Taxe GAFA : la riposte des États-Unis contre la France sera connue lundi prochain

Mickaël Bazoge |

C'est lundi prochain que la France saura à quelle sauce au vin le grand méchant Trump la mangera. Le président américain et son administration n'ont pas été particulièrement ravis du vote de la taxe GAFA, qui ponctionne 3% du chiffre d'affaires de certaines activités numériques des multinationales. L'USTR (United States Trade Representative), qui gère les questions du commerce, avait lancé une enquête sur cette initiative française dont les principaux visés sont américains.

Le président américain ne boit pas d'alcool, mais plusieurs vins portent son nom. Image Trump Winery.

Dans son style peu diplomatique habituel, Donald Trump avait menacé la France de représailles commerciales, en particulier sur les importations de vins1. C'est donc en début de semaine prochaine que l'USTR fera connaitre ses recommandations suite aux conclusions de l'enquête. Va-t-on vers de nouvelles taxes douanières sur des produits français ?

Cela reste à voir. Car Paris et Washington ont semble-t-il réussi à aplanir leurs différends fin août, à l'occasion du G7 de Biarritz (lire : Taxe GAFA : les États-Unis et la France proches d'un accord). Un accord global sur la fiscalité des entreprises, actuellement discuté au sein de l'OCDE, pourrait se décider dans quelques mois. La France a déjà fait savoir que sa taxe s'effacera dès que le nouveau dispositif international sera mis en place.

L'idée française fait en tout cas son chemin. Le Canada tourne autour d'une taxe sensiblement identique, et d'autres pays européens réfléchissent à une contribution qui s'en inspire.


  1. Depuis mi-octobre, les importations américaines de vins français sont d'ores et déjà taxées en raison d'une décision de l'Organisation mondiale du commerce qui s'est rangée du côté des États-Unis dans le dossier complexe des aides accordées à Airbus.  ↩

avatar oomu | 

Borf...

ça sera pas la première ni la dernière "représailles" des USA.. pfiulalala...

Tant qu'on nous punit pas de marvelade hein.

avatar Bigdidou | 

@oomu

"Borf..."

Mais, si, mais si, on a super peur.

On risque quand même de se retrouver avec une pollution majeure de beaujolpif qu'on n'aura pas pu envoyer loin.
Les nappes phréatiques vont prendre le goût de banane, c'est sérieux.

avatar marc_os | 

@Bigdidou

Entre le beaujolais et le gros rouge qui tache bordelais, mon choix est fait.

avatar zoubi2 | 

@marc_os

"Entre le beaujolais et le gros rouge qui tache bordelais, mon choix est fait"

... À condition de ne pas confondre "Beaujolais" et "Beaujolais nouveau"...

avatar Khrys | 

Ahhh, Trump...! Avec un peu de chance, cet abruti ne sera plus qu'un mauvais souvenir dans quelques semaines!🤞🏻

avatar iPop | 

@Khrys

On lance les paris qu’il revienne

avatar Khrys | 

@iPop

C'est-à-dire? En cas d’impeachment? Une réélection ensuite? C'est impossible! Si le Sénat vote la culpabilité de Trump, il ne pourra plus occuper de poste officiel.

avatar Depret Lucas | 

@Khrys

Il a fait son propre gouvernement,... les gens tiennent à lui... tu penses vraiment qu’il ne sera plus là ? La bonne blague

avatar Khrys | 

@Depret Lucas

"les gens tiennent à lui..."
Tu fais référence aux 36 pour cent des Américains qui approuvent la façon dont Trump exerce les fonctions de président? On est loin d'une majorité! "Les gens tiennent à lui..." La bonne blague...

avatar Depret Lucas | 

@Khrys

Tu oublies qu’il a élu des personnes qu’ils connaissaient à la chambre suprême,...

avatar Khrys | 

@Depret Lucas

Oui, et?
L'éventuel procès sera supervisé par le président de la Cour suprême qui a été nommé en 2005 par George W. Bush et non Trump.

Ce n'est pas lui qui va décider ou non de la culpabilité de Trump, ce sont les deux tiers du Sénat. Et même si les Républicains sont majoritaires au Sénat, compte tenu des ennemis de Trump à l'intérieur de son propre parti, ça ne le sauvera pas forcément.

avatar Depret Lucas | 

On verra bien ;)

avatar Dv@be | 

@Khrys

Je passe pas mal de temps aux us pour mon job.
Les américains tiennent à lui car il y a là bas le “plein emploi” (3% de chômage)

avatar Khrys | 

@Dv@be

"Les américains tiennent à lui [...]"
Un peu plus du tiers. Donc pas la majorité.
Et pour y aller fréquemment (je vis au Canada), on entend pas mal de mécontentement par rapport à sa politique.

"[...] car il y a là bas le “plein emploi” (3% de chômage)"
Ça n'est pas le résultat de la politique de Trump. Avant son départ, le taux de chômage sous la présidence Obama était à 4.1% contre 3.6% aujourd'hui, sous la présidence de Trump. C'est facile pour lui de s'attribuer le mérite du travail réalisé par ses prédécesseurs.

avatar ClownWorld 🤡 | 

Le sénat est républicain arrêtes de rêver

avatar Khrys | 

@ClownWorld 🤡

Et? Même s'il y 52 sénateurs républicains contre 46 sénateurs démocrates, certains sont déjà sortis du rang (Jeff Flake et Bob Corker, par exemple) pour dénoncer la politique de Trump. Difficile de croire que ce sont les 2 seuls sénateurs républicains à ne pas soutenir inconditionnellement Trump.
On se demande qui rêve au final...

avatar simK | 

Aucune chance d'avoir un impeachment avec le Sénat à majorité Républicaine.
Et les démocrates n'ont personne à lui opposer... Et si c'est pour se retrouver avec Bloomberg comme candidat démocrate, ça changera rien.

Il y a un Trump bashing en EU qui est assez effarant quand même... à la hauteur de celui mené contre les Russes tout au long de l'année.

Comme si Obama avait apporté quelque chose... Un va-t-en guerre prix Nobel de la paix génial.

avatar Bigdidou | 

@simK

"Il y a un Trump bashing en EU qui est assez effarant quand même... à la hauteur de celui mené contre les Russes tout au long de l'année."

Quand je lis des trucs comme ça, je me demande toujours si le cerveau des gens qui les écrivent est réellement à l'envers ou si c'est juste fonctionnel.
En tout cas, c'est étrange.
Mais bon, la courbe de Gauss, tout ça, faut des variants statistiques.

avatar simK | 

La majorité des gens font du Trump bashing sans même savoir pourquoi... Ils transposent la politique américaine à leur vision du monde alors que tout est tellement différent là-bas.

Les médias européens sont majoritairement anti-trump... car ils sont de gauche. Alors que les démocrates sont autant à gauche que la droite européenne.

C'est sans doute le côté fantasque du personnage qui dérange, plus que sa politique au final.
Car moi c'est surtout ça que j'analyse, et pas sa coupe de cheveux ou ses tweets délirants.

avatar Khrys | 

@simK

Pas certain! Trump n'a pas que des amis dans son propre camp. En assumant qu'une bonne majorité des membres de la Chambre des représentants et l'ensemble des sénateurs démocrates votent en faveur de la destitution de Trump, il ne faudrait qu'une petite vingtaine de sénateurs du camp des républicains pour le démettre de ses fonctions. Même si ça reste dans la théorie peu probable pour le moment, c'est toujours un scénario envisageable, surtout si Trump continue à perdre une partie de l’électorat républicain. Là, les membres de son parti au Congrès prêts à le défendre se feront de plus en plus rares.

Selon un sondage récent réalisé par Ipsos/ABC News, 70% des Américains jugent que les actions de Trump sont inappropriées. Seuls 25% pensent qu’il n’a rien fait de mal. On saura vite identifier de quel côté sont les "rednecks".

avatar simK | 

Si Trump arrivent jusqu'aux élections, il y a quand même pas mal de chances qu'il soit réélu.
C'est pas la vision démocrate des grandes villes côtières aux US évidemment, mais ils oublient tout le reste de la population qui votent aussi! Clinton les a pris de haut, elle l'a payé cher.
Et si c'est Bloomberg qui se positionne face à Trump, on va assister à la campagne présidentielle la plus débile et délirante de toute l'histoire, avec deux candidats autofinancés qui n'auront de compte à rendre à personne.

avatar frankm | 

« Le président américain ne boit pas d'alcool, mais plusieurs vins portent son nom. Image Trump Winery. »
Je comprends maintenant

avatar raoolito | 

TAXONS LES VINS TRUMP   :D !

avatar roccoyop | 

@raoolito

Je ne sais même pas si cette daube s’exporte.

avatar jcp25 | 

En n'oubliant pas que ce sont les consommateurs français qui payent la taxe GAFA même si elle s'applique à des transactions b2b (pas d'alternative) alors que le vin francais (sauf le très haut de gamme) peut être remplacé par du vin d'autres pays et donc ce seront les viticulteurs français qui.... Et cela se terminera comme d'habitude par une n-ieme taxe pour "aider" les viticulteurs ! Etc

Pages

CONNEXION UTILISATEUR