Surface Go : Intel aurait fait dévier le choix du CPU à son profit

Stéphane Moussie |

Intel serait intervenu dans le développement de la Surface Go pour que celle-ci soit équipée d'un de ses processeurs. Selon le journaliste Paul Thurrott, Microsoft avait envisagé au départ d'intégrer à sa tablette d'entrée de gamme un processeur Arm. Mais Intel aurait mis la pression sur Microsoft pour que sa tablette adopte plutôt une de ses puces x86, en l'occurrence un Pentium Gold 4415Y.

Surface Go

L'intervention du fondeur n'est peut-être pas le seul élément qui a fait pencher la balance en sa faveur. Si Windows 10 peut maintenant tourner sur des processeurs Arm, c'est au prix de performances diminuées et d'une compatibilité un peu limitée. Microsoft, bien encouragé par Intel, a peut-être préféré la solution de sécurité.

La problématique des performances des puces Arm pour Windows va néanmoins évoluer dans les mois et les années à venir. Qualcomm a de nouveaux processeurs plus puissants en préparation pour les PC, les Snapdragon 850 et 1000.

Arm s'attelle d'ailleurs à faire son trou dans les ordinateurs portables. L'entreprise qui conçoit les designs de référence exploités ensuite par Qualcomm, Apple et beaucoup d'autres ne cache plus son ambition de détrôner Intel de ce marché dans les prochaines années.


avatar iPop | 

Faudrait qu’on m’explique comment Intel peut mettre la pression sur Microsoft.
"Si tu prend pas mon processeur, je te pete les genoux"

... oui, c’est convainquant.

avatar CorbeilleNews | 

@iPop

Sur les tarifs et tarifs à venir peut-être ?

avatar Ghaleon111 | 

Très bon choix, comme elle n'est pas anémique, elle est très apprécier un peu partout on dirait vu a quel point les test sont positifs a son sujet alors qu'avec un snapdragon elle n'aurait eu aucun avenir et la compatibilité des logiciels x86 serait en émulation.

avatar Arcetnathon | 

@Ghaleon111

Non mais reve pas, elle est anémique.

avatar fte | 

@Arcetnathon

Bin en fait non.

avatar 0MiguelAnge0 | 

@MacG

Arrêtez d’être naifs. Ces géants techs ne sont influencés que par l’argent.

Etant donné que Microsoft vivotte avec cette gamme, Intel a sorti la planche à billets pour financer la R&D ou/et consentir des baisses de prix.

Apple n’a pas était contraint par Qualcomm. Apple a eu un avantage financier qui l’arrangeait quand les concurrents n’arrivaient pas encore à la cheville du premier.

avatar fte | 

@0MiguelAnge0

"Etant donné que Microsoft vivotte avec cette gamme, Intel a sorti la planche à billets pour financer la R&D ou/et consentir des baisses de prix."

Sources ?

avatar rodger | 

Oh m'y God !!!
Déceptions et agacement en tant qu'usager averti de la tablette Surface 1
Ancien utilisateur de iPad IPhone j'avais, à tort, imaginé qu'un environnement Windows me garantissait ouverture, stabilité, richesse des applications, compatibilité hardware et software, mises à jour á vie.
NON c'est l'opposé...
Ne choisissez pas la tablette Surface aujourd'hui , c'est mon conseil .

CONNEXION UTILISATEUR