Apple ferme la porte à la demande de davantage de télétravail

Florian Innocente |

Le plan proposé par Tim Cook pour une nouvelle organisation hybride du travail n'est pas négociable. C'est en substance ce qu'a indiqué Deirdre O’Brien, la patronne des Apple Store et des ressources humaines, dans une vidéo destinée aux employés, vue par The Verge.

Deirdre O'Brien, à droite, le 11 mai 2019 lors de l'inauguration d'Apple Carnegie Library. Image : Apple

« Nous estimons que la collaboration en présentiel est essentielle à notre culture et à notre avenir » a déclaré la vice-présidente. Et de prendre comme illustration la vague des lancements de produits effectués ces derniers mois en pleine pandémie :

Lorsqu'on prend le temps de repenser à nos incroyables lancements de produits réalisés l'année dernière, ces produits et leur commercialisation sont le fruit d'un effort accompli sur plusieurs années durant lesquelles nous avons travaillé ensemble au même endroit.

Il n'y aura donc pas de modification significative dans le projet dévoilé début juin par Tim Cook, sauf à l'extrême marge, au cas par cas. L'organisation souhaitée par la direction d'Apple a ouvert la porte au travail à distance à raison de deux jours par semaine, uniquement les mercredis et vendredis, les autres jours étant obligatoirement réservés au présentiel.

Pour certaines équipes le présentiel intégral, jugé indispensable à leur bon fonctionnement, sera obligatoire. Tous les employés qui le veulent et sous réserve d’un accord de leur responsable pourront néanmoins télétravailler deux semaines par an.

Une évaluation de cette organisation sera faite l'année prochaine, avec soit la décision de la pérenniser soit de revenir au modèle où tout le monde est dans les bureaux.

Malgré la prise en compte du télétravail à grande échelle, une première chez Apple, un petit groupe d'employés avait regretté que l'entreprise n'aille pas plus loin dans la remise à plat de son fonctionnement quotidien.

Ils souhaitaient, entre autres revendications, qu'Apple accorde plus d'autonomie aux équipes dans leur choix de recourir au télétravail. Eux-aussi prenaient en exemple les lancements réussis tout au long de 2020 comme preuve que cela pouvait fonctionner.

Ce débat avait eu des échos en France, au sein des équipes Business qui travaillent pour les Apple Store et leurs clients professionnels. Ces salariés réclamaient eux-aussi la possibilité de jongler beaucoup plus entre présentiel et télétravail. Probablement plus que d'autres ils ont pu tester longuement cette organisation puisque la France est l'un des pays où les Apple Store sont restés le plus longtemps fermés. Une demande qui s'est heurtée à un refus et à l'obligation d'un retour en présentiel à 100 % dès la rentrée.


avatar Keysertom | 

@innocente

Et pourquoi ? Dévaluer le travail parce qu’on est dans une autre région me semble pas terrible comme choix !

avatar pagaupa | 

@CountDown

Encore un proprietaire esclave de son patrimoine ! Un peu plus et on pleurerait !

avatar JLG01 | 

Un constat général de nombre d’employeurs : la multiplication des téléglandeurs, bien plus difficile à motiver qu’en présentiel ou le regard des collègues est un bon modérateur.
Mais, c’est bien connu, le glandeur, c’est l’autre.

avatar Silverscreen | 

@JLG01

Je te rassures, une boite comme Apple a tous les outils pour mesurer les perfs de ses salariés… on parle pas du perdreau de l’année…

avatar jcp25 | 

@JLG01

...la multiplication des téléglandeurs...
---
Les teleglandeurs sont les glandeurs du travail sur site !
C'est juste plus facile à voir en travail à distance.

avatar Keysertom | 

@JLG01

Un glandeur en télétravail était déjà un glandeur au bureau ! Ça change rien ! Faut surtout voir en interne le pourquoi du comment ? Salarié délaissé ? Poste non adapté ? Si pas d’envie de bosser c’est peut être parce que l’employeur n’est pas à la hauteur ? C’est win win une relation c’est pas qu’au salarié de faire du bon boulot c’est aussi à l’entreprise de motiver !

avatar Silverscreen | 

Les histoires de partage en personne pour doper la créativité c’est du bullshit. Apple c’est quoi ? 0,001% de designers en open space, 2% d’ingénieurs produit. Le reste c’est des équipes contrôle qualité, développement logiciel, logistique, des account managers, des administratifs etc

avatar airmax95 | 

Mais Apple fait comme elle veut. Si t es pas content va bosser ailleurs :)))).

avatar marenostrum | 

Je me demande pourquoi les gens qui aiment travailler chez eux ne le font pas pour leur propre compte ? Comme ça ils éliminent pas que le chef ou le manager mais aussi le patron. Et aident l’état baisser le chômage.

avatar Keysertom | 

@marenostrum

Totalement hors sujet !

avatar Sindanárië | 

@marenostrum

"Je me demande pourquoi les gens qui aiment travailler chez eux ne le font pas pour leur propre compte ? Comme ça ils éliminent pas que le chef ou le manager mais aussi le patron. Et aident l’état baisser le chômage."

Trrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr,taboum 🥁
🎺 Oléééè 💃🏽

avatar pagaupa | 

Quelle image rétrograde d’Apple!...

avatar Doctomac | 

C’est bon, deux jours par semaine, mercredi et vendredi en télétravail, est plus que raisonnable.

Par ailleurs, je rappelle qu’une entreprise n’est pas une démocratie, pas contents, ils peuvent aller voir ailleurs.

avatar Almux | 

Dans une certaine mesure, il est évident qu'une entreprise doit poser des règles et des limites... autrement, tout le monde voudrait être payé à 100% pour travailler en choisissant un horaire à 2 heures par semaine, dans un style personnel et en privilégiant telle ou telle personne avec qui collaborer. À terme, même la boîte la plus riche ferait faillite.

avatar Lemon19 | 

Hélas, oui. Et certaines entreprises auront fini les égos sur le retour en présentiel au moment où il faudra reconfiner...

avatar Sindanárië | 

« Nous estimons que la collaboration en présentiel est essentielle à notre culture et à notre avenir »

La phrase du politique en campagne !
😂

C’est quoi son vrai nom ? Ventilateur ?

avatar debione | 

Ce qui est comique à observer, c'est qu'il n'y a pas de différence entre le secrétaire, la codeuse de base, l'ingénieur matériel ou la designer...
Ils ont tous exactement le même besoin de présentiel... Et c'est là qu'on voit que c'est bien le matou en manque de contrôle qui chie dans son froc...

avatar pagaupa | 

Seule solution : devenir rentier, plus de presentiel et un télétravail qui n’engraisse que vous. 😂

avatar chris7454 | 

Faudrait que le législateur oblige les entreprises à prendre en charge à 100% les déplacements pour aller bosser et inclut une taxe sur l’impact carbone engendré par ces déplacements….
Obliger les gens à se déplacer pour aller bosser n’est pas en faveur de la protection de l’environnement et de la lutte contre le réchauffement climatique si chers à Monsieur Cook!

avatar MGA | 

Et bien !!! Il va y avoir pas mal de nouveaux entrepreneurs parmi les lecteurs de MacG parce que visiblement il y a du mal-être au travail chez les salariés.
Au moins certains pourront arrêter leur discours de « salop de partrons et supérieurs incompétents alors que MOI JE suis le meilleur »😂, allez, lancez-vous bientôt ce sera vous les incompris 💪

avatar TomS74 | 

Dans mon cas, jusqu'au début du mois de juin 2021 c'était 4j de TT et 1j en présentiel pour tout le monde. Nous sommes passés à 2j en présentiel et 3j en TT.

J'apprécie énormément le TT, j'ai gagné en productivité et réduit mon temps de travail (pourquoi vouloir absolument que je bosse 8h par jour si je fais mon boulot en 4h ou en 6h ?), mais là je commence aussi à en avoir marre de rester à la maison. La semaine je ne sors plus, sauf pour aller promener mon chien, je reste assis à la maison toute la journée... c'est chiant et on perd peu à peu la motivation. Et pour autant, je n'ai pas non plus envie de retourner au bureau.

Dans mon métier, soit je bosse sur un ordinateur (je peux très bien le faire chez moi d'autant plus que j'ai accès aux serveurs du bureau à distance), soit je suis sur le terrain... quelle est donc la plus value de ma présence au bureau ?

avatar Nicias | 

Ce que je trouve dingue, c'est que dans toutes les boites on en arrive à un système rigide "lundi-mardi-jeudi sur site, mercredi-vendredi en TT". Déjà s'il était possible de gérer ce même nombre de jour au mois et non à la semaine (= imposer de passer xx jours par mois au bureau, déclaration au fur et à mesure) ça serait un grand pas. Certaines semaines peuvent êtres full TT, et je comprends aussi que certaines semaines il y ai une utilité d'être full sur site (arrivée d'un nouveau collab, certaines réunions non-faisable en Audio/visio). Next step, apprendre à compter à la 1/2 journée. Et les syndicats qui participent de cette rigidité en argent la "vie sociable"... Alors autant le team building j'apprécie, merci de me laisser gérer ma vis sociable tout seul. Ça me fait penser à des boites qui demandent si on a "un de ses meilleurs amis dans la boite". Cela ne vous regarde pas !

Pages

CONNEXION UTILISATEUR