Commission européenne : Margrethe Vestager aimerait un App Store alternatif

Mickaël Bazoge |

Margrethe Vestager, la commissaire européenne à la Concurrence, a une solution pour résoudre le dossier des pratiques de l'App Store : qu'Apple autorise les boutiques alternatives sur iOS. La vice-présidente exécutive de la Commission européenne, interrogée par Kara Swisher pour son podcast du New York Times, s'exprimait sur le procès ayant opposé Epic Games au constructeur.

Margrethe Vestager. Crédit : Radikale Venstre, CC BY-NC 2.0

« Je pense qu'une partie de la plainte d'Epic pourrait être réglée en autorisant un deuxième App Store, parce que [l'éditeur de Fortnite] cherche des moyens différents de communiquer avec ses clients », indique la dirigeante européenne en ajoutant qu'elle et ses services avaient suivi le dossier « de très près, car il y a beaucoup de similarités » avec l'enquête sur l'App Store lancée par la Commission en juin 2020.

Si Margrethe Vestager entend les arguments d'Apple sur la sécurité et la confidentialité, elle estime que « ni la sécurité, ni la confidentialité ne devraient être utilisées comme une digue contre les concurrents ». Elle oppose également les différences de traitement entre éditeurs : « [Il y a] des applications gratuites qui ne paient donc aucune commission, d'autres apps que vous achetez sur lesquelles pèse une très forte commission qu'Apple ne paie pas elle-même pour ses propres apps ».

À l'origine, c'est une plainte de Spotify déposée devant la Commission qui a mis le feu aux poudres. Le service de streaming estime que la commission de 30% prélevée par Apple est trop élevée sur un marché où les marges sont faibles. Et c'est une commission à laquelle échappe Apple Music, bien sûr. Si Spotify est disponible sur l'App Store, il n'est pas possible de s'y abonner directement depuis l'application iOS et Spotify n'a pas le droit d'informer ses utilisateurs mobiles qu'ils doivent souscrire sur son site web.

Cette interdiction d'Apple rend les choses très difficiles, soulève la commissaire, « parce que si vous vous abonnez à Apple Music, il n'y a pas de commission. Même s'il est possible d'éviter la commission en souscrivant depuis le site web, l'utilisateur ne le sait pas » car les plateformes concurrentes ne peuvent rien dire. Pour Margrethe Vestager, cela constitue un cas de concurrence déloyale.

Margrethe Vestager n'a cependant pas eu beaucoup de chance avec Apple, le constructeur ayant remporté une bataille l'été dernier : la Cour de justice de l'Union européenne a annulé la décision de la Commission qui estimait que l'Irlande avait accordé une aide illégale de 13 milliards d'euros à l'entreprise. Les services de la commissaire à la Concurrence ont-ils eu la main trop lourde ?

« Bien sûr, je me pose beaucoup cette question. Je pense que c'est ce qu'il faut faire quand vous perdez en justice. Mais je crois que ce cas en lui-même a braqué un projecteur sur le problème ». Elle indique aussi que cette affaire pousse à un changement de législation afin d'obtenir de meilleurs résultats. Elle rappelle que la Cour de justice instruit l'appel de la Commission.

Concernant l'autre dossier chaud du moment, c'est à dire la taxation des multinationales, la commissaire se réjouit de la décision prise par le G7 Finances il y a quelques jours. Il va falloir maintenant convaincre tous les pays d'accepter cet accord, ce qui risque de poser un problème pour certains d'entre eux à la fiscalité très douce pour les entreprises, comme l'Irlande.

Margrethe Vestager estime cependant que les chances de succès sont « probablement meilleures » avec l'administration Biden qu'avec la précédente administration.


avatar zspy59 | 

Et un jour ils vont nous pondre qu’il faut pouvoir installer IOS sur un téléphone Android et vis et versa !

avatar TonyDeLausanne | 

Je suis totalement POUR que la politique mise en place par  se poursuive, si ils voient la nécessité d’évoluer dans un sens comme dans l’autre, ils ont l’intelligence et le pragmatisme nécessaire pour le faire au bénéfice de l’utilisateur!

C’est ce qu’ils ont toujours fait, et j’espère que cela continuera ainsi…
Parce que si ça ne sera plus comme ça, eh bien, je ne sais pas vers qui on pourra se tourner pour avoir la même chose avec le même niveau d’exigences . Il y as clairement personne d’autre

avatar Splinter | 

Quel délire

avatar R-APPLE-R | 

Vous imaginez avoir un magasin dont vous payer tout du loyer au employé etc…
Vous avez des produits divers et variés de plusieurs marques etc …
Vous prenez donc un pourcentage sur les ventes, mais en plus c’est vous qui décidez combien …
Et que quelqu’un vienne vous dire combien vous devez prendre de commission dans votre propre magasin…

C’est tout bonnement inacceptable ! Et si ça passe alors imaginez la jurisprudence :

Votre fournisseur pourra décidé à votre place combien vendre le produit dans votre propre magasin et je trouve la démarche totalement inacceptable !

avatar jeantro | 

je l'apprécie de plus en plus Margrethe, une femme à la tête de l'Europe c'est pas mal je trouve, ça prouve qu'elle a due caractère, il faut oser ce battre contre les Gafa

avatar fousfous | 

@jeantro

En quoi il faut oser de se battre contre les GAFA? C'est ultra porteur d'un point de vu politique.
Par contre se battre contre les vrais problème il n'y a plus personne parce que c'est plus compliqué.

avatar v1nce29 | 

> les vrais problèmes
l'optimisation fiscale ?

avatar fousfous | 

@v1nce29

Ils commencent enfin à s'en occuper, enfin ça commence doucement vu que ça concerne surtout les GAFA, mais les boites plus discrètes on ne s'en occupe pas du tout.

avatar jeantro | 

tu n'as pas encore compris l'impacte qu'ils ont envers le monde, ils sont devenu plus fort que des Etats, un jour si ont les laisse faire ils nous imposeront leurs lois ils façonneront à monde leurs images.
Donc un peu de rebellions de la part de nos politiques sur certaines de leurs pratiques ça fait du bien et il faut les saluer

avatar fousfous | 

@jeantro

Je vois pas comment vouloir une Europe plus libéral (donc plus de pouvoir pour les entreprises) va permettre de diminuer le pouvoir des grosses boites...

avatar BeePotato | 

« [Il y a] des applications gratuites qui ne paient donc aucune commission, d'autres apps que vous achetez sur lesquelles pèsent une très forte commission qu'Apple ne paie pas elle-même pour ses propres apps »

Hum. La commission est la même pour tout le monde, calculée en pourcentage du prix de vente. Il se trouve simplement que, pour les applications gratuites, ça donne évidemment une résultat aussi faible que le prix de vente, et que pour les applications d’Apple, le montant de cette commission revient directement dans les poches d’Apple.

avatar Fredouille14 | 

@BeePotato

en plus rapide
0€ x 15% = 0€

avatar BeePotato | 

@ Fredouille14 : « @BeePotato en plus rapide »

Plus rapide, mais incomplet, car il manque la partie concernant les applications d’Apple. 😉

avatar TonyDeLausanne | 

Je ne veux pas de la possibilité d’avoir des app installées sur un iPhone lesquelles ne sont pas passée au peigne fin par Apple. Point !

Mais C’est quoi ???
On est où ici ?? C’est juste hallucinant que des gens sur ce forum n’aient pas la capacité d’analyser « où » ce genre de brèche pourrait nous envoyer!

avatar Kimaero | 

@TonyDeLausanne

Tu ne serais pas obligé d’utiliser ce store alternatif, alors stop l’égocentrisme.
On peut vouloir avoir le choix de payer ses app moins chères sur le même iPhone, payer ses abonnements moins chers…

avatar fousfous | 

@Kimaero

Répond honnêtement, peux-tu utiliser un Mac en te fixant de n'utiliser que l'app store?

avatar Kimaero | 

@fousfous

Nope. D’ailleurs je n’utilise quasiment jamais le Mac App Store. Les devs et les utilisateurs trouvent ça apparemment plus simple et plus économique de fournir leurs apps sur leurs plateformes respectives.

Mais je m’en porte très bien, en 10 ans d’utilisation je n’ai jamais chopé le moindre malware / virus ou autre.
Il faut juste user d’un peu de bon sens quand on télécharge, le même bon sens que quand on reçoit des mails de phishing.

avatar fousfous | 

@Kimaero

Donc voilà, ça confirme bien qu'on ne peux choisir de n'utiliser que l'app store. Il n'y a pas de choix du coup.

avatar Kimaero | 

@fousfous

Et qui est perdant là-dedans ?
Tu es peut-être ok pour échanger 30% de majoration de prix pour le confort de tout avoir à portée de main sur une même boutique, mais ce n’est pas le cas de tout le monde.

avatar fousfous | 

@Kimaero

C'est complètement mensonger de dire que les prix coûtent plus chère de 30% avec l'app store. Les serveurs ce n'est pas gratuit...

avatar Kimaero | 

@fousfous

« Complètement mensonger » 😂
J’ai fait un raccourci un peu simpliste ne tenant pas compte de tous les frais avec précisions, mais ça reste assez proche du compte quand même.

Je suis plutôt d’avis de laisser le libre choix aux devs et aux utilisateurs concernant le store que chacun préfère utiliser.
Si tout le monde est si content de l’App Store et des limites qui y sont imposées par Apple, alors pourquoi ce débat depuis des années ?

Faudrait faire une étude, mais je serais curieux de découvrir les chiffres de gens favorables à des boutiques alternatives 🤔

avatar Nesus | 

@Kimaero

C’est vrai que les milliers de développeurs qui ont massivement embrassé l’usage de l’app store, ça serait pas intéressant à étudier. Et ça n’est pas pertinent.
C’est sûr que c’est plus intéressant de s’intéresser aux trois qui trouvent que le gâteau n’est pas assez gros. C’est sûr que comme cela se paient des campagnes de pubs, c’est bien plus simple. Même Saurik n’a jamais rien trouvé à redire au système d’Apple…

avatar Chrislam | 

@Kimaero

Dans ce cas, tu t’équipes en matos sous Androïd souvent bcp moins cher aussi. Si on opte pour le système Apple, on choisit aussi une qualité logicielle de haut niveau, une interface claire et intuitive qui évolue constamment, une intégration et une interaction fluide entre tous tes appareils de la marque, une sécurité élevée et surtout une confidentialité bcp plus poussée qu’ailleurs.
Si on s’offre un iPhone, iPad, etc…, on sait que ça coûte plus cher et que le reste est à l’avenant…

avatar Nesus | 

@Kimaero

Pfff vous allez toutes les faire ? Il combien de développeurs sur Mac ? Combien sur iOS ? Pourquoi une telle différence ?
Allez je vous aide. Pour publier sur Mac, il faut avoir une vraie structure. La plupart des boite qui publie sur Mac le font depuis très longtemps. Quasi toutes ont essayé le Mac apps store pour réduire les coûts. Sauf qu’Apple n’a pas su être réactive sur son os et sur la promotion au sein du Mac App Store. Du coup, vu qu’ils avaient déjà l’infrastructure, ils ont continué dans la Mac App Store.
Donc votre argument, c’est juste n’importe quoi.

Quant à votre expérience, c’est super vous êtes le meilleur. Est-ce que vous pouvez comprendre que certaines personnes ne sont pas aussi attentives que vous et choppe des virus, malware… c’est même arrivé à des développeurs plutôt chevronnés. Certains avec des Xcode vérolés (eu le méritait peut-être un peu) d’autre avec des apps « Transmission ».

Ca n’est pas parce que votre activité ou votre ordinateur paraît insignifiant aux hackeurs que votre macOS est sécurisé. Très loin de là. J’ai aussi la chance d’être dans votre cas, mais j’en connais qui n’y sont pas. Et ce n’est pas faute d’avoir sécurisé, mais le propre de l’homme censé d’être faillible.

avatar Almux | 

Pour l'essentiel: oui...
Pour des bricoles: non... Mais, si celles-ci n'avaient jamais existé, je ne m'y serait pas intéressé ni perçu le moindre manque.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR