20 heures d'autonomie pour les premiers PC ARM sous Windows 10

Mickaël Bazoge |

Autonomie, autonomie et encore autonomie : c'était le mot d'ordre de Qualcomm qui, durant son Technology Summit, a levé le voile sur les premiers PC fonctionnant sous Windows 10 équipés d'un système-sur-puce Snapdragon 835. Le même moteur sous le capot de tous les smartphones Android haut de gamme. Et qui donne à ces nouveaux appareils 20 heures d'autonomie. Microsoft vante même rien moins qu'une semaine de boulot !

Le point commun de ces ordinateurs, en dehors de leur processeur, c'est qu'ils intègrent tous une antenne LTE qui leur permet d'être toujours connectés à un réseau. Les ordinateurs rangent au rayon des antiquités le ventilateur, ce qui leur donne une taille de guêpe et une plus grande légèreté.

L'Envy x2 de HP. Cliquer pour agrandir

Parmi les "Mobile PC" présentés lors de ce raout hawaiien, HP a lancé l'Envy x2, un modèle hybride mi-portable, mi-tablette (le clavier rétro-éclairé peut se détacher). Il intègre un écran de 12,3 pouces d'une définition de 1 920 x 1 080, 8 Go de RAM et 256 Go de stockage. Ce modèle, qui comprend une béquille, pèse 700 grammes dans une épaisseur de 6,9 mm.

Cliquer pour agrandir

Asus propose de son côté un ordinateur portable au format plus traditionnel, avec le NovaGo. Il embarque un écran de 13,3 pouces 1080p, de 4 à 8 Go de RAM et de 64 à 256 Go de stockage. On y trouve deux ports USB-A 3.1 (gen. 1), une sortie HDMI, un slot microSD. Le boîtier de ce PC pèse 1,39 kg et il mesure 14,9 mm d'épaisseur.

Le NovaGo d'Asus. Cliquer pour agrandir

Étrangement, ces PC fonctionnent sous Windows 10 S, la version « castrée » du système d'exploitation pour l'éducation. Il est cependant possible, contre monnaie sonnante et trébuchante, de passer sous Windows 10 Pro. Asus va commercialiser le NovaGo à 599 $ (4 Go de RAM) et 799 $ (8 Go). Pas de tarifs pour HP, mais l'Envy x2 sera sans doute plus cher que le NovaGo. Et il sera en vente dans le courant du printemps.

Ces deux PC, qui seront rejoints par d'autres modèles (on attend des nouvelles de Lenovo, par exemple) fonctionnent donc sous Windows 10, et contrairement au Windows RT de sinistre mémoire, les applications "historiques" du système d'exploitation sont également compatibles (en plus de celles de l'App Store de Windows). Les performances restent encore à apprécier.

L'an dernier, au moment d'annoncer cette nouvelle plateforme pour Windows 10, Microsoft et Qualcomm avaient présenté une démonstration de l'OS et de Photoshop sur un Snapdragon 820, le prédécesseur du 835 (vidéo ci-dessus).

avatar pocketalex | 

"L'arroseur arroser"

J'aurais plutôt écris "L'arroseur arrosé", mais je veux pas foutre la merde, j'ai déjà assez à gérer dans d'autres discussions ?

avatar sensass | 

A la différence des donneurs de leçon c'est que moi je n'ai pas prétendu en donner.
Je veux dire quand on en donne avec un faux air supérieur vaut mieux maîtriser son sujet.

avatar C1rc3@0rc | 

@thebarty
«Quand je constate que tout le monde prédit qu’Apple va passer sur ses processeurs Ax et que toi, Cyrano, tu penses qu’Apple sera le dernier sur processeur x86»

Unix/linux existe depuis un moment sur ARM
Android existe sur ARM
ChromeOS existe sur ARM
Windows est maintenant sur ARM
MacOS reste sur x86 Intel

Le fait est qu'avec MacOS Apple est le dernier sur processeur x86, c'est la constatation de la news présente...

Apple passera peut etre un jours ses Mac sur ARM, mais le fait est qu'Apple n'est meme pas bon dernier, mais encore sur la ligne de depart.

avatar Stardustxxx | 

@C1rc3@0rc
Unix/linux existe sur ARM et x86
Android existe sur ARM et x86
ChromeOS existe sur ARM et x86
Windows existe sur ARM et x86
MacOS existe sur x86 et ...

Ce qui se passe c'est une abstraction du hardware pour le grand public. Et c'est une bonne chose, l'ISA n'a aucun importance au final.

avatar L4P | 

faudrait pas oublier que c'est Apple qui a été un des premiers à commencer à abandonner "Intel"... avec iOS ! ;)

avatar Maître Folace | 

@L4P
Mais bien sûr... Et Microsoft avec Windows CE des années avant ça ne compte pas !

avatar L4P | 

ouais ben Microsoft a abandonné Windows CE / l'ARM en 2007... pendant qu'Apple s'y remettait... dix ans après, qui est le grand gagnant ?

avatar Stardustxxx | 

@ L4P
Linux qui support ARM depuis 2001...

avatar C1rc3@0rc | 

« l'ISA n'a aucun importance au final.»

Quand pour l'une la puissance et l'efficacité energetique s'ameliore de 50% en moyenne par generation et que pour l'autre l'efficacité energetique ne bouge pas depuis 10 ans et que la puissance evolue de -5% a +5% en moyenne par generation, generation qui sont de plus en plus en retard sur la feuille de route...
Quand une architecture part des smartphone pour s'installer sur les PC et que l'autre voit sa position sur PC se restreindre et avoue son echec a motoriser des produits mobiles...

Ben si meme pour le grand public ça commence a devenir difficile d'ignorer le probleme qu'est de x86

avatar Stardustxxx | 

@C1rc3@0rc
"Quand une architecture part des smartphone pour s'installer sur les PC et que l'autre voit sa position sur PC se restreindre et avoue son echec a motoriser des produits mobiles..."
Le problème d'Intel sur mobile n'est pas le x86, mais le format de ces licences vs le modèle ARM, et deuxièmement l'effet de part de marché, les "standards" ne se déplacent pas comme cela. La preuve personne a reussi a deloger Intel du desktop.
Si le desktop diminue en importance, c'est que le mobile monte en usage, mais ca n'a rien a voir avec la performance des processeurs Intel.

"Ben si meme pour le grand public ça commence a devenir difficile d'ignorer le probleme qu'est de x86"
Le grand publique ne sait même pas ce que c'est x86 ou ARM, tout ce qu'il voit c'est un laptop qui fonctionne...

avatar C1rc3@0rc | 

@Stardustxxx

«Le problème d'Intel sur mobile n'est pas le x86»

Ah ben si, le probleme d'Intel c'est x86 et juste ça.
Parce que si Intel ne s’entêtait pas a faire du x86 obsolete, il dispose d'une licence ARM et d'ingenieurs capables de produire des ARM aussi performants que ceux de Qualcomm...

L'echec d'Intel dans le mobile c'est bien uniquement le x86, et c'est pas faute de moyens et et manigances pour acheter des PDM sur le mobile pendant 10 ans...

Preuve que ton argument est totalement foireux au sujet du soit-disant monopole ARM sur mobile: Android... il a ete porté sur x86 et c'est pas recent...

«Le grand publique ne sait même pas ce que c'est x86 ou ARM, tout ce qu'il voit c'est un laptop qui fonctionne...»

Oui, bien sur, et Apple et Qualcomm et Samsung font du marketing sur les avancées de leurs ARM parcequ'ils aiment bien jeter de l'argent par les fenetres et soutenir les studio de marketing si fameliques...

avatar Stardustxxx | 

@C1rc3@0rc
"L'echec d'Intel dans le mobile c'est bien uniquement le x86, et c'est pas faute de moyens et et manigances pour acheter des PDM sur le mobile pendant 10 ans...

Preuve que ton argument est totalement foireux au sujet du soit-disant monopole ARM sur mobile: Android... il a ete porté sur x86 et c'est pas recent..."

La raison pourquoi Intel n'a pas percé sur mobile n'est pas technique, elle est économique. Intel n'avait pas de solution low power, les solutions ARM (Mips aussi) ont pris leur espace pour le mobile pour devenir la norme.

Intel se reveille, et sort des processeur low power comparable en perf en ARM mais qui va aller acheter ces CPUs, personne.
Donc pour une performance comparable, tu vas changer tout ton écosystème, changer de fournisseurs et aussi aller vers Intel qui a une ISA propriétaire, ...
Si Intel avaient des processeurs 2x plus performant qu'ARM, la il aurait peut-etre eu une chance.

A l'inverse, rien n'empeche une compagnie de sortir un CPU ARM desktop, par contre bonne chance pour percer le marché.

Une fois le marché établit, cela demande d'un produit bien plus performance pour arriver a percer le marché.

Une précision, quand je parle de domination ARM sur mobile, je regarde l'architecture des processeurs pour mobile.

Bref, a tout vouloir voir du côté technique, on passe a côté des considérations économiques qui sont aussi importante voire plus.

avatar pocketalex | 

@C1rc3@0rc

Et ça continue dans le nawak total

Déja, Apple est sur Arm depuis belle lurette avec un OS adapté à ces CPU : iOS

Bon

Ensuite, inutile de lister différents OS qui n'ont RIEN à voir les uns avec les autres pour "démontrer" qu'Apple est à la bourre. Cela est tellement crétin que la seule finalité est de vouloir, encore et toujours, casser du Apple en bon troll que tu es

Donc petit un, putain, achète toi une vie, à défaut d'une cervelle, ce forum n'a pas à être le déversoir de tes frustrations

Petit deux, à quoi bon proposer un Mac sous ARM avant tout le monde, pour déboucher sur une machine qui se traine comme un veau ? Car les CPU ARM de 2017 sont à peine capable de faire tourner un OS de bureau correctement, quel intérêt de sortir ça en 2016 ou en 2015 ?

Stratégiquement, c'est plus intéressant de faire tourner un OS léger dessus, genre ... un OS de mobile/tablette, et justement c'est la stratégie que poursuit Apple
Tu leur reproche de ne pas sauter sur les CPU ARM, j'applaudis des deux mains qu'ils ne le fassent pas, et qu'ils sortent un truc qui marche au moment ou on peut sortir un truc qui marche, et pas "en premier, avant tout le monde", juste pour l'être

Enfin, quel intérêt de sortir un Mac ARM ? Moins de puissance, plus de lenteurs, tout ça pour gagner en autonomie (à prouver) ... sur ce point, ils sont en avance sur toute la concurrence avec le Macbook 12" qui est sorti en 2015 et propose 10h d'autonomie et un CPU fanless
Car je rappelle, juste pour dire, qu'un machine sous ARM nécessite une recompilation des Apps pour ARM, sinon on passe par la case émulation, et les performances déja pas brillantes sont ruinées

avatar C1rc3@0rc | 

@ pocketalex

Ce qui est bien avec toi c'est que tu es previsible.
Si Apple sort un truc avant les autres, ils sont visionnaires et les autres sont a la ramasse.
Si Apple sort un truc apres les autres, c'est que les autres sont des cons qui sortent des trucs pas au point et Apple a la sagesse d'attendre et de paufiner les trucs pour le sortir a point.

Si Apple avait sorti un Mac ARM tu serais en train de sautiller comme un cabri a insulter et railler Microsoft qui copie honteusement Apple et suis loin derriere...

«Ensuite, inutile de lister différents OS qui n'ont RIEN à voir les uns avec les autres »
La je suis plier de rire.
Android n'a rien a voir avec Linux...
FreeBSD n'a rien a voir avec MacOS et iOS...
...
Ton ignorance et ton arrogance n'ont comme maitre que ta betise.

Et j'adore ta premiere phrase: «Déja, Apple est sur Arm depuis belle lurette avec un OS adapté à ces CPU : iOS»

C'est clair que cela demontre bien qu'Apple est en avance sur le desktop...

avatar pocketalex | 

@C1rc3@0rc

Tu fantasmes sur moi (tu fantasmes sur tout d'ailleurs) en me mettant dans une position imaginaire de "fanboy" d'Apple, fanboy, donc fan, admirateur, donc sans sens critique

Malheureusement, je te le révèle, je ne suis pas fan d'Apple, je suis juste .... utilisateur

J'ai donc pour moi tout mon sens critique, et si je lutte c'est contre :

- les conneries
- les trolls
- la désinformation

Et il y a du boulot

"Ton ignorance et ton arrogance n'ont comme maitre que ta betise."

Non

j'affirme, et je réaffirme, que les OS que tu listes ne sont pas comparables, pas dans le sens ou tu veux les comparer.
Dans ta liste, il y a des OS mobiles, il y a des OS desktop, il y a des OS Linux ...ce n'est pas parceque certains ont des fondamentaux communs (iOS dérivé de MacOS dont il partage les fondations, MacOS fondé sur le noyau Mach et l'implémentation de BSD, etc) que c'est comparable

Android, iOs sont des OS orientés mobile, MacOS et Windows sont des OS de Desktop, plus puissants et plus lourds et prévus pour des applications également plus lourdes, sur du matériel plus lourd

Mettre ces OS au même niveau de comparaison sur un CPU identique, qui plus est un ARM prévu pour mobiles et tablettes, n'a aucun intérêt si ce n'est de démontrer qu'Apple est en retard sur le développement ARM de son OS de bureau, démonstration nulle et non avenue tant l'expérience serait catastrophique dès que l'on sort des taches basiques

Or pour les taches basiques, et même pour certaines taches avancées voir complexes, Apple a mis toute son énergie pour faire évoluer iOS, et ce dernier est une référence en termes d'expérience utilisateur et fonctionnalités

Quel intérêt aurait Apple à sortir MacOS sur ARM ??? faire tourner MacOS sur un CPU qui offrira moins de performances que le moins performant des CPU Intel ? et, en plus, demander à toute la communauté de développeurs de doubler leur Dev pour sortir des versions MacOS-ARM ? Ou sinon passer par l'émulation pour qu'une machine qui se traine soit encore plus lente ?

Dans ta liste, dans ta démonstration, tu occultes un grand nombre de fondamentaux, l'existence d'iOS, son rôle comme remplaçant de l'ordinateur "camion" pour un ordinateur "tactile" à même de remplir toutes les taches familiales facilement, simplement, rapidement

Non, toi tu ne fais que constater que Mac OS est absent sur ARM avec ta liste à balle-deux, pas bien Apple, donc si l'on suivait ton raisonnement, si Apple avait 3 neuronnes et suivait tes lumières, il s'empresseraient de sortir des Macs plus lent que le Macbook 12", plus complexes que les iPad (des "camions")

Heureusement qu'Apple à de vrais stratèges dans ses rangs, et pas des zozos comme toi qui n'ont aucun recul et aucune réflexion, parceque là, c'est sur, ils seraient dans le mur

avatar en ballade | 

@thebarty

Tu peux nous éviter tes commentaires indigents, et indignes de M.Ormesson.

avatar thebarty | 

@en ballade

Tu peux nous éviter tes merdiques « Appl€ » dignes d’une cour de récré ?
Incapable que tu es de mieux qu’une phrase.

avatar fte | 

@zoubi2

Sûr ?

Je ne crois pas.

Les benchs qui fuitent actuellement, quoiqu'intéressants, montrent des performances qui, si elles sont vraies, ne sont absolument pas de nature à inquiéter Intel.

Les benchs sont crédibles je pense.

Bref.

avatar pocketalex | 

@fte

Si les performances étaient de nature a rivaliser avec un core i7, cela ferait belle lurette que tous les ordinateurs tourneraient sur processeur ARM

Je suis impatient de voir ce qu'il en sera dans la réalité, et l'on pourra enfin se faire une vraie idée de ce qu'ils ont dans le ventre, parceque jusqu'ici, les discours et les benchs me font bien marrer

Quand à Photoshop, même un vieux netbook, un vrai ... pas le Macbook 12" ;) , est capable de le lancer pour peu qu'il y ait la RAM et l'espace écran minimal requis. Photoshop est une application qui ne requiert que très peu de ressources "pour le lancer", l'enjeu n'est pas la, il arrive après.

Car après, ouvrir un RAW de 40Mpx et travailler de bons filtres dessus, là, c'est une autre histoire ;)

Ouvrir une maquette de site web ou de newsletter avec force calques exploitant des smart objects sur des visuels HD, là, c'est une autre histoire

La démo vidéo est sympa, mais elle ne fait que faire mumuse avec l'interface, lancer des logiciels léger, lire une vidéo dont la lecture doit être aidée par de l'accélération hard via le CPU, et c'est génial ... tant que l'on reste dans le codec qui bénéficie de l'accélération (h264/h265), c'est ce qui permet à l'iPad de faire joujou avec des flux HD et 4K ... dans un et un seul format unique, or quand on bosse avec un logiciel de montage, il est possible, si ce n'est fréquent, de recevoir tout et n'importe quoi comme format, et pas que de l'h264, et derrière, si le CPU est pas une bête, je vous raconte pas le framerate pourri

Bref, ces CPU ARM sont très intéressants, ils ne consomment rien, ça peut donner des laptops fins, légers et autonomes très intéressants, ça, c'est sur, mais ce sera des laptops "bureautique" et pas des stations de travail. Dire qu'un ARM ça équivaut à un i7, c'est une superbe connerie, maintenant, ceux qui affirment ça nous ont déja habitué à leurs délires hein

avatar pocketalex | 

@fte

"For comparison, the best of Geekbench 3 for one of the systems named "Qualcomm CLS" with Windows 10 are 4263 points in the multicore test and 1202 points in the single-core test, while current smartphones with the same SoC not infrequently over 2200 points come in single-core and over 7700 points in the multi-core test. "

1202 et 4263, c'est sur, avec une bonne évolution annuelle, dans 5 ans ils auront rejoint le niveau de puissance du Macbook 12" de 2015 ?

avatar bonnepoire | 

Et puis on verra en condition réelle que ça va fondre de moitié. Et si c’est vraiment vrai, comme Apple est la marque à suivre, ils rogneront sur les batteries pour faire des économies et feront des machines avec 10 heures d’autonomie.

avatar PierreBondurant | 

A quand un macOS (sans faille root) sur iPad?

avatar je-deteste-android- | 

@PierreBondurant

Retourne écrire des articles sur ton blogue stp… je veux en lire plus ?

avatar fousfous | 

@PierreBondurant

Je préférai un iOS sur Mac plutôt, parce que les lourdeurs de macOS...

avatar C1rc3@0rc | 

Moais et si Apple reprenait le developpement de MacOS sinon, ça pourrait aussi donner quelque chose de potable...
Et si Apple pouvait aussi reprendre le developpement des iDevice pour qu'ils soient des device, pas des usines a gaz a la iTunes et qui tournent avec un iOS limité mais rapide et stable?

Et si Apple revoyait les prix a la baisse, surtout pour les iDevice, histoire que l'utilisateur puisse s'equiper en Mac ET en device pour constituer l'ecosysteme dont il a besoin, et arreter ainsi de devoir attendre que le device qui coute plus cher que les Mac qu'il ne peut plus payer fasse tout ce que le Mac fait naturellement...

In fine, la honte pour Apple c'est d'avoir le meilleur processeur ARM depuis des annees et de se faire coiffer au poteau par le peloton Windows qui tourne a l'ARM... de Qualcomm!

Pages

CONNEXION UTILISATEUR