Un Tim Cook optimiste et sans surprises devant les actionnaires d'Apple

Mickaël Bazoge |

Apple organisait aujourd'hui sa réunion annuelle des actionnaires. Un événement qui se déroulait ces dernières années au Steve Jobs Theatre de l'Apple Park, mais pandémie oblige, l'édition 2021 a été entièrement virtuelle. Les actionnaires ayant pu décrocher un ticket ont posé des questions à Tim Cook pendant une heure, et sans les interactions en présentiel qui font parfois le sel de ce raout annuel, les réponses faites par le patron d'Apple n'étonneront aucun observateur de la bulle de la Pomme.

Pas de Tim Cook sur scène cette année. Crédit : @Pat Miguel Tomaino.

Ce rendez-vous a été l'occasion pour Tim Cook de rappeler quelques chiffres déjà connus concernant Apple TV+ et l'activité services (243 nominations pour le contenu du service, 15,8 milliards de dollars de revenus au dernier trimestre pour l'ensemble des services…). Dans le secteur du streaming vidéo, il a indiqué qu'il y avait de place pour plusieurs acteurs, « nous voulons être à part en relevant la qualité de nos contenus pour mettre en lumière cette humanité que nous avons en commun ».

Un actionnaire a tout de même trouvé le moyen de demander quand Apple TV+ allait diffuser CODA, le remake américain de La Famille Bélier. Pas de réponse précise à cette question brûlante, hélas. Toujours pour les services, mais du côté de l'App Store que Tim Cook a décrit comme un « miracle économique » pour des millions d'entrepreneurs et de créateurs : pour le patron d'Apple, le constructeur ne possède pas de position dominante dans aucun des marchés où il exerce une activité. Ni sur les produits, ni sur les services, ni dans le logiciel.

Depuis le lancement d'App Store, les développeurs ont collectivement reçu 200 milliards de dollars ; plus de 500 millions d'utilisateurs visitent la boutique chaque semaine, une échoppe qui a représenté une activité d'une valeur de 500 milliards de dollars en 2019. Apple n'a prélevé aucune commission sur « plus de 85% de ces 500 milliards », soulève Tim Cook, qui donne aussi le chiffre de 250 000 API à destination des développeurs. Il a déroulé l'argumentaire mis au point par Apple pour se défendre face aux régulateurs (lire : Audition antitrust : comment Tim Cook va défendre Apple), et qui ne les ont pas vraiment convaincus.

Aiguillé par un actionnaire, Tim Cook a aussi précisé la politique d'Apple concernant les acquisitions de l'entreprise. « J'observe que nous avons réalisé 17 acquisitions ces quatre dernières années pour accélérer la feuille de route de nos produits et services », explique-t-il. Sur les six dernières années, ce sont près de 100 sociétés qu'Apple s'est offert. « Nous n'avons pas peur de regarder des possibilités d'acquisitions pour des entreprises de toute taille », rappelle-t-il, mais il faut que cela ait du sens vis à vis de l'activité d'Apple. Dommage : personne n'a demandé sa position quant à la révélation récente d'Elon Musk.

Le CEO est aussi revenu sur la gestion de la pandémie l'an dernier, en particulier sur le télétravail. On sait qu'Apple a dû se faire violence pour autoriser ses employés à travailler de chez eux. « Cela fait presque un an maintenant, et je peux vous dire que nous apprenons de nouvelles choses chaque jour ». Tim Cook se dit impressionné par ses équipes et leur résilience : « Le fait que nous ayons enchaîné une telle série d'innovations et de créativité durant l'année écoulée témoigne de leur travail, réalisé pendant une période vraiment difficile ».

Malgré ces réussites, Tim Cook croit toujours fermement au travail en équipe en présentiel et aux bonnes vieilles réunions physiques. Néanmoins, « nous avons développé de nouvelles capacités et une flexibilité qui nous serviront sur le long terme. Il n'y a rien de mieux pour une entreprise dont le business est l'innovation d'avoir de temps en temps à faire les choses d'une manière complètement nouvelle ».

La COVID-19 court toujours, malgré les vaccins, et les obstacles ne manqueront pas en 2021. Enfin, Tim Cook ne parle pas d'obstacles, mais d'« opportunités que nous allons gérer de manière créative et intelligente » : « Après l'année que nous avons traversée, je suis très optimiste pour l'avenir ».

Les actionnaires ont par ailleurs confirmé le conseil d'administration qui s'est enrichi en début d'année de Monica Lozano et rejeté deux des propositions pour lesquelles le board s'était dit opposé.


avatar misterbrown | 

J’arrive pas à croire que ce bureaucrate antipathique soit à la tête de l’entreprise high tech la plus cotée du XXI éme siècle.
Quelle déprime Apple.

avatar YetOneOtherGit | 

@misterbrown

ça te défoule ?

tu te sens mieux ?

😂

avatar Eyquem | 

@YetOneOtherGit

Il n’a pas si tort... Il m’est aussi très antipathique et on aimerait toujours voir quelqu’un de plus flamboyant, mais bon, il faut reconnaître qu’au niveau finances, il gère !

avatar YetOneOtherGit | 

@Eyquem

"Il n’a pas si tort..."

Avoir tort c’est aller contre la raison, sur une opinion aussi subjective ont ne peut avoir tort ou raison, juste exprimer une opinion personnelle reposant sur des goûts et dégoûts tout aussi personnels.

Les concepts de tort ou de raison ne s’appliquent pas ici.

Juste un : “subjectivement il m’est très antipathique” aussi irrationnel que de savoir que tu apprécies ou pas les bières brunes.

avatar YetOneOtherGit | 

@Eyquem

"qu’au niveau finances!"

Imaginer que les finances d’une entreprise sont remarquables par l’opération du saint esprit, sans stratégie, sans tactique, sans vision produits, sans compréhension des marchés et des cibles... c’est là clairement quelques choses de hautement déraisonnable et une opinion difficilement étayable sans violer tous les fondement du business.

On peut aimer ou pas la stratégie d’Apple mais prétendre que les bons résultats sont le fruit d’une simple vision financière c’est déjà ne pas connaître le sens du terme et ne rien comprendre à ce qu’est la direction d’une entreprise 😉

avatar YetOneOtherGit | 

@Eyquem

"on"

C’est qui ce “on” ? un nous de majesté ?

Un “je” devrais être largement suffisant 😉

avatar YetOneOtherGit | 

@Eyquem

"il gère "

Essayes de faire croître de façon quasi continue sur une période aussi longue l’activité d’une entreprise en ne faisant que “gérer” ... tu risques d’avoir de grosses surprises en étant confronter aux réalités du business dont la gestion est une toute petite part fort peu créatrice de prospérité.

Toujours assez surpris des bêtises abyssales que certains imaginent sur les réalités des enjeux entrepreneuriaux.

On a parfaitement le droit de détester, pour des raisons plus ou moins défendable, TC.

Mais raconter des bêtises, qui ne tiennent pas une seconde l’épreuve de la confrontation aux réalités, pour essayer de rationaliser sa détestation subjective 🙄🙄🙄

avatar BordelInside | 

@Eyquem
"on aimerait toujours voir quelqu’un de plus flamboyant"

Tu veux dire Jeanne d'Arc ?
Mais elle peut pas prendre le job, je crois.

avatar corben | 

@misterbrown

Mon pauvre ta vie n’a vraiment pas de sens, je t’offre un sèche cheveux pour l’utiliser dans ta baignoire si tu le souhaites...

avatar BordelInside | 

@corben

Arrête, je le comprends, moi : avoir un type peu charismatique à la tête de Apple, nan mais...
Ah rien que d'en parler, je...
Nan mais pourquoi faut-il que le monde soit aussi moche, quoi ? Merde ! Quelle vallée de larmes !

avatar corben | 

@BordelInside

Genre un mec branchouille qui lancerait des défis à Mcfly et Carlito 🤔

avatar BordelInside | 

Y en a qui sont nés avant la dignité quand même, non ?

avatar misterbrown | 

@corben

Mon pauvre. Même Jeff Bezos paraît plus cool que ce Tim Cook. Mais chez les nerds coincés du fion on a jamais compris ce qu’était être cool entre ses lignes de codes.
Après je te laisse te carrer ton sèche cheveux ou je pense.

avatar corben | 

@misterbrown

Je sais à quel endroit tu penses. Du coup penche toi en avant...

Allez bon covid à toi sinon

avatar nemrod | 

Je t'offre mon sèche cheveux

avatar BordelInside | 

@misterbrown
"Quelle déprime Apple."

Mais sinon, toute plaisanterie ou moquerie mise à part, en quoi le fait que tu ne trouves pas TC charismatique affecte réellement ta vie au point de parler de "déprime" ?
Réellement. Dans ton quotidien.
T'en rêves la nuit du charisme de TC ?

avatar raoolito | 

😳

avatar codeX | 

Les minables inventent toujours des plus minables qu’eux.

avatar cosmoboy34 | 

17 sociétés en 4 ans, 100 en 6 ans, donc 83 en 2 ans ? 🤔🤔

avatar Moebius13 | 

Qu'on l'aime ou pas il tient fermement la barre du paquebot Apple.

On parle d'une entreprise valorisée à plus de 2000 milliards d'euros, de la marque numéro 1 dans l'esprit des gens et certainement l'une des entreprises les plus puissantes dans le monde actuellement.

Tim Cook a énormément de mérite et il a aussi énormément pouvoir, c'est sous son règne qu'Apple est devenu l'indetronable GAFAM qu'il est aujourd'hui.

Si j'avais un simple conseil à me permettre ce serait de me diversifier davantage et plus vite. Ils sont encore trop dépendant de l'iPhone c'est la grande faiblesse d'Apple.

Je me demande si à l'extérieur des États-Unis, leur dispositif de paiement avec CB, n'a pas été négocié ou si il s'est heurté au refus des acteurs en place 🤔

L'apple Car si c'était une réalité et une réalité disruptive pourrait être un formidable relais de croissance et de puissance.

Mais si je devais me placer d'un simple point de vue business et avenir je diraiz qu'Apple a fait l'erreur de se refuser à accumuler les données des utilisateurs (puisque ceux-ci l'acceptent des autres GAFAM)

Ils auraient ainsi pour créer une division Apple AI, avec un Siri ayant une avance considérable sur tous ses concurrents, mais également se constituer des bases de données leur assurant des possibilités identiques à celles de Google.

Parfois j'ai la désagréable impression que si Apple grossi c'est sans panache. Comme si ils ne faisaient qu'itérer, améliorer, créer mais sans trop s'éloigner de l'existant et amasser, amasser, amasser pour grossier leur trésor de guerre. Ne dépensant de temps à autres que pour racheter quelques startup et entreprises.

En gros j'ai l'impression que leur objectif numéro 1 c'est d'accumuler assez d'argent pour ne jamais risquer de disparaître comme dans les années 90.
Un objectif qui me paraît atteint puisqu'en ne rien sortent et en ne faisant plus aucun CA, ils pourraient continuer à payer tous leurs salariés et leurs infrastructures pensant des dizaines et des dizaines d'années.

avatar YetOneOtherGit | 

@Moebius13

"Parfois j'ai la désagréable impression que si Apple grossi c'est sans panache. Comme si ils ne faisaient qu'itérer, améliorer, créer mais sans trop s'éloigner de l'existant et amasser, amasser, amasser pour grossier leur trésor de guerre. Ne dépensant de temps à autres que pour racheter quelques startup et entreprises."

Tu as vu la transition ARM des Mac ?

avatar misterbrown | 

@Moebius13

C’est parce que Steve Jobs est mort.
Tout était lancé :
L’iPhone, l’iPad, l’App Store,...
Tout le travail vers Intel, le processeur maison ARM, qui a force d’avoir de la puissance est arrivé sur MAC.
Mais ce n’est pas son travail.
Il a seulement sorti l’Apple Watch qui était attendu, fait des split d’actions et on l’attend sur l’Apple Car ou la réalité virtuelle. Mais il ne voit rien.
Il n’y a aucun vision du futur, c’est mou timide, mais modéré pour faire plaisir au actionnaires.
En tout cas on se fait chier sous sol règne.
Oui son seul mérite est d’avoir mis Apple à l’abris des actionnaires avec cette réserve de cash.
Mais encore une fois, quand on voit Tesla à côté, on a la une vision d’un entrepreneur qui a des buts dans la vie.

avatar YetOneOtherGit | 

@misterbrown

"Tout était lancé :"

Toi tu en es un sacré 🤙👏👏👏👏

Toujours surpris qu’on puisse asséner une telle quantité d’inepties toutes hontes bues 😳😳😳😳

avatar Arnaudvietnam | 

J’attend vraiment des innovations comme le M1.

Ils se reposent un peu trop sur leurs lauriers même si il y a eu un rattrapage sur les nouveaux iphones niveau photos.

Bizarrement, ils ne font rien sur les jeux vidéo qui pourraient être un gros relais de croissance.

avatar YetOneOtherGit | 

@Arnaudvietnam

"ils ne font rien sur les jeux vidéo"

Ils sont justes la troisième entreprise au monde ayant la plus importante activité économique venants du jeu video grace à l’AppStore.

Les réalités de l’industrie ne sont pas celles que beaucoup imaginent. 😉🤑

https://www.visualcapitalist.com/wp-content/uploads/2020/11/history-of-gaming-by-revenue-share-full-size.html

Pages

CONNEXION UTILISATEUR