IBM s'éloigne de la production de processeurs

Mickaël Bazoge |

IBM fait un pas de plus vers le « zero fab » : l'entreprise va céder à son partenaire Globalfoundries plusieurs usines de production de processeurs, à New York et dans le Vermont. L'accord porte sur le versement d'1,5 milliard de dollars étalé sur trois ans; en plus de cette somme, Globalfoundries restera le fournisseur exclusif de processeurs Power pour équiper les serveurs d'IBM, en obtenant en plus une partie de la propriété intellectuelle.

Cette étape supplémentaire dans la « réinvention » d'IBM, d'après le mot de Tom Rosamilia vice président en charge de la chaîne d'assemblage, comprend en effet des milliers de brevets qui vont offrir à Globalfoundries l'accès à des technologies de pointe — et c'est sans doute le point le plus intéressant du deal, IBM ayant un portfolio IP particulièrement garni.

L'activité microélectronique d'IBM représente moins de 2% des revenus du groupe, malgré un passé prestigieux (on lui doit les processeurs PowerPC qui ont équipé les Mac durant de longues années avant qu'Apple ne change de crémerie avec Intel). Le groupe cherche à vendre sa division processeurs depuis au moins l'an dernier; Globalfoundries voulait 2 milliards de dollars, IBM n'en proposait qu'un seul : les deux entreprises ont fini par s'entendre, mais IBM a sans doute dû y aller de quelques concessions supplémentaires, notamment sur le partage de sa propriété intellectuelle.

IBM ne compte cependant pas abandonner totalement le secteur des processeurs : le groupe va ainsi investir 3 milliards de dollars dans la recherche et le développement sur les cinq prochaines années.


Source
avatar Adrientcho | 

"Globalfoundries voulait 2 milliards de dollars, IBM n'en proposait qu'un seul : les deux entreprises ont fini par s'entendre."

C'est l'inverse ! ;)

avatar The3DCie | 

Non, non, c'est bien ça ! :)

IBM "donne" ses usines et accompagne le tout d'un chèque de 1,5 milliards de dollars, aussi étonnant que ça puisse paraître du point de vue du béotien.

avatar C1rc3@0rc | 

Qui sont les fabless qui gagnent le plus d'argent:
ARM
Apple
Qualcomm

Qui sont les fabricant qui gagnent de l'argent:
Intel
TSMC
Global Foundries

Qui sont ceux qui perdent de l'argent:
AMD

Et il reste Intel qui fabrique et conçoit et qui gagne beaucoup d'argent malgré ses pertes record sur le mobile

Aujourd'hui, il n'y a pas 36 milles techniques pour faire du processeur, tant qu'on reste sur le silicium. On voit que les fab coutent de plus en plus cher (10 milliards au moins pour une ligne de production Haswell) et que si la technologie est globalement la meme ce sont les optimisation et le savoir faire qui permettent de gratter les derniers watt et IPC.

Apres ce qui va faire la grosse différence c'est l'architecture, ARM/POWER/X86, mais la technologie pour la réaliser est globalement la meme.

IBM fait ici la meme chose qu'avec le PC: s'en debarasser avant que le marche ne se contracte. On est passe de plusieurs de 10 de fondeur a moins de 10 aujourd'hui. La prochaine génération de fab dépasse les 20 milliards par ligne, ce sont donc des sociétés géantes qui ont la possibilité de réaliser ces investissement. Aujourd'hui globalement il y a Intel, Samsung, TSMC, GF qui produisent du processeur (apres il y a d'autres spécialisées dans le processeurs bas de gamme en chine)
GF était en retard par rapport a Intel et TSMC. Avec les brevets et technologies d'IBM elle va pouvoir se mesurer a Intel. Meme avenir que Lenovo en perspective.

IBM de son cote va continuer de concevoir des processeurs ultra efficace (notamment avec NViidia) et ils seront produit par GF. Intel va donc se trouver face a une concurrence majeure entre TSMC/Samsung qui produit de l'ARM et GF qui va produire de l'ARM et du POWER.

Reste que cela est une très mauvaise nouvelle pour AMD qui est en train d'agoniser (on voit que le marche des consoles était un crève-coeur, et les concessions pour équiper les Mac ne permettent pas d'amener une rentabilité, donc on peut s'attendre en 2015 a voir Nvidia revenir en force sur les Mac)

avatar Manao | 

@C1rc3@0rc :
Pas mal ton exposé. Je me souviens avoir lu une note dans un journal il y a très longtemps qui reprenait déjà ce que tu expliques aujourd'hui avec un resserrement naturel des acteurs. Les fondeurs ouvrent une nouvelle ligne quasiment à chaque évolution (finesse de gravure, microcode…). Ça va très vite devenir intenable.

avatar Moonwalker | 

C’est le mot vendre qui n’est pas de mise.

IBM cède ses unités de fabrication de processeurs et 1,5 milliards de $.

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2014/10/20/97002-20141020FILWWW00157-le-benefice-d-ibm-s-effondre-de-plus-de-99.php

avatar Darth Philou (non vérifié) | 

@Moonwalker :
J'aime bien l'article du Figaro sur la manière dont ils présentent les résultats d'IBM.

A lire le titre, on imagine une entreprise au bord de la faillite (pertes de 99%).

Avec une marge de nette après impôts de 18%, on en est loin...

avatar Doctomac | 

Fin d'une époque, c'est fou !

En passant, en me souvenant des stratèges industriels qui pestaient dans les forum sur Apple à la suite de l'abandon des PPC, je me marre !

avatar melaure | 

Bien, la micro est donc définitivement abandonné à la daube x86 … super monde où les technos moisies se seront imposées partout …

Espérons que nos AIX vont rester en Power …

@Doctomac, avant de faire le fanboy, va prendre quelques cours d'architecture processeur, histoire qu'on te mette bien le nez dans la m… Intel et que tu vois à quel point le power était bien pensé et d'un fiabilité exemplaire dans son élaboration (il n'ont pas besoin de faire beaucoup de gestion d'erreurs EUX).

avatar joneskind | 

@melaure :

IBM a résolu les problèmes de surchauffe des procos PPC ? C'était une des bonnes raisons de passer sur Intel à l'époque.

avatar Doctomac | 

@melaure :

Peut être de ton côté aurais-tu besoin de quelques leçons de politesse.

Pas la peine de monter sur tes grands chevaux, j'étais aussi un fervent admirateur du travail d'IBM dans le domaine des processeurs et en passant j'ai là encore à mes pieds mon vénérable Power Mac G5.

Oui Intel s'est inspiré de l'architecture des PPC, bien sûr IBM a toujours été, à une période, toujours en avance. Mais on ne peut pas le nier, IBM a aussi complètement délaissé le développement des proc pour ordinateurs, laissant le champs libre à Intel (qui mécaniquement est passé devant en terme de qualité de proc) et obligeant Apple a adopter ces derniers.

C'était le sens de ma remarque !

avatar oomu | 

tout à fait, j'allais dire pareil.

Bien sur que le PPC était une belle architecture, et ce fut triste de voir Apple l'abandonner

mais c'est IBM qui abandonna ce marché. Et à l'époque Apple n'avait pas d'autre choix réaliste que de sauter à Intel.

N'oublions pas la promesse d'un G5 à 3ghz (de mémoire) par Steve Jobs et qu'IBM fut incapable de fournir (ou décida de s'en désintéresser).

avatar John Maynard Keynes | 

@melaure

Je suis un fan de l'architecture POWER et de son élégance, mais tu caricatures franchement ce que fait intel de nos jours.

Serte le jeu d'instruction antédiluvien reste une horreur pour qui aime la belle orthogonalité, serte la circuitérie dédié a conserver la compatibilité des CPU avec ce jeu d'instruction fait tâche, mais les processeur intel actuel n'en reste pas moins de fort impressionnante architectures ;-)

avatar joneskind | 

@John Maynard Keynes

Si tu me le permets, comme ça fait plusieurs fois que je note que tu fais la faute, et que je te soupçonne d'être capable d'accepter une leçon quand elle t'est bénéfique, mais il me semble que tu fais une faute d'orthographe en écrivant certes que tu écris serte. À moins que ce ne soit une sorte de petite blague personnelle ^_^

avatar John Maynard Keynes | 

@joneskind

Tu peux largement te permettre et ce n'est hélas pas la seule faute que je commets, je vais essayer de faire attention à celle-là ;-)

avatar Manao | 

@John Maynard Keynes : oui, sans aucune forme de moquerie parce que tu fais beaucoup d'efforts pour t'exprimer, le français n'est pas ta langue maternelle ?
Tu peux m'envoyer paître aussi ;)

avatar John Maynard Keynes | 

@Pablo

le français n'est pas ta langue maternelle ?

Non, mais cela n'excuses pas tout ... je suis ce qu'on appel un dysortographique, même dans ma langue maternelle qui heureusement est bien plus simple que le français.

J'adore ma langue d'adoption, dans lequel j'ai effectué mes études supérieures, mais malgré cette amour profond pour la culture et la pensée française, je n'arrives pas à m'en approprier l'orthographe :-(

avatar Manao | 

@John Maynard Keynes : Ce que tu écris et la manière dont tu t'exprimes compense les quelques erreurs orthographies. Te décourage pas ;)

avatar nicolas | 

ARM arrive à grand pas!! surtout depuis le passage au 64bits
regarde l'évolution des puissance des SoC ARM en 10 ans!

avatar thierry61 | 

Réinvention..... ça fait drôle comme mot. IBM Microelectronics mettait en application bon nombre des imposants investissements R&D de la compagnie. Certes, cette évolution était présentie depuis un certains temps; Il n'en demeure pas mois qu'une page prestigieuse se tourne.

avatar nicolas | 

IBM n'avait-elle pas récemment ouvert l'architecture POWER avec OpenPOWER ?
Y-a-til des projets en cours autour de ces architectures OpenSource?

avatar KillR32 | 
avatar oomu | 

basculons le mac à l'architecture SPARC ! :)

avatar John Maynard Keynes | 

@oomu

Où a HP-PA, MIPS, Alpha DEC... je n'ai pas trop compris pourquoi notre camarade nous enjoignait à ne pas oublier l'architecture SPARC.

CONNEXION UTILISATEUR