Tim Cook : apprendre le code, c'est plus important que l'anglais

Mickaël Bazoge |

Entre le poisson d'avril douteux de Kit Harington et les extensions de poils de nez nouvelle tendance sur Instagram, le site Konbini a ouvert ses portes à Tim Cook, de passage en France en ce début de semaine pour rencontrer Emmanuel Macron. Dans un « creative chat » de moins de deux minutes, le patron d'Apple se dit très heureux d'être de retour en France, un pays qui lui donne « beaucoup d'énergie ».

Les applications conçues par des développeurs français l'« impressionnent beaucoup », par exemple Coach Guitar — qui a reçu la visite du CEO —, il est devenu très facile d'apprendre la guitare. Tim Cook est aussi revenu sur son dada, l'apprentissage du code à l'école. S'il était un écolier français de 10 ans, le big boss d'Apple pense qu'il lui serait plus judicieux d'apprendre le code avant l'anglais.

« Je ne dis pas aux gens de ne pas apprendre l'anglais, [mais le code est] un langage avec lequel on peut s'adresser à 7 milliards de personnes dans le monde », explique-t-il. Cook estime que le code devrait être enseigné dans toutes les écoles publiques du monde, et évidemment, si possible, en Swift. Un langage dont tout le monde a besoin, « et pas seulement les informaticiens ».


Tags
avatar umrk | 

Tim baisse dans mon estime.

avatar MacGyver | 

c'est clair.

Imaginez qu'il dise la meme chose en se rendant en Chine dans une ecole...

ca veut clairement dire qu'il prefere des petites mains qui travaillent a son business plutot qu'elles deviennent des personnes multilibgues et donc plus a meme de s'en sortir dans le monde actuel

(apres, je dit pas qu'apprendre le code aide pas a trouver du taff mais de la a comparer avec parler l'anglais qui est un minimum requis pour beaucoup de taff...)

avatar andre.mordi | 

Il a bien raison mais nos politiques ne sont pas encore à la page.
Il y a encore du pain sur la planche....

avatar Minileul | 

Mais il faut bien comprendre l’anglais d’abord pour utiliser la commande man ou le langage swift et les autres nan ? ?

avatar Sokö | 

Disons que ça se discute et que ce monsieur prêche pour sa chapelle !

avatar r e m y | 

Des milliards de personnes utilisent une voiture tous les jours... il faudrait prévoir des cours de mécanique auto dès l'école primaire.
?‍♂️

avatar Kensei68 | 

@r e m y
Des cours de mécanique auto sous prétexte qu'il y'a environ 1 milliard d'automobiles sur la planète ? Ben, c'est pas idiot comme idée...

avatar byte_order | 

Vous n'y pensez pas.
Et puis quoi encore. Il manquerait plus que les consommateurs soient autonomes pour réparer et entretenir voire faire évoluer leurs biens sans devoir passer par les services après-ventes si rentables des constructeurs.

Jamais.

avatar IceWizard | 

@Kensei68
"@r e m y
Des cours de mécanique auto sous prétexte qu'il y'a environ 1 milliard d'automobiles sur la planète ? Ben, c'est pas idiot comme idée... »

Déjà tenté. L’obtention du permis de conduire au début du XXiéme siècle nécessitait que le conducteur démonte et remonte ENTIEREMENT le moteur du véhicule ! Faut dire que les voitures et les mécaniciens auto étaient plutôt rares à l’époque ..

avatar Kensei68 | 

@IceWizard

Eh ouais. Mais bon, de toute façon pour être mécano auto aujourd'hui il faut d'abord être programmeur dans l’âme... (cf. prises OBD2 et autres VAG-com).

Autant démonter/remonter un moteur thermique du début XXè n'est pas chose insurmontable, autant je ne m'attaquerai pas à cette manip sur un moteur actuel.

avatar C1rc3@0rc | 

@r e m y

ça et surtout inscrire le permis de conduire les vehicules individuels (roulant et naviguant, volant ça ce discute) comme imperatif au moins pour la scolarité obligatoire.

Apres, je vais pas denigrer l'apprentissage du developpement (et j'insiste sur developpement, apprendre a coder a aucun interet en soi) comme un des piliers de la formation normale.

Mais j'ai quand meme un doute sur la motivation et ce qu'il y a derriere cette litanie de Cook.

L'anglais (mais surtout plusieurs langues différentes et le plus tôt possible), comme les math ou le droit (la logique et les principes) et l'expression artistique et littéraire sont des fondements de base dans l'education - pas pour des histoires culturelles, mais simplement pour le developpement cognitif -

Apprendre a concevoir un logiciel et apprendre a le realiser c'est un exercice intellectuel structurant et qui exploite et developpe beaucoup de capacités.
Mais ça veut pas dire que tout le monde doit en faire sa vie.

Et un langage de programmation dédié pour l'apprentissage est un choix complexe et engageant, faut pas se baser sur les criteres industriels et commerciaux pour ça, mais bien sur des principes educatifs... et de ce coté, Apple n'est pas a la meilleure place - ni en terme de varietes, ni en terme d'efficacité, ni en terme de représentativité -.

Et puis pour ceux qui defendent l'idée saugrenue que l'education c'est donner un metier a un gamin, il faut voir les tristes records de chomage qui touchent le secteur informatique depuis quelques annees...

avatar GJosephfr | 

@r e m y

Et des cours de conduite dès la primaire! ?

avatar PierreBondurant | 

Les deux étant très liés quand même, autant apprendre l’un puis l’autre
Maintenant s’il faut vraiment choisir, je préfère l’anglais, ça permet au moins de communiquer avec des êtres humains

avatar andre.mordi | 

@PierreBondurant

Je suis d’accord avec toi mais ce n’est pas une raison pour occulter le langage de programmation à l’école

avatar occam | 

@andre.mordi

« LE » langage de programmation ?

Comme s'il n'y en avait qu'un !
Pire, comme s'il n'y avait qu'un seul paradigme de programmation valable.
Ce que dit Tim Cook est, du point de vue pédagogique, intellectuel et, on commence à le comprendre, neuroscientifique, une aberration totale.

Pour aider les élèves à développer leur capacité d'abstraction et leurs facultés algorithmiques de formalisation, il vaut mieux éduquer à créer et manipuler des notations symboliques, comme l'a fait Ken Iverson avec APL.

Et surtout, en apprenant un autre mode de représentation que celui qui leur est familier dans leur langue maternelle. Par exemple, pour les européens, en apprenant le chinois et le japonais.

Ou l'akkadien, y compris la remarquable algorithmique numérique mésopotamienne.

On ne programme pas à programmer, on apprend à penser.

avatar IceWizard | 

@occam
Tout voyage commence par un premier pas ..

avatar C1rc3@0rc | 

+1

avatar jerome74 | 

Ce type est fou à lier. Donner la possibilité aux gamins que ça intéresse de découvrir la programmation, c'est bien sûr important, tout autant que pour n'importe quelle autre disciplne scientifique, artistique, sportive ou autre. Mais ça n'a rien d'un apprentissage de base à inculquer à tous les jeunes!

avatar aleskandre | 

@jerome74

Juste comme ça, les cours de techno sont, depuis mon enfance en primaire, au programme. Moi j'ai appris à manier open office. J'aurais préféré savoir coder ça rapporte plus donc autant que ça serve !

avatar byte_order | 

@aleskandre
> Moi j'ai appris à manier open office. J'aurais préféré savoir coder
> ça rapporte plus donc autant que ça serve !

Oh là.
Il y a dans le monde probablement nettement plus de monde qui gagne très bien leur vie en "maniant" quotidiennement une suite bureautique que de développeurs qui gagnent seulement correctement leur vie.

avatar C1rc3@0rc | 

@jerome74

Il y a surtout une incoherence manifeste de la part de Cook.
La machine qui permet d'utiliser des logiciels de programmation chez Apple c'est le Mac.
On vient de voir qu'Apple vend par trimestre meme pas 5 millions de machines. Si on compte le Mac Mini comme perdu vu l'energie qu'Apple met a le detruire, et le Macbook Air qui accumule des monceaux de mepris de la part de la direction d'Apple, il reste quoi: un tarif d'entrée a plus de 1000 euros pour des machines fameliques, surtout lorsqu'elles doivent faire tourner une VM pour utiliser la majorité des softs d'apprentissage du developpement!!!

Il veut quoi Cook, que les gamins s’entraînent a programmer dans des bac-a-sables sur l’écran minuscule de l'iPhone?

Si Apple veut s'occuper d'education, ça commence par des programmes de ventes et de support avec les organismes nationaux en charge de l'education, par la production de materiels fonctionnels, fiables et durables, par des OS simples et des outils d'administration de parcs aussi simples et efficace, par un soutien actif de la communauté open source,...
Et historiquement Apple avait dans ses rang un des chantres de l'informatique educative, Alan Kay, qui lui meme a poussé et developpé un des plus formidable outils d'apprentissage de la programmation: Smalltalk... Ce serait bien de s'en souvenir et d'y revenir!!!

avatar gavroche68 | 

Perso j'aurais bien voulu apprendre à coder depuis tout petit que d'apprendre l'allemand ou de me taper la propagande qu'était l'histoire ! Le pire, même les filières soit disant scientifiques( sans options spécifiques ) ne proposaient rien en terme d'informatiques ou très peu.

Que dis je, la fac soit disant filière informatique deug mias, proposait peu de codage ! ( du moins c'était pas l'écrasante majorité).
Cook se heurte à un mûr : la France ! Un pays qui a eu du mal à comprendre l'importance de l'informatique, pourtant Jobs à une époque avait donné de bons conseils à la France (voir interview sur France 2 peut être dans les 80 )!

De plus quand je vois certains développeurs et leur façon de coder ( encore une fois ils sont restés bloqués dans les année 90 ) et quand je vois le salaire des dev je me dis y a encore du boulot dans ce pays resté bloqué à l'époque des costards cravates. Espérons que ce Macron change les choses !

Théoriquement au mieux tout élèves sortant d'une filière scientifique devraient savoir coder un minimum ! À mon sens le code, l'algorithme sont 1000 fois plus importants que l'histoire. L'histoire c'est le passé et le mensonge tandis que le code c'est l'avenir, la créativité et le développement de l'esprit! Chacun est libre d'apprendre son "histoire" pas besoin d'un connard qui nous répète 1000 fois la même chose depuis la primaire ! ( Par exemple, Louis XIV, ce gros degeulasse partouseur, je m'en tape, le code est 1000 fois plus passionnant ou voir l'histoire des indigènes...,chacun son truc )

En tout cas moi mes enfants ne se feront pas avoir comme moi !

avatar CaptainBinouz | 

@gavroche68

Je plains tes mômes qui auront été biberonnés à ta propagande complotiste de ne jamais savoir faire confiance à personne.

avatar gavroche68 | 

relisez vos manuels d'histoire et faites un vrai travail de recherche vous verrez de vous même ! La seconde guerre mondiale on nous l'a enseignée depuis le collège à aucun moment il n'a été question que Hitler à été amené au pouvoir grace à de riches patrons qui ont financé sa compagne, pourtant c'est sur Arte ( chaîne non complotiste à ce que je sâche ) que j'ai appris ça. Vousz un exemple de la propagande ! Des exemples j'en ai d'autres !

Ne vous inquiétez pas pour mes enfants, ils seront faire confiance aux bonnes personnes et se mefiront de l'Etat, du système comme de la peste noire!

Cela dit c'est moi qui plaint vos enfants, de pauvres naïfs prêts à tout gober !

avatar Ali Ibn Bachir Le Gros | 

Je suis entièrement d'accord avec gavroche68.

L'influence dans l'histoire récente d'agents de la planète Omicron Persei 8 et de son ignoble chef, Lrrr, nous est totalement cachée par un gouvernement corrompu.

Personnellement, je vis dans un bunker sous terrain et je porte un chapeau en aluminium pour me protéger des ondes. J'ai des rations et des munitions pour tenir trois mois.

Bande de fumiers, vous nous aurez pas vivants !

avatar gavroche68 | 

bon le témoignage de gros débiles venant caricaturer les propos des autres n'apportent rien ! Pathétique ! Moi je suis entrain de parler sérieux !

avatar C1rc3@0rc | 

@gavroche68

C'est que ton propos est caricatural et fait des généralisations sur des abstractions idéologiques: tu aurais voulu apprendre quoi comme langage pour "coder"? Sur quel systeme? Et pour "coder" quoi?

Je prends quelques exemples:
- 90% de l'informatique individuelle c'est du Windows. Tu aurais attendu d'etre formé a C# pour .NET ou alors Visual Basic?
- 90% de l'informatique serveur c'est Java sur Linux/Unix? Tu aurais attendu d'etre formé a Java pour Redhat?
- 90% de l'informatique en bioscience / economie / sciences sociales... c'est R et Python, majoritairement sur Windows: tu aurais attendu d'etre formé a R et Python (2 ou 3, d'ailleurs)
- La majorité des administrateurs systemes utilisent Python et Bash: tu aurais attendu a etre formé en Python (ou Perl, ou Ruby) ou en Bash (ou ZSH, ou CSH?)

Et le jour ou tu serais arrivé dans le monde pro, et que l'on te dis qu'il faut faire du .NET alors que t'as appris R pour les stat sur Linux, tu aurais gueulé contre l'indigence de l'Education Nationale par foutue de te former aux demandes de ton metier?

Il faut comprendre une chose: s'il y a quelques constantes dans l'informatique (genre l’algorithmique, la maitrise des mathematique, la methodologie, la theorie des cycles de développement), a coté et autour, tout change et il est impossible de dire si dans 15 ans (temps raisonnable de formation d'un enfant) le langage majoritaire sur le systeme majoritaire existera toujours.

Quand j'etais gamin, le metier le plus connu dans l'informatique (de l'administration et dans les centres d'orientations... et encore demandé par les entreprises) c'etait opérateur de saisie.
Le hic c'est qu'alors que j'etais gamin, ce metier etait deja en voie de disparition.
J'ai appris a programmer avec Pascal et Lisp (et beaucoup de mathematique). Puis en ecole ca a ete ADA, Prolog, C++ et Java. Mais si Pascal, ADA, lisp et Prolog m'ont donné de solides compétences et une vision large pour aborder des problemes variés, ce qui m'a surtout servi c'est l’algorithmique, les mathematiques,... et la logique!
J'adore Python et Ruby, mais je les ai appris en quelques semaines. R j'aime moins, mais c'est mon outil quotidien depuis quelques annees.

J'evolue aujourd'hui dans un monde peuplés de doctorants, postdoc, chercheurs, professeurs... surtout en biosciences. C'est pas le monde d'ingenieurs auquel je me suis formé, mais j'aime. Un doctorant en biologie végétale aujourd'hui il fait quoi en majorité: il programme, il fait des stats, il fait de la rédaction, beaucoup de rédaction (rapport, projet, review, demande de financement, articles). C'est surprenant, mais un scientifique est plus littéraire qu'un écrivain quantitativement!

Il utilise quels outils: R, Python, Excel, Word, Mail, Firefox, des mindmaps...
Un postdoc, il fait tout ça plus de la gestion administrative, de la direction d’équipes.
Un professeur, il fait tout ça plus il doit gérer des embauches (et oui c'est du contrat international, pas de l'admin simple nationale), trouver et attribuer des fonds a ses equipes (labo), gerer des projets toujours internationaux, négocier avec (et protéger ses équipes) des entreprises, d'autres universités,... et assurer des cours...

Ok, alors ça sert a quoi d'apprendre a utiliser un microscope, a pipeter, utiliser scalpel, centrifugeuse,... a produire ce qu'il va analyser et sur quoi il va publier...

La recherche c'est le plus gros réservoir d'emploi a venir: tu les formes a quoi les chercheurs? Et a partir de quel age tu decides de ce que va devenir quelqu'un - histoire de lui donner la formation adéquate -.

Tu parles d'histoire. Je vais te parler d'histoire des sciences et de l'informatique. Ça sert a quoi?
A ne pas commettre les erreurs qu'on fait les autres dans le passé, a ne pas s'engager dans des impasses, a "voir" les voies de recherche et de solution, a ne pas perdre son temps a reinventer la roue. En bref ça te rends compétent, face a des problemes que tu n'as pas encore abordé, ça te donnes un avantage concurrentiel sur l'ignorant, ça te permet de déchiffrer la strategie d'un client, employeurs, concurrent,... et des administrations.
Oui, l'histoire (generale) se mele et s’emmêle avec la politique, l'ideologie,.. c'est pour cela que des bases de philosophie et de psychologie sont importantes.

Et puis on peut parler de creativité, parce que si c'est fondamental pour un artiste, pour un ingenieur ou un chercheur ça l'est tout autant. Et on forme comment les gens a la creativité? Avec de la culture generale, de l'art, des lettres et de la philosophie.

avatar gavroche68 | 

vous n'avez rien mais absolument rien compris à mes propos ! dites moi en quoi c'est caricatural ?

On s'en fou du langage de programmation le plus important c'est de développer la logiquement à travers l'algorithme. Point.

Relisez bien mes propos ! Je dis bien que la logique plus on l'entraîne tôt et plus on a la chance d'avoir des individus avec une grande capacité de logique !

Cette capacité logique sera utile dans tout ( vie de l'invidu tout corps de metier)

C'est ça que vous comprenez pas, le cerveau il faut l'entraîner et plus on s'y prend tôt et mieux c'est !

Je dis bien qu'à mon avis on devrait remplacer l'histoire par la programmation, il faut bien trouver une solution. A mon sens la programmation est plus importante que l'histoire ! Et comme le budget et le temps nous impose de faire des choix faison le dans le bon sens.

Vous parlez de créativité justement ça rejoint ce que je dis, se faire manipuler et endoctriné n'a jamais développé la créativité par contre la programmation si !

avatar Ducletho | 

@gavroche68

L’intelligence se trouve dans le rationnel et l’irrationnel...
Coder pour apprendre une logique analytique, ça s’apprend avec les math... quelque soit x appartenant à
C’est la base de la logique. Le code c’est juste un langage avec lequel on exprime cette logique.
Il faut bien parler français déjà pour parler une autre langue ?
L’histoire, important ! Car la créativité ne naît pas du néant

avatar occam | 

@C1rc3@0rc

Absolument d'accord.

J'aimerais ajouter que je n'utilise plus aucun des langages de programmation qu'on m'a fait apprendre, mais que j'ai appris sur le tas tous ceux que j'enseigne.

Les rudiments de R, par exemple, je les ai appris un soir en buvant des bières bavaroises avec Bill Venables, qui esquissait sur une serviette de table les différences syntactiques entre S+ et R. Algorithme par algorithme.
Même si je n'avais pas écrit une ligne de code dans ma vie, j'aurais pu suivre. Tandis que, si j'avais appris à programmer, comme l'entend Cook, mais sans un exercice approfondi des maths et de la statistique, je n'aurais sans doute rien compris.

Niklaus Wirth, le concepteur de "Pascal", disait à propos de ALGOL-W, son bébé quasi mort-né :
« Comme le latin : il ne sert plus à grand-chose. Sauf que ça aide à penser et à analyser. »

avatar poco | 

Ah c'était sérieux?

GRAVEment alors…

avatar warmac33 | 

@ Ali Ibn Bachir ...
superbe !
non seulement c'est hilarant, mais cela finit de tourner en ridicule notre grand paranoïde et ses pamphlets délirants.
Merci !

avatar pat3 | 

@Ali Ibn Bachir Le Gros

"Je suis entièrement d'accord avec gavroche68.

L'influence dans l'histoire récente d'agents de la planète Omicron Persei 8 et de son ignoble chef, Lrrr, nous est totalement cachée par un gouvernement corrompu."

J’ai beaucoup ri, merci ?... (p?????n de nouveau clavier d’iPad qui a perdu les trois points) ??? et pourtant je suis assez d’accord Avec Gavroche68 sur la façon dont l’histoire nous a été enseigné. Outre que l’histoire du monde s’est résumé à celle de la 2e guerre mondiale durant 4 ans (et encore : à la seule histoire de France pendant la 2e guerre), je me souviens toujours des deux heures scandaleuses auxquelles s’est résumé la décolonisation dans mes cours d’histoire, au 20 scandaleuses minutes consacrées à la guerre d’Indochine. L’histoire apprise à nos enfants serait une vaste blague si elle n’était pas une terrible opération de propagande.

avatar CaptainBinouz | 

@gavroche68

Les reportages d’Arte sont aidés financièrement par le CNC, structure publique qui dépend du Ministère de la Culture, pour dire entre autre ce sur quoi les livres d’Histoire ont fait l’impasse.
France 2, chaîne publique, est la première chaîne française à dénoncer les dérives des grosses entreprises et des grands patrons.

Vous avez raison de vous interroger et de chercher à préciser les événements que vous avez appris de manière synthétique en cours d’Histoire, mais vos propos sont totalement complotistes.
Mes enfants, comme vous, n’ont aucune confiance aveugle en l’Etat, mais ils savent aussi faire la différence entre la France et un pays dont la propagande a pris le pouvoir. Pas vous.

avatar gavroche68 | 

mes propos sont complotiste ? ou ça parce que je dis que la France est pays comme tout les autres pays du monde utilisent subtilement la propagande ? il faut arrêter de croire qu'on est supérieur aux autres pays!

et même s'ils l'avaient été et alors ? le complot un terle caricaturé à toujours existé, l'intérêt des dirigeants n'a jamais été le même que celui du peuple. Comment faire pour coincider des intérêts divergent tout en gardant le pouvoir ? j'amerai bien qu'on m'explique. Après si dans le mot complot c'est croire aux martiens etc dsl ça ne me concerne pas ! Moi je parle de faits.

serais je complotiste si je posais la question suivante : Qui a fourni le pétrole nécessaire à Hitler pour faire tourner son armée ?

c'est une question légitime et technique. Est ce du complot ? non c'est juste connaître une réalité technique logique.

avatar ET80 | 

@gavroche68

Il est quand même difficile de résumer 2.000 ans d’histoire (voir plus : on commence généralement par la préhistoire en passant par l’Égypte et la Grèce) en quelques heures par semaine.

Les cours, en primaire/secondaire ne sont pas fait pour faire de vous des experts dans un domaine. Dans toutes les matières enseignées, vous ne pourrez avoir que 1% de la connaissance (je suis gentil ...).

Allez voir un docteur en histoire, il va connaître qu’une portion infime de l’histoire mais parfaitement.

L’école n’est qu’une page de sommaire pour moi. Une introduction qui permet d’aller plus loin.

Je suis d’accord sur l’Histoire enseignée est modifiée, mais perso mes parents m’ont toujours expliqué l’intérêt de faire des recherches plus poussées pour comprendre. Si on est passionné il faut aller plus loin. Livres, monuments, documentaires. Et ne pas tout remettre en cause même s’il faut avoir conscience que c’est pas fixé suivant les résultats des chercheurs.

avatar gavroche68 | 

je suis d'accord avec vous c'est pour ça que je dis que l'histoire devrait être remplacée par l'informatique ( ou la logique ) et que après chaqu'un pourra se cultiver comme bon lui semble. Comme je l'ai dit forger le mécanisme de la logique le plus tot peut s'avérer plus utile pour l'individu en question plus tard.

avatar Un Type Vrai | 

Oui, la logique, pas la programmation.
En relisant bien ce que veut T. Cook, c'est apprendre Swift...
Pas les concepts mathématiques mais l'exécution bête et méchante du pissage de code...

Et ça, je suis clairement contre.

avatar r e m y | 

@gavroche68

Tu devais avoir piscine le jour où l'ascension d'Hitler au pouvoir a été abordée... c'est pourtant effectivement un élément important à comprendre et garder en memoire, tant l'Histoire à tendance à bégayer.

avatar gavroche68 | 

Non non j'étais très bon en histoire, collège comme lycée et cette information crutile n'a pas ete abordée.

Autre information crutiales qui n'a pas été traite, qui a fourni la quantité immense de pétrole avant que les Allemands réussissent a trouver une sorte de synthese pour combler leur besoins monstrueux ?
Et oui tout ça ce sont des faits.

avatar byte_order | 

@gavroche68
> La seconde guerre mondiale on nous l'a enseignée depuis le collège
> à aucun moment il n'a été question que Hitler à été amené au pouvoir
> grace à de riches patrons qui ont financé sa compagne

Et pourtant vous ne semblez pas avoir retenu de cette Histoire de se méfier du lobbying que les riches patrons exercent sur le pouvoir.

Que croyez-vous pourtant que Tim Cook est et fait actuellement en France ?
Du tourisme ? De l'enseignement ? Un cours de philosophie ?

Ce qui est 1000 fois plus important d'apprendre que tout autre chose, c'est d'apprendre à penser par soit-même, point.

A partir de là chacun devient capable de douter ou pas de ce qui est présenté comme de faits et distinguer ou pas les intérêts cachés réels ou fictifs derrière.

Que ce soit par l'éducation, la propagande d'Etat... ou par un hyper riche patron en pleine session de lobbying

avatar gavroche68 | 

Je suis d'accord avec vous c'est pour ça que selon moi cette partie de l'histoire à savoir de riches patrons derrières la campagne d'Hitler aurait du être enseignée et répétée autant que possible car il est là la point le plus important : Sans argent = pas de guerre ! Et comme vous le sous entendez cela permettrai de comprendre comment continue de fonctionner notre monde.

Attention moi je dis que Cook a raison de dire que le code devrait être enseigné depuis le plus jeune âge, mais je ne serais pas d'accord de choisir Swift!

Vous dites qu'il faille àpprendre à penser par soit même, vous avez raison, et je suis convaincu que la programmation ( ou logique pure ) enseignée depuis le jeûne âge loin de toute propagande pourrait aider à mieux penser par soit même.

Ce n'est qu'un avis perso!

avatar Un Type Vrai | 

Pas besoin d'Arte pour montrer que l'histoire à l'école est une grande propagande.

Déjà, on voit 2 fois la seconde guerre mondiale (Collège et Lycée).
Au collège : Les gentils américains sont venus nous délivrer du mal.
Au lycée : Les méchants américains ont profité de la défaite de l'axe pour nous asservir.

Voilà ce que j'ai appris concrètement (et j'entends encore régulièrement des gens parler du plan Marshall comme d'un complot anti Europe...)

Mais après tout ça, je suis parti un an en Irlande, j'ai rencontré un féru d'histoire qui m'a demandé :

" Comment la France gère à l'école le fait que pendant la seconde guerre mondiale, elle était dans l'axe ? "
Je me suis demandé s'il était sérieux... Puis j'ai compris que simplement la vérité n'est pas dans nos livres d'histoires. La vérité n'est pas à l'école.

Est-ce que l'on peut révolutionner l'enseignement (ou le moderniser simplement) ?
Oui, ça a été fait avec les maths modernes (qui ont déprimé beaucoup de profs de maths).
Pourquoi doit-on se dire que l'école est un truc figé dans le temps alors que la société évolue ?

avatar JONYBLAZ | 

@gavroche68

Bon la forme est hard , mais je te rejoins dans un sens , c’est que histoire, est façonné dans intérêt d’asservissement mentale.

Et c’est vrais que nous avons tous notre vie et but sur terre , pas le temps de fantasmer le passé surtout s’il est erroné !!
Timcook on va faire sans toi et tes milliards ???

avatar gavroche68 | 

Bon j'avoue que la forme est hard, c'est un sujet qui me tient à coeur et ça m'énerve. Je me suis sûrement mal exprimé, ce n'est pas la matière Histoire qui me dérange mais vous l'avez bien résumé avec plus de délicatesse sue moi ! C'est surtout cette manipulation qui se cache derrière qui me dérange.

avatar CaptainBinouz | 

@gavroche68

« c’est que histoire, est façonné dans intérêt d’asservissement mentale. »

C’est vrai qu’il l’a résumé avec plus de délicatesse que vous. LOL.

Les livres d’Histoire sont loin d’être parfaits. L’Education Nationale a sûrement fait des choix contestables quant à ce qui y figure et ce qui y est omis, mais il faut bien faire des choix !
Et à partir de là, il y aura forcément des gens pour contester. Les Historiens entre eux se déchirent sur la plupart des sujets.
Par essence, l’Histoire n’est pas une science exacte.
Mais je me réjouis que les manuels ne soient pas écrit par des gens comme vous, qui n’en comprenne ni la problématique, ni la difficulté.

avatar gavroche68 | 

Je ne critique pas la matière Histoire de manière générale, je dis juste que cette matière est un outil de propagande !Et c'est là le problème. Moi je propose de remplacer une matière sujet à doute, sensible d'évoluer par quelque chose de plus sûr : la programmation !

avatar ET80 | 

@gavroche68

L’Histoire c’est le passé, mais c’est aussi ce qui nous fonde. Ne refaisons pas les mêmes erreurs que dans le passe.

L’Histoire c’est aussi nos racines, nos valeurs, notre culture. Ce qui nous rassemble. Aussi bien dans le négatif que dans le positif.

Comme tout à l’école : ce n’est qu’une base, les éléments principaux. Comme tout à l’école et dans la vie : il faut sortir, voir le « vrai » (monument musée ...). Lire, beaucoup lire. Et ne pas prendre à cœur les modifications qui auraient pu être apportées : c’est l’Histoire. La construction d’une légende, et comment elle a été construite, rapportée et a modifié l’Histoire est très intéressant.

Bref ne pas dévaloriser une matière qui apporte une culture générale.

Bonne journée à tous :)

avatar gavroche68 | 

Certes mais quelle Histoire ? moi je suis convaincu que chaque adulte peut étudier l'histoire qu'il lui plaît, étant donné que c'est de la simple culture ( donc pas besoin que ce soit approfondie). Par contre la programmation c'est la logique pure, c'est une gymnastique qui dzvrait être entraînée depuis le jeûne âge ( ce n'est que de la logique aucune possibilité de manipulations) et comme à mon sens c'est une priorité pour moi on devrait remplacer l'histoire par la programmation.
Vous savez quoi ? le fait d'entraîner cette gymnastique mentale depuis le plus jeune age sera utile pour tout le monde même ceux qui ne deviendront pas dev. Tout le monde à besoin dz logique ( médecins Boulanger ) .

avatar byte_order | 

> Perso j'aurais bien voulu apprendre à coder depuis tout petit que
> d'apprendre l'allemand ou de me taper la propagande qu'était l'histoire !
> Le pire, même les filières soit disant scientifiques( sans options spécifiques )
> ne proposaient rien en terme d'informatiques ou très peu.

Et ?
Comment croyez-vous que les développeurs français qui ont 40-50 ans aujourd'hui le sont devenus alors ?

Il suffit pas de vouloir, il faut s'en donner les moyens.
Si certains sont devenus développeurs alors qu'aucune formation au codage n'existait dans le cursus scolaire, c'est p'tet parce qu'ils ne sont pas contenter d'ouvrir le bec et d'attendre qu'un généreux donateur y fasse tomber une formation toute prête à consommer (sans arrière pensée, bien entendu, hein).

L'auto-formation, cela existe aussi.
Les livres pour apprendre l'algorithmique, cela existe aussi.

En bref, apprendre, c'est facile si 1) on a appris à apprendre (le vrai boulot de l'éducation, c'est ça, pas de former les futures masses laborieuses à enchainer telle ou telle tâche répétitive avec un ratio coût productivité planché) et 2) on a envie d'apprendre le truc en question.

L'ironie, c'est que dans les années 80 pour apprendre à coder, fallait maîtriser une matière indispensable (et cela reste le cas ou presque) : comprendre l'anglais.

Comme quoi, les fondamentaux ne sont pas toujours ce que l'on croit.
Et l'intérêt de certains ne sont pas toujours ce qu'ils semblent affirmer être officiellement.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR