Arm veut se faire une bonne place dans les PC en 5 ans

Florian Innocente |

ARM ne cache plus ses ambitions face à Intel. Après l'avoir supplanté dans les smartphones et tablettes il entend le surpasser dans son pré carré historique, celui des PC de monsieur tout-le-monde.

L'entreprise a dévoilé les grandes lignes de sa feuille de route pour les deux années à venir. L'objectif est d'être une alternative pour l'équipement des portables, en faisant mieux qu'Intel dans les performances, tout en tenant la bride à la consommation électrique. Des portables où l'accent est également mis sur une connexion cellulaire 5G intégrée.

Le scénario avancé par Arm n'est pas inédit puisque Microsoft travaille aussi d'arrache-pied sur des portables cellulaires, motorisés par les processeurs de Qualcomm (lequel, comme Apple, s'appuie sur les designs processeurs d'Arm).

Pour le moment les efforts de Qualcomm et de Microsoft n'ont pas été ébouriffants (lire Le premier PC Windows 10 sur ARM est un escargot), mais aujourd'hui n'est pas demain.

Arm a produit deux graphiques qui montrent où il veut emmener ses partenaires dans le matériel, qu'ils fassent des smartphones et/ou des PC. Sa prochaine architecture, Cortex-A76 est prévue pour cette année avec une finesse de gravure de 10 et 7 nm. Elle est annoncée comme légèrement supérieure en performances à un Core i5-7300U. Le premier d'une famille lancée en janvier 2017, qui a équipé des MacBook Pro 13" et iMac d'entrée de gamme.

L'année prochaine, les processeurs "Deimos" seront gravés en 7 nm avec une accélération évaluée à au moins 15 %. En 2020 arrivera "Hercules", gravé en 7 et 5 nm, qui se poussera encore du col, de l'ordre de 10 % de mieux en vitesse. Entre le Cortex-A73 de l'an passé et celui prévu pour dans deux ans, Arm se dit prêt à multiplier les performances par 2,5.

2020 c'est par ailleurs une date qui a déjà circulé dans l'actualité des rumeurs concernant les futurs produits d'Apple.

L'autre graphique illustre une projection de la consommation électrique de l'A76 à 3 GHz sur une plate-forme Ubuntu, avec des bench standards. Cette dépense thermique resterait inférieure à 5 W.

Pour le Core i5 (Turbo Boost 3,5 GHz), Arm montre une valeur de 15 W, trois fois plus. Cette comparaison est tout de même à relativiser : ces 15 W sont ceux donnés par la fiche technique d'Intel et correspondent à une activé de tous les cœurs, en multi-thread. Alors que la comparaison se veut sur un seul cœur actif, en single thread.

Malgré ces imprécisions, on voit clairement quel message Arm veut faire passer : la vitesse combinée à la frugalité énergétique ne seront bientôt plus l'apanage des smartphones et ils profiteront aux PC mobiles.

Le fondeur veut attaquer de plein fouet « la domination de l'architecture x86 et obtenir une part de marché substantielle sur les portables Windows et Chromebook dans les 5 années à venir » avec des portables véloces, que l'on n'éteint plus, endurants sur leur autonomie et toujours connectés par voie cellulaire.

En conclusion, Arm vise encore Intel et invite les industriels du PC à se « Libérer du ralentissement de la loi de Moore » et de profiter de l'entrée prochaine dans l'ère de la 5G pour offrir de nouvelles expériences mobiles à leurs clients.

Source
Tags
#ARM
avatar reborn | 

Macbook ARM 2020 😎

avatar Benitochoco | 

@reborn

En 2015 j'ai parié une bière avec un ami, pas avant 2020, lui disait avant 2020.

avatar Benitochoco | 

Ça sent bon le houblon

avatar bonnepoire | 

@ Benitochoco
Ca dépend... si c'est une bière française, ça sent plutôt la pisse 😂

avatar Mamdadou | 

Très très intéressant. En espérant qu'Appke ne fasse pas la même bêtise que Microsoft en emulant simplement l'OS

avatar jopaone | 

@Mamdadou

Pas le genre d’Apple

avatar charliedeux | 

@Mamdadou : je ne pense pas.

Apple a déjà toutes les briques en mains pour réussir son entrée sur le marché du laptop ARM notamment grace au mac AppStore qui permettra une distribution de software natif directement sans que les développeurs aient besoin de re-compiler et d'éviter l'émulation (qui est une absurdité en état actuel car les puces ne sont pas assez costauds). Plus qu'a developper une version de macOS ARM stable. Par contre on rentrera inévitablement dans un modele à la iPhone ce qui ne plaira pas à tout le monde.

avatar iPop | 

@charliedeux
"Plus qu'a developper une version de macOS ARM stable"

Déjà fait : iOS.

avatar Mamdadou | 

@iPop

Personne ne veut de l'interface d'iOS sur un laptop.

avatar iPop | 

@Mamdadou

Personne, c’est beaucoup dire.

avatar Amaczing | 

@iPop

Il parle d’interface, il n’a rien compris

avatar Mamdadou | 

@Julien Lavergne

Bien au contraire, @iPop propose iOS comme s'il s'agissait de la solution, alors que l'interface d'iOS est pensé pour du tactile et non une utilisation clavier/souris.

avatar Amaczing | 

@Mamdadou

On te parle du cœur du système

De Darwin

https://en.wikipedia.org/wiki/Darwin_(operating_system)

Pas du kikoolol style

avatar Mamdadou | 

@Julien Lavergne

Ah, alors dans se sens, oui.

avatar iPop | 

@Mamdadou

Vous détournez ou entendez ce que vous désirez. Je n’ai rien proposé, pas plus qu’une solution. (Bien que j’adore l’idée.)
J’ai juste répondu à un commentaire très sur de lui, en stipulant "personne ? "

En ce qui concerne les interfaces, elles sont sont toutes adaptables , c’est juste une question de volonté (pas gagné ^^) et d’intelligence.
Mac OS est iOS sont tout à fait similaire (base sur l’icône), c’est juste la grille de sélection qui varie, notamment plus grossière sur iOS.

avatar Mamdadou | 

@iPop

Il n'y a pas que la grille de sélection à refaire. L'utilisation avec un trackpad n'est pas du tout la même qu'avec du tactile.
Et désolé si j'ai mal compris votre phrase, mais vous présentiez iOS comme si il fallait l'utiliser comme tel sur un portable.

avatar iPop | 

@Mamdadou

Pourquoi pas. Samsung a bien fait d’Android une version Desktop.

avatar Mamdadou | 

@iPop

Sauf que Dex a ne interface toute retravaillé. (Utilisation du double clic, etc ...) . Mais je pense qu'Apple peut faire bien mieuxque Dex

avatar iPop | 

@Mamdadou

Je pense que l’interface d’iOS (Splitview) n’a pas de sens et sûrement loin d’être pratique, sur un écran de 27 pouce. Mais on pourrait garder l’essentiel mais dans des fenêtres.

avatar lepoulpebaleine | 

@iPop

Relisez tous l’ensemble des messages. Il a :
- le noyau ;
- l’interface graphique.
Seule l’interface graphique est à adapter pour passer d’une tablette à un vrai ordi.

avatar Amaczing | 

@Mamdadou

Lol

avatar lepoulpebaleine | 

@Mamdadou

Dans un OS il y a un noyau et l’interface graphique. Les linuxiens connaissent bien ce principe.

Le noyau d’iOS est impeccable, même pour un ordinateur. Pour l’interface (l’aspect purement graphique) il suffira de faire une petite adaptation pour avoir de vrais fenêtres, etc.
C’est hyper facile à faire.

avatar melaure | 

@iPop

iOS sur un Mac, c'est la fin du Mac ...

avatar bonnepoire | 

@ melaure
Non. Pas plus que le passage vers Intel.

avatar Eurylaime | 

@Mamdadou : Windows n'est pas émulé, toutes les applications fournies avec le système sont natives, seules les applications tierces x86 sont émulées, cependant Microsoft vient de sortir Visual Studio 15.8 qui apporte des compilateurs ARM et ARM64 pour ses différentes APIs.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR