Fermer le menu
 

Éducation : même dans la ville de Tim Cook, les écoles préfèrent le Chromebook

Mickaël Bazoge | | 17:30 |  46

Apple a peut-être l’éducation dans son ADN, mais le secteur de l’éducation est petit à petit en train de perdre ses atomes crochus avec la Pomme. La tendance, au moins dans les écoles américaines, est à l’achat de Chromebook : faciles à déployer, intégrant un clavier, solides, ces petits ordinateurs ont aussi et surtout l’argument du prix, sans commune mesure avec ceux pratiqués par Apple — même quand le constructeur est prêt à de sérieux efforts pour imposer ses produits dans un district scolaire.

La tendance n’est pas nouvelle ; en fait, cela fait depuis plusieurs trimestres maintenant que les Chromebook écrasent le marché scolaire américain, réduisant de plus en plus l’empreinte d’Apple (lire : Les Chromebooks font du mal à Apple dans les écoles US). Les machines sous Chrome OS représentaient même, au premier trimestre de l’année, la majorité (51%) des ordinateurs utilisés dans les écoles.

Un exemple parmi d’autres illustre ce retournement de situation : à Robertsdale, dans l’Alabama, les scolaires et les étudiants de Robertsdale High vont troquer leurs MacBook et leurs iPad pour… des Chromebook de Lenovo. Or, cette ville, c’est celle où Tim Cook a usé ses fonds de culotte durant ses premières années scolaires…

Le précédent plan triennal, qui consistait à équiper chaque élève et professeur d’un MacBook (ce n’est pas précisé, mais il doit sans doute s’agir d’un Air) et les plus jeunes d’une tablette, a coûté 24 millions de dollars pour 20 000 produits Apple. Les Chromebook coûtent 75% moins cher que les MacBook qu’ils vont remplacer. En tout, l’école va dépenser 6,6 millions de dollars pour 23 500 N1, un achat financé par la revente des anciens ordinateurs Apple…

Pour Apple, difficile de se battre sur le terrain des prix où l’entreprise n’a pas grand chose à proposer. Le plus dur à entendre pour la Pomme est sans doute cette remarque du district scolaire de Baldwin, qui gère Robertsdale High : non seulement les Chromebook sont moins onéreux, mais ils sont aussi « plus simples à entretenir et plus faciles à utiliser ».

Ces Chromebook se montreraient aussi « plus sécurisés » que les MacBook, ce qui reste à prouver, tandis que les étudiants et leurs enseignants utilisent déjà les outils éducatifs de Google. Dernier coup de poignard : « Le comté de Baldwin n’utilisera pas des technologies de pointe. Il utilisera des technologies éprouvées ». À l’heure où les applications Android vont débarquer sur Chrome OS, il faudra sans doute plus que l’ironie de Tim Cook pour replacer Apple au cœur du système éducatif américain (lire : Chromebook dans l'éducation : de simples machines pour passer des examens, selon Tim Cook).

Catégories: 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


46 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar Pommeduverger 20/06/2016 - 19:21 via iGeneration pour iOS

À mon sens là meilleur arme face aux Chromebook c'est l'iPad. En baissant un peu les prix de l'iPad, en ajoutant un trackpad et clavier souris un gestionnaire de fichier et l'usb C. Surtout avec des comptes multi utilisateurs, un meilleur Splitview (glissé-déposé). Le tout à 300/400€ tarif éducation en 32/64/128Go ça marcherait j'en suis sur.

avatar lmouillart 20/06/2016 - 20:05

300/400€ c'est le double d'un Chromebook.

avatar Pommeduverger 20/06/2016 - 20:17

De toute façon Apple ne s'alignera jamais sur du 150€ … Il faut marger pour survivre. Par ailleurs, l'iPad que j'annonce serait plus performant, plus flexible et plus simple à utiliser qu'un ChromeBook avec un OS plus fiable et davantage d'apps.



avatar huexley 20/06/2016 - 20:52

Quand je vois le nombre industriel de clé USB que s'échangent les étudiants dans mon école ça me fait sourire de penser à l'iPad...

avatar Pommeduverger 20/06/2016 - 20:58

C'est pour ça que j'ai dit avec usb type c

avatar byte_order 21/06/2016 - 18:22

Adaptateur compris dans le prix ou pas ?
;-)

avatar GasyKaManja 20/06/2016 - 22:54

avatar Ast2001 20/06/2016 - 20:32 (edité)

Je reconnais qu'à ce prix et avec le support d'une partie des applis Android, cela devient tentant en outil nomade d'appoint. J'ai une Surface mais elle ne boxe pas dans la même catégorie. Et pendant ce temps, mon iPad 3 qui s'étiole dans un tiroir ne verra jamais iOS 10.

avatar Fabiokick 20/06/2016 - 20:52 via iGeneration pour iOS

Je crois les étudiants sont plutôt déçu de ios 10 sur ipad, et ceux qui ont commencé l'aventure sur chromebook devront la poursuivre. À croire que Apple ne veux pas faire décoller les ventes de la tablette

avatar enzo0511 20/06/2016 - 21:35 via iGeneration pour iOS

Le seul segment du marché éducation qu'apple peut toucher ce sont les étudiants ou les profs d'université
Quand un étudiant peut payer des tuition fees à 5 chiffres par an, un mac c'est une goutte d'eau
Par contre les écoles publiques faut oublier

avatar Un Type Vrai 20/06/2016 - 21:41

A vos calculatrices :

"Le précédent plan triennal,"
Chaque plan dure donc 3 ans.

Macbook + iPad = 24 millions de dollars pour 20 000 produits
ChromeBook = 6,6 millions de dollars pour 23 500 produits

Cet achat est financé par la revente des anciens ordinateurs Apple…

Conclusion hâtive :
Les Chromebook coûtent 75% moins cher que les MacBook

Conclusion plus poussée :
Macbook + iPad = 24 -6,6(valeur de revente) millions
=> 17,4 millions de $, ça fait "que" 38% moins cher...

Conclusion normale :
S'ils les revendent, c'est qu'ils fonctionnent encore... Pourquoi faire un plan triennal sur un ordinateur ou une tablette ?

Ha oui,
« Le comté de Baldwin n’utilisera pas des technologies de pointe. Il utilisera des technologies éprouvées ».
éprouvées, mais très récentes.

CQFD.

avatar Mike Mac 20/06/2016 - 22:26

Oui dans le domaine de l'éducation, les carottes sont largement cuites pour Apple, Macbook ou iPad. Trop cher pour les budgets de l'éducation nationale.

A l'école vont fleurir les Chromebooks à 360° qui vont offrir le triple usage : notebook, mode tente, et tablette pour des produits à 250 €... Comme l'Asus Flip qui offre touchscreen, 4 Go RAM, ports USB, lecteur cartes micro SD, sortie HDMI... Même pas besoin de rajouter des accessoires entre 30 et 50 Euros le bout !

7 500 € pour une classe de 30 élèves, contre 15 000 € pour des iPads Air de base avec un clavier premier prix.

Et avec Android en cheval de Troie, les éditeurs du monde de l'éducation vont débouler en lame de fond.

Android en action dans Chrome OS sur un Chromebook Asus Flip (voir la vidéo) :

http://liliputing.com/2016/06/android-apps-chromebook-video.html

Asus C100 Flip

http://store.asus.com/us/item/201507AM020000105/A31210

C'est pas Tim Cook qui nous proposerait un laptop tente, ce serait trop fou !

Le comté de Baldwin a tranché : il faudrait être folle pour dépenser plus !

avatar SMDL 21/06/2016 - 07:13 via iGeneration pour iOS

@Mike Mac :

"Le comté de Baldwin a tranché : il faudrait être folle pour dépenser plus !"

Et rame...

avatar jessy 20/06/2016 - 22:31 via iGeneration pour iOS

Ont demande pas à Apple de casser les prix, mais mon IMac 2011 27p ma coûter 1500€ aujourd'hui si je souhaite renouveler par "l'équivalent" 2016 c'est 2099€ abuser vu les caractéristiques. Un IMac 27p 4K avec des caractéristiques un peut plus intéressante que l'actuel pour 1500€/1600€ je renouvelle sans hésitation.

avatar rikki finefleur 20/06/2016 - 23:55

Apple s'est vu un peu trop beau, et en a profité pour faire monter ses prix. ces dernières années
Mais les gens disent stop, et ne veulent plus suivre ce qui est de la pure marge.
Comme quoi si les financiers et les marketeux d'Apple se cassent un peu la gueule, c'est une bonne chose.

Comme l'a dit un intervenant c'est étonnant que sur une machine a 250 e on trouve plus de connectique qu'une machine a 1200 euros.. Parfois c'est vraiment du n'importe quoi chez la pomme ces derniers temps.

avatar JoTaPé 21/06/2016 - 01:57 (edité)

Ja parlais par ailleurs de la convergence iOS/macOS mais là, avec les ChromeBooks/ChromeOS
et, surtout, en introduisant cela à l'école où la plupart à de l'Android dans la poche, Google fait nettement mieux, dans le bon sens et bien plus intelligemment.
Google c'est aussi plein de services absents de chez Apple comme Google Docs, Forms etc., disponibles gratuitement.
Enfin, pour un usage lambda, traitement de texte, tableur, web, mail, chat ... c'est quoi la différence entre un bidule fermé comme un ChromeBook, un iPad ou un MacBook ... en dehors du prix ?

avatar poco 21/06/2016 - 09:07

Un des grands succés d'Apple est de pouvoir, grâce à son OS, conserver ses clients (historiques, switchers PC->Mac et autres acquis grace à l'iPhone) tout en augmentant ses prix de manière délirante.

A la racine, on trouve la propention (naturelle) de beaucoup de gens à rester confiner dans un environnement qu'ils comprennent et savent exploiter.

Ce coup-ci c'est Google, qui mènera la danse dans quelques années. Non seulement maitre incontesté du web mais désormais aussi leader au cœur des OS sur téléphones et maintenant premier OS utilisé par des jeunes et leurs enseignants par ricochet. Cet environnement sera l'environnement naturel de la nouvelle génération s'il se confirme.

Apple a pris la grosse tête et a oublié LE fondamental : C'est Mac OS qui est son bijou, celui qui attire et scotche ses clients. Le reste, c'est du plus que d'autres savent faire aussi désormais (finesse, légèreté, beauté, design…). Ils ont pris le problème à l'envers. Avoir un produit Apple n'est plus "mode", la montre est un flop, les Mac sont quasiment devenu inabordables avec un rapport prix/prestation démesuré et Windows rattrape son retard, Android/Chrome OS percent.

avatar jojo5757 21/06/2016 - 15:25 via iGeneration pour iOS

@poco :
Très bien vu ! Vraiment tu as tout dit en qq phrases bravo.

avatar poco 21/06/2016 - 15:57

merci

avatar byte_order 21/06/2016 - 18:30

> C'est Mac OS qui est son bijou, celui qui attire et scotche ses clients.

L'OS les utilisateurs s'en foutent désormais.
Ce qu'ils veulent c'est avoir tout plein d'apps bien pratiques disponibles partout quelque soit leur matos et quelques soit leur position.

C'est la génération Internet et Web, l'application est devenu a-plateforme, multi-plateforme et hors de question de revenir à l'ancien temps où une application impliquait tel OS voir, dans certains cas (suivez mon regard), tel marque de matos.

avatar JoTaPé 21/06/2016 - 18:48 (edité)

@byte_order: "L'OS les utilisateurs s'en foutent désormais.". Même le "désormais est en trop ! qui parmi la majorité des utilisateurs, les "lambdas", les "Mme Michu", les utilisateurs "normaux", qui sait qu'il a un OS dans son appareil (ordi, smartphone) et encore moins de quel OS il s'agit ?
Il ne connait que les applications et encore pas toujours sur ordinateur où seul le document compte et qu'un clic-clic lance ce qu'il faut sans qu'il sache nécessairement de quoi il s'agit.
Un bon OS, c'est comme le moteur d'une voiture: on n'y connait rien et on s'en fout pourvu que ça fasse rouler l'engin.
A propos d'OS et d'application: qui sait exactement comment marche un lave-linge, une pompe à essence, un distributeur de billets ?... et pourtant il y a de l'OS (même tout petit) et de l'application là-dedans .

Pages