La presse française appelée à une action commune contre les adblockers

Stéphane Moussie |

Le Geste, une organisation qui fédère les principaux éditeurs français en ligne, appelle ses membres* à participer à une action commune contre les bloqueurs de pub début 2016. L'objectif est de sensibiliser les utilisateurs d'adblockers sur le fait que « les contenus et services ne sont pas gratuits [...] et sur le caractère indispensable de la publicité, comme mode de financement. »

En quoi va consister cette opération de sensibilisation ? Selon Le Journal du Net, les sites participants devraient afficher sur leur page d'accueil le message suivant pendant une semaine maximum :

Il semblerait que vous utilisiez un bloqueur de publicités ! La publicité est notre principale source de financement et permet de garantir la gratuité de l'accès à nos contenus. Afin de préserver cet accès et votre expérience de lecture, nous vous proposons de désactiver votre bloqueur de pub sur notre site.

On ne sait pas si ce message, qui pourra être personnalisé par les médias, pourra être fermé d'un clic ou servira de barrière tant que le lecteur n'aura pas désactivé son bloqueur.

Message sur Bild.de auquel ont droit les lecteurs qui bloquent la pub.

Le journal allemand Bild, plus gros tirage en Europe, bloque l'accès de son site aux utilisateurs d'adblockers depuis cet automne. Une mesure radicale qui est payante, puisqu'un mois après sa mise en place, l'éditeur annonçait que plus des deux tiers de ces lecteurs avaient désactivé leur bloqueur, un résultat au-delà des espérances. Cela fonctionnera-t-il également pour la presse française ?

L'année 2016 va être marquée par d'autres événements importants. Eyeo, l'éditeur d'Adblock Plus critiqué pour ses affaires secrètes avec les publicitaires, doit déléguer la gestion des « publicités acceptables » (qui ne sont pas bloquées par défaut) à un « comité totalement indépendant ».

Des navigateurs vont par ailleurs gérer nativement le blocage des publicités. Firefox est a priori parti pour étendre sa « protection contre le pistage » (qui bloque les pubs qui tracent l'internaute) à l'ensemble de la navigation. De son côté, Asus a annoncé que son navigateur propriétaire, qui serait utilisé par 15 millions de personnes, allait bloquer les pubs par défaut prochainement.

*Quelques membres du Geste : 20minutes, AFP, Le Monde, Le Figaro, Le Parisien, France Télévisions, Google France, M6 Web (Clubic), NextRadioTV (BFM, 01net...), Mediapart, Prisma Media (Capital, Télé-Loisirs...).

avatar Lochnar | 

Vivement les anti anti adblockers :p

avatar C1rc3@0rc | 

C'est un jeu de dupe, et le pigeon c'est l'internaute.

Il semblerait que vous utilisiez un bloqueur de publicités ! La publicité est notre principale source de financement et permet de garantir la gratuité de l'accès à nos contenus. Afin de préserver cet accès et votre expérience de lecture, nous vous proposons de désactiver votre bloqueur de pub sur notre site.

En premier il faut dénoncer la manipulation des termes: c'est pas la principale source de financement, c'est la 1ere source de revenus!

Ensuite, ils ne donnent jamais de chiffres: combien rapporte la publicité par article? Combien rapporte la publicité par publication? Combien coute un article?

Ils pourraient alors donner les chiffres de revenus avec et sans bloqueur de publicité.
Mais il faudrait quantifier de manière indépendante le prétendu manque a gagner du aux adblocker. Et justement, s'il y a de la diarrhée verbale victimisante, il n'y a jamais de données chiffrées objectives...

La pire manipulation est qu'ils tentent de faire passer l'Internet pour un media passif assujetti comme l'est un journal ou une radio.
C'est justement parce qu'il n'en est rien que les adblocker existent!
L'internet est une tuyauterie, c'est pas un support! Attaquer l'Internet est donc une ineptie qui n'a comme seule motivation une volonté totalitaire d'assujettir l'internaute (et le citoyen).
C'est que l'idee derrière, qui a échoué malgré de nombreuses tentatives scélérates, c'est d'inféoder l'internaute a une pratique bénéficiant a l'intérêt privé de l'industrie du divertissement.

Faut bien voir que tout l'espionnage dont est l'objet l'internaute (tracking, ciblage) est parfaitement meprisant du droit du citoyen mais aussi de la nature libre et collaborative de l'Internet.

Bref l'industrie du divertissement - dont la presse - a pour volonté d'assujettir l'internaute et l'internet. C'est l'unique débat. La question legale est elle du droit de bloquer un adblocker!

avatar rikki finefleur | 

C1rc3@0rc
"le pigeon c'est l'internaute."

bah l'internaute a pu profiter d'infos gratuites
- sans rien débourser
- et en bloquant la pub .
Et c'est lui le pigeon !! selon C1rc3@0rc
et ce pendant des années.

Un minimum d’honnêteté ne fait pas de mal tout de même.
Tout comme on ne peut pas lire un journal sans l’acheter, ou voir un gratuit sans voir de pub.
Signé : un utilisateur qui a adblock et qui connait sa chance.

avatar karayuschij | 

Sauf qu'une grande partie de l'info gratuite n'est autre que de la propagande déguisée en information…

avatar bugman | 

"Une mesure radicale qui est payante, puisqu'un mois après sa mise en place, l'éditeur annonçait que plus des deux tiers de ces lecteurs avaient désactivé leur bloqueur"

Et donc qu'un tiers s'est barré ?

avatar Lestat1886 | 

@bugman :
Deux tiers qui reste vaut mieux que la totalite qui bloque les pubs je suppose

avatar jipeca | 

Ce qui pourrait possiblement amener quelqu'un équipé un tant soit peu de réflexion, à récupérer une majorité de ceux qui se barrent en proposant un service maximum, pour une participation dérisoire (le nombre finissant non seulement par payer mais par être rentable) en évitant ces pubs fatigantes et désagréables, en un mot importunes.
Suffit de le vouloir.

Dans un autre registre, il y a belle lurette que je ne me fais plus chier ni avec mail.app, ni avec g.mail, ni avec Yahoo.mail. Je suis passé au payant... 20 euros par an donc moins cher que 4 paquets de clopes, ou que 4 chopes. C'est mille fois plus performant, jamais de problème, et ... personne ne s'en rend compte, parce que je n'ai même pas changé mes adresses. A vouloir toujours TOUT gratuit on en arrive à ne plus pouvoir rester debout sans serrer les fesses de peur de se faire avoir par derrière.

Et en attendant, comme karayushi, si un site m'emmerde, je vais ailleurs. Simplement.

avatar C1rc3@0rc | 

Tu te rends compte de ce que cela implique alors en terme de journalisme et d'information?
Ecrire un article a un cout constant, qu'il y ait 10 ou 1000 lecteurs.
Si 2/3 exposés a la publicité rentabilisent l'article et qu'ils se félicitent de perdre 1/3 des lecteurs, cela implique que l'intérêt n'est donc pas le contenu informatif mais uniquement l'exposition publicitaire. Donc le contenu n'a d'autre valeur que la surface publicitaire qu'il permet...

Autrement dit le journaliste n,a que pour travail de produire une surface publicitaire la plus large possible... Autrement dit, le journaliste travaille pour l'annonceur (ou pire la régie) avec tout ce que cela implique en terme de subordination...

avatar powerjaja | 

@bugman :
Oui c'est bon ça 33% de pertes...

avatar karayuschij | 

Si un site m'oblige à désactiver Adblock pour le consulter, je consulte un autre site…
Bye bye, au revoir, bonne vacances……

Si on commence à se laisser envahir par la publicité il y en aura toujours plus et internet deviendra vite *invivable*

avatar Ali Baba | 

@karayuschij :
C'est pas déjà le cas ?

avatar karayuschij | 

Pas toujours, heureusement il y a des sites qui te laissent le choix et d'autres qui ne t'envahissent pas avec de la pub.
Mais bon j'ai abandonné quelques sites où je n'avais pas le choix, comme je laisse tomber les sites de news en ligne où la plupart des articles complets sont réservés aux abonnés (ce qui est une autre histoire).
Il y a toujours une alternative et souvent l'alternative « outsider » est beaucoup plus interessante.

avatar Baudi63 | 

Qu'ils arrêtent de nous pourrir l'expérience utilisateur et ils verront combien c'est payant

avatar Vaudan | 

Les publicitaires se sont biens foutus de l'utilisateur pendant des années. Juste retour des choses.

avatar Lestat1886 | 

@Vaudan :
Ca c'est bien vrai. Mais les adblockers aussi je pense. A moins de vouloir un Internet payant

avatar C1rc3@0rc | 

Mais on paye deja l'Internet! Et a plusieurs reprises.

Il faut faire la difference entre l'Internet et le contenu.
Une page WEB est un contenu, mais ce n'est pas l'Internet!
Un spam qui arrivent dans la boite mail est un contenu, mais ce n'est pas le mail (mail est un protocole de l'Internet, c'est pas un contenu)

Un adblocker c'est un filtre que met en place l'internaute sur le tuyau. Ce filtrage est de la responsabilité de l'internaute, c'est comme si on installe un filtre sur un robinet, ça permet d'épurer l'eau...

Ce que veut l'industrie du divertissement c'est d'empêcher l'utilisateur de pouvoir filtrer l'eau qu'il va consommer...
Imaginons qu'un industriel de l'agroalimentaire impose un contrat aux collectivités locales et leurs vendent un produit chimique a diffuser dans l'eau de consommation. Ce contrat stipule que le producteur sera payé en fonction de la consommation finale d'eau adjuvée. Donc la collectivité locale va devoir payer au producteur du produit chimique en fonction de la consommation, et pour ce faire va falloir s'assurer de la quantité consommée et que l'eau consommée est bien ingérée avec le produit chimique... Donc, face aux exigences du producteur il faut que la collectivité locale controle la quantité consommée par utilisateur, mais en plus rende illégale le filtrage...

avatar patrick86 | 

" A moins de vouloir un Internet payant"

Internet n'est pas gratuit et vous le payez déjà.

avatar bugman | 

@patrick86 :
Ce qui est payant ce sont les infrastructures qui permettent les connections, rien d'autre.

avatar joneskind | 

@bugman

Et la bande passante nécessaire à l'affichage de ces publicités souvent 100 fois plus lourdes que le contenu de la page, qui c'est qui la paye sur les forfaits mobiles ?

avatar bugman | 

@joneskind :
Parce que tu utilises un mobile, c'est bien ce que je dis, l'infrastructure.

avatar patrick86 | 

"Ce qui est payant ce sont les infrastructures qui permettent les connections, rien d'autre."

Oui, nous sommes d'accord et internet n'est que cela : un réseau permettant l'échange de données entre les ordinateurs.

avatar minitoine | 

Tant que je verrais des pop-up qui me suivent sur les sites, ou mes applications, ou encore celle qui forcent une attente de quelques secondes à plusieurs dizaines, je n'enlèverais pas mes bloqueurs.

Si la pub était incluse dans un bandeau, un quart de page où je ne sais quoi comme les journaux ok.
Mais de là à te sauter à la gueule, à te suivre quand tu scrolles la page, à ouvrir le site associe quand tu cliques sur un des fausses croix de fermeture parce que la vraie est en noire sur fond noire, c'est du foutage de gueule complet.

À quand les services de streaming de News ? On le fait pour les vidéos, la musique.. Pourquoi pas les infos ?

avatar iPoivre | 

@minitoine :
Je suis absolument d'accord avec toi, sauf que je n'utilise pas d'adblocker, dès que la publicité devient trop envahissante (ce qui n'est pas le cas de la plupart des sites sérieux) je m'en vais...

Je suis absolument contre les adblocker, qui coupent les moyens de survie des petits sites indépendants, ce qui selon moi est bien pire que le piratage d'œuvre cinématographiques qui ne touchent finalement que les gros Majors.

J'avais aussi déjà pensé à un système d'abonnement à plusieurs sites d'infos ou autres. A voir si quelqu'un avec un peu plus d'influence que nous arrive à sortir ça un jour.

avatar zearnal | 

@iPoivre :
Je suis d'accord mais j'ai moins de scrupules avec les gros comme Le Monde et compagnie

avatar minitoine | 

Quand on voit que la chaine ARTE ne diffuse aucune publicités.. et ne meurt pas pour autant.
J'ai d'ailleurs essayé de trouver leur source de revenus sur le net, pas trouvé. Mais probablement des subventions.
On paie déjà une taxe sur l'audiovisuel. Qu'on rajoute les transports, comme ça ils seront gratuits pour tout le monde et ça sera mieux pour la planète. Qu'on rajoute une taxe sur la musique, et tout le monde aura accès à toute la musique. Et pourquoi pas pour les vidéos aussi, et les infos ?
Un système comme ça, sans pub intrusive et obligatoire, pourrait tout aussi fonctionner, et tout le monde aurait accès à .. tout.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR