Apple en Chine : un milliard de dollars pour un centre de données garanti sans backdoor

Mickaël Bazoge |

Montrer patte blanche, c’est l’obsession d’Apple en Chine qui se plie aux exigences sans cesse plus nombreuses des autorités du pays. Le mois dernier, Pékin a ainsi mis en place de nouvelles règles plus serrées de contrôle d’internet et notamment des données en circulation qui doivent désormais être stockées en Chine. Pour s’y conformer, Apple va construire un centre de données au pays, en partenariat avec une entreprise de services en ligne, Guizhou Cloud Big Data Industry (GCBD). Ce sera le premier du genre dans l’Empire du milieu.

Ce data-center va s’installer dans la province de Guizhou, et il s’agit d’un investissement conséquent pour Apple qui déboursera un milliard de dollars dans ce projet. Afin de rassurer les utilisateurs des produits du constructeur, un porte-parole jure qu’il n’y aura aucune porte dérobée. « Ce nouveau centre de données va nous permettre d’améliorer la vitesse et la fiabilité de nos produits et de nos services », explique-t-il, « tout en nous conformant aux nouvelles régulations ».

Apple confirme qu’il s’agit surtout d’un impératif pour continuer à servir les consommateurs chinois : « Ces législations requièrent que les services dans le nuage soient opérés par des entreprises chinoises, c’est pourquoi nous sommes partenaires de GCBD ». Apple continue donc de faire pousser les centres de données un peu partout dans le monde, tout récemment encore un troisième data center va voir le jour en Europe, au Danemark.

Parmi ces régulations, les autorités chinoises vont également mettre le holà sur les VPN. Depuis quelques semaines, ces services doivent obtenir le feu vert du gouvernement, et à partir du 1er février, les opérateurs télécoms pourront bloquer purement et simplement les VPN utilisés par les internautes chinois voulant surfer au delà de la muraille numérique du pays. Sans VPN, il est impossible d’accéder à Facebook et Twitter, par exemple. On ignore encore si cette initiative concernera aussi les réseaux privés des utilisateurs étrangers, auquel cas ce serait vraiment un coup dur pour eux (lire : Chroniques numériques de Chine : « Aucun service »).

avatar Sokö | 

Garanti sans backdoor ? On peut toujours rêver :-)

avatar heero | 

hahahah sans backdoor mais c'est un prestataire externe chinois qui s'en occupe XD

avatar enzyme | 

C'est surtout du protectionnisme déguisé avec espionnage industriel et récupération de technologies à la clé. Les entreprises chinoises font des produits moins chers car ils n'ont aucune dépense en design et en R&D. Quand prendrons-nous conscience que ce pays n'est ni un marché ni un partenaire ?

avatar Hoppy | 

@enzyme

Entièrement d'accord avec vous. Cela rapporte juste à court terme mais ensuite ils finiront par copier.

avatar harisson | 

@enzyme

Nous en prendrons conscience le jour où les produits Apple ne seront plus made in China ? ^_^

avatar Moumou92 | 

@harisson

Tu veux dire le jour où 95% des produits de grandes consommations ne seront plus en Chine? Parce qu'aujourd'hui on ne consomme presque plus que du produit asiatique...

avatar harisson | 

@Moumou92

Oui ;) mais bon, on est sur macge, je reste dans le contexte.

avatar enzyme | 

Et surtout quand arrêterons nous de penser à court terme ?

avatar adamB | 

Sans backdoor et Chine dans la même phrase ? 😂
Bon sérieusement, bien sûr qu'il n'y aura aucune backdoor, ce sera une open front door, nuance !

avatar occam | 

Ben, si le porte-parole « jure qu’il n’y aura aucune porte dérobée », on le croit sur parole et on est rassuré, n'est-ce pas ?

avatar EBLIS | 

Je crois qu'on peut le croire sur parole, s'il ment il ira en enfer, personne ne risquerait cela pour de l'argent.

avatar Lubi974 | 

Il n'y a pas de Backdoor car ils n'en on pas besoin. Joli coup de communication.

En revanche, on y croit de moins en moins à la fervente Pomme défenseuse de la protection des données.

avatar marc_os | 

@Lubi974 :
Tu crois aussi de moins en moins en Dieu ?

avatar PinkApplePie | 

Le terme de muraille numérique et contrôle vpn rappels que l’on a parfois tendance à oublier que la Chine est une dictature.

avatar jojo5757 | 

Comment un site voit il que l'on utilise un vpn ?

avatar A884126 | 

@jojo5757

Ce n'est pas le site mais l'opérateur qui voit que la requête passe par un VPN, d'où le blocage par le FAI ou l'opérateur télécom.

avatar A884126 | 

La Chine et les Droits de l'Homme, as usual le $ est le seul langage qui fait foi. La liberté de penser ? Cela est d'un autre âge. Et bientôt ce sera le tour de la Turquie... ☹️

avatar Average Joe | 

Dans ce cas, c'est plutôt la peur absolue du pouvoir de Pékin vis-à-vis de la liberté de pensée du citoyen moyen, et sa volonté de contrôle totalitaire qui en découle, qui précède les questions d'argent.

avatar huexley | 

Pourquoi s'embeter avec des backdoor quand le contrôle des données est une obligation ? Le porte parole aurait plutôt du dire un truc du style "il n'a a pas de backdoor car on a donnée les clés de la maison ?"

En tout cas magnifique enfumage !

avatar flo3183 | 

Mettre le mot "Chine" et "garanti sans backdoor" dans la même phrase relève de l'exploit... bravo

avatar junec | 

Intéressant... des commentaires presque tous identiques sur le sujet. Comme quoi, la propagande de nos contrées marche bien.

Il y a quelques mois, un texte de loi avait été voté en Chine. Les agences de presse françaises avaient totalement déformé le contenu de la loi, ce qui est très aisé quand la plupart des personnes ne comprennent pas le chinois (et encore moins le vocabulaire législatif) et que la plupart des gens font confiance aux médias. Au passage, les lois américaines et européennes équivalentes étaient bien plus liberticides.

Si la propagande chinoise (il y a d'ailleurs un bureau officiel de la propagande, ils ne sont pas hypocrites au point de cacher leurs intention, eux!) a pour principal objectif de valoriser la Chine, la propagande occidentale, qui ne dit pas son nom, consiste principalement à dénigrer systématiquement les autres pays pour masquer les échecs de nos gouvernements.

Quant on voit certains comparer la Chine et la Turquie, c'est juste affligeant. Même certains chinois ruraux ont plus de recul qu'eux.

avatar huexley | 

Tu peux nous éclairer de ta science au lieu de nous faire la morale alors ?

avatar Gladjessca | 

@junec

On croit rêver ! Parce que la Chine n’est pas une dictature pour toi !!! Bizarre comme commentaire, tu dois faire partie du bureau des propagandes justement...

avatar junec | 

Je m'attendais à ce genre de commentaire. Si l'on ose avoir un point de vue différent, on est traité de tous les noms ou de faire de la propagande. Belle preuve d'ouverture d'esprit !

Donc parce que la Chine est une dictature, il faut tout lui mettre sur le dos ? Il faut croire aveuglement tout ce qui est dit sur ce pays, même lorsque les faits, si l'on prends la peine de s'y intéresser et d'analyser les sources, prouvent le contraire ?

Restez donc avec vos certitudes si ça vous fait plaisir...

avatar occam | 

@junec

• « même lorsque les faits, si l'on prends la peine de s'y intéresser et d'analyser les sources, prouvent le contraire ? »

Pour prétendre à une quelconque crédibilité, présentez donc vos faits, sources à l'appui.
Ainsi que votre analyse.
On jugera sur pièce, et le débat sera enrichi.

• « Restez donc avec vos certitudes si ça vous fait plaisir...»
Ah bon, vous n'êtes donc venu que pour pavaner votre air supérieur de mandarin renfrogné, non pour débattre ? C'est bien ce que je pensais. Libre à vous de prouver le contraire, je vous y invite.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR