwxsme

c'est pas en lien avec ce qu'elles vendent mais leurs conditions de travail.

Et non, toutes les entreprises (et les entrepôts) ne se ressemblent pas. Elles peuvent avoir des pratiques différentes, des négociations différentes, des conditions de travail différentes. On apprend cette réalité par l'expérience professionnelle.

Donc si la FNAC "et co" (c'est qui Co? Le Reste de L'Univers ?) ont d'autres contraintes ou manquements, elles ne sont pas concernées.

Aux représentants des personnels, direction et justice de se démerder.

avatar Tao | 

> Pour ce qui concerne les salariés qui ne pourront pas travailler pendant la période d'évaluation sanitaire, l'entreprise envisage de demander à bénéficier du dispositif de chômage partiel : autrement dit, c'est l'État qui remboursera à hauteur de 70% les rémunérations versées aux employés.

Donc ATAC et les autres qui voulaient faire chier une entreprise américaine se retrouvent à faire payer l’état 🥴 des génies

avatar Bigdidou | 

@Tao

‘Donc ATAC et les autres qui voulaient faire chier une entreprise américaine se retrouvent à faire payer l’état 🥴 des génies’

Quel rapport ?

avatar raoolito | 

@Bigdidou

ben là c'est malheureusement une description factuelle de ce qui se passe.
Meme si bon, soyons honnet,e ca ne changera pas grand chose à la note globale de la pandemie...

avatar Tao | 

@Bigdidou

C’est assez évident. 🤦‍♀️

Ils voulaient faire baisser le CA d’Amazon mais là contrepartie c’est que c’est l’état qui va devoir payer pour le salaire qu’Amazon payait au salariés

avatar Adodane | 

@Tao

Ils voulaient protéger les employés et faire respecter la loi française, qu’est ce que tu n’as pas compris ?

avatar Tao | 

@Adodane

Et qu’est-ce que tu n’as pas compris dans mon commentaire qui t’a fait répondre ça ? Visiblement tout

avatar Adodane | 

@Tao

J’ai compris que ça te révoltait qu’une entreprise étrangère puisse être condamnée pour ne pas respecter la loi française.

avatar Sindanárië | 

🤣😂 l’autre qui interprète une version d’après ce qui n’a pas été dit ! Faut le faire 😂🤣

avatar oomu | 

@Tao

une entreprise ne respecte pas la loi française, des français la mettent devant la justice, la justice française tranche en suivant la loi française.

Point barre.

La loi Française. point.

avatar ech1965 | 

Amazon france devrait quand même continuer à livrer les clients belges ? ils ne paient pas d'impôts en France donc il ne devraient pas être impactés par les décisions de la justice française...

Heureusement il y a Amazon DE !

;-)

avatar bibi81 | 

Amazon france devrait quand même continuer à livrer les clients belges ?

Amazon peut continuer à livrer tout le monde (y compris les français) pourvu que cela ne sorte pas des entrepôts français.

avatar youbzh | 

@Tao
Oh non, mon dieu, c'est terrible, l'état va devoir payer pour maintenir les salaires d'une entreprise qui a du arrêter son activité, n'étant pas capable d'assurer la sécurité de ses employés.
Ça aurait été tellement mieux qu'ils continuent, pour que les esclaves modernes qui y travaillent puisse continuer d'envoyer ces colis tellement nécessaires, et puis tant pis si ils chopent le virus hein, c'est pas grave ?

avatar Tao | 

@youbzh

Bah oui c’est terrible. C’est à Amazon de payer pour la sécurité de ses employés, pas à l’état. Je vois pas comment tu ne peux pas le comprendre.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR