GT Advanced taille de nouveau dans ses effectifs

Mickaël Bazoge |

On avait laissé GT Advanced en fâcheuse position : l’ex-fournisseur de saphir synthétique d’Apple, dans lequel le constructeur avait investi un demi-milliard de dollars, s’était placé sous la protection de la loi américaine sur les faillites en octobre dernier. Ce statut lui permet de se restructurer sans la pression des créanciers. Mais cela ne se fait pas sans difficulté, notamment au plan social.

Le Wall Street Journal explique que l’entreprise, lancée dans un programme de réduction des coûts, va devoir se séparer de 40% de ses effectifs. GT Advanced avait déjà mis à la porte de son usine de Mesa 700 personnes ; cette nouvelle coupe claire devrait permettre au groupe d’économiser 20 millions de dollars par an. En octobre dernier, la société comptait environ 1 000 employés.

GT Advanced veut revenir à son premier métier, qui est de produire de l’équipement solaire et industriel. En attendant, l’entreprise cherche à prolonger la protection dont elle bénéficie. Sans cette extension, les créanciers et d’autres sociétés pourraient proposer leurs propres projets de reprise. Les dirigeants de GT espèrent pouvoir sortir de cette situation au début de l’année prochaine.

L’usine de Mesa, là où devait se produire le saphir synthétique, a été reconvertie en centre de données… qui a été frappé par un incendie au printemps (lire : Quand iCloud part en fumée, littéralement). Quand ça veut pas…


CONNEXION UTILISATEUR