Johny Srouji : « Nous ne faisons pas de paris, nous prenons des risques calculés »

Félix Cattafesta |

Le Vice-Président des technologies hardware d'Apple Johny Srouji était récemment de passage en Israël : il en a profité pour accorder une interview au journal financier local Globe. Cet entretien a été l'occasion de revenir sur l'importance du pays dans la stratégie d'Apple et sur la conception de certaines puces Apple Silicon.

Johny Srouji, natif d'Israël, est entré chez Apple en 2008.

On y apprend notamment que les équipes israéliennes d'Apple ont joué un rôle central dans le développement des puces M1 Pro et M1 Max. « Ces puces ont été construites ici en Israël tout en travaillant avec d'autres équipes dans le monde entier, y compris au siège de Cupertino », explique Johny Srouji. C'est là-bas qu'a également été effectuée l'intégration avec les apps et que s'est déroulé le processus de vérification. « L'équipe israélienne a touché à tous les points et a été essentielle pour nous », précise le cadre.

Le vice-président insiste sur le fait que les équipes en dehors de Cupertino ne sont pas exclues des grands programmes et ne font pas office de cinquième roue du carrosse. « La R&D d'Apple fonctionne en partant du principe que chaque ingénieur et cadre a accès à toutes les informations nécessaires à la réussite de son rôle dans l'ensemble du projet. Et cela ne fait aucune différence que vous travailliez en Israël ou ailleurs dans le monde. ». Il explique notamment qu'il fait en sorte de tenir au courant le plus possible les équipes israéliennes, et que celles-ci sont informées de la trajectoire à suivre pour les années à venir.

Globe rappelle que le Vice-Président des technologies hardware d'Apple a beaucoup de responsabilités sur ses épaules, ce que l'on a pu voir avec le lancement de la puce M1. Cet audacieux pari aurait pu tourner à la catastrophe, mais Johny Srouji affirme ne pas vouloir travailler sur des projets faciles.

Si vous me le permettez, nous n’avons pas fait un pari. Nous ne faisons pas de paris, nous prenons des risques mesurés. C'était un risque stratégique, mais nous voulions sortir un bon produit. Nous savions que ce processus prendrait du temps, mais nous ne sommes pas partis de zéro - après tout, il y avait notre puce de téléphone, que nous avons commencé à construire il y a 14 ans.

Tim Cook rencontre le premier ministre israélien Benyamin Netanyahou à Cupertino, en mars 2014. Image officielle.

Un autre défi pour les SoC Apple Silicon est qu'il ne faut pas seulement créer une puce, il faut aussi l'intégrer aux Mac et à macOS. Les trois doivent ensuite fonctionner ensemble, ce qui est « unique pour une entreprise comme Apple » selon le cadre.

Comme de nombreux autres géants de la tech, Apple dispose d'une forte présence en Israël : le pays met le paquet sur la recherche et le développement et est un haut lieu de l’industrie des semi-conducteurs. Srouji précise par exemple que le centre de développement de Rawab est passé de 5 employés en 2018 à plus de 60 aujourd'hui. Il a annoncé récemment qu'Apple allait « continuer à investir dans le développement de notre centre d'ingénierie dans la région ».


avatar helmut | 

L’article du Globe ( merci pour le lien ) révèle surtout que Apple a monté une équipe de R&D près de Ramallah sous autorité palestinienne.
Plutôt intéressant je trouve !

avatar Dimemas | 

et tu crois sérieusement ça toi ?
Excuse moi mais entre ce que tu viens de dire et la photo qui montre Netanyahou avec Cook et tout le texte qui parle du travail avec les israéliens, j'ai beaucoup de mal à croire à cette affirmation qui à mes yeux est de la poudre aux yeux.

On sait tous que Israël ne reconnait pas l'état palestinien et leur met une pression d'enfer sur leur existance.

en plus a lire le texte, j'ai l'impression que c'est plus une équipe financée par un fond créé par un millionnaire palestinien avec le soutien du Quatar mais sous la tutelle des israéliens...

avatar Paquito06 | 

@helmut

Oui, en effet, c’est interessant. Tout est dit dans le premier paragraphe:

“… and met afterwards in Israel with Palestinian-American billionaire Bashar Masri. Masri had just come from Rawabi, several dozen kilometers away near Ramallah, where he helped found the Apple R&D Center in the Palestinian Authority.”

Y a plus de religion ni de territoire a ce niveau là, osef. Un Americain milliardaire qui a aidé a monter le centre R&D d’apple… la messe est dite 🤓

avatar Fredouille14 | 

@helmut

En Israël à 2 pas de la Palestine, mais pas en Palestine. Propos d’Apple un peu faux cul.

avatar helmut | 

@Fredouille14

Désolé ça dépasse mes compétences en géographie !! Ça avait l’air plutôt positif. J’imagine qu’il y a toujours à redire mais au moins c’est un pas dans la bonne direction

avatar Malouin | 

@helmut

MER-CI !
On ne peut pas voir le mal partout…

avatar jojozekil | 

Pour habiter en Israël, je peux te confirmer que ce type d'initiative va dans le bon sens. Ca donne des opportunités à des gens talentueux, c'est tout ce qui compte. A mon sens c'est un élément clé à la résolution des problèmes géopolitiques locaux.
Bien entendu, tu trouveras toujours des gens pour critiquer parce que ceci, parce que cela. Mais que chaque pas fait par l'un dans la direction de l'autre est déjà une victoire en soi.
Peace!

avatar Dimemas | 

oui enfin... facile à dire quand on habite du bon coté de la barrière

avatar Dimemas | 

Je suis rassuré de voir que je ne suis pas le seul à l’avoir remarqué 😉

avatar Gerrer | 

@Dimemas

Et oui 👍 🫡 mes preuves sont irréfutables 🧐

avatar eliel | 

Alors, comment dire, il y a les deux, Il y a plusieurs centre de R&D en Israel, et il y a un centre de R&D d'Apple en territoire autonome palestinien près de Ramallah. Et ce n'est pas propre a Apple, c'est le fait de bcp d'entreprise qui sont basées en Israel, comme Intel, Microsoft,... L'idée étant que la réussite économique soit le meilleur pont vers la paix, et pour information, Israel et l'autorité palestinienne ont des relations diplomatique et l'essentiel du financement de l'AP provient d'Israel... Il faut différencier AP qui est l'autorité régissant la Cisjordanie et le Hamas a Gaza qui lui en tant qu'entité terroriste n'a pas de relation diplomatique/economique ou sécuritaire avec Israel.

avatar Danny Wilde | 

Très bon article sur la R&D d’ Apple et sur le rôle de l’ensemble des équipes au niveau mondial.

Super boulot de J. Srouji : Heureusement que l’Apple a type comme dans son staff 👍

avatar Fanoo | 

Les puces Apple sont conçues en Israël ?!
Pas rassurant tout ça.
Sauf pour Cellebrite…

avatar r e m y | 

Ça devrait aider à obtenir rapidement la version M1 de Pegasus! 🤭

avatar redchou | 

@Fanoo

Apparemment, il ne parle que de la Pro et Max dans l’article..

avatar ssergio | 

C'est maintenant que vous vous réveillez. ça fait des années que les puces Apple sont conçues en Israel (depuis le A4 !!). D'ailleurs au passage FaceId également suite au rachat de PrimeSense
Srouji est un arabe israélien comme il aime le rappeler qui a fait ses études dans une université israélienne.
Comme quoi l'intégration fonctionne plutôt bien pour certains :-)

avatar Gerrer | 

@ssergio

Face ID est crée par une entreprise française , tim cook c’est d’ailleurs déplacé en personne dans l’usine qui fabrique les capteurs.

avatar ssergio | 
avatar eliel | 

Les deux sont vrai, le Lidar miniature qui équipe FaceID est le propre d'une entreprise israélienne rachetée par Apple dans les années 2010, qui s'appelait PrimeSense. C'est la meme technologie que celle employee par Microsoft dans son Kinect, sauf que Microsoft n'avait pas racheter PrimeSense, juste acheter le produit de l'époque. La société française a elle développée les capteurs en charge de la detection du regard utilise dans FaceID.

avatar Gerrer | 

@eliel

Mais globalement ça reste français.

avatar Dimemas | 

Ce sont des normands qui ont créé la technologie en effet … rien à voir

avatar ssergio | 

Cocorico alors :-)

avatar Gerrer | 

@ssergio

Oui 👍 mais malheureusement cet entreprise n’es pas très connus…c’est une petite pme qui as fait très fort n’empêche 😉

avatar ssergio | 

C'est clair. Et puis le/les composant(s) en question doivent être produits en quantité colossale ce qui n'est pas à la portée de tous.

Maintenant pour revenir sur J. Srouji, même s'il n'est pas tout seul, faut souhaiter que des gars comme ça ne quittent pas Apple de si tôt car mine de rien, il les a sorti d'une sacrée impasse avec Intel. Et d'ailleurs, on voit bien que toute l'industrie a suivi le mouvement avec Microsoft qui vient d'annoncer VS Studio 2022 pour ARM et Qualcomm qui veut sa revanche sur Apple avec des promesses de concurrents au M1.

A suivre ...

avatar LIFEPROD | 

En tous cas malheureusement toujours pas de vrai apple store en israel , juste un idigital , une franchise apple , tous ca pour pas deranger les pauvres petits etats arabe ! Un comble !

avatar marenostrum | 

je suis allé 2-3 fois chez un Apple Store, et j'ai plutôt perdu du temps. je préfère acheter en ligne, les prix étant les mêmes. Apple aurait vendu la même quantité de matos même sans ses boutiques. comme le fait si bien Dell par ex. bien sûr que ça joue quelques part, comme une vitrine, mais pas pour l'utilisateur mais pour Apple. la plupart des gens qui achètent des mac n'ont pas Apple Store à côté d'eux. bref pour eux ça ne sert à rien ce magasin. donc c'est pas si tragique que ça ne pas en avoir dans ta ville ou pays.

avatar eliel | 

Crois moi, entre un AppleStore et ce qu'on a ici en Israel, je préfère 1000x un AppleStore :P Apres normalement, Apple est censée lancer dans les prochains mois (années ?) des boutiques officielles ici.

avatar jojozekil | 

iDigital n'est pas le seul distributeur agréé et heureusement ! Vu comment ils sont incompétents et hors de prix !
Tu as iStore notamment que je trouve plus cools d'une manière générale et plus pros dans les réparations.

CONNEXION UTILISATEUR