TSMC : Joe Biden et Tim Cook célèbrent les futures puces « Made in America »

Florian Innocente |

« Nous sommes fiers d'être le principal client du site » déclarait hier Tim Cook, présent en Arizona, sur le chantier de la future usine de processeurs du taïwanais TSMC. Et d'ajouter que les puces qui sortiront à terme de ce complexe pourront être « fièrement marquées "Made in America" ».

Joe Biden. Source : @WhiteHouse

De quoi satisfaire le président Biden, qui avait fait le déplacement lui aussi avec d'autres responsables d'entreprises américaines associées ou bénéficiaires du Chips and Science Act. Du nom de ce programme — 52 milliards de dollars d'aides fédérales — pour une industrie de microprocesseurs fabriqués sur le sol américain et d'autres initiatives dans la recherche et plus globalement l'indépendance technologique américaine.

« Aujourd'hui n'est que le commencement », a promis Cook : « Aujourd'hui, nous combinons l'expertise de TSMC avec l'ingéniosité inégalée des travailleurs américains. Nous investissons dans un avenir meilleur et plus fort, nous semons nos graines dans le désert de l'Arizona. Et chez Apple, nous sommes fiers de contribuer à sa croissance ».

Tim Cook. Source : @tim_cook

Il s'agit pour l'administration américaine de sécuriser des approvisionnements en puces, alors que la menace d'une invasion de Taiwan par la Chine est constamment d'actualité et que le monde a connu d'intenses problèmes de logistique et de livraisons causés par la pandémie.

Nvidia devrait être le second plus gros client de TSMC qui compte également fournir AMD entre autres entreprises gourmandes en semi-conducteurs.

Cette usine à 12 milliards de dollars fait partie d'un investissement finalement porté à 40 milliards pour la construction d'un second site de production prévu pour entrer en service en 2026. TSMC promet 13 000 emplois spécialisés, 4 500 chez lui et les autres chez ses fournisseurs. La visite du président américain et de dirigeants d'Apple, AMD, Nvidia, Micron ou encore Arm correspondait à la phase pendant laquelle TSMC est en train de recevoir et d'installer les premières machines destinées à la production.

Le chantier de l'usine près de Phoenix. Crédit : TSMC

La fabrication devrait démarrer en 2024, une fois cette première usine achevée et ses lignes de production qualifiées. Elle utilisera un procédé de gravure à 4 nm (les iPhone 14 et les derniers Mac portables sont sur des processeurs à 5 nm) et sa future voisine fera du 3 nm.

Le site ne fera pas que fournir des groupes d'électronique grand public il travaillera également pour les fournisseurs de l'industrie de la défense américaine.

Ces usines d'Arizona, une fois pleinement opérationnelles, devraient sortir autour de 60 000 galettes de silicium par mois au lieu de 20 000 comme projeté au départ. C'est un apport non négligeable — 720 000 wafers par an — mais encore modeste en comparaison des capacités des usines de TSMC à Taiwan, qui ont produit 12 millions de ces galettes en 2020.

Ces installations américaines de TSMC se tiendraient également un pas en retrait de leurs cousines taiwanaises. Celles-ci conserveraient leur avance technologique en défrichant les procédés de fabrication les plus récents, tandis que les américaines seraient sur les avant-dernières (N-1). Mark Liu le président de TSMC, y a fait allusion en déclarant que ces installations en Arizona produiraient les semiconducteurs aux techniques de fabrication les plus avancées du pays… et pas au monde.

Joe Biden. Source : @WhiteHouse

Le président Biden a rappelé que les États-Unis pesaient autrefois pour plus 30 % de la production mondiale de semi-conducteurs contre un peu plus de 10 % aujourd'hui, après que les entreprises aient décidé de sous-traiter ces opérations à l'étranger :

Aujourd'hui, nous ne produisons qu'environ 10 % des puces au niveau mondial, bien que nous soyons en tête en matière de recherche et de conception de nouvelles technologies de puces. Mais où est-il écrit que l'Amérique ne peut plus diriger le monde dans le domaine de la fabrication ? Je ne sais pas où c'est écrit, et nous le prouvons.

TSMC n'est pas le seul à ouvrir des chantiers aux États-Unis. Intel qui y a déjà une présence historique a deux nouvelles usines en cours en Arizona et dans l'Ohio pour un montant total de 40 milliards de dollars, Samsung dépense 17 milliards de dollars au Texas pour la sienne et Micron a prévu un investissement de 100 milliards sur 20 ans — dont 20 milliards avant 2030 — dans la région de New York pour une "megafab".

Tags
avatar raoolito | 

c’est sur que le volontarisme politique joue à fond à grands coups de milliards. Les effets post covid ne sont pas terminés, loin de là. La partie geopolitique est en plein bouleversement.
Pas etonnant que les européens aient ete pris de court, mais je ne doute pas que l’on va assister au même boum sur le continent dans les années à venir.
(pendant ce temps la chine abandonne le 0-covid en direct, comme quoi finalement …)

avatar Ol'Dirty | 

@raoolito

Au delà du fait d’être pris de court, nous n’avons pas la force de frappe budgétaire des USA qui sont capables de mettre 52 Md$ sur la table. C’est là le nerf de la guerre, non seulement ils ont les technos et les brevets, mais en plus ils ont le cash pour investir. L’UE clairement pas.

avatar Paul Position | 

@Ol'Dirty

L'UE est largement capable de débloquer 50 Milliards d'euros, le plus difficile c'est que les 27 se mettent d'accord...

avatar Ol'Dirty | 

@Paul Position

Vrai mais ce qui s’avère quasi impossible et c’est le drame de l’UE qui en plus à un budget limité. Force est de constater que nos intérêts sont divergents et que le bal de nations perdure 20 ans après l’union. Puis ont est trop occupé avec nos problèmes énergétiques en ce moment on a pas le luxe d’investir 50Md€ quand l’hiver prochain on aura plus de gaz et un parc nuke incertain. En tout cas c’est pour tout de suite d’investir de la sorte.

avatar raoolito | 

@Ol'Dirty

L'argent est deja investit mais il n'est pas au meme niveau que les a.ericains, le budget de l'ue est deja lui-même peu comparable a celui des usa
Mais la force de l'ue c'est que si le parlement et les 27 suivent la commission alors tout est possible, d'un point de vue budgétaire l'ue est clairement meilleure que les usa

avatar cosmoboy34 | 

@raoolito

Clairement, d’ailleurs l’UE finance déjà des projets dans d’autres domaines qu’elle estime plus prioritaires à des sommes plus importantes que ça. 62 Mds pour la pac par exemple.

La politique c’est une question de choix. Pour l’instant les 27 ne regardent pas dans la même direction. Le problème a toujours été plus partisan que financier en Europe pour n’importe quelle question au parlement.

avatar cosmoboy34 | 

@raoolito

Entre la guerre commerciale entre les EU et la chine, le Covid, la guerre en Ukraine, les tensions avec les saoudiens, Taïwan, les européens ont enfin comprit que l’UE devait être plus indépendante et resserrer les rang. On le voit sur les projets militaires à l’échelle européenne le scaaf ou le mgcs, le projet d’armée européenne, le RTE-T, les accord des 27 sur les approvisionnements en énergie, ou encore la nouvelle CPE.

Un bouleversement s’opère en Europe qui espérons le portera ses fruits. Mais y’a une réelle prise de conscience des dirigeants européens sur la place de l’Europe dans le monde géopolitique

avatar vince29 | 

Pour l'instant les projets militaires c'est : comment l'Allemagne pourrait enfler la France.

avatar cosmoboy34 | 

@vince29

C’est plutôt la france qui est incapable de faire des concessions pour faire avancer les projets. Qui veut le beurre l’argent du beurre et la crémière

avatar petergab64 | 

@cosmoboy34
vince29 a entièrement raison, le but de l'Allemagne c'est de mettre la main sur nos technologies comme celle de Dassault. Il faut connaitre le contexte pour en parler et ne pas balancer des phrases toutes faites. Ceux qui ont l'habitude des tractations avec l'Allemagne le savent très bien. Dernier exemple, l'A400, l'Allemagne en commande plus que les autres pour avoir le maximum du marche, puis une fois signé, diminue sa commande ou les revend d'avance à d'autres pays. Et ce n'est pas la première fois. Faire un marché d'avions avec eux, c'est pour nous empêcher de les vendre d'autres pays ensuite, méthode américaine dont ils sont dépendants !

avatar koko256 | 

@cosmoboy34

"Qui veut le beurre l’argent du beurre et la crémière"
Facile, cela s'appelle payer en nature (elle est c·n cette expression).

avatar Dimemas | 

tient je te laisse méditer sur ça concernant leur soi-disant budget illimité :
https://www.presse-citron.net/avion-furtif-et-explosion-du-budget-les-etats-unis-presentent-le-b-21-raider/
https://www.courrierinternational.com/article/economie-avec-la-hausse-des-taux-la-dette-publique-americaine-pourrait-redevenir-un-probleme

et je suis tellllllllement content d'être en europe pour ne pas participer au financement de ce genre de c********

la dette américaine fait froid dans le dos, le jour où ils vont se casser la gueule, ça va être douloureux

avatar ohmydog | 

@Paul Position

C’est tout à fait ça. Il y aura toujours un hongrois, un polonais, un Hollandais pour dire non

avatar Biking Dutch Man | 

@ohmydog

Ça dépend pourquoi! Pour mutualiser la dette européenne afin que les français puissent continuer à partir à la retraite à 60 ans, en effet il y a des réticences. Pour investir et entreprendre, c’est une autre question!

avatar cosmoboy34 | 

@ohmydog

Ou pas récemment la Hongrie qui est la plus dissidente a bien du se plier aux exigences du conseil sous peine de perdre une bonne partie des allocations de l’Europe.

L’UE a des leviers qu’ils n’hésitent plus à actionner pour faire plier certains états dissidents

avatar raoolito | 

@ohmydog

que ce soit au brexit ou meme vis à vis de la russie, certes la hongrie fait profil bas, mais elle ne bloque rien, il faut juste negocier. Evidement du point de vue poutino-XiJinping-MarineLepen et meme l’autre coté de l’hemicycle sur certains sujets, c’est quelque chose d’abominable que de devoir avancer ensemble.

avatar simK | 

le problème c'est surtout que l'Allemagne et la France vont se faire des coups bas pour s'attirer les investissements sur leur sol respectif... l'UE ne porte d'union que dans son nom.

avatar vince29 | 

Ca fait un bout de temps que la France est le dindon.

avatar raoolito | 

@simK

vous croyez serieusement que l’Arizona a ete choisie tranquillement dans une uninimité generale et peace and love? les concurrences sont feroces entre les etats là-bas aussi. Et puis vous dites ca, mais vous croyez que ca se passe comment entre les regions en france ? Genre « bon aller ok je te laisse le gros complexe industriel du futur, pas grave, j’ai des vaches ca occupera.. »

avatar Dimemas | 

à Ol'dirty :
et par la même occasion continuer d'aggraver la plus grosse dette publique d'état du monde.

Trop chouette le patriotisme américain. Nous au moins n'avons pas plus d'un million de décès lié au covid à cause d'une politique désastreuse

avatar Fredouille14 | 

@Ol'Dirty

Macron a préféré supprimer la taxe d’habitation qui rapportait 18mds par an, sur 5 ans presque 100mds. Il y avait mieux à faire, je pense.

avatar Napoleon2A | 

@raoolito

« […] Je ne doute pas que l’on va assister au même boum sur le continent dans les années à venir».

Avec quelle énergie ? Le GNL coûte très cher, on a perdu notre savoir-faire en matière nucléaire et nous avons peu de matières premières…

On pourrait investir mais il faudrait au moins 10/20ans avant les premiers résultats compétitifs et c’est sans compter que nous avons beaucoup de dettes…

avatar raoolito | 

@Napoleon2A

Le plan pour les chips a deja été lancé ya un an ou deux, donc ce n'est pas comme si on etait tres en retard niveau timing
C'est plutot lEtendue du budget qui est tres inférieure

avatar cosmoboy34 | 

@Napoleon2A

Sans doute pour ça qu’on planche sur ITER depuis 88 !! L’indépendance énergétique c’est le nerf de la guerre comme on dit

avatar Totoche31 | 

Un délai a dû être négocié avec les occidentaux pour leur permettre de se sécuriser sur les différents approvisionnements avant de laisser tomber Taïwan chez les chinois sans de trop grandes représailles 🤗

avatar occam | 

• Tim Cook, 2022 : « Aujourd'hui, nous combinons l'expertise de TSMC avec l'ingéniosité inégalée des travailleurs américains. »
• Tim Cook, 2019 : « In the US, you could have a meeting of tooling engineers, and I’m not sure we could fill the room. In China, you could fill multiple football fields. (The) vocational expertise is very deep, very very deep here, and I give the educational system (in China) a lot of credit for continuing to push on that even when others were de-emphasizing vocational (training). Now, I think many countries in the world have woke up and said, ‘you know this is a key thing and we’ve got to correct that,’ but China called that right from the beginning. »

Edgar Faure avait raison : ce ne sont pas les girouettes qui tournent, c’est le vent.

avatar nicolier | 

@occam

C’est juste du pragmatisme. Et la situation internationale de 2022 n’est pas celle qui a prévalu pendant les périodes antérieures.

avatar occam | 

@nicolier

> "C’est juste du pragmatisme."

C’est bien ce qu’exprimait Edgar Faure. Et c’est également ce que j’entendais en le citant : le vent a tourné.

Sauf que rien n’obligeait M. Cook à proclamer du haut de sa girouette l’alizé 2019 ni l’aquilon 2022 comme directions immuables.

Quant à la politique de 2022 par rapport à celle des années précédentes, nous parlons bien de 2019, n’est-ce pas ? Ni de 1989, ni de 1919 ?
Donc, les éléments étaient déjà en place ; surtout à l’horizon qu’un dirigeant d’une entreprise mondiale comme M. Cook ne pouvait manquer de scruter.

Le tournant totalitaire et nationaliste du régime de Xi Jinping était déjà bien amorcé. Le conflit stratégique Chine-US déjà bien entamé, aggravé la guéguerre idiote des années Trump. De l’autre côté du Pacifique, les déficits de la formation, de l’éducation, de l’infrastructure US n’ont pas rétréci par miracle. Ils sont toujours ceux signalés, à juste titre, par M. Cook dans son discours de Guangzhou. (L’un de nos clients a son siège à Phoenix, AZ ; nous sommes en contact continu. La qualité de la main d’oeuvre n’a pas vraiment progressé depuis 2019, au contraire.)

Alors ? Assumer que l’on a fait un pari juteux mais risqué, qu’il faut maintenant couvrir son arrière-train un peu trop exposé aux typhons en mer de Chine, et baisser le volume réthorique d’un ou deux crans ? Même, pour un temps, la boucler, tout simplement ?

avatar MGA | 

@occam

« Edgar Faure avait raison : ce ne sont pas les girouettes qui tournent, c’est le vent. »
Évidemment qu’il avait raison, mais TSMC n’est pas Chinois et Tim Cook ne parlait vraisemblablement pas de la fabrication de microprocesseurs qui ne représentent qu’une toute petite partie, mais hautement stratégique, de l’équation.

avatar vincentn | 

Design in Taiwan, Made in Arizona.

avatar cyrille.p | 

Pas fous non plus les Taïwanais de ne pas mettre leur dernière technologie de production sur le sol US, on imagine que cela intéresserait certains concurrents américains

avatar Dark Phantom | 

@cyrille.p

Ne vous y trompez pas, il y a urgence et à terme, tout tsmc et beaucoup de taïwanais seront aux usa

avatar toto_tutute | 

@cyrille.p

C'est surtout que le gouvernement taïwanais veut garder son assurance-vie (TSMC) à domicile. Si demain, TSMC produit même ses meilleures technos à l'extérieur de Formose, alors des pays comme les États-Unis pourraient être moins enclins à la soutenir en cas d'invasion chinoise...

Donc TSMC, sur le sol taïwanais, doit impérativement conserver le lead.

avatar Sokö | 

En fait, si on voulait, on pourrait financer de tels investissements. Il y a des tas de dépenses sur lesquelles on pourrait économiser. La fraude sociale, par exemple. On a donné combien au puits sans fond de la Guyenne Ukraine ? Bref. Si on voulait, on pourrait.

avatar vince29 | 

Oulah. Toi tu te prépares une mauvaise journée.

avatar raoolito | 

@Sokö

ah fallait bien un troll poutinien pour vneir la placer celle là. On devrait sur imposer tous les avoirs matériels et immateriels des Sokö en france. Ce representerait un bon paquet de biffeton, çà..

avatar Beaubarre | 

Je pense que c'est beaucoup plus compliqué que juste de l'investissement de la part des USA.

A l'origine ils ont décidé d'acquérir cette technologie coûte que coûte. Ils ont donc démonisé la Chine, accru au maximum les tensions entre Taiwan et la Chine et ajouté plein de sanctions qui font que TSMC ne peut plus construire ses usines en Chine.

Une fois le concurrent neutralisé, d'une certaine façon TSMC ne pouvait plus qu'aller aux USA et les milliards aident mais ne sont pas le facteur déclencheur.

Ceci dit - cela reste vrai que les américains de souche ne sont pas attirés par les études d'ingénieurs et donc la prochaine étape sera d'attirer les ingénieurs de tous les autres pays.

Maintenant peuvent-ils réellement convertir une population asiatique en américains, comme les 10% d'allemands qui ont bien soutenu la guerre contre l'allemagne? Je pense qu'il est plus difficile pour des asiatiques d'oublier leur culture d'origine et de suivre aveuglément l'ennemi du jour tel que présenté par les médias.

avatar marenostrum | 

Les chinois ont arrivé faire la gravure de 3 nm. N’ont plus besoin des autres chinois de Taïwan.

avatar Javelin | 

@Beaubarre

vision géo-politique à deux balles et paranoïa anti USA

accru au maximum les tensions entre Taiwan et la Chine pour une politique de semi conducteurs... ? :)

avatar raoolito | 

@Javelin

+1

avatar zoubi2 | 

@Beaubarre

"Je pense qu'il est plus difficile pour des asiatiques d'oublier leur culture d'origine et de suivre aveuglément l'ennemi du jour tel que présenté par les médias"

Contrairement à @Javelin, je suis tout à fait d'accord. On a vraiment tendance à croire que les extrême-orientaux pensent et raisonnent comme nous, ce qui n'est pas du tout, mais alors pas du tout, le cas. Les Chinois, entre autre, n'ont toujours pas digéré l'attitude de l'occident fin XIXème début XXème et leur arrogance constante. N'oubliez pas non plus que perdre la face pour un extrême oriental est une impensable catastrophe.

avatar raoolito | 

@zoubi2

oui mais ya aucun rapport avec l’enorme soit disante "sournoiserie americaine d’un plan sur 20ans pour ramener des asiatiques chez eux et ne faire des américains »
vous avez bien lu son délire?

avatar IceWizard | 

@Beaubarre

« Ils ont donc démonisé la Chine, accru au maximum les tensions entre Taiwan et la Chine et ajouté plein de sanctions qui font que TSMC ne peut plus construire ses usines en Chine. »

Ah je comprends mieux. Poutine avais raison. La guerre en Ukraine c’est uniquement la faute des américains. Et l’invasion de Taïwan entièrement commanditée par les américains ! La seconde mondiale aussi, visiblement ! La défaite française de 1870 aussi ..

Et comme tout le monde le sais, les guerres puniques et la destruction de Carthage ont été planifiées à Washington !

avatar marenostrum | 

Ça te parait normal les milliers de soldats ukrainiens dans Mariupol ?

avatar IceWizard | 

@marenostrum

« Ça te parait normal les milliers de soldats ukrainiens dans Mariupol ? »

C’est vrai que des milliers de soldats ukrainiens dans une ville ukrainienne, c’est tellement plus choquant que des milliers de soldats russes pillant les boutiques de smartphones de la même ville !

avatar marenostrum | 

ça veut dire à Strasbourg aussi y en a des milliers de soldats français accompagnés d'instructeurs étrangers ?
l'Ukraine était préparée depuis longtemps d'attaquer les régions séparatistes de l'est, et d'en finir avec eux par la force.
la Russie a été obligée d'agir, sinon il serait trop tard. la France ferait pareil, si en Suisse par ex, l'état Suisse met en danger la vie des suisses francophones.

avatar raoolito | 

@IceWizard

nous savons tous les QUI SONT RELLEMENT aux commandes de l’etat profond américain..
mais chut, on ne peut PAS le dire ici.. ILS sauraient qu’on sait qu’ils savent que vous savont qu’ils...

avatar max intosh | 

@IceWizard

Au moins une chose est historiquement vraie: ils ont aidé en Algérie le mouvement indépendantiste FLN à partir du moment où la France a découvert le pétrole saharien. Qu’elle devienne une puissance pétrolière ne les amusait pas du tout.

avatar IceWizard | 

@max intosh

« Au moins une chose est historiquement vraie: ils ont aidé en Algérie le mouvement indépendantiste FLN à partir du moment où la France a découvert le pétrole saharien. Qu’elle devienne une puissance pétrolière ne les amusait pas du tout. »

Affirmation débile, mensongère et conspirationniste !! Félicitations mon petit facho ..

Évidemment si tu étais malin, tu aurais cité une date, une décision politique prise par une personne ou un groupe de personnes bien définies, d’un alignement politique, pour des raisons précises. Dire que telle administration a fait quelque chose à un moment précis, c’est de l’information !

Mais non, car évidemment pour TOUS les américains sont les mêmes, comme TOUS les arabes sont des fanatiques religieux, TOUS les juifs des conspirateurs voulant prendre le contrôle du monde, les italiens des incompétents avec une bonne cuisine, … ajouter votre ethnie préférée..

Bon je te comprends, à un certain (bas) niveau, certaines personnes ont besoin de repères dans la vie, ne comprenant pas trop la complexité du monde. Avec un petit radiateur, commencer à réfléchir par exemple au fait qu’il existe deux courants politiques majeurs aux USA, ça doit faire monter la température à 42 ou 43 degrés, provoquant une alerte thermique.

C’est tellement pratique de coller toutes les errements de politique extérieur des Républicains, à l’ensemble DES Américains !

Et c’est sans parler de l’émergence d’une troisième force, la droite chrétienne fondamentaliste, dont la vision du monde est à peu près aussi simpliste que la tienne !

Au fait, tu te sent plutôt proche du FLN avec ces valises piégées, visant des attentats à l’aveugle, ou avec LePen en Algérie, fan de rafles à l’aveugle et des interrogatoires baignoire/batterie de voiture ?

Tu dois adorer toto_turlute le représentant d’extrême-droite du forum, qui considère que tous les musulmans sont des ennemis de la France, sans faire la moindre distinction entre un extrémiste fanatique et un iranien manifestant contre le gouvernement religieux pour plus de liberté civile.

Savoir qu’il existe des forces maléfiques, manipulant les événements ça doit drôlement faciliter la réflexion sur la complexité chaotique du monde. Tiens il vient de se passer ça .. ah oui c’est un coup des américains, tout s’explique. Ah maintenant ça c’est évidemment la faute des juifs. Et ça des arabes (à ceci près que la majeure partie des musulmans dans le monde ne sont pas des arabes, mais bon quand on ne sais pas, on ne sais pas) !

Comprendre la différence entre un peuple et un gouvernement à un moment précis doit certainement nécessiter un BAC+7 !

avatar Nesus | 

La mondialisation, c’est fini.
Tout le monde se déconcentre sur son marché. Logique économiquement parlant.
Ça peut-être une période faste pour l’Europe, si on se bouge un peu pour réellement l’avoir (l’UE).

Pages

CONNEXION UTILISATEUR