🐌 Le premier PC Windows 10 sur ARM est un escargot 🐌

Christophe Laporte |

Que valent donc les PC portables ARM équipés de Windows 10 ? On a un début de réponse avec le premier test du HP Envy x2 publié par Tom’s Guide. Au premier abord, on regardera cette première expérience comme un verre à moitié plein ou à moitié vide, selon l’humeur. À vrai dire, on penche pour la deuxième proposition.

Vendu 999 $, cet ordinateur portable est un hybride qui peut donc aussi bien faire office d’ordinateur portable que de tablette. En ce qui concerne les caractéristiques techniques, cette machine embarque un processeur Qualcomm Snapdragon 835, un écran 12,3” pouces multitouch avec une définition de 1 920 x 1 080, 128 Go de mémoire Flash, 4 Go de mémoire vive, du Wi-Fi, une puce 4G, un système audio Bang & Olufsen, un lecteur de cartes microSD, une webcam 5 mégapixels et un port USB 3.1. Le tout pour 999 $.

À la balance, cette machine affiche 698 grammes en mode tablette et 1,2 kg en mode PC. En mode tablette, c’est quasiment le même poids qu’un iPad Pro 12,9”. On est loin par contre des 900 grammes du MacBook si l’on part du principe que cette machine doit représenter le meilleur des deux mondes.

L’autonomie annoncée par le constructeur est très séduisante : jusqu’à 22 heures de manière générale et 19 heures en lecture vidéo. Dans un test qui constitue à charger en permanence des pages web, la machine tient 14h22 minutes en Wi-Fi et 15 heures en 4G. Ces chiffres sont certes impressionnants, mais on trouve depuis un certain temps déjà des PC « traditionnels » qui offrent sur le papier des autonomies se rapprochant des 15 heures.

Mais sur le plan des performances brutes malheureusement, on se croirait revenu à une autre époque. Sous Geekbench, cette machine ne dépasse pas les 3 000 points là où la Surface Pro de Microsoft obtient 8 652 points et l’iPad Pro 9 414 (!). Histoire de remettre dans le contexte, cette machine fait à peine mieux qu’un iPad mini 4.

La lenteur de cette machine ne se limite pas à son processeur. Les accès SSD sont trois fois plus lents que sur une Surface Pro. Difficile par contre d’estimer les performances 4G, car l’auteur du test ne donne pas de point de comparaison, mais les chiffres avancés (41,3 Mb/s en téléchargement et 9,3 Mb/s en téléversement) n’ont rien d’extraordinaire.

Résultat, cette machine se traîne. Chrome met 9 secondes en moyenne à charger, Outlook 14 secondes et le système a besoin de 25 secondes pour démarrer (peut-être le seul point où cette machine n’a rien à envier aux solutions d’Apple). Des temps de chargement dignes d’un disque dur.

À noter que cette machine est livrée avec le fameux Windows S. La première chose ou presque que le testeur a fait, c’est de convertir son Windows en Windows 10 Pro, afin de pouvoir faire fonctionner n’importe quelle application (dont Chrome). Le processus est gratuit pour le moment et prend 60 secondes.

À l’heure des bilans, si l’on est très curieux de voir ce que donnerait un Mac équipé d’une puce Ax, ce PC semble pour le moment être au mieux une démonstration technique. Les plus optimistes diront que c’est une base de départ, à voir comment HP, Qualcomm et Microsoft parviendront à l’améliorer au fil du temps.

Tags
avatar bonnepoire | 

CQFD.

Dire que certains pensaient que ces machines allaient exploser niveau performance...

avatar iPop | 

@bonnepoire

Peut être que c’est le logiciel qu’il faudrait remettre en question

avatar Dumber@Redmond | 

@iPop

Ah oui optimiser Windows, ça fait à peu près 20 ans que Microsoft devrait le faire 😉
M'enfin c'est une machine d'entrée de gamme.. à $1000 ! 😂

avatar Ghaleon111 | 

C’est plutôt Apple qui devrait optimiser Mac OS quant je vois la lenteur pour lancer des logiciels ou le Finder ou les paramètres, j’aimerai bien que mon iMac 2013 high Sierra soit aussi rapide que mon pc sous w10 de 2012.
Mac OS en lui même est excellent mais voilà quoi...

avatar bonnepoire | 

Aucun soucis ni avec le dernier Mac Mini rachitique ni avec un modèle 2011. Fou ça...

avatar Ghaleon111 | 

Pourtant j’avais fait une réinitialisation totale de la machine avec suppression de la partition etc.. pour que ce soit le plus propre possible.
Mon pc gamer qui n’a jamais était réinitialiser en 6 ans en passant de seven, 8,8.1 et 10 et ces maj avec pourtant ces 3to remplis a 90% est 3x plus rapide mini a l’ouverture des logiciels.
Sur Mac OS, je réinitialise smc et pram et coup d’onyx, pendant 3 jours je suis content il y a de l’amélioration même si c’est un peu moins rapide que sur w10 mais après je sens que le Finder a du mal à s’ouvrir, qu’il est plus lent quant je fais un clic droit, que la roue multicolore s’affiche pour pas grand chose etc...
Il est loin snow leopard :/

avatar Dumber@Redmond | 

@Ghaleon111

On va te faire la réponse classique des Fanboys MS quand on leur demande pourquoi les PC Windows rament au bout de quelques mois d’utilisation : « c’est parce que tu sais pas t’en servir ! » ....

avatar en ballade | 

@Dumber@Redmond

La gestion 3D de l os nécessite de savoir s en servir, avec le Mac tu en es privé

avatar Dumber@Redmond | 
[Modéré]
avatar en ballade | 
[Modéré]
avatar Dumber@Redmond | 
[Modéré]
avatar en ballade | 
[Modéré]
avatar Dumber@Redmond | 
[Modéré]
avatar en ballade | 
[Modéré]
avatar Dumber@Redmond | 
[Modéré]
avatar Frodon | 

Tu compares deux machines très différentes. Personnellement mon PC/Hackintosh gamer avec SSD, GeForce 980Ti 6Go et 16Go de RAM est plus rapide sous macOS (cold boot + lancement d'apps) que cette même machine sous Windows 10.

avatar Ghaleon111 | 

Je trouve pas ça très logique, mon mac et pc sont sur hdd et le mac est beaucoup plus lent donc pourquoi le rapport s'inverserait sur ssd ?

avatar pocketalex | 

@Ghaleon

Windows est un OS très réactif au niveau de l'interface, à vide, il donne une impression de rapidité et d'instantanéité par rapport à Mac OS. Le truc, c'est que peu de monde utilise une machine à vide, et quand on monte en charge cette impression de réactivité s'estompe vite, et quand on est sur des gros projets, on sent bien la "lourdeur" ... et la tendance, le ressenti, s'inverse.

Bref, Windows est pas plus rapide que Mac OS, mais l'interface utilisateur est effectivement plus réactive à vide.

avatar pocketalex | 

... et si tu passes sur SSD, MacOs va (fortement) s'accélérer, et tourner à sa pleine vitesse, ce qui le rend très confortable à utiliser :)

Entre autre à cause du swap disque dont MacOS fait grand usage, et qui, sur un HDD, crée de l'attente de l'OS qui se traduit par une roulette intempestive.

avatar pocketalex | 

Enfin, les polémiques stériles que "tel OS est plus rapide, non c'est tel OS qui l'est, non c'est l'autre", c'est n'importe quoi

Les CPU actuels sont tellement puissant, même les core i3 ou les core-M de nos Macbook, que l'OS n'occupe plus que 0,2 à 1% de la charge CPU, la RAM installée par défaut est de 4Go, plus qu'il n'en faut à l'OS pour tourner correctement, et j'ajoute à ça que l'énorme majorité des machines en vente proposent par défaut 8Go, soit une quantité plus que confortable
Si on ajoute à ça la présence d'un SSD (de plus en plus présent par défaut), l'affaire est pliée : la puissance d'une machine, ce n'est pas Windows ou Mac OS, c'est le CPU que tu as choisi, la RAM dont tu dispose, la CG et la vitesse d'accès aux data. Point.

Et, bien sur, ce que tu vas faire avec tout ça : bureautique, bureautique avancée, jeu, création musicale, retouche photo, montage vidéo, post production, 3D, dev, etc, etc

Mac ou PC, c'est juste l'interface, à discrétion de son utilisateur suivant ses affinités. Ni plus, ni moins. Et en rien un gage de rapidité et de lenteur.

avatar jackhal | 

"Les CPU actuels sont tellement puissant, même les core i3 ou les core-M de nos Macbook, que l'OS n'occupe plus que 0,2 à 1% de la charge CPU,"

Dit-il après être allé voir le moniteur système alors que sa machine ne faisait rien.

Non mais sérieusement, c'est faux. Bien sûr la charge n'est pas constante mais quand tu lances un logiciel ou que tu vas sur des sites lourds (Facebook ou Youtube, par exemple), tu vois bien que ça demande de la puissance quand la page se charge.

Qu'ensuite le pointeur se déplace rapidement même sur un Core i3, ça je te l'accorde. Mais même si 95% du temps ton ordi ne fait pas grand chose (et toi non plus, quand tu ne fais que lire un article sur le web, par exemple), tu vas quand même avoir la sensation qu'il rame s'il a du mal à répondre à tes actions (changer de page, par exemple).

J'ai un iPad Air et j'en ai ras le bol tant je trouve qu'il rame. Pourtant une fois qu'une appli ou une page web est chargée, ça va. Mais les chargements, l'arrivée du clavier, le changement d'appli sont lents, et l'impression globale d'utilisateur, c'est que c'est pénible.
Bon et puis certains sites consomment de plus en plus de RAM et certains que j'utilisais ne peuvent même plus être chargés depuis qu'ils ont été mis à jour.

avatar pocketalex | 

@jackhal

merci pour ta réponse, je t'invite à relire et re-relire mon commentaire en espérant que tu comprennes mieux

"Non mais sérieusement, c'est faux."

Ah bon, Windows ou Mac OS occupe 20 ou 40% de ton CPU ????

"quand tu lances un logiciel ou que tu vas sur des sites lourds (Facebook ou Youtube, par exemple), tu vois bien que ça demande de la puissance quand la page se charge."

C'est pas l'OS ça, c'est une application, d'ou la suite de mon commentaire sur les applications. Si ton chrome tombe sur un site bien lourd, bien pété de javascripts, qui bouffe bien toute la RAM et le CPU ... c'est pas MacOS. C'est pas Windows. C'est une application.
A toi d'avoir derrière une machine capable d'encaisser la charge de tes applications, ce que je précise dans mon commentaire.

"J'ai un iPad Air et j'en ai ras le bol tant je trouve qu'il rame"
tu as surement mis à jour iOS et tu te retrouves avec une version qui demande plus que ce que ton iPad Air peut offrir pour fonctionner correctement.
J'ai un iPad Air 2, j'ai arrêté les mises à jour depuis la 10.3.2, et il tourne comme un avion. Pas envie de passer en iOS 11 et de le voir ramer.

avatar jackhal | 

Aaaah ouais effectivement, j'ai mal lu.

"tu as surement mis à jour iOS et tu te retrouves avec une version qui demande plus que ce que ton iPad Air peut offrir pour fonctionner correctement."
J'ai mis à jour... jusqu'au 10. La mise à jour de trop :-/

avatar Dumber@Redmond | 

@pocketalex

J'ai un iPad Air 2 aussi et je me suis tâté à le passer en iOS 11. Sur le net je n'ai pas vu de soucis et je confirme : il marche très bien maintenant.
Seul bémol : les ralentissements ponctuels dans le clavier. Par contre sur l'ergonomie il y a des différences mais c'est affaire de goût.

avatar bonnepoire | 

J'ai un Air 2 64gb et je n'ai jamais eu de soucis de clavier. C'est celui d'origine?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR