Union européenne : une taxe de 2% à 6% sur le chiffre d'affaires d'Apple, Facebook, Google et les autres

Mickaël Bazoge |

L'Union européenne va mettre en place une taxe sur le chiffre d'affaires des grandes entreprises du numérique qui opèrent sur le vieux continent. Google, Amazon, Facebook, Apple et toutes ces sociétés qui, regroupées sous la bannière un peu fourre-tout de GAFA, se verront prélever de « 2% à 6% » de leurs ventes réalisées en Europe, a dévoilé Bruno Le Maire au Journal du Dimanche.

Le ministre de l'Économie prévient toutefois : « on sera plus près de 2 que de 6 », admet-il. Pas de quoi effrayer les mastodontes américains qui exercent leur activité dans l'Union européenne donc, mais Bruno Le Maire reste confiant : « C'est un point de départ. Je préfère un texte applicable très vite plutôt que des négociations interminables. On l'améliorera par la suite ». C'est en quelque sorte l'interprétation européenne du fameux adage « un tiens vaut mieux que deux tu l'auras »…

La directive européenne devrait être dévoilée d'ici la fin du mois et à cette occasion, on aura plus de détails sur ce projet de taxe initiée en septembre dernier par Paris, Berlin, Rome et Madrid. Les GAFA sont les champions de l'optimisation fiscale : les bénéfices réalisés en France, en Allemagne ou ailleurs sont littéralement siphonnés vers des pays à la fiscalité accueillante, comme l'Irlande ou le Luxembourg (lire : Le secret de polichinelle de l'optimisation fiscale d'Apple).

Des douceurs fiscales qui font parfois le malheur de ces mêmes pays, comme on le voit avec la réticence irlandaise à récupérer les 13 milliards d'euros dus par Apple. Puisqu'il est difficile d'harmoniser les taux d'imposition en Europe, la solution est donc de frapper directement le chiffre d'affaires.

Selon un calcul de la Commission européenne, les bénéfices de ces grandes sociétés du numérique sont taxés autour de 9%, quant les autres entreprises le sont à 20% et plus. « Les dirigeants des GAFA eux-mêmes comprennent que le système n'est pas tenable », estime Bruno Le Maire qui se rendra d'ailleurs bientôt en Californie. Sans doute pour déminer le terrain après la présentation de la directive.

avatar franch77 | 

A enfin une bonne loi (si celle ci est effective ) et faire payer dans le pays des utilisateurs et des acheteurs et non plus dans les paradis fiscaux.
Allez ont passe à la caisse

avatar C1rc3@0rc | 

@franch77

Ben ça ressemble surtout a une loi d'exception...
La bonne chose a faire serait de remettre a plat le systeme fiscal et sutout instaurer une fiscalité européenne qui s'appliquerait au niveau du marché europeen et empecherait la
concurrence fiscale et donc l'optimisation...

Si les gafas peuvent legalement payer moins de 1% d'impots c'est parce que l'Europe n'existe pas en tant que zone fiscale et qu'on peut vendre dans l'EU a partir de l'etat qui impose le moins...

L'autre aberration c'est que la TVA n'est pas européenne alors qu'elle devrait l’être... donc les gafas profitent aussi de cela.

En fait faire une loi d'exception est une imbécilité qui résulte de la volonté de ne pas installer l'EU comme un état souverain, avec sa fiscalité, son droit global et sa zone territoriale.
Avec ce type de loi, la discrimination (et desavantage) entre indépendant/PME et multinationales n'est pas pres de se resoudre...

Encore une fois l'optimisation fiscale est légale et résulte de l'inexistence de l'Europe comme état...

avatar fte | 

Donc augmentation des prix de 2 à 6%. Problème réglé. Image ? Bah, c’est la faute à l’EU hein.

C’est un pas en avant ceci dit. Égalité fiscale, on n’y est toujours pas cependant... ni les optimisations fiscales toujours d’actualité au sein de l’Europe.

avatar anonx | 

@fte

Haha t'es pas très malynx le lynx toi 🤡

Le CA... 🙄

avatar fte | 

Je crois que ce martien essaie de communiquer.

avatar anonx | 

@fte

Réfléchis un peu avant de poster de telles conneries 😉

Je t'expliquerai pas pour t'amener à faire un effort triste clown 🤡

avatar fte | 

Erreur de ma part, ce n’était pas un martien, juste un humain sans éducation au langage très déplorable.

avatar SIMOMAX1512 | 

@fte

Augmentation de quelle prix ? Amazon vend pas cher exprès pour s’imposer sur le marché donc ils vont certainement pas augmenter leur prix , Google bah ils font rien payé , Facebook idem et Apple serait mal venu dans le contexte actuel d’augmenter sous prétexte d’une taxe de 2% alors que fiscalement ils se gavent à mort sur les européens .

avatar fte | 

@SIMOMAX1512

"Apple serait mal venu dans le contexte actuel d’augmenter sous prétexte d’une taxe de 2% alors que fiscalement ils se gavent à mort sur les européens ."

Tu auras noté l’augmentation du prix du panier moyen des clients Apple.

Ça vient de quoi à ton avis ? Plus de produits ? Ou produits plus chers ?

avatar SIMOMAX1512 | 

@fte

Apple vend cher depuis des années c’est pas nouveau .

avatar fte | 

@SIMOMAX1512

Je sais. Ce que je souligne, c’est qu’Apple vend de plus en plus cher. Ce n’est pas une petite augmentation qui va les arrêter.

avatar gardiolan | 

@SIMOMAX1512

Google et Facebook ne font rien payer ?
Ah bon ?
Pourtant ils facturent ma boîte tous les mois 😊

avatar Un Type Vrai | 

Une bonne loi ????

Un bonne loi garantie l'égalité de traitement.
La on fait un cas particulier sur une liste d'entreprises punies choisies on ne sait pas comment...

Franchement, 20% sur les bénéfices dans le pays de réalisation, c'était trop compliqué ? (Y compris pour les petites et moyennes entreprises du coup).

Et qui va récolter ces 2% au final ???

avatar Lemon19 | 

@Un Type Vrai

Justement ils font en sorte qu’il n’y ait pas de bénéfices !
D’où l’idée de taxer le CA qui lui ne peut pas être optimisé.

avatar Un Type Vrai | 

Bizarre, je peux pas faire croire à ma comptable que je Mr rachète mon propre stock venant d'iles ne fabricant rien.

Exiger que les flux financier suivent les produit, c'est une loi juste et qui s'applique à tous.

La on est sur du rattrapage à la marge. Ca reste inéquitable, mais on assume que l'Europe doit se soumettre aux USA.

Bref.

avatar C1rc3@0rc | 

@ Lemon19

«Justement ils font en sorte qu’il n’y ait pas de bénéfices !
D’où l’idée de taxer le CA qui lui ne peut pas être optimisé.»

T'as une idee disons de comment se font les transports entre la zone de production et celle de vente?

Allez je te donne un indice: une societe de transport achete le stock sur le site de production, transporte le stock. Un revendeur achete le stock au transporteur - qui inclut sa marge.
Dans le cas ou le stock ne remplit pas 100% de la capacité de transport, cette operation revient moins cher au revendeur que s'il devait affreter un transport remplit meme a 80%...

Seulement, voila, cela permet aussi de defiscaliser facilement. La societe productrice vend a la societe de transport... la ou c'est le moins taxé. Et comme les armateurs sont generalement pas les derniers a se domicilier dans des zones favorables...
Donc le producteur fait son CA dans une zone defiscaliser...

Il suffit a Apple et aux autres donc de jouer sur la chaînes entre la conception et la vente finale pour défiscaliser son CA...

Aujourd'hui Apple fonctionne avec un systeme de filiales et partenaires exclusifs en UE qui a l'avantage d'optimiser fiscalement ses benefices... mais aussi de faire travailler des gens. Avec ce type de loi, Apple peut dissoudre les filiales et partenaires en Europe, concentrer l'activité aux USA (ou en Chine) et continuer de payer toujours aussi peu d’impôt.

La seule alternative c'est de fiscaliser les ventes de produits et services au niveau europeen, que ce soit sur la TVA, sur l'importation ou sur le benefice. Apres faut aussi imposer les transactions financieres, mais c'est un autres debat.

avatar jean_claude_duss | 

@Un Type Vrai

L’égalité devant la loi c’est ce qu’il y a actuellement... et les énormes boîtes sont tellement puissantes qu’elles ont les moyens de se payer des milliers de juristes et d’avocats pour trouver les failles et faire des montages sur plusieurs pays et continents à la fois pour contourner cette égalité et payer presque aucun impôt.

Merci de enfin se pencher sur ce problème et j’espère que ça sera 9%, à 2 ou 6% on serait encore bien en deçà des impôts sur les autres sociétés qui elles jouent le jeu.

avatar r e m y | 

@jean_claude_duss

Attention ici on parle d'un % sur le Chiffre d'Affaires, pas sur le bénéfice.
Donc à 2% du CA on est dans la norme de ce que paierait une entreprise dont le bénéfice serait de 6% de son chiffre d'affaires.

avatar jean_claude_duss | 

@r e m y

J’ai bien lu oui.
Mais Apple avec sa marge brute de 47%
Si on taxe à 10% on est toujours sous les 20% du CA.
Si on taxe à 2% on est dans le ridicule et encore dans une concurrence déloyale par rapport aux autres entreprises qui jouent le jeu.

avatar r e m y | 

@jean_claude_duss

Il y a une grosse différence entre marge brute et bénéfices imposables ...
Quoi qu'il en soit, 2% sur le CA c'est toujours mieux que rien, et ça vient en supplément des impôts sur les bénéfices payés après "optimisation" fiscale. En Europe, les bénéfices rapatriés en Irlande sont soumis à l'impôt et depuis la fin des accords avec la République d'Irlande, c'est le taux normal irlandais qui s'applique. Même si c'est le plus bas d'Europe, c'est quand même 12,5%.

avatar pumk1n | 

@jean_claude_duss

Les entreprises sont très loin d’être taxées à 20% du CA mais 20% des bénéfices ! Ce qui peut reprendre bien moins de 1% du chiffre d’affaire dans certains cas... Et c’est justement sur ça que l’Europe essaye de légiférer.

2% du chiffre d’affaire serait déjà pas mal.

avatar Abd Salam | 

@jean_claude_duss

Les entreprises ne cherchent pas les failles, les (grosses) entreprises passent tout simplement commandes de législations spécifiques pour être exemptées d’impôts comme d’autres passent commande pour une pizza !

Ça me rappelle la noblesse qui négociait toujours le droit de ne pas payer d’impôts.

avatar Dodo8 | 

@jean_claude_duss

Des milliers rien de ça ? Faut arrêter de fantasmer une minute

avatar ancampolo | 

On va la sentir passer la taxe sur les prochains iphones et ipad...Aux etats unis on parle de business!En europe on parle de tax et de répression tout le temps

avatar DavidAubery | 

@ancampolo

Aux États-Unis on parle d’hôpitaux payants, d’écoles payantes, de justice payante, etc. Alors d’accord pour voir les prix d’Apple augmenter (pour des produits que je ne suis pas obligé d’acheter...) si cela permet de conserver des services publics accessibles au plus grand nombre.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR