Amazon se lance dans la course à l'ARMement

Stéphane Moussie |

Amazon va acquérir Annapurna Labs, une société israélienne qui dessine des puces ARM. Le montant de l'opération tourne autour de 350 millions de dollars.

Illustration du site Amazon Web Services

Annapurna Labs est spécialisé dans la conception de processeurs ARM pour les centres de données. Le géant de la vente en ligne devrait mettre à profit ce savoir-faire pour Amazon Web Services, sa suite de services dans le nuage (sauvegarde, big data, jeux...).

Encore très récemment, Amazon s'était montré très critique à l'encontre de l'architecture ARM dans le cadre des data centers. « Ça n'évolue pas assez vite », avait déclaré James Hamilton, vice-président en charge d'Amazon Web Services. Selon lui, Intel était toujours le plus avancé technologiquement. « À chaque fois que j'étudie les coûts, ce n'est pas en faveur d'ARM », indiquait-il.

Pas question, donc, de basculer vers cette architecture, du moins dans l'immédiat. Hamilton ne fermait en effet pas complètement la porte, indiquant que des ingénieurs étaient embauchés pour plancher sur la question. L'acquisition d'Annapurna Labs marque une étape importante dans ce sens.

La technologie ARM est doucement mais sûrement en train de se faire une place dans les serveurs. À une autre échelle qu'Amazon Web Services, certes, Online a lancé une offre de « cloud hosting » à base d'ARM.

En 2012, alors que Texas Instrument voulait se séparer de sa division consacrée aux systèmes sur puce (SoC) ARM, il se murmurait qu'Amazon était candidat à une acquisition. Texas Instrument a finalement signé un accord avec HP... pour que ses SoC équipent les serveurs de ce dernier.

Amazon pourrait aussi tirer parti de l'expertise d'Annapurna Labs pour concevoir des processeurs maison dédiés à ses appareils mobiles (Kindle, Fire HD et Fire Phone).


avatar arekusandoro | 

Le smartphone ;) c'était pas sympa de le cite celui là

avatar Bardyl | 

Et de l'autre coté, Intel commence à être présent sur de plus en plus de smartphones/tablettes j'ai l'impression. Un équilibre qui se met en place ?

avatar béber1 | 

avec des rames de chaque côté, p'têt

avatar doogy | 

Ils essayent de concurrencer les puces ARM d'Apple malgré le fait qu'ils puissent utiliser leur achat pour concevoir de meilleures puces.

avatar doogy | 

@doogy :
De meilleures puces pour son webservice je ne sais pas trop quoi.

avatar DarkSide | 

@doogy :
Les Amazon Web Services sont très utilisés : par exemple, toutes les applications de catalogage de livres, BD, DVD, etc. s'en servent afin de récupérer les informations (couvertures, auteurs/réalisateurs, prix...).
On n'en entend que très peu parler parce que c'est un peu la partie "immergée" de l'iceberg mais ils sont assez importants.

avatar zoubi2 | 

Intéressant! Merci.

avatar XiliX | 

Ce n'est pas cher payé pour un spécialiste en conception de puces...

avatar codeX | 

Combien Apple avait racheté PA Semi ?

avatar AlexRezid | 

@DarkSide : Amazon Web Services, c'est surtout l'offre de cloud public la plus importante du marché. Leader technologique et sur les parts de marché.

Ca n'a rien à voir avec les web services offerts par Amazon sur son catalogue de livres et musiques.

CONNEXION UTILISATEUR