Tesla a gagné de l'argent au troisième trimestre 2018

Nicolas Furno |

Tesla a publié ses résultats trimestriels et le constructeur automobile spécialisé dans l’électrique a réalisé un troisième trimestre 2018 bénéficiaire. En soi, c’est déjà un exploit, puisque l’entreprise a accumulé les pertes depuis sa création et ce n’est que la troisième fois de sa courte histoire qu’elle affiche un bénéfice. Et c’est aussi un bénéfice record, avec 312 millions de dollars, pour un chiffre d'affaires de 6,8 milliards de dollars, un autre record.

Graphique The Verge

Un record sur trois occurrences, ça n’est pas très impressionnant, mais les prévisions des analystes étaient bien inférieures. Ce beau succès est presque exclusivement lié à celui de la Model 3, qui n’est toujours disponible qu’en Amérique du Nord. Mais le constructeur a réussi à en livrer 56 056 exemplaires sur le trimestre, un record là encore. L’air de rien, ce véhicule est l’un des plus vendus aux États-Unis en volume, et c’est celui qui rapporte le plus, et de loin, en revenus. Tesla a réussi à augmenter la rentabilité de ce modèle, au-delà de ses propres pronostics d’ailleurs, puisque la firme affiche une marge de 20 % au troisième trimestre ; à comparer aux 5 % du deuxième trimestre.

Graphiques fournis par Tesla

Il faut dire que la Model 3 est une voiture premium, alors que ses volumes de vente correspondent aux modèles dans le cœur de gamme. Tesla doit toujours baisser le prix d’entrée pour atteindre les 35 000 $ promis initialement et le constructeur a réitéré que cela devrait être le cas en début d’année prochaine. Elon Musk a souligné qu’ils ne retenaient pas ce modèle pour le plaisir et qu’ils le proposeraient dès aujourd'hui s’ils pouvaient être rentables à ce prix. En attendant que ce soit le cas, l’entreprise a légèrement diminué le prix de base de la Model 3 la semaine dernière.

Si vous attendez une Model 3, sachez que Tesla a prévu d’ouvrir les précommandes en Europe (et en Chine) avant la fin de cette année. Les premières livraisons sont prévues pour fin février ou début mars 2019 et le constructeur a aussi prévu d’ouvrir une deuxième usine de production en Chine dans le courant de l’année prochaine. Cette production servira uniquement au marché chinois, pour éviter les taxes à l’import.

Pour le moment, Tesla concentre tous ses efforts sur la Model 3, mais le constructeur prévoit aussi ses futures voitures. En particulier, Elon Musk a indiqué que la Model Y, un crossover basé sur la même plateforme que la Model 3, était finalisé. Néanmoins, ce nouveau-venu n’entrera pas en production avant 2020. Tesla travaille aussi sur son camion électrique, un modèle sportif prévu aussi pour 2020 et un pick-up, qui est le type de véhicule le plus populaire aux États-Unis.

Model Y, teaser de Tesla.

avatar Moumou92 (non vérifié) | 

@Paquito06

"On peut degrader l’environnement comme raser une foret mais replanter derriere."

Parfait exemple d’irréversibilité :

Oui tu peux raser une forêt, ce qui te fait consommer de l’énergie... tu peux aussi la replanter, mais toujours en dépensant encore plus d’énergie... je ne voit pas le « renouvelable » la dedans... d’un point de vue bilan énergétique, cela n’a rien de renouvelable au sens réversibilité de la thermodynamique... une opération renouvelable serait que tu récupères l’énergie dépensée dans la destruction de ta forêt...

La tu ne fait que dépenser encore davantage pour rattraper ta dépense d’energie initiale... cela n’a rien de renouvelable...

avatar Paquito06 | 

@Moumou92

“La tu ne fait que dépenser encore davantage pour rattraper ta dépense d’energie initiale... cela n’a rien de renouvelable...”

Le seul moyen serait de ne plus consommer, de cesser de se lever le matin, d’arreter de respirer meme. Meme etant morts certains trouveraient encore a dire que le soleil a une duree de vie et qu’un beau jour il s’eteindra. Okkkkkkkkkkk.

avatar Moumou92 (non vérifié) | 

@Paquito06

Effectivement, c’est la base du second principe de l’entropie: l’univers est condamné à finir dans une bouillie d’énergie froide et inutilisable... à partir du moment où l’on a compris ça, on comprend que le concept d’énergie renouvelable n’est qu’un compte de Noël: cela n’existe pas dans notre monde l’énergie renouvelable...

avatar Moumou92 (non vérifié) | 

@Paquito06

Tous les scientifiques s’accordent à dire que la voiture électrique pollue autant sinon plus qu’un diesel...

Les composites non recyclables, les batteries consommateurs de terres rares, le besoin en électricité que nous ne sommes pas prêt à assumer (en hiver nous somme déjà limité, obligé de redémarrer les centrales à charbon alors imaginer avec un parc 100% électrique).

Une voiture électrique neuve a déjà coûté plus d’énergie pour sa construction qu’Un diesel neuf ayant parcouru 40 000 km...

La fabrication des voitures a un effet important sur la pollution des rivières (empoisonnement de l’eau documentée dans de nombreux articles scientifiques, je vous laisse chercher sur IEE et science-directe).

Les voitures électriques sont magnifiques, agréables à conduire, mais certainement pas écologiques, malgres ce que les lobbyistes essaient de vous faire croire...

Et je sais de quoi je parle, mon métier c’est d’industrialiser des moteurs électriques (pas pour l’auto mais pour l’aéronautique et La Défense...). Je pense avoir une bonne connaissance du sujet...

avatar Paquito06 | 

@Moumou92

Source?

“Une voiture électrique neuve a déjà coûté plus d’énergie pour sa construction qu’Un diesel neuf ayant parcouru 40 000 km...

Si l’energie produite pour fabriquer une voiture electrique est propre ca ne me pose aucun probleme...

Un diesel neuf apres 40k km il n’est plus tres neuf et meme apres un changement de filtre je n’irai pas coller mon museau a la sortie. Ca en revanche, on l’a vu avec TOUS les constructeurs auto, on ne sait pas faire du diesel propre.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR