Apple affiche l'indice de réparabilité des iPhone et des Mac 🆕

Mickaël Bazoge |

Apple a commencé à épingler les premiers indices de réparabilité sur ses smartphones et ordinateurs. La note sur dix est visible dans l'app Apple Store, dans cette fiche d'assistance ainsi que sur le site français du constructeur.

La gamme d'iPhone 12 (mini, 12, 12 Pro et 12 Pro Max) écope d'une note de 6. L'indice des iPhone 11 et 11 Pro est beaucoup moins bon (4,6), et c'est encore plus bas pour l'iPhone 11 Pro Max avec 4,5, tout comme l'iPhone XR d'ailleurs. Les iPhone XS Max et XS affichent une note de respectivement 4.6 et 4.7. L'iPhone SE 2 s'en sort beaucoup mieux avec 6,2, tandis que les iPhone 8/8 Plus et iPhone 7 Plus enregistrent un score de 6,6. Le modèle le mieux noté est l'iPhone 7, avec 6,7.

La note des iPhone apparait après avoir sélectionné les différentes options de couleur et de stockage.

Apple liste également les Mac concernés par cet indice de réparabilité, en l'occurrence uniquement des portables : le MacBook Pro 16 pouces écope d'une note de 6,3, le MacBook Air M1 de 6,5, le MacBook Pro 13 pouces M1 de 5,6. D'autres modèles sont également listées sur la fiche d'assistance ; en revanche, les produits d'Apple ne sont pas encore intégrés dans la liste officielle, à côté des appareils de Xiaomi, Samsung ou encore OnePlus.

L'indice pour les Mac apparait sous le bouton Sélection.

Sur cette même fiche d'assistance relative à l'indice de réparabilité, la note de chaque appareil est détaillée avec les différents critères qui ont permis d'établir le score final. Ce sont les constructeurs eux mêmes qui déterminent leurs notes, en fonction d'une grille établie par le Ministère de la Transition écologique. Et ce n'est pas la peine de tricher : la Direction de la répression des fraudes (DGCCRF) peut toutefois exiger le détail de ces notes à des fins de vérification.

La fiche détaillé de l'iPhone 12 Pro.

Cet équivalent du « nutri-score » pour la réparabilité est entré en vigueur le 1er janvier 2021, mais la DGCCRF autorise une certaine souplesse jusqu'au 1er janvier prochain. Ce qui explique les débuts timides de cet indice. Il concerne cinq catégories de produits : les smartphones, les ordinateurs portables, les tondeuses, les aspirateurs et les machines à laver (d'autres catégories suivront). Cinq critères principaux sont utilisés pour établir l'indice de réparabilité :

  • la disponibilité d'une documentation (pour la réparation, l'utilisation et l'entretien ainsi que la durée de mise à disposition de ces informations) ;
  • le démontage (la facilité avec laquelle cela se fait, la facilité d'accès aux pièces, les outils requis, la manière dont les pièces sont fixées dans l'appareil) ;
  • les pièces détachées (durée de disponibilité et délais de livraison) ;
  • le prix des pièces détachées (par rapport au neuf) ;
  • les mises à jour logicielles disponibles, l'offre d'une assistance technique à distance sans frais et la possibilité de remettre son appareil à zéro de manière logicielle.

Cette information, devenue obligatoire dans le cadre de la loi relative à la lutte contre le gaspillage et à l'économie circulaire, permet au consommateur de savoir « si son produit est réparable, difficilement réparable ou non réparable », explique le ministère de la Transition écologique.

Si plusieurs constructeurs ont tenu à être présents tout de suite, Apple a décidé de prendre son temps, même si la plupart des fiches ont été renseignées en novembre dernier. On avait eu vent de de ce travail au mois de décembre.

Mise à jour 23h30 — Apple a ajouté les indices de réparabilité sur son site web (par contre il n'y figurent pas dans les pages du refurb).

Pour l'iPhone 12 Pro // Pour le MacBook Air M1.

Source
Merci Ralph
avatar 33man | 

Plus les réparations sont chères plus c’est réparable en gros?

Edit:

Ha non je comparais mon XS Max vs 12 max... mais le 7plus a un meilleur indice...

avatar pelipa91 | 

@33man

Ça peux donner à l’acheteur l’info si il pourras un jour réparer lui même ou non. Enfin moi ça me donnes/m’apporte que ça ce type d’info.

avatar 33man | 

@pelipa91

Bof alors en regardant des vidéos d’ifixit ect je ne bidouillerai jamais mon téléphone... mais je dois avouer que ce qui me fait peur c’est que Apple bloque les réparations autres que chez eux avec leur prix. Résultat , tlm prendra un Apple care en plus de 150€ et des 1309€ du téléphone sans chargeur...

Bref j’aime bien Apple mais là, leur politique commence à me gonfler

avatar pelipa91 | 

@33man

J’ai jamais pris l’Apple Care. Jamais eu de problèmes avec mes appareils.
Après mon plus récent produit Apple est une WatchS2
Perso je comprends pas l’idée de prendre ses ACare.. c’est payer pour rien souvent.
Et sinon j’ai jamais eu de réparations à faire mais plutôt des upgrades (sur Mac). Et les tutos ça aide bien. Y’a peu de risque et faut se lancer.
Je viens d’ailleurs d’installer une SSD 1 To dans mon MBP2009 à la place de la baie optique. 20 min avec les bon outils.
Et la machine marche nickel.

avatar ohmydog | 

@pelipa91

C’est tout le concept d’une assurance hein. Quand tout va bien, ça sert à rien...

avatar pelipa91 | 

@ohmydog

Oui, mais une assurance sur une maison à 300k€ je comprends. Sur un iPhone ou un Mac a 1500€ moins.
Sans parler que les produits sont garantis 2 ans.

avatar pacolapo | 

Renseigne toi, visiblement tu ne sais pas ce qu'est Apple Care.

avatar pelipa91 | 

@pacolapo

Je veux bien une clarification de ce qu’apporte Apple Care.

avatar pacolapo | 
avatar Antara | 

Ça tombe bien, sur les nouveaux Mac portable M1 plus aucun upgrade possible après achat.

avatar CorbeilleNews | 

@Antara

Bien avant le M1, cela fait 12 ans qu’Apple à commencer doucement a mettre des battons dans les roues des acheteurs : depuis qu’ils ont retiré les trappes sous les macbook unibody de 2009. Depuis ce modèle c’est restriction après restriction...

avatar Amaczing | 

@pelipa91

Super tu as dix ans de retard

avatar armandgz123 | 

@pelipa91

Pareil, je ne comprends pas... du coup c’est comme si j’avais eu un iPhone gratuit, autant mettre de côté pour une panne éventuelle (ce que je fais, je bloque 400€ au cas où pour l’informatique)

avatar pelipa91 | 

@armandgz123

Je le répète en cas de panne, y’a une garantie déjà. Mais libre à chacun de vouloir être « sur » assuré.
J’ai une bonne quinzaine de produits Apple et j’ai jamais eu de problèmes et ce, même après la fin de la garantie.

On a l’impression qu’Apple veux faire croire que si tu veux une garantie, faut prendre leur Apple Care.
Mais c’est une super marge qu’ils se font au détriment des gens.

A la limite, pour un pro, je peux comprendre mais pour les particuliers ça ne sert (pour moi) à rien.

Et pour minimiser les risques, attendre quelques semaines/mois quand un nouveau produit sort, afin de connaître sa fiabilité.

avatar armandgz123 | 

@pelipa91

La garantie ne dure que 2 ans... j’ai déjà eu des pannes sur un iPhone 3g avec la batterie qui a gonflée et tout endommagé, un un iPhone 4s avec le tactile Hs (Bon là c’était peut-être de pleur), et un 6S Plus avec la carte mère HS

avatar armandgz123 | 

@pelipa91

Par contre, je suis totalement d’accord sur le fait d’attendre les retours sur un nouveau modèle, c’est exactement ce que je fais, que ce soit pour les consoles, voitures, Telephone, ordinateurs... j’attends 1 an ou plus

avatar oboulot | 

@pelipa91

Autant sur certains produit la question de la souscription à l’Apple care peut se poser, autant sur d’autre c’est indispensable ( exemple l’iPad pro , où en cas de casse d’écran Apple ne répare pas et te donne un autre iPad avec le prix qui va avec ... )

C’est comme l’assurance tout risque sur une bagnole / moto si le produit est ancien vaut elle le coût v’? A chacun de juger

avatar bbibas | 

@oboulot

Exactement ! J’ai toujours pris un  care sur mes iPhone ou iPad. Étant en scout et aussi sportif, et peut-être maladroit, la casse de vitre est fréquente malgré la protection Spigen donc plutôt satisfait car remplacé sans se poser de question bien sûr avec la franchise (dommage d’ailleurs vu le prix de l’Apple care )
C’est mon choix !

avatar YetOneOtherGit | 

@bbibas

"C’est mon choix !"

Les extensions de garantie c’est un business très juteux qui est assez amusant car il joue sur les doutes du client.

- D’un côté il faut que le client est suffisamment peu de doute sur la fiabilité du produit pour faire l’acte d’achat
- De l’autre qu’il en est suffisamment pour acheter une extension

D’où le fait d’ajouter souvent à ses extensions une dimension « assurance » et une couverture d’incidents non inclus dans la garantie.

Même Amazon s’y est mis 😎

avatar bbibas | 

@YetOneOtherGit

En cas de casse, sans que ce soit de ma faute je ne vois pas le doute sur la qualité du produit. N'importe quel objet se casse, se fissure après une chute... et si je souhaite un remplacement rapide ben oui je paie une assurance pour ce service. Si cela n'est pas le cas je change d'assurance et pour le moment AppleCare est efficace....Ton argument est intéressant pour les assurances/mutuelles de santé entre autres

avatar YetOneOtherGit | 

@bbibas

"En cas de casse, sans que ce soit de ma faute je ne vois pas le doute sur la qualité du produit."

Si tu regardes la structuration de mon propos il y a d’abord une partie sur l’extension de garantie au sens strict puis le complément assurantiel pour rendre ses offres plus attractives 😉

In extenso :

« - D’un côté il faut que le client est suffisamment peu de doute sur la fiabilité du produit pour faire l’acte d’achat
- De l’autre qu’il en est suffisamment pour acheter une extension

D’où le fait d’ajouter souvent à ses extensions une dimension « assurance » et une couverture d’incidents non inclus dans la garantie. »

D’où mon incompréhension face à ton commentaire qui n’invalide en rien mets propos 😉

avatar bbibas | 

@YetOneOtherGit

"Les extensions de garantie c’est un business très juteux qui est assez amusant car il joue sur les doutes du client"

Ok donc le rapport avec AppleCare...il n'y a pas d'extension de garantie AppleCare (pour la casse).

avatar YetOneOtherGit | 

@bbibas

"Ok donc le rapport avec AppleCare...il n'y a pas d'extension de garantie AppleCare (pour la casse)."

AppleCare c’est une extension de garantie doublée d’une part assurantiel.

C’est plus qu’une simple extension de garantie sur la durée mais un ensemble de services.

PS : Mon objectif n’est ni de recommander, ni de déconseiller AppleCare c’est un choix personnel.

avatar YetOneOtherGit | 

@bbibas

« Ton argument est intéressant pour les assurances/mutuelles de santé entre autres »

???

Où je me suis fort mal exprimé ou tu n’as pas saisi mon argument.

avatar debione | 

@pelipa91:

8 ordinateurs depuis 1999 chez la pomme... 14 fois j'ai du faire appel au SAV. Seul mon mbp 2015 n'est jamais reparti en SAV (mon iMac de 2010 étant le champion 4 retour en SAV)
2 ordi ont claqué genre 5-6 mois après la fin de la garantie (à 3k l'ordi, ça la fout mal)

Pages

CONNEXION UTILISATEUR